Faut-il changer de job ou d’entreprise ?

Vous mourez d’envie de quitter votre entreprise ou votre service pour aller voir ailleurs. Soit. Mais est-ce le bon moment ?

Photo by Brodie Vissers from Burst


La période de rentrée est propice à ce genre de questionnement. Vous vous demandez à juste titre s’il est bien raisonnable de vouloir changer de job quand l’Europe et le monde traversent une crise si terrible. La situation de l’emploi est tendue et vous ne savez même pas si le poste que vous occupez actuellement existera encore demain. Sans compter le risque d’implosion de votre banque. N’en jetez plus ! Toutes ces incertitudes inciteraient plutôt à la prudence.

Pour autant, sommes-nous condamnés à l’immobilisme ?

Faut-il vraiment refuser le nouveau job stimulant qu’on vous propose ? Pourquoi renoncer à entreprendre un bilan de compétences pourtant si utile ? S’abriter derrière son emploi permet de rester bien camouflés, certes, mais jusqu’à quand ? Qui plus est, il existe un risque réel à ne rien vouloir changer : celui de se voir disqualifier à terme. Des compétences jamais remises en cause peuvent vite s’avérer dépassées. Des savoir-faire devenus obsolètes peuvent engendrer la disparition de certains métiers, dont le vôtre. Il est parfois salutaire de ne pas s’endormir sur ses lauriers et de lever le nez du guidon. C’est en tout cas ce que pensent ceux pour qui bouger est devenu un impératif. Rien d’anormal à cela. Au cours d’une carrière, les crises professionnelles peuvent survenir dès lors qu’on ne se sent plus à sa place. Pourquoi ne pas candidater quand un poste nous intéresse et correspond à nos aspirations et à nos compétences ? Pourquoi ne pas se mettre à son compte si on en a la capacité ? Oui, on peut agir.

Pas question pour autant de partir sans filet

faut-il-changer-d-entrepriseAvant de vous lancer, vous devez passer par quelques étapes préalables et vous poser les bonnes questions : est-ce que votre nouveau projet est en phase avec vos souhaits ? L’entreprise ou le service ciblés semblent-ils appropriés à vos valeurs et à votre profil ? Êtes-vous prêt à vous engager à fond dans la recherche de nouvelles solutions ? La question essentielle n’est pas de savoir s’il est opportun de changer en temps de crise, mais plutôt si c’est le bon moment pour vous et pour votre carrière. Si vous pesez le pour et le contre et que vous prenez la décision en toute connaissance de cause, changer de poste, d’entreprise, de métier ou se lancer dans une activité d’entrepreneur n’est pas un défi plus lourd aujourd’hui qu’hier. Même s’il reste indispensable de vérifier que votre projet est viable au regard de l’environnement socio-économique. De ce côté là, rien de nouveau sous le soleil.

Quelle est la voie la plus appropriée pour vous ?

Postuler ailleurs ou bien changer plus ou moins radicalement de métier ou de statut ? Peu importe. C’est seulement une fois bien préparé, prêt à agir, que vous serez en capacité de saisir les opportunités qui correspondent à vos aspirations. A vous de vous assurer que vos objectifs sont clairs et que votre plan d’attaque est parfaitement ficelé. C’est le meilleur moyen de limiter les risques d’échec. Au final, si l’envie d’aller voir ailleurs vous démange, ne vous privez pas d’une remise en question souvent salutaire. Et si tout compte fait, vous décidez de rester là où vous êtes parce qu’il n’y a pas lieu de changer, vous aurez au moins pris conscience des bons côtés de votre job actuel. De quoi réactiver votre motivation.

Leave a Comment