Trouver sa voie : penser projet de vie avant projet pro !

Lorsque l’on est en questionnement quant à sa carrière, l’introspection ne doit idéalement pas se limiter au seul volet professionnel. Ce dernier n’est en effet pas isolé et détaché du reste de notre vie. Les frontières entre vie professionnelle et vie personnelle sont poreuses, en particulier depuis la démocratisation du télétravail.
Marina Bourgeois et Caroline Averty, du cabinet Oser rêver sa carrière, autrices du livre Trouver sa voie : séances d’autocoaching pour faire son bilan et oser la reconversion (Vuibert), vous livrent quelques conseils clés
.


Penser exclusivement projet professionnel et mettre le focus sur cette seule dimension fait encourir aux aspirants aux changements deux risques:

– ne pas cultiver parallèlement à leur travail, d’autres dimensions pourtant essentielles (vie de couple/familiale, loisirs, etc)

– laisser le travail prendre toute la place au détriment du reste… et surtout de leur santé car rien ne garantit à l’avance que le projet pro qui se dessinera laissera de la place pour autre chose…

Les autrices recommandent, en amont de toute bifurcation ou reconversion, de s’interroger sur le projet de vie : comment ai-je envie de vivre ? Qu’est-ce que je me souhaite pour les années à venir ? Il s’agit, pour elles, d’intégrer le projet professionnel au projet de vie et non l’inverse. Pour cela, elles ont conçu un exercice simple et utile : le carré de vie idéale.  Il s’agit de poser sur une feuille de papier un carré composé de quatre cases correspondant aux quatre champs suivants et de répondre, pour chaque carré, à la question suivante : “si j’avais une baguette magique, à quoi ressemblerait ma vie idéale ?”

·         Votre vie personnelle (amoureuse, familiale, conjugale, sexuelle, lieu d’habitation, etc) ;

·         Votre vie professionnelle (activités quotidiennes, environnement de travail, rémunération, collègues) ;

·         Votre vie sociale (activités, sorties régulières, loisirs, passions, centres d’intérêts, engagements associatifs, politiques, citoyens, voyages, sports, etc.) ;

·         Votre vie intérieure (rapport au corps et vie spirituelle ou religieuse.

Trouver sa voie : séances d’autocoaching pour faire son bilan et oser la reconversion

One Response

  1. Alexandre

Leave a Comment