La France : le dernier modèle qui marche ?

Quel revirement ! Jusque là, le mot d’ordre était : réformons le modèle social français car il nuit gravement à la santé de l’Hexagone. Tout le monde s’y mettait, la presse internationale en premier, très remontée contre le peu d’enthousiasme des Français vis-à-vis de la dérégulation des marchés.

Sous couvert d’idéologie ultralibérale, les déclinologues ne donnaient pas cher de l’avenir de la France. De leur côté, les Français eux-mêmes, souvent prompts à l’autodénigrement, s’en donnaient à cœur joie. “Véritable pathologie française” me disait Denis Tillinac, auteur du Dictionnaire amoureux de la France (Plon 2008), lors d’une interview l’année dernière. Et d’ajouter à propos des déclinologues de mauvais augure : “ils passent leur temps à dire que c’est foutu. Il ne faut plus les écouter.” Denis Tillinac ne croyait pas si bien dire. En effet, depuis que la crise est passée par là, on assiste à un véritable retournement de situation.

Vive la différence !

“Vive le modèle français !”, c’est ainsi qu’Olivier Jay nous interpelle dans le Journal du Dimanche du 09 mai dernier. En quel honneur ? Parce que figurez-vous que l’hebdomadaire britannique The Economist, “journal le plus libéral du monde” qui prône la dérégulation et “raille chaque semaine le coq gaulois pour son dirigisme, ses lois sociales et ses entreprises publiques” se met à célébrer le modèle économique et social français. Eh oui, vous avez bien lu ! Il paraît même qu’en temps de crise, nos “handicaps se révèlent de redoutables atouts”. Le titre de l’enquête du magazine : “Vive la différence !” et en français s’il vous plaît. Ce n’est d’ailleurs pas le seul organe de presse à s’enflammer ainsi puisque Time et Newsweek, deux news américains, vantent aussi les bons côtés de notre pays. On peut y lire noir sur blanc “l’émergence des “Etats-Unis de France”, ou “le dernier modèle qui marche, la France”. La semaine dernière, c’est au tour du Figaro de remettre le couvert avec un autre titre éloquent : “La France résiste mieux à la crise que ses voisins”. Moi qui croyais le système social français en faillite et mon pays empêtré dans ses résistances…

4 Comments

  1. Sarah-zi49
  2. Maxpecas

Leave a Comment