Insertion, reconversion après un cancer : mode d’emploi

Décrocher un job ou se reconvertir quand on sort d’une longue maladie, c’est possible. Mais comment s’y prendre ? Outils et solutions.
#cancer #reconversion #job
Photo by Matthew Henry from Burst

“Avant mon cancer du sein, j’étais rarement absente de mon entreprise, se souvient Karine, 38 ans. Mais j’ai vite compris que je ne pourrais pas retourner au bureau pendant les traitements. Après 3 ans d’absence, le médecin du travail n’était pas favorable à mon retour. J’ai été licenciée pour inaptitude. J’ai validé mon projet de rédactrice-écrivaine public grâce à un bilan de compétences. J’ai obtenu la certification professionnelle (Licence professionnelle : conseil en écriture publique et privée, écrivain public) en début d’année puis j’ai intégré une couveuse d’entreprise. Aujourd’hui, je suis prête à me lancer.” Comme elle, ils sont 12 % à être au chômage ou à changer d’emploi deux ans après le diagnostic du cancer[1]. Le retour au travail représente une transition clé. On passe de l’identité de malade à celle d’actif, l’occasion de réorienter sa trajectoire.

Se reconvertir

Pour ceux qui se posaient déjà des questions, la réflexion reprend là où elle était avant la maladie. Il leur faut alors faire le point sur leurs peurs, leurs besoins, leurs aspirations pour construire un projet en phase avec leurs valeurs et leur situation. Mélanie a par exemple fait le choix de rester chez son employeur mais de s’installer à la campagne. Son mari a démissionné pour la suivre. “Objectif : vivre !”, clame-t-elle. En parallèle, elle crée des bijoux pour le plaisir. D’autres ne veulent pas retourner dans leur entreprise pour ne plus vivre ce qu’ils jugent comme étant la cause de leur maladie. Mais ils ne savent pas forcément ce qu’ils veulent faire. Nous leur conseillons de ne pas démissionner mais plutôt de négocier une formation ou au pire, une rupture conventionnelle. Attention cependant, il n’est pas aisé de mener la démarche de reconversion seul.

Faire le bilan

Uniquement destiné aux salariés, le bilan de compétences permet de faire le point sur ses compétences, aptitudes, motivations afin de définir un projet. Pôle Emploi propose une prestation équivalente aux demandeurs d’emploi mais les objectifs et conditions diffèrent à cause de l’injonction à s’orienter vers une recherche d’emploi directe. Objectif d’une démarche de bilan, repartir avec des bases claires et ouvrir le champ des possibles. Sans perdre de vue le principe de réalité : est-ce jouable et compatible avec mes besoins ?

Quid du chômage ?

Autre cas de figure, le chômage. Au moment où Cécile a été diagnostiquée, elle était en train de perdre son travail. “J’ai commencé à chercher un job mais ça s’est révélé difficile. Après un rapide bilan de compétences et quelques ateliers Apec (Association pour l’emploi des cadres), j’ai décroché un contrat en intérim. Depuis, il s’est transformé en CDI !” Aujourd’hui, elle occupe à un poste correspondant à sa qualification. Autre solution pour favoriser le retour à l’emploi, obtenir la reconnaissance RQTH (voir ci-dessous). Les entreprises doivent répondre à l’obligation d’embaucher 6 % de leur masse salariale via ce statut. Malheureusement, trop peu font la demande car ils ne se reconnaissent pas dans la représentation du “travailleur handicapé”. C’est pourtant l’opportunité d’échapper au circuit classique, pas toujours adapté à la situation.

[1] Inserm 2014

RQTH : une opportunité d’accès à l’emploi

Traitements, séquelles… vous avez des difficultés à travailler, le dispositif de Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) facilite l’accès à des formations, au bilan de compétences, à des jobs ou à l’aménagement de poste via un financement de l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées).
Les personnes reconnues RQTH bénéficient d’un accompagnement via le réseau Cap Emploi. Déposez votre demande auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Médecin traitant ou du travail vous aident dans vos démarches.
handicap.gouv.fr

A lire de toute urgence !
Reprendre le travail après un cancer
Cancer : réussir le retour à son poste
Le cancer change-t-il le rapport au travail ?
Insertion, reconversion après un cancer : mode d’emploi
Après un cancer, elles ont réussi leur retour au travail

2 Comments

  1. Fanny
    • toutpourchanger

Leave a Comment