Travail, vie quotidienne… comment développer et optimiser son réseau pour plus d’efficacité

developper-optimiser-reseauRien de tel aujourd’hui que de fonctionner en réseau pour décrocher un emploi, développer son activité professionnelle, voire améliorer son quotidien. Les femmes l’ont compris et tissent de plus en plus leur toile, notamment grâce au web.

Autrefois, les femmes utilisaient surtout leurs relations pour glaner une recette de cuisine ou récupérer l’adresse d’une bonne boulangerie. Pendant ce temps, la gent masculine investissait clubs et cercles privés pour renforcer son pouvoir. « Auparavant, seuls les hommes fonctionnaient en réseau à des fins professionnelles, explique Cristina Lunghi, présidente d’Arborus, association de promotion des femmes dans la prise de décision. Comme ils étaient aux manettes, ils se cooptaient dans le plus grand secret. Aujourd’hui, les femmes s’y sont mises. » Que ce soit pour décrocher le job dont vous rêvez, faire des rencontres, élargir votre horizon, perfectionner vos connaissances, et même simplifier votre vie quotidienne, le réseau se révèle un allié majeur. « Sans réseau vous ne vivez pas, lance-t-elle. Grâce au réseau vous êtes identifiée et identifiable. On connaît vos compétences, on pense à vous pour des postes… C’est aussi le moyen de partager des expériences, de favoriser votre carrière et de créer du lien social. »

Du virtuel au réel

Le nombre d’adeptes du fonctionnement en réseau ne cesse de croître. Facebook, Viadeo, Twitter… les outils sociaux du net y sont pour beaucoup. « Pour devenir un des maillons de la chaîne et multiplier les contacts, il faut faire vivre son réseau, souligne Cristina Lunghi. Les femmes n’ont pas toujours le temps de se déplacer pour un déjeuner ou une réunion alors qu’il est indispensable d’entretenir ses relations. Internet a changé la donne car il permet de communiquer facilement et rapidement. » Du coup, elles sont aux avant-postes.
En outre, il s’avère bénéfique d’appartenir à plusieurs réseaux d’univers différents. « Montrez-vous participatif mais pas trop quand même, sinon vous risquez de manquer de temps pour élargir suffisamment le champ de vos contacts », recommande Nicolas Thébault, fondateur du site Tebopro.com et auteur de Boostez votre activité professionnelle. Petit à petit, votre réseau se constitue. N’attendez pas de retour direct trop vite. Coups de pouce et informations clés ne tarderont pas à arriver et à faire avancer vos projets. En parallèle, montrez à vos contacts qu’ils peuvent aussi compter sur vous. « Les réseaux virtuels sont des outils qui facilitent la mise en réseau, précise-t-il, mais seule la rencontre physique scelle les liens indispensables à toute relation. » À méditer.

5 conseils pour un bon réseau
–    Pour être recommandé à d’autres personnes, intéressez-vous d’abord aux autres.
–    Ne faites pas appel à votre réseau uniquement en cas de problème.
–    Sachez répondre aux sollicitations et vous rendre utile et disponible aux autres.
–    Attention de ne pas négliger telle ou telle personne. Vous ne savez pas à qui elle est liée.
–    N’en restez pas au stade de la relation virtuelle.

One Response

  1. Lucas

Leave a Comment