S’installer dans le Sud, pour le meilleur et pour le pire

Léa et son mari rêvaient de s’installer dans le Sud-Est. Aujourd’hui, après cinq années sous le soleil, ils ont regagné leur Nord natal. Elle raconte son aventure pour toutpourchanger.com et nous met en garde : « Être heureux ne se réduit pas à une région ».

« J’ai découvert ce site par hasard car je cherchais des témoignages de personnes ayant changé de région. Je voulais savoir si ce changement avait transformé leur vie. J’ai lu le rêve de Caterina pour le Sud de la France. Ca m’a donné envie de vous raconter mon expérience.

Du Nord…

J’habite le Nord de la France. Chaque année, nous allions en vacances dans le Var où ma tante habite. J’étais comme Caterina, émerveillée par le climat, la végétation, le charme des paysages, les senteurs des marchés de Provence, le chant des cigales, l’accent… Et je rêvais de m’y installer avec en tête la chanson d’Aznavour : « la misère serait moins pénible au soleil ». Puis en 1996, mon mari a été licencié économique. Moi j’étais commerçante ambulante. Je vendais des vêtements sur les marchés.

… au Sud

Ma tante m’a dit : « Si vous êtes toujours décidés, je vous ai trouvé une petite maison en location, elle se libère bientôt. C’est un ami d’enfance qui la loue ! » Il fallait prendre une décision : continuer à rêver de cigales ou se décider et sauter le pas. Tout est allé très vite. La maison a été mise en location, le déménagement s’est rapidement organisé et nous sommes arrivés dans le Sud. La vie nous semblait être un rêve : ciel bleu, paysages magnifiques…, chaque jour on se répétait qu’on trouvait incroyable d’être là et que la vie allait être magique même avec peu de moyens. On se fichait de vivre simplement. La première année s’est écoulée comme sur un nuage.

Retour à la case départ

Mais on a vite déchanté avec les premières difficultés. D’abord l’intégration sur les marchés d’été, puis la différence de mentalité, le coût de la vie et j’en passe. Il y a eu des côtés plus sombres dans notre vie, les rapports difficiles avec les gens, des coups bas… Nous avons tenu pendant 5 ans. On s’accrochait car on voulait vivre dans le Sud. Nous voulions aller jusqu’au bout de cette expérience pour ne pas avoir de regrets. Et puis, il a fallu se rendre à l’évidence, cette région ne nous procurait pas le bonheur souhaité. Alors nous avons déménagé à nouveau pour retourner dans le Nord de la France.

Le bonheur en soi

Depuis, je sais que le soleil n’apporte pas forcément le bonheur, qu’il faut arrêter de croire que le paradis existe dans telle ou telle région de France. Nous avons un peu confondu vacances et vie réelle. Il y a des difficultés de vie partout. Les mêmes « imbéciles heureux qui sont nés quelque part ». Bref, que le bonheur ne se trouve pas autre part qu’en soi. Être heureux ne se réduit pas à une région où tout serait parfait et où tout le monde serait beau et gentil. Il faut bien réfléchir avant de partir pour connaître ses motivations profondes. Cela évite de tomber brusquement de l’étoile où l’on a accroché notre idéal de vie.

Le rêve continue

Depuis, j’ai redécouvert ma région et je suis heureuse d’y être retournée. Peut-être que je repartirai un jour mais je serai vigilante. Plus question de rêver au paradis. Aujourd’hui c’est plus facile de choisir le lieu des vacances avec un quart de la carte de France rayée de ma mémoire. La leçon a été trop dure à vivre. Je continue malgré tout à rêver d’un endroit qui me conviendrait. La preuve, je suis venue sur ce site avec l’espoir que quelque part en France, il y a une région où il fait bon vivre. Peut-être que d’y croire aide à vivre le quotidien et la routine  parfois désespérante. toutpourchanger.com sert à échanger et pourquoi pas, à trouver des solutions à nos questions. »

Vous aussi, comme Léa, racontez-nous vos aventures, vos réussites et vos déboires. Faites part de votre expérience en envoyant un message ou en laissant un commentaire ci-dessous. C’est à vous !

Et pour changer de région, c’est ici !

469 commentaires

  1. Philippe35

    Bonjour à tous,
    Personnellement je conte quitter la Bretagne pour la retraite et trouver ma place au soleil.
    Pour moi ce sera le sud-ouest.
    J’hésite entre l’intérieur des terres landaises du côté de Dax (une demi-heure des plages) et le littoral à proximité de Bayonne.
    Ce sera en fonction du prix de l’immobilier car ici autour de Rennes on est très en dessous des tarifs du pays Basque, Il est vrai que cela n’a rien à voir (Saint Jean-de-Luz, Biarritz, Guéthary, beautés à couper le souffle…) ou du littoral Landais (Hossegor, Seignosse le Penon Magnifique !!!).
    Je vais régulièrement dans ce secteur en vacance et ce n’est que du bonheur.
    Les gens sont charmants, souriants et accueillants.
    De plus tout est à proximité, l’océan pour profiter des plages de sable fin et surfer pour les sportifs, les grandes pistes cyclables et cette superbe forêt.
    Pour les amateurs de ski les Pyrénées sont à 2 pas.
    Pour la nourriture c’est géant, on y mange divinement bien et les marchés regorgent de trésors culinaires ainsi que de superbes fruits et légumes à des prix très correct que je ne pourrai jamais trouver en Bretagne.
    Et bien sûr le climat qui fait tant défaut à ma terre natale.
    Je prospecte…..alors si vous avez des idées à me donner, surtout n’hésitez pas.
    @+

  2. Sabine

    Bonsoir à tous,
    J’ai quitté ma Belgique natale (Liège) pour rejoindre mon compagnon à Colmar en décembre 2014. J’ai trouvé rapidement un travail sur Strasbourg. Mais qu’est ce qu’on s’emmerde à Colmar, j’arrive pas à m’adapter à la mentalité des habitants (toujours à vous demander d’ou vient votre accent) on m’appelle la belge sans cesse, et pas de crédibilité dans mes propos, les gens sont très racistes et froids, ce bled est bien pour passer un week end, pas plus. Tout est fermé tôt, pas de tafs, infrastructures de transports merdiques, si on n’a pas de véhicules, on reste enclavés dans la ville, où il ne se passe rien d’ailleurs. Pourtant mes parents sont français, originaires du Nord Pas de Calais, mais j’ai pas connu cette mentalité là dans l’Ouest. Bref, mon contrat de travail est fini et ma relation amoureuse aussi, je souhaite donc donner un tournant à ma vie par le biais d’une reconversion professionnelle et un déménagement vers le sud. J’hésite entre Marseille et Montpellier. Je connais les 2 villes, mais seulement dans le cadre de mes vacances. A savoir que je suis seule pour effectuer le grand saut, j’ai aussi pensé à l’ouest, genre La Rochelle,la Bretagne ou la Vendée. J’aimerai avoir vos témoignages et des conseils.
    Merci

    • Nicolas

      Marseille sans hesitsation. 2eme ville de France. Montpellier c est petit et restreint vous risquez de vous y ennuyer. Beaucoup de choses à faire et à découvrir à Marseille ville qui a mauvaise presse mais tellement belle on l aime ou on l aime pas ! Pour ma part je suis à Toulon à 45 minutes de Marseille une ville qui se transforme egalement. Pour le grand ouest je vous conseillerai La Rochelle mais on y a vite fait le tour… Il ne faut pas croire que c est l eldorado le sud mais on y vit agréablement je ne remonterait pas !

    • Olivier

      Salut ! le Sud je ne te conseille pas , et Montpellier est saturé , à Marseille je ne sais pas … par contre la Bretagne me parait très dynamique , un peu chauvins mais il y a de jolis coins ! et les gens du sud sont moins ouverts  » hors périodes vacances  » ou a la place de ta tete ils voient une carte bancaire !!!

      • Jimie06

        ENCORE des préjugés Olivier…!!!! Pourquoi autant de « haine »envers les gens du Sud ? Ne serait-ce pas plutôt de la jalousie !!! Il faut arrêter avec les gens du Sud sincèrement, c’est vraiment relou ! Toutes les régions de France sont magnifiques, notre pays est MAGNIFIQUE. Alors ce n’est pas parce que vous avez eu vous une mauvais expérience dans le Sud qu’il faut toujours généraliser, ça en devient pathétique et carrément plus crédible du tout.
        Dans le Sud, et surtout les Sud-Est, il y fait bon vivre, et hors vacances, les gens sont comme ailleurs, ils bossent, rentrent chez eux et profite du climat (que vous n’avez sans doute pas) en famille, comme tout le monde

  3. Nicolas S.

    Bonjour,
    J’ai des origines arabe et espagnole et je suis en Bretagne ( Rennes ).
    Pour ceux qui ce poserais des questions à venir ici la réponse sera clairement venez pas en Bretagne! je vais résumé la Bretagne en 3 lignes.

    La vie en Bretagne :

    – Les bretons est un peuple comme les CORSE qui ce sentent pas français si vous venez vivre ici vous allez sentir que vous n’êtes pas en France le drapaux breton est partout, fière d’êtres breton, la justice est différence de la France, tout le mondes est cousins / cousine même dans la justices qui devrais êtres neutre..
    Sachant que les Bretons ne sont pas des Français à l’origine mais des CELTE qui viennent de l’irlande.

    – le Breton s’occupe de tout et de rien, si vous êtes énervé pour des papiers, ou que vous parler fort le malaise du regard vous attaque .. Dès que vous parler fort, ou que vous soyer énerver contre des choses, le breton va venir s’occuper de vos affaire qui le regarde pas ou vous fixent longuement.

    – Si vous venez en Bretagne préparer vous à des vents très souvent, un temps gris même en été, peut de lumières, vraiment dépriment en plus d’êtres regarder tout le temps par les voitures qui passent ou les personnes qui fixent longuement dans la rue franchement dépriment sur le long terme.

    – Si vous venez en Bretagne l’insécurité ce ressent des DEALERS en plaine journée dans le centre-ville qui proposent à tout le mondes de la drogue ..

    Des clochards toute la journée qui SQUAT les centre ville avec les chiens du caca partout dans les rue avec des jeunes SDF qui forcent à demander de l’argent dans la rue et aucun policier, pour les nettoyer ..
    Des personnes en état d’ivresse en plaine journée ou des personnes qui parlent toute seule bière à la main aucun policiers s’occupent d’eux..

    – Si vous voulez trouver un travail en Bretagne déjà rêver pas en Bretagne c’est l’agriculture, L’agro ,L’élevage de cochons les métiers d’ouvrier rien de plus.
    Si vous êtes dans l’informatique, le numérique la Bretagne sera pas faite pour vous très peut évolué numériquement.

    Pour résumé la Bretagne :

    – Rien à faire mise à part les balades, après avoir visité toute la côte, les ville Saint-Malo etc.
    – Le travail c’est Agroalimentaire, L’agriculture, L’èlevage de poulet et de cochon.
    – Les métier ouvrier type maçon, etc.
    – L’insécurité à Rennes en plaine journée comme la nuit entre dealers et clochards qui tachent les rues tout les jours.
    – Le regarde intensif des personnes si vous aimer pas les regards insisté des personnes venez pas ici.
    – Le breton qui favorise les bretons .. Oui même si vous êtes Français un breton ferra passer un cousin avant le Français…

    Voilà mon point de vue personnel sur la Bretagne ou j’ai vécu 20 ans.

  4. Michel

    Bonjour
    Installe depuis 2ans dans le sud venant de l est,je n ai trouvé que du mauvais:sale mentalite,non respect des regles de vie en société..etc que des désillusions.j envisage de repartir rapidement dans l est.
    Attention avant d habiter dans le var..
    Ne vous engagee pas comme moi auant achete une maison.et j ai vecu dans 6regions differentes.je deteste les varois.

    • floflo

      bonjour ma fille vivait en région parisienne avant sa séparation. Elle est venu habiter dans le var mais ne se plait pas du tout si quelqu un connaissait un logement à louer pour quelle puisse repartir ce serait génial merci d avance cordialement

  5. Nathalie

    Bonjour je suis une jeune femme de 19ans, je vis en Bretagne actuellement et je souhaite partir dans le.sud vers Marseille je pense. J’aimerais partir avec quelqu’un pour avoir un soutien et une entraide mutuelle . Je ne deballerais pas ma vie ici mais si toutefois certains ou certaines d’entre vous ont la même idée mais n’osent pas partir seuls contactez moi.
    Bisous .

    • Lafabrie

      Marseille c’est la seule ville du sud vraiment intéressante( multi culturelle, diversifiée si tu creuses un peu et puis c’est…GRAND! ouverte sur le monde( un peu krade des fois) mais…tu peux aller partout de Marseille pour pas cher) franchement n’hésite pas ce sera une découverte( vas y visiter et pose toi une semaine par exemple, en plus c’est un port, ça brasse et on peut s’évader)…Par contre: J’habite le sud ouest depuis 7 ans et je ne rêve que d’une chose! REMONTER à PARIS…De mère bretonne( Ile tudy pays Bigouden) je ne supporte plus la « beauferie « du sud et le ras des paquerettes,(ils ont des caméras à la place des yeux) fans de corrida,de karaoke et de racisme généralisé et surtout l’arnaque partout( saisons= touristes de passage=on s’en fout quoi!), Marre!….La Bretagne est une région magnifique, vivifiante avec des gens dynamiques,ouverts d’esprit même si il y a des  » bleds » perdus aussi, mais je n’échangerai jamais une Bretagne contre un sud de la France!!!Vive le crachin, les Glenans,et la lumière si particulière du Pays de Pont-l’abbé, de la rivière de l’Odet, de Concarneau et Chalutiers, mouettes, universités de Rennes, de Brest, diversité,ouverture sur le monde entier et voyageurs, franchement vive la Bretagne,les celtes les pays anglophones du commonweals ou nordiques, c’est dit!

      • sacha

        Je suis de Pont-l’Abbé…
        euh, la Bretagne pour moi, c’est 10 jours de vacances pas plus. Je suis dans le Var, je m’y plais vraiment
        Je ne reviens pas en arrière !! (pas de travail, climat trop humide et changeant et mentalité pas si ouverte que cela…..faut pas rever non plus. le chauvinisme local y est horrible et borné.

      • Olaf

        Pays Bigouden, j’y suis né, vécu…non merci pas plus que la Bretagne en général.
        Suis dans le Var (travail, météo, amis au top), je ne reviens plus la haut.
        Finistère? 10 jours par an, allez..Il y a aussi pas mal de beaufs, Et la réputation finalement est assez surfaite. .

        Vive le sud-est

    • Layana

      Bonjour j ai besoin d un renseignement svp. On est une famille de 4 personne et on compte déménager dans le sud mais on n hésite entre l Hérault et la côté d azur .est ce que ce que vous pouvez me dire lequelle des 2 départements et mieux adapté à une famille de 2 enfants le 1er de 7 ans et 2eme de 1 ans merci d avance .

      • Paul

        Bonjour tout depend de ce que vous recherchez. L’Herault est plus pauvre mais d’une richesse et d’une diversite de paysage incroyable. Le cout de la vie (surtout logement) y est plus faible. L’intérieur des terres est un régal, loin des foules et encore souvent préservé; Par contre question emploi, à voir…sauf à se mettre à son compte. Je ne m’installerai pas en bord de mer….

      • marie_colibri

        La question va vite se résoudre en fonction de votre budget : cote d’azur comptez le double de l’Héraut coté logement, le reste du cout de la vie doit être aussi différent.
        Perso je suis en Vaucluse depuis 20 ans après avoir passé 40 ans en Bretagne, on se fait au sud, le ciel est toujours bleu… mais la Bretagne c’est quand même une autre qualité de vie et de relation sociales…

    • Benji

      Salut nath 🙂 . J’ai vu que tu avais le projet de partir au sud moi je suis de Picardie et j’ai le projet aussi de partir au sud mais plutôt vers Montpellier. Ce serait sympa d’échanger ensemble a ce sujet 😊 😊

    • PARENT

      BONJOUR MOI CES MEHDI JE SUIS TOMBER PAR AZARD SUR TON MESSAGE TOUS COMME TOI JE VAIS QUITER MA REGIONS JE PAR M INSTALER A AIX EN PROVENCE PRES DE MARSEILE JE PAR EN VOITURE SUR PLACE J ESITE ENTRE LE CAMPING POUR DEBUTER OU UNE PETITE MAISON A LOUE S ENTREDER MUTUELEMENT TOUS A FAIT DANS MON ETAT D ESPRIT SI PARTANTE POURQUOI PAS QUI CES A BIENTOT PEUT ETRES

    • Mathieu

      Hello Nathalie, ton désir de partir dans le sud ma interpellé, je suis à Narbonne deux jours pour un entretien. Je viens de l’Ain, dans l’est de la France à 1h de Lyon. D’ailleurs au passage jai toujours aimé cette ville. Il y a des chances pour que m’installe un certain temps à Narbonne, pas très loin de Montpellier, surtout Béziers et Agde. Tu peux me contacter si jamais.

    • Alex

      Bonsoir
      Desolé de vous deranger juste pour savoir si vous etes partie et si tout va bien pour vous je compte bien partir mais je ne suis pas tres confiant merci

    • Radouane

      Salut je sort d’une rupture amoureuse tres hard et je voudrais partiez loin d’elle pour ne passée à autre choses je connaît bien cette ville je suis gèrent d’une boite et je suis prêt à tout plaque

      • Jimie06

        Bonjour Radouane et tous les autres désireux de s’installer dans le Sud-Est !
        Moi j’y vis depuis 5 ans, et je peux vous dire que pour RIEN AU MONDE je ne quitterai la région des Alpes Maritimes.
        Le temps, la luminosité, les activités et les opportunités pro qui se profilent à l’horizon avec tous les projets en cours !!!!
        Sérieusement arrêtez de dire que les gens du Sud sont ci ou ça…. D’abord pour rencontrer un vrai Niçois ou Niçoise (enfin quelqu’un véritablement natif de la région) il faut se lever tôt !!! Les gens sont cool, souriant le soleil brille toute l’année !! Franchement j’ai pourtant fait pas mal de région dans ma vie, mais ici à Antibes…. j’ADORE.
        J’ai même convaincu un couple d’ami à acheter sur la Côte, mais comme c’est vrai que ça n’est pas simple, ils ont fait appel à une agence spécialiste dans la mobilité géographique (Côte d’Azur Install je crois) qui s’occupe de tout pour eux sur place. Bref tout ça pour vous dire à tous, les réticents ou les déçus, la côte d’azur de vous à moi, restez vous même, ne changez rien et tout se passera SUPER BIEN !
        Jimie

  6. Babette

    Bonjour. Du 38 je souhaite partir dans le 83 ou 34 mais petite ville près de la mer en logement social ou petit loyer. J emmènema mère de 88 ans qui souffre arthrose et du froid. Qq conseils pour sete. Palavas ou sanary Hyeres. Ou bandol ?

    • Requis

      Toutes vos propositions sont onéreuses niveau logement. Mais Palavas ville de vacances, Sanary trop perdue derrière Toulon : après on n’en sort plus, Bandol je connais insuffisamment. Par contre je vous conseillerais Hyères, appréciée des retraités, où il fait très bon vivre. Mais je n’y habite pas, trop cher pour moi, je suis plutôt dans le centre var. J’y vais régulièrement par contre.

    • verne

      je suis du 38 ou je me suis jamais plus la froideur des gens;le climat;je vis seul et recherche un petit appartement avec mon chat.Je voudrais meublé pour eviter des frais de déménagement

    • Lili

      Bonjour Babette, le bord de mer avec de l’arthrose, vraiment pas le top car il y a souvent des entrées maritimes! Du moins dans l’Hérault. Après tout dépend de ce que tu recherches et ce que tu ne supportes pas.

      • BOTTON

        Helàs un climat continental ce n’est pas toujours sec .Celà ne veut rien dire.

        Personnellement un coup de froid sur les articulations me donne des douleurs et me fait plus de mal qu’un temps pluvieux doux et sans vent.

      • Jimie06

        Bonjour Lili !
        J’ai de l’arthrose et de grosses crises d’arthrites et pourtant je vis à Antibes, mais sur les hauteurs et je prends des plantes. Donc ça n’est pas un bon motif !!! (je plaisante). Mais quand je lis vos hésitation à vous lancer, ça me ramène à moi il y a 5 ans, et puis j’ai fait le grand saut. Aujourd’hui je suis sereine quand je pars bosser, pas le stress des embouteillages de minimum 1h30, ni des transports en commun fréquemment en retard ou en grève surprise pour mes enfants. Je rentre chez moi si vite… c’est hallucinant rien que ça ! Et puis ça bouge ici, il y a toujours des trucs à faire ou découvrir !
        Et même si cet après-midi il fait moche, m’en fiche, il me suffit de sortir de chez moi, aller au bord de mer, ou comme prévu demain, une journée via ferrata à Auron (arrière pays). Y a tout ici, la mer la montagne et l’entre deux de magnifiques villages à visiter.
        Allez venez vite, vous ne repartirez plus jamais.
        Jimie

  7. Maxime

    Bonjour a tous et a toute je m’appelle Maxime j’ai 24 ans il y a 3 ans j’ai quitté la région des pays de Loire pour la belle ville de Montpellier. Grâce a une amie qui était partie 2 ans plus tôt j’ai pu m’installer la bas et y travailler rapidement. Malheureusement mon travail me sortait par les yeux je le détestait et ça déjà avant de partir, je m’était dit quand changeant de région ça s’arrangerait mais non au contraire. Ne sachant pas ou me tourner ni vers qui pour changer de métier et étant seul j’ai pris la décision de faire marche arrière et de revenir a Nantes. Décision que je regrette aujourd’hui. Je souhaiterais repartir la bas mais malheureusement seul c’est complique, si certains veulent demenager on pourrait s’entraider et pourquoi pas partir a plusieurs

    • cat

      bonjour maxime,

      idem pour moi, j’aimerai vivre dans le sud (plutot le var) et je me dis que trouver des gens qui font la même démarche serait sympa, en effet on peut s’entraider. j’ai vecu a cogolin quelques années et retour a nantes.

    • Bertrand

      Salut maxime, je me trouve plus ou moins dans la même situation que la tienne, et l’idée de descendre à montpellier est un projet que j’ai depuis un moment.
      Essaie de me contacter s tu peux on pourrait en discuter
      Bye

    • Gondry

      Bonjour Maxime je m’appelle Nathalie, j’ai 19 ans et moi aussi j’aimerais partir vers le sud. J’aimerais qu’on discute ensemble je ne sais pas comment, car je ne connais pas ce site . J’aimerais partir avec une ( ou deux ) personne la bas pour avoir du soutiens et une entraide mutuelle.

    • Jerome

      Bonjour,
      J’ai également le projet de descendre sur montpellier!
      Je suis un jeune homme de 26ans qui a déjà tout quitter! Les cartons sont fait! Je suis en pleine recherche d’un emploie !

  8. Cel

    Bonjour à tous
    Je viens de tps en tps sur ce site pour trouver des informations car comme vous je désire partir dans le sud. Aujourd’hui mon mari rencontre un recruteur du sud(Nîmes) nous sommes du nord après son entretien mon mari décroché un cdd moins bien payé que son salaire actuelle mais ce recruteur me propose une place aussi dans son entreprise que faire ???? Vos avis sont bienvenus…

    • les nouveaux saint-gillois

      Bonjour, nous avons déménagé du Nord pour le Sud (à côté de Nîmes) au mois de mars, nous sommes ravis d’avoir franchi le pas, mais après un premier contact avec les voisins, il faut dire qu’ils ont une drôle de mentalité et nous montrent bien que nous ne sommes pas « chez nous », mon mari rencontre des difficultés avec ses collègues (pas très courageux et râleurs), mais on ne regrette rien, tout les week-ends, c’est ballade et pique-nique, il nous manque que des amis. 🙂

      • Beck Maryse

        Bonjour, retraités tous les deux, mon mari et moi envisageons de déménager pour nous installer du côté de Nîmes…nous sommes en Picardie…
        Que nous conseilleriez vous…?

      • Cel

        Bonjour à vous
        Je sis raie pour vous que vous soyez sudiste quel chance. Moi je n’ai pas pu partir les loyers près de Nîmes sont horriblement cher et nous n’avons pas réussi à trouver de logement. Mon mari avait trouver du travail mais faute de logement on n’a pas donné suite … on n’est une famille avec trois enfants donc pas facile.j’ai plaisir à vous lire et souhaite un jour y arriver mais plutôt vers Montpellier. ..

  9. Laffont

    Bonjour,

    Je suis journaliste à l’Express, et je réalise un article sur les Français qui choisissent de changer de vie. Reconversion réussie ou manquée, pièges à éviter, difficultés rencontrées, tous les témoignages m’intéressent. Vous pouvez me contacter par mail à l’adresse suivante : claffont@lexpress.fr
    Cordialement,
    Camille Laffont

    • Dumouchel

      Bonjour Camille,
      Nous avons changé de vie il y a deux ans après que mon mari est liquidé sa société en région parisienne. Notre arrivée dans les Alpes de Haute Provence a été guidée par notre volonté de nous rapprocher de mes beaux parents. Nous avons pleinement apprécié notre nouvelle vie. Mon compagnon avait créé une nouvelle société Sasu afin de continuer à travailler tout en profitant enfin pleinement de la vie. J’étais quand à moi au chômage ( lors de mon inscription à pôle emploi il m’a été précisé que je serai payé « en heures d’ensoleillement  » car pas de poste à salaire équivalent et d’ailleurs même pas de poste). Nous étions très heureux tous les deux. Les enfants passaient les vacances et les week-ends ici et nous avions le temps de nous poser avec nos amis : les soirées devenant des jours entiers.
      HEUREUX
      Le 2 janvier 2017 mon mari est mort aux urgences de l’hôpital de la ville la plus proche de notre maison dans des conditions absurdes.
      Depuis le 3 janvier je m’active pour régler les problèmes qui s’accumulent mais je ne suis pas à plaindre car je suis entourée par l’amour de mes enfants et celui de mes amis (même éloignés).
      Par sûr que je resterai dans la région car je ne supportes pas la bêtise humaine. Les personnes sont aimables mais le veuvage fait un peu peur. Pour l’instant je pense mes plaies et j’espère vivre encore de belles choses ailleurs.

      • Quinoa

        Bonjour madame,
        Je compatis à ce qui vous est arrivé et j’espère qu’avec le temps vous reprenez le dessus.
        Il est rare (malgré la triste conclusion de votre expérience) de lire des témoignages positifs d’implantation dans les Alpes de Haute-Provence, tant ce département est difficile à vivre et, je dirais, « hors-normes » sur tous les plans, boulot, climat, diversité des contextes, mentalité.
        Je m’y suis retrouvé seul, à l’âge de la retraite après une séparation, et j’y suis resté (à Digne-les-Bains) parce que j’y ai un logement très correct pour la moitié du loyer d’un minuscule studio à Nice ou Marseille. Autrement, il n’y a pas grand chose à faire par ici et on n’y crée pas de liens durables. Je déconseillerais donc aux amis qui me lisent de venir s’installer dans les Alpes de Haute-Provence s’ils n’y ont pas d’attaches et la certitude d’un emploi pérenne – et en aucun cas s’ils sont seuls, car ils risquent de le rester, et jeunes, car il n’y a vraiment pas de débouchés ici. J’ajoute que les bas-alpins vous intégreront difficilement, même après des années. L’enclavement ici n’est pas un vain mot et joue sur les mentalités.
        Puisque nous parlons du sud au sens large, j’envisage d’émigrer plus à l’ouest, dans les régions de Narbonne, Carcassonne, les Corbières. S’il se trouve des amis qui vivent là-bas et qui y ont trouvé un équilibre, une vie sociale enrichissante, pourraient-ils nous apporter leur témoignage ? Quels sont les côtés positifs et ceux, négatifs, qu’ils auraient à énumérer ?
        Au plaisir de vous lire.

    • isa

      Bonjou cela fait presque 1 an que nous avons intégré la région paca avec ses joies ses douleurs regrets et espoirs… comme j’ai pleuré mon nord et mes amis.. cette richesse du coeur, cet amour qui nous enflamme de l’intérieur. Aujourd hui on ressent de l’ambivalence pour cette région nouvelle où l on commence à tisser des liens et nos racines qui nous attirent sans cesse. Suite dans quelques mois… Mais si je pouvais le refaire… ehhh bien le referais-je ? pas si sure..

    • Adelyne vigouroux

      Bonjour. L’écriture de votre article est elle toujours d’actualité ? Si oui, notre « expérience » peut peut être vous intéresser … partis des Yvelines il y a 3 ans, laissant job, maison, famille et amis pour ouvrir un commerce en franchise dans le Var, nous sommes actuellement en transition et sûrement obligés de remonter prochainement en région parisienne … retour à la case départ ?
      À vous lire
      Cordialement

  10. Pascal

    Bonjour, je viens de parcourir les différents posts (pas tous car trop nombreux) mais beaucoup ressemble à mon expérience.
    Fils de militaire, je ne suis attaché à aucune région, car toujours en mutations.
    Partis de Versailles avec mon fils (10 ans CM2 à l’époque) et mon épouse en janvier 2003 pour Toulon pour raison professionnel et climatique ( mon épouse est originaire de la réunion) nous avons posé nos valises à Toulon.
    Autant j’avais beaucoup d’amis (toujours en contact avec certains) qu’ici nous avons quelques connaissances mais très peu d’amis toulonnais. Les amis les plus proches viennent tous d’horizons différents mais aucuns n’est natif de la région. l’accroche ne se fait pas et le contact reste courtois mais distant.
    Pour exemple : au travail de mon épouse, certains collègues ont refusé une promotion car ils devaient quitter la région, ils sont attachés surtout à leur famille et bougent très peu. C’est mon constat mais ce n’est qu’un hasard de rencontre et de circonstances…

  11. Cece

    Je recherche des avis sur des personnes partis vivre dans le sud, quel a été le premier point de départ pour vous. Merci et à bientôt

    • DESMARES marie-france

      bonjour, je suis partie dans le sud, disons pour raisons familiales..J’habitais en normandie..cela fait 8 ans que je suis ici, et je trouve les gens très froids, distants, hableurs!! enfin, très déçue..pour se faire des amis, impossible, et pourtant je suis extravertie 🙂 vs vs faites des connaissances sans lendemain, et le climat est rude l’été..Voilà

      • Lizbeth

        Je suis ici depuis peu de temps, à la retraite depuis un an ,j’ai fait le choix de me rapprocher de ma fille, mais franchement c’est pas gagnée, venant de l’Oise , la verdure me manque et les gens sont , certes parfois bavards mais sans plus, vais-je résister ?

  12. Lily

    Bonjour,
    A lire certains commentaires, on est plus que découragés de partir s’installer dans le sud.
    La mentalité du sud semble horrrrrrrrrrrrrrible.
    Moi je vis en Alsace depuis 20 ans, et je dépéris. Les gens ressemblent au temps, ils sont gris, et taciturnes. Je n’ai jamais réussi, non plus, à me faire de vrais amis. Comme quoi ce n’est pas réservé au gens du sud. Ce n’est pas la mentalité finalement qui m’inquiète, mais plus l’insécurité.
    Ici, on ne se fait pas d’amis, mais je ne ressens jamais d’insécurité.
    Bref, je suis en pleine réflexion. sauter ou pas le pas!

    • Jms67

      Bonjour Lily,
      Je suis moi aussi originaire d’Alsace et installé dans la région Midi-Pyrénées depuis juin 2010. Je pense personnellement que chaque région a sa spécificité. J’ai quitté l’Alsace pour de multiples raisons et j’ai toujours rêvé du Sud. J’ai donc sauté le pas avec ma petite famille et hormis le climat, je n’ai pas gagné grand chose à la suite de ce projet. Comme partout en France, les gens restent le problème essentiel : il y a des gens accueillants, mais également des abrutis. Donc, mon seul conseil : recueillir un maximum d’informations avant de chambouler tous ces repères. A réfléchir, je me demande si je n’aurai pas mieux fait de quitter la France car je crois malheureusement que ce pays part complètement à la dérive… L’avenir me dira si j’ai pris les bonnes décisions, mais je pense honnêtement à de nouveaux changements.

    • PROVOST

      Fais le pas ! Saute
      Je suis né à Lyon. Lyon jusqu’à 25 ans puis Club Med (italie grèce Espagne…) puis Allemagne puis Lyon puis 4 ans à Tours (ville très agréable comme étudiant) puis 20 ans à Nice-Cannes : années inoubliables oui le Sud c’est surfait les gens n’y sont pas plus (ni moins) sympas qu’ailleurs mais quel pays !
      Je vis depuis 1 an près de Strasbourg (très jolie ville) où m’avait-on assuré, les gens étaient si chaleureux ! (quel poncif, quel cliché fallacieux car ici les gens ne sont ni plus ni moins « chaleureux » ). Strasbourg c’est bien beau mais quoi que l’on dise quoi que l’on fasse le soleil la Mer la Montagne aussi le tout au même endroit ça change la vie DE CHAQUE JOUR
      Fais le saut va dans le Sud la mediterranée c’est mythique et ce n’est pas pour rien !

      Laurent

  13. Christopher

    Bonjour, je suis belge et je souhaite partir dans le sud de la france. Auriez – vous des endroit à me proposer sachant que j’aimerais être a proximité de la mer (jusqu’a 20 min). Etant agent de sécurité, recherche t il des personnes dans ce secteur en france? Merci!

    • Putters

      Bonjour,

      Je suis aussi belge et j’aimerai partir au sud mais moi je suis dans la petite enfance j’ai deux enfants en bas âges et j’aimerai repartir à zéro dans un autre pays avec mon diplôme en poche j’espère trouver du travail j’aime le France et le Sud m’attire je rêve de la verdure du soleil je pourrais aller vivre dans les champs ou des vignes j’aime le calme le sourire des gens mais j’aimerai surtout voir mes enfants heureux et courir librement dans le jardin ou autre.

      Qu’elle ville te plaisrait!? Moi Biarritz ou Montpellier et au Nord je serais tentée par Tours.

  14. Lydie

    Bonjour
    Je fini mon contrat fin août dans l’est et depuis plusieurs années je pense à partir et je me vois bien faire le grand saut à ce moment, mais c’est compliqué.
    Tout quitter ce n’est pas ce qui me fait peur, ce qui me fait le plus peur c’est de me planter, ne pas réussir à trouver de boulot.
    Je souhaiterais partir sur Montpellier, si quelqu’un l’envisage aussi, où l’a déjà fait, j’aimerais bien qu’il prenne contact avec moi car j’ai très envie de le faire mais je suis aussi très hésitante.
    Merci

      • Nordisien

        conseil:
        montpellier à éviter
        mentalité de merde, superficialité avant tout, et coût de la vie élevé ..
        5 ans que je suis là, et je ne peux malheureusement pas partir…
        Help!

        • Laura

          Suis bien d’accord avec vous
          C’est l’horreur Montpellier
          Hyper urbanisée
          Beaucoup d incivisme et insécurité.
          Les gens sont très superficiels.
          Pas de boulot. Tout est cher.
          Je déconseille fortement Montpellier
          Je cherche à en partir

          • Flore

            Bonsoir Laura, bonsoir à tous,
            Je suis montpelliéraine et , malheureusement, je confirme la description que vous venez d’exprimer. J’ai la nostalgie de ce qu’étaient Montpellier, les villages limitrophes et les campagnes immédiates, sans oublier les belles plages accessibles rapidement et sans problème de stationnement… Mais ça c’était avant… Depuis son « succès » c’est l’urbanisation folle, sauvage à grande vitesse, avec bien sûr son lot de désagréments ! Dur, dur….
            Pour ceux qui tiennent tout de même à venir dans le coin, je peux vous suggérer des lieux plus agréables et très proches de montpellier. Bien à vous tous.

          • Cel

            Coucou flore
            Peux tu me suggéré quelques village pres de Montpellier agréable à vivre.
            J’ai 3enfts donc pas loin de college et lycee ca ils sont grands. Hâte de te lire. Celinet

    • barbeau

      bonsoir Lydie, n hesite pas a faire le saut , si tu es communicative tu te fera des amis rapidement a trier evidement tu trouveras l endroit agreable et surtout un climat merveilleux , la vie n est pas plus chere qu ailleurs mais tu vis autrement, bonne chance

  15. catherine

    moi je suis de haute marne j’ai vecue 24 ans en italie et suis rentréè depuis 18 mois en france dans l’est (obligée)..mais je ne me trouve pas bien avec le climat…j’ai 55 ans et sans travail je voudrais aller vivre dans l’herault…quelque conseils..travail logement etc?
    Repartir en italie est trop compliqué

  16. Abdel

    Abdel

    Bonjour, je souhaite partir dans Aveyron , J’habite dans Est de la France dans Doubs et si une personne connait bien la région et la mentalité ainsi que le temps sa serait sympas de m’indiquer ces informations.
    merci

  17. Yepa

    Les avis des uns et des autres ne servent pas à grand chose finalement vu que tout le monde n’a pas les mêmes expériences d’expatriés. La bonheur ne se limite pas à une région ou le nombre de jours de soleil par an et effectivement, si pour certains, concevoir d’avoir des hivers 5 mois est trop difficile à supporter, il y a aussi des inconvénients à la chaleur. On né à l’endroit qu’on est né et je pense qu’on ne devrait pas quitter l’endroit qui a vu débuter notre vie. D’ailleurs, à l’époque, les gens restaient dans leurs communes toute leur vie et il était rare de franchir les limites de son département. Tout ça pour dire qu’à part un rapprochement familial ou une délocalisation professionnel, je trouve ça triste de résumer le nord aux stéréotypes sans intérêt.

  18. Raminagrobis

    Moi j’ai détesté la Bretagne ou je me suis entérré 7 longues années infernales. . Je comprends que les gens ici s’alcoolisent se shootent en masse et se suicident (plus fort taux de suicise de France, déjà mal placée à ce suje). bref. Hypocrites, en plus, méfiants et d’une mauvaise foi atroce (chauvins à mort, une horreur) ! (Finistère et Côtes d’Armor). Bref, à oublier. Non, la Bretagne ça ne vous gagne pas.!! De nouveau à Nice , moi je revis tel un poisson dans l’eau! Superficiels, les Niçois,??oui, pour pas mal d’entre eux, mais bon, je préfère celà aux taiseux bretons. Nice un jour, Nice toujours! never return to northern France (je ne retournerai jamais dans le nord de la France). ceci est une déclaration officielle!!.
    Je revis

    • Jms67

      Je rêvé tant de vivre dans les Alpes Maritimes, un département que j’adore et pour lequel j’ai un attachement très profond. La situation est un peu compliquée, mais je ne me résigne pas pour autant. Au niveau de l’emploi, quelles sont les possibilités actuelles ?

    • GILLOU14

      Salut Raminagrobis,
      Je suis breton (Ille et Vilaine 😉 et oui, il y a déjà une différence… entre les départements bretons. Le breton doit être gratté trop fort pour enlever sa carapace… ensuite, tu trouveras sa véritable nature.

      Je pense que la réelle question est : êtes vous prêts à vous intégrer à une nouvelle région, des nouvelles coutumes etc ?
      A partir de ce moment là, si la réponse est OUI et que vous ne vous sentez pas bien dans cette nouvelle région, c’est que vos voisins sont des C.O.N.S.

      Cela fait 4 ans que je travaille au Havre… on m’a dit que c’était nul, moche et que ça puait… ben, c’est comme partout sauf du côté de TOTAL (où là, oui, ça pue).
      Mes collègues sont sympas comme en Bretagne et d’autres C.O.NS. comme en Bretagne…
      Là, je dois partir pour Marseille (J’y ai fais mon armée, il y a 20 ans)… ben, je m’attends à la même chose.
      Je vous donnerais mon avis « actualisé » quand j’y serais.

  19. BOUBOU

    Bonjour
    Depuis 13 ans j’ai été mutée dans le Nord Est et je pleure tous les jours. Lorsque j’entends parlé d’émigration, je pense à moi. Car si pour les gens du Nord de la France il est difficile de se faire accepter du Sud en Général. C’est aussi vrai dans l’autre sens. Combien de fois n’ai-je pas entendu il est d’où votre accent (Toulouse et vous l’avez pas perdu depuis tout ce temps?). On ne me prends pas au sérieux lorsque je parle, Mes interlocuteurs n’accordent amoindrissent la valeur de mes mots (si ma collègue qui est du nord -au sens large du terme- dit la même phrase, elle sera prise comme un génie. Cela est insupportable. J’ai lu dans un post qu’il « y aurait beaucoup de personnes alcooliques dans le sud ». Mais je pense pire des gamins dans le nord est. « Incultes, analphabètes, ignares, ils savent a peine lire et écrire c’est du SMS et encore ». Bref si je pouvais me sauver…. mais ce n’est pas possible.
    Donc il faut peser le pour et le contre. Changer de vie c’est se préparer aux désagréments du changement, et si on les perçoit la 1ere année, c’est souvent les 3 années suivantes qui sont les plus difficiles.

    • GERARD

      bonjour,
      je vous rejoins totalement dans vos propos. Pourtant je suis née dans le Pas-de-Calais, puis partie dans les Bouches-du-Rhône et ensuite le département de l’Hérault, sur une durée d’une quinzaine d’années. J’ai souhaité à l’issue de ces 15 années retrouver mes racines suite au décès d’un proche de ma famille.
      Je peux vous dire que j’ai fait la pire erreur de ma vie. Bien que née dans la région, je n’arrive pas à me réhabituer. Je suis isolée et déstabilisée par la mentalité et l’accent.J’ai ,perdu ma gaieté. Tout comme vous, je n’ai qu’une envie, me sauver …..
      N’avez-vous pas la possibilité de retourner dans votre région ?
      Moi j’envisage de retourner dans l’Héraul d’ici trois ans.
      Dans quel coin êtes vous ? J’habite près du Touquet
      j’espère avoir de vos nouvelles
      amicalement
      Martine

  20. Lili83

    Nous sommes installés dans le Var, à St Raphael depuis 1 an 1/2. 40 ans de Normandie pour moi et mon mari, 2 enfants de 10 et 14 ans.
    Nous avons fait le grand saut car nous nous sommes retrouvés tous les deux libres professionnellement.
    Nous avons trouvé notre paradis avec aperçu mer, il a cependant été nécessaire de faire des concessions sur la taille de la Maison car le prix au m2 entre la Normandie et le Var est doublé.
    Nos 2 garçons se sont complètement intégrés et sont heureux.
    Moi j’ai retrouvé un travail de comptable dans un camping 🙂 au bout de 8 mois.
    La famille et les amis viennent nous voir très souvent.
    J’aime bien « remonter » pour voir nos proches et amis, mais je suis toujours très impatiente de redescendre.
    Nous avons 2 couples d’amis, sans avoir pris la peine de chercher « plus que ca ». En effet, nous sommes encore bien occupés par la rénovation de la Maison, alors je pense que lorsque nous aurons plus le temps de sortir, nous ferons encore d’autres connaissances assez facilement.
    Franchement les mentalités ne me choquent pas plus que ca, au contraire, les conversations s’engagent facilement et meme si ca ne va pas « plus loin » je trouve que pour le moral c’est excellent!
    Je ne vous parle pas du climat (allez, si je vous en parle…:)…) qui est tout simplement paradisiaque, ici pas ou peu de mistral, climat de bord de mer qui est à 800 mètres, végétation et paysages magnifiques. Seules quelques tempêtes (genre tropicales!) viennent gâcher quelques jours d’arrière saison.
    Juillet-Aout c’est assez penible au niveau de la circulation mais c’est aussi le moment où il y a plein d’activités à faire, il faut apprendre la patience c’est sur!
    Donc pour nous tout se passe bien….on a trouvé la zenitude lol!
    Petits conseils aux futurs partants : ne pensez pas quitter votre vie et retrouver vos repères au bout de quelques semaines/mois. Il faut se laisser le temps! D’abord apprendre à connaître sa nouvelle ville-région, ca prend énormément de temps. Puis s’intéresser aux habitudes des locaux et faire connaissance.
    Gens du Nord, vous ne serez pas dépaysés, on est pleins la bas! Mes voisins d’en face sont également normands! L’épouse de mon collègue aussi!
    La vie est plus chère, mais on arrive à trouver les astuces et bons plans en s’inscrivant sur les forums Facebook adéquats.
    Ce qui me choque le plus jusqu’ici c’est le contraste entre les gens qui vivent « a l’aise » et ceux qui sont d’une extrême pauvreté, il n’y avais pas ca dans mon ancienne region (ou alors c’était beaucoup moins flagrant). Cela s’explique sans doute par les prix des logements. Mais a contrario, il y a beaucoup d’entraide.
    Voila, bon déménagement à ceux qui vont sauter le pas 🙂

    • Cmoi

      Bonjour Lili, cela fait 5 ans que je vis près de Frejus aussi dépuis 5 ans , parti de Normandie aussi… Je vous rejoins sur certains points, comme le climat, le paysage magnifique , les gens avec qui une rencontre ne mène à rien de plus…Vous avez de la chance que tout soit merveille pour vous; les amis qui descendent, vous qui montez de temps à autre mais ce n’est pas la même vie pour tous! Poir moi par exemple dépuis que je suis descendu et bien comme on dit loin des yeux loin du cœur , c’est bien vrai! Aujourd’hui je n’ai plus de nouvelles de personnes de la haut! Alors qu’en venant ici je m’imaginais déjà recevoir mes amis,famille dans ma nouvelle maison et bien non! Je suis seule!Enfin j’ai ma propre petite famille heureusement! Sauf qu’aujourd’hui je n’ai plus envi d’être sociable, (()) et puisque les rencontres ici ne mènent nul part et bien maintenant je dis « tant mieux! » Comme ça je n’ai plus à penser aux autres comme je le faisais avant tout le temps; j’aurai donner ma chemise, c’est exactement ce que je fesais! Et maintenant quoi?! Personne ne prend de mes nouvelles ni ne cherche à savoir si je suis heureuse ou non! Et je ne vous parle pas de Facebook, ces hypocrites qui ne font que mater votre vie pour mieux nourrir la leur, et bien je n’y vais plus non plus!Alors non je ne regrette pas d’être partie dans le sud , finalement c’est plutôt l’être humain qui l’exaspère! Voilà je finirai avec cette citation que l’on connaît tous  » il vaut mieux être seul que mal accompagner » ps: je suis heureuse avec ma famille et je donne tout pour eux, ça m’a rendu meilleur et on profite de la nature autant que l’on peut, on mange bio au maximum, je n’ai plus besoin de plus, bonne chance à tous!!!

      • DESMARES marie-france

        Bonjour, je suis aussi dans le sud est près de fréjus, et quand je lis les commentaires, je pense qu’en fait tout dépend de la situation personnelle dans laquelle vs vs trouvez..si vs êtes en couple, avec des enfants, et en activité professionnelle, tout va bien…MAIS si vs êtes seule (c’est mon cas), vs n’intéressez personne ici, mais pas les couples non plus !! et il est très difficile de faire des contacts, des connaissances et le soleil se paie très cher!!!

  21. YePMAN

    Le sud, nous avons testé, Bordeaux, le var…..et puis finalement….Paris et ses alentours c’est le top au « quotidien ».

    Et si vous manquez de Nature, bah filer prendre des vacances dans le sud. Équilibre parfait.

    • Franca

      un compromis: LYON, ou le mini-Paris, belle, dynamique, culture, gastronomie, services, commerces pout toutes les bourses et les gouts, emploi….Valence (Drôme) à 40 mn par l’A7, la Provence à portée de main, Marseille ou Montpellier à 3H de route, la montagne et le ski à portée de main, le dpt du Rhône limitrophe avec la Loire (St Etienne, le parc du Pilat), l’Isère, (ses montagnes et ses vallées: Grésivaudan, Belledone, Chartreux…) ), l’Ain (les Dombes et ses étangs, la Bresse), la Drôme, donc (dont le Vercors), la Savoie et la Haute-Savoie, (Chambéry, Annecy )légèrement plus au nord, la Bourgogne (la jolie ville de Macon). C’est une lieu de transition et d’échanges entre le Nord et le sud de la France et de l’Europe…..En peu de temps, vous etes à Genève, ou bien dans le Var (Toulon assez proche finalement…bref, on ne s’ ennuie pas , ici!! pas comme en Bretagne, ou j’ai passé quelques années, si loin de tout: je ne la regrette pas pour ça non plus !!

  22. andre

    bonjour a vous tous
    nous sommes du nord 52 ans et soucis d arthrose alors on veut quitter le nord vendre et racheter une maison on prefere de mimizan a biarrytz (mais trop chere ) donc en dessous de ortez le bearn nous plais bien . ( carcassonne ça ne parait pas terrible )pour le climat bien sur le coin de narbonne mais pour 170000 euros il n y a pas grand chose ou du cote d amelies les bains la montagne proche de perpignan .
    merci de nous eclairer
    amities

  23. coosemans

    merci pour toutes vos infos lues avec la plus grande attention. Les projets de vie ailleurs se concretiseront par des vacances au soleil… on sait ce que l on a et tout compte fait ce n est pas si mal que ça. ..

    • cedric

      bonjour,
      nous sa fait quelque année que nous souhaitons changer de vie et partir dans les bouches du rhones. nous sommes d’angers, maine et loire. Nous avons 35ans et 3 enfants 11,8 et 6 ans. nous sommes plutot bien installée chez nous, on cumul 2 emplois chacun, école a proximité.
      Voilà le souci, il faut du courage pour tout quitter, on sait se qu’on perd et on sait pas se qu’on retrouve.
      Choisir entre sécurité ici ou qualité de vie la bas.
      Tous vos témoignages sont fort interessant mais se qui en ressort je trouve c’est que tous le monde s’adapte différement.

  24. Arthur Rimbal

    Bonjour,
    Je connais bien le Sud-Est (Paca) et pour tous ceux qui rêvent de s’installer là-bas, j’aimerais déconstruire un ou deux mythes.

    Premier mythe, et c’est pour ça que tout le monde veut y aller : le climat. Alors c’est vrai qu’il y a du soleil mais pas autant que les locaux voudraient nous le faire croire. A les entendre – « té peuchère nous on est en T-shirt toute l’année » – c’est soleil 365 jours par ans. Or il faut savoir que c’est vrai de mi-juin à mi-septembre (la chaleur est même parfois accablante) mais en dehors de cette période il y a quand même pas mal de passages pluvieux, et pas juste des averses, des vraies pluies qui durent longtemps. J’ai déjà vu des semaines entières de pluie. D’ailleurs si vous venez au printemps vous verrez que tout est très vert. Comment expliquer cela sinon par un arrosage conséquent ? Par pur chauvinisme les locaux effacent tout souvenir des averses passées « La pluie? quelle pluie? puisqu’on vous dit qu’on n’a que du soleil ici monsieur ». Autre nuisance assez fréquente : le Mistral. Et là autant vous dire que ça vaut la pluie. Ce vent venu du Nord souffle du matin au soir, plusieurs jours d’affilé et finit par vous rendre fou. Et inutile de vous dire que lorsqu’il souffle en hiver, on ne sort pas en T-shirt ! Et que lorsqu’il souffle en été, on ne se baigne pas tant l’eau est glacée.

    Deuxième mythe : l’accent du Sud si chantant, est forcément la manifestation d’un tempérament affable et ouvert. Halala combien d’exilés venus du Nord ont passé des années dans le Sud sans réussir à se faire un seul ami ! Bon déjà si vous êtes parisien vous pouvez renoncer tout de suite, le racisme anti-parisien est à son sommet dans la région. Ou alors gardez ça secret comme une maladie honteuse. Mais même si vous n’êtes pas affublé de cette tare, il faut savoir que derrière cette faconde, cette bonhomie de santon, se cachent des mentalités bien souvent égoïstes, jalouses et fermées. Les rapports sociaux se cantonnent exclusivement à la famille. Hors de la famille point de salut. Si vous êtes la dernière des ordures, mais que vous êtes de la famille alors ça va parce que la famille c’est sacrée. Vous voyez le genre. Bref renoncez à vous faire des amis dans la région. Contentez-vous du sympathique « ébé ça souffleubien aujourd’hui » et passez votre chemin. Si vous avez envie de vivre en mode « chacun chez soi » la région est faite pour vous, mais si vous pensez que des rapports humains sincères, chaleureux et désintéressés sont le sel de la vie, allez plus au nord. Un signe qui ne trompe pas : les scores du 1er tour des régionales en PACA : Marion-Maréchal Le Pen 40%.
    Bref, vous voyez tout n’est pas rose en Paca. D’ailleurs selon les stats de l’Insee c’est la région où l’on compte le plus d’arrêts maladie. Si c’était vraiment le paradis qu’on nous vend, les chiffres ne seraient pas aussi éloquents.
    Enfin je terminerai par ce passage signé Christine Angot :
    « Ce que je n’aime pas en province, c’est que les gens mettent l’accent sur la qualité de la vie. Le nombre de mètres carrés, le coût, la proximité, est-ce qu’il y a des bouchons, est-ce qu’il n’y en a pas, est-ce qu’il y a du bruit, est-ce qu’il n’y en a pas, est-ce qu’il y a la queue dans les magasins, c’est pas possible, ça me met hors de moi. Est-ce qu’il fait beau, dans le Sud il fait beau, c’est bien on peut se mettre en T-shirt au mois de janvier. J’ai vécu à Nice dix ans, à Montpellier dix ans. Les gens sont fiers de vivre dans le Sud parce qu’ils peuvent déjeuner le dimanche en T-shirt au mois de janvier. Ce n’est pas que ça me dérange, ça ne m’intéresse pas. »

    • alfa et oméga

      Mias de quel sud-est parlez-vous donc? c’est vaste, ce que vous dites ressemble un peu à des choses déja lues ailleurs, pas totalement exactes non plus. Déjà, vivre à Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence), à Draguignan (Haut-Var) ou à Alès (Gard) entre autres exemples, e n’est pas la même chose ! Nice, Cannes, Antibes ou Menton (06), sont des villes à la mentalité quand meme bien plus ouvertes dans l’ensemble qui n’ont pas grand chose à voir avec les petites villes ou villages provençaux ou du Languedoc, plus fermés au monde extérieur! ceci est valable dans d’autres régions de France, le nord de la Loire n’est pas épargné! je vous défie de vous intégrer dans des bleds de Mayenne, des Cotes-d’Armor, de Vendée, ou du Loir-et-Cher, pour ce citer que ces exemples (ce n’est pas le hasard, ces départements). Une ville comme Lyon, (500 000 h) n’aura non plus rien à voir avec sa proche voisine de 30kms plus sud : je parle de Vienn (38 Isère) et ses 30 000 habitants. comme quoi, il n’y a pas de lutte Nord/ sud Loire, c’est un peu ridicule.

  25. marguerite07

    vivre dans le sud pour le soleil…mais on sait bien que c’est une utopie de croire qu il fait toujours chaud! c’est un sens negatif de croire qu il faut du soleil pour etre heureux! non le soleil est un plus donc je retourne a coté de grenoble, tranquille et paisible avec l’idée d avoir une vie entourée de mes amies d’enfance et d une famille reconciliée.

  26. Mounir

    Bonjour
    Pour ma part c’est mon rêve de quitter Paris pour la région de l’herault entre Montpellier et BEziers.
    Pour y avoir été souvent en vacances c’est une très belle région mieux que la region paca ou les gens sont froid.
    Malheureusement je rêve d’année en année et à 34 ans je souhaiterais passer ce cap mais je ne sais pas par quoi commencer la maison est trouver dans le sud je pense que le logement nest pas un problème lorsqu’on est déjà proprietaire par contre trouver un travail à distance est vraiment compliqué merci de vos avis.

  27. Marie

    Hello ! Mon mari et moi sommes du Nord et depuis 4 ans nous sommes dans le Sud mais Ouest ! Mais Franchement nous ne regrettons rien ! Les gens sont sympas ! Nous sommes bien intégrés ! Et franchement on ne veut plus retourner dans not C’hNord on y est plus chez nous !
    En Plus on est trop Zen ici ! No stress ! Alors changez un peu ! N’allez pas tous dans le Sud-Est ! La campagne, la mer, la montagne, l’Espagne à proximité que du bonheur !

  28. Jocelyne

    Avec le climat belge (et du nord en général), il est tentant de s’expatrier pour qui veut tenter l’aventure d’un grand changement sous de meilleurs cieux.Mais c’est très largement insuffisant comme motivation …La France est un pays magnifique (j’adore!) avec de belles régions très variées et le sud évidemment attire davantage . Quel bonheur de pouvoir « vivre » dehors une grande partie de l’année ,de profiter du jardin , des terrasses , de la mer ou de la montagne, des espaces verts, etc …et de pouvoir parler la même langue (ce n’est pas négligeable) !Cependant, comme précisé dans l’article, il y a une différence fondamentale entre ce qu’on vit « en vacances » et la vie « au quotidien . (voir le commentaire intéressant de Maurise (25/07).Question travail si on est encore en activité professionnelle mais aussi question liens sociaux . Comme partout(mais parfois plus qu’ailleurs),il y a un chauvinisme bien connu, un esprit de « clocher » et l’accueil touristique ( critiqué à juste titre dans certaines régions) n’est pas nécessairement le reflet d’un accueil chaleureux ni durable en cas d’installation définitive dans une région .C’est certainement plus facile pour des jeunes qui n’ont pas encore vraiment « construit » leur vie (pas nécessairement en couple, pas d’enfants ou de petits-enfants, pas d’ amis de longue date ,pas de parents vieillissants , …) . On pourrait citer autant de cas d’intégration réussie que d’échecs (les parents d’une collègue qui ont ouvert un gîte en France ont dû rentrer en Belgique après quelques années .Echec à tout niveau .Une copine est allée s’installer en Bourgogne avec mari et enfants et y vit très bien depuis des années. Une autre collègue a tout quitté pour ouvrir un gîte en Arriège (et même si les conditions de vie sont très dures ,cela fonctionne depuis des années,… ). Ce n’est certainement pas facile de quitter ses racines ni de s’adapter à d’autres mentalités .Il ne suffit pas d’être ébloui par les magnifiques reportages « Des racines et des ailes  » qui mettent si bien en exergue la beauté des différentes régions explorées qui ont toutes des attraits indéniables et regorgent de trésors naturels, culturels ,gastronomiques ,etc …qui font rêver . Y vivre et y faire sa place est une autre paire de manches,une autre ambition, un autre défi … Cela peut se révéler terriblement décevant ou gratifiant selon les attentes , les difficultés rencontrées ,l’emploi trouvé, le logement, l’aboutissement ou non des projets,les liens tissés .C’est en tout cas une démarche risquée qui demande une longue réflexion, une motivation très importante, une énergie considérable , un projet bien pensé ,une inébranlable confiance ,de quoi s’assumer ,une bonne information sur la région convoitée (marché de l’emploi, prix des logements,fiscalité, charges , …. )des précautions à prendre pour un retour éventuel .Et si possible,un bagage rempli d’amour qui peut donner une force et une résistance supérieures et une chance supplémentaire de bien vivre ,où que l’on soit : s’aimer,aimer et être aimé !!!.
    (ps: perso, je vis en Belgique et j’adore le sud-ouest et plus particulièrement le Gers)

  29. abdelmalek

    Bonjour,
    Originaire de la région parisienne j’ai depuis plusieurs années envie de vivre dans le sud en bord de mer.
    J’ai aussi visiter plusieurs sites ou beaucoup d’avis sont donnés comme sur le site ville idéal (ville noté avec points positifs/négatifs).
    Aujourd’hui j’hésite encore entre Montpellier,Fréjus ou proximité de Nice.
    Montpellier me plait pour sa jeunesse,pour le nombres d’habitants qui fait que toute l’année c’est vivant mais me fait peur car les plages ne me paraisse pas terrible comparer a la coter d’azur.Fréjus est un belle endroit mais les avis sont très partager (cher,ville fn,hiver mort).Ensuite les alentour de Nice sont très beau mais on m’a aussi dis plusieurs choses(villes de bourgeois,un peu raciste,excessivement cher etc).
    Je compte partir avant la fin de l’année mais je ne sais pas encore dans quelle ville donc si vous avez quelques idées ça serait pas mal en sachant que je cherche le calme,la tranquillité,la mer,une ville propre mais vivante aussi l’hiver.

    • tcha tcha tcha

      comme ça, sur le vi, j’aurais tendance à vous dire Fréjus – Saint-Raphael, tout dépend de votre age, mais l’avantage de ces villes (qui se touchent,), c’est que vous avez de belles plages, beaucoup d’animation l’été. L’hiver n’est pas complètement « mort » non plus, mais au pire vous avez Cannes à quelques dizaines de kms ou ça bouge bien…(et qui n’est pas non plus très loin de Nice). Montpellier, je ne connais plus trè bien, je ne peux vous conseiller.

  30. Maurise

    Le sud-est, je l’ai parcouru en long en large et en travers, j’y suis né, y vis, et je tiens à confirmer que non, la vie n’y est pas facile, qu’humainement parlant on est loin des clichés pagnolesques, et que sans de solides revenus et une bonne dose de frime, on a peu de chances de profiter de la douceur de vivre qui fait partie de la mythologie provençale.
    L’immo, d’abord. C’est le règne des profiteurs et en ville, des marchands de sommeil. A Nice, Aix, Cannes, Marseille, on tronçonne des chambres de bonnes pour en faire d’invivables « studettes » de 10 m² aux loyers exorbitants. Dans un pays où traditionnellement on vit dehors, ça frise l’encouragement au suicide. Le taf : quel que soit votre niveau de formation, on vous jugera d’abord sur votre physique, sur le quartier où vous habitez, sur la cylindrée de votre voiture, et au final ce sont les appuis dont disposerez éventuellement qui trancheront. Pas facile quand on vient d’arriver. Au quotidien, vous constaterez que le coût de la vie va varier d’une localité à l’autre, mais qu’il est de très loin supérieur aux autres régions. Fiscalement, c’est la raclée. Au plan des distractions, sachez que de très loin, le loisir le plus répandu en PACA ce sont les hypermarchés. On y a la plus plus forte concentration d’hypers de France, en on en construit sans cesse, aux dimensions d’aéroports, en bordure des grandes villes. Pour le reste, il y a les casinos, les night-clubs (encore que leur nombre tend à se restreindre, crise du pouvoir d’achat oblige), les festivals et manifestations ponctuels, mais dès la rentrée, vous aurez l’impression d’une traversée du désert.
    Il faut savoir aussi que la région PACA vit dans une prospérité qui n’est qu’apparente. La crise y frappe fort, très fort, le chômage y sévit comme partout ailleurs, à ceci près que le poids du foncier, la baisse de pouvoir d’achat contribue à aggraver la donne. Les populations chassées du littoral par l’explosion des loyers se replient vers les départements intérieurs que sont les Alpes de Haute-Provence, les Hautes-Alpes et le Vaucluse, où l’emploi précaire est la règle, et où, même si les loyers sont plus abordables, se posent des questions de vétusté des biens proposés en location, et de chauffage (dans le 04 et le 05, les hivers sont très longs et le thermomètre peut descendre en dessous de zéro, même si les cigales chantent en été). Des villes comme Gap, Digne et Manosque sont complètement parties à la dérive, sous l’afflux de populations montées du littoral et allant se marginalisant, car mal logées et sans perspectives d’emplois pérennes.
    Autre aspect : une pénurie de main d’oeuvre, liée aux problèmes de logement, dans les villes du littoral, que ce soit dans les secteurs hospitalier, de l’hôtellerie-restauration, des services. C’est l’effet boomerang. A Nice, il a fallu au syndicat des hôteliers locaux, racheter une vieille barre HLM pour y loger leurs saisonniers. Il y a quelques années, une clinique de Grasse a cherché à recruter ses infirmières en Espagne, faute d’en trouver sur place. Celles-ci ont très vite déserté, pour les mêmes raisons qui font que beaucoup de fonctionnaires refusent des postes dans les Alpes-Maritimes : le coût du logement, de la vie, la fiscalité.
    Au-delà de ces aspects pratiques, il y a c’est vrai un climat, le soleil, une diversité de reliefs, mais pour tout cela, il y a un prix à payer, et il est très élevé.

    • tcha tcha tcha

      ah eh bien, il semble que l’on trouve de tout, et pour tout un chacun.
      je suis parti en 2012 de mon Morbihan natal, moi aussi, pour les Alpes-Maritimes (Cagnes-sur-Mer), que je conaissais pour y etre allé lors de vacances….. Quand je « remonte » (c’est le cas) sur mon lieu de naissance, dans le Morbihan, je suis , disons, très content…3 ou 4 jours environ et ensuite ….je n’ai qu’une idée, repartir! ennui, tristesse, pesanteur, temps plutot très très changeant, me détournent et me font dire » je ne reviendrai plus » (en fait, je remonte tant que j’y ai des liens familiaux), d’une part, c’est un carrément excentré (et pas d’aéroport, sinon celui de Nantes, pas à côté…) ou 1150kms en voiture, bof ! mon choix est fait, j’ai un travail correct à l’aeroport de Nice, des amis de tous horizons, avec lesquels nous partageons pas al de loisirs, (je n’en ai jamais eu autant en Bretagne, d’amis, et de loisirs, car j’avais l’ impression d’étouffer avec leurs » bretonneries » locales :voile/mer, pubs/ alcool:biture obligatoires ou encore biniouseries si on n’aime rien de cela, c’est pire que tout)je rajoute là dessus un chauvinisme aigù jusqu’à l’exaspération, …), un lieu de vie à Cagnes que j’affectionne (quartier, appartement),, Nice, Cannes, Monaco, Menton, pas très loin. non, je pense que j’ai su et pu m’adapter. mais il faut dire que j’avais tout à y gagner, vu que je venais de loin (dans tous les sens du terme), et sans rentrer dans les détails de ma vie perso. ….donc, je suis conscient que rien n’est parfait nulle part, mais de là à tout voir si noir dans le sud, il y a un PROBLEME…il vous reste, à vous , pour déménager, des dpts aussi interessants comme l’Indre, la Mayenne, la Haute-Saône, les deux-Sèvres… ou bien d’autres ! Lol.

  31. Virginie

    Bonjour,
    Comme beaucoup, je suis tombée sur votre site par hasard…En cherchant… comme-ci internet allait me donner une réponse à toutes mes interrogations… Je m’appelle Virginie, j’ai 33 ans et nous aussi nous aimerions partir avec mon mari, nous avons 2 enfants (un garçon de 7ans et demi et une fille de 1an et demi). Je suis en congé parental, sans poste qui m’attend, et mon mari travaille, il est en cdi mais les relations sont très tendues avec son employeur. Nous avons déjà voulut partir avant la naissance de notre fils, puis nous avons reculé, (ah si on avait su!!) ensuite nous avons voulut partir il y a 2 ans, lorsque j’étais enceinte de notre fille, nous avons budgété notre départ, j’étais tout à fait prête à partir et enfin quitter cette grisaille et mon entourage, mais mon mari à reculé. Là cette année, nous sommes de nouveau indécis, nous souhaitons déménager dans les Pyrénées, dans les environs de Pau. Actuellement nous habitons dans l’Aisne, nous souhaitons vivre dans le secteur de Pau car l’ami d’enfance de mon mari est partit là bas, il y a 7 ans, il n’est jamais remonté. Nous y sommes allés quelques jours en vacances puis nous nous sommes revus en Vendée où nous avons passés quelques jours ensemble dans une maison, l’amitié et la complicité sont toujours là. Ces 2 périodes de vacances ont été les seules en 11 ans… Bien que je me sente « un peu privilégiée » car mon village est implanté au coeur d’une forêt, il me manque la chaleur, le soleil, la neige l’hiver…J’aime ma maison et sa situation, mais je n’en peux plus d’être au bord de la dépression tous les étés car il fait 12° à midi alors qu’on est en plein mois de juin…! Tous les ans on voit les autres partir en vacances pendant que nous on reste dans la grisaille puis ensuite on écoute (ou on fait semblant, haha!) le récit merveilleux de ces 15 jours passés au soleil, sans oublier les incontournables photos de plage et autres selfies qui inondent nos murs fb, histoire de bien nous mettre les boules… La seule chose qui me freine, c’est que j’aurai la sensation de priver mes enfants de leurs grands parents et de leur tontons et tatas, mais quand je fais le bilan, on se voit aux anniversaires des enfants, à Noël et parfois entre les 2. Donc je me dit que 980km à la place de 30 ne changerai pas grand chose…. D’autant plus que nous avions presque touché le fond, il y a quelques années maintenant, mes parents étaient au courant, ils avaient largement les moyens de nous proposer de l’aide mais ils nous ont laissé couler… Au terme de quelques années difficiles, nous avons sortit la tête de l’eau et nous le devons qu’a nous même (et toc!). Nous avons déjà regardé les loyers et les maisons, c’est pareil que chez nous, voir même un peu moins cher, nos amis seront nos yeux pour trouver une maison, notre ami pourrait même trouver un poste pour mon mari dans l’usine où il travaille, bref, tous les indicateurs sont au vert, il faut juste sauter le pas…. Pour ma part, je serais heureuse de partir demain, j’estime qu’avec ce que l’on a vécu, on mérite bien ca…
    Virginie.

    • marie

      Bonjour Virginie,
      Nous voici en juin 2017, je viens de lire votre commentaire, je me suis installée avec ma petite famille dans le sud ouest il y a 28 ans, je n’ai qu’un conseil à vous donner , n’hésitez plus foncer ! j’ai pour ma part quitté ma belle région Bretonne mais je ne regrette rien .
      Les gens d’ici disent :  » dans le sud ouest on vit comme des coqs en pâte » et pour les enfants c’est le paradis !
      La qualité de vie est exceptionnelle .
      Marie

    • Herrlich

      Bonjour Virginie je voudrais savoir si avez déménagé et si tout se passe au mieux pour vous, vos enfants et votre mari ? Pour ma part je pense rejoindre l’Ardèche ce n’est pas le Sud Sud mais au moins j’ai mon frère qui y vit j’ai 3 enfants de 9/2/1 ans et c’est surtout pour le grand que je m’inquiète un peu pour l’adaptation mais comme on dit les enfants s’adaptent vite et surtout ce qui me motive à partir c’est qu’ici (j’habite Metz) à part Noël et nouvel An on ne voit presque personne (famille et amis) donc pourquoi rester dans un climat de m…. Gris froid donc une année pour économiser vendre mes affaires et partir pour une nouvelle vie plus belle et de toute façon je suis motivé pour les enfants c’est le mieux aussi ville dans la campagne (Privas) bon courage à tous et on peut toujours faire un retour en arrière si on y arrive pas

  32. Mary

    Rêver le sud? Pour moi la qualité de vie avant tout.
    J’habite un studio de 23 m2 dans les Yvelines pour 720€+ de janvier à juin 700€ de EDF tellement il fait froid et c’est humide :/
    40′ de rer c 2 fois par jour, ça peut aller quand il y a pas de grèves…
    Vous pourrez vite comprendre que à 40 ans on souhaite une vie meilleure sans rêver je ne sais pas quoi!
    Ce blog est très utile merci.

  33. RAZIEL1979

    Originaire de Montpellier j habite Cherbourg depuis 7 ans une fois passé le choc climatique, pour rien au monde je ne reviendrai dans « mon » sud natal, ou alors si je le pouvais celui de mon enfance des années 90, actuellement ce n est qu’un conglomérat de cas sociaux, et autres délinquants en tout genre…

    A moins de faire partie de l’Elite et pouvoir se loger dans les quartiers huppés bien surveillés le soir par nos « amis » de la brigade anti criminalités afin que les gens riches puissent dormir sur leurs deux oreilles, pour le commun des mortels une fois la poudre aux yeux passé, vous découvrirez vite le vrai visage du Sud post année 2000 :

    Tout d’abord des loyers et des prix de ventes stratosphériques, les impôts vous surprendront aussi je vous rassure.

    Un job la bonne blague, faut pas être mauvaise langue du taff médiocre vous permettant de juste subvenir (et encore) àvos besoins il y en a…Sachez tout de même que travailler dans le sud pour gagner moins de 2000€ c’est du suicide car la vie est extrêmement chère comme vous le savez tous…Le soleil se monnaye à prix d’or…

    Je crois qu il n est nullement besoin de revenir sur la superficialité des autochtones, ainsi que leur QI du coup… lunettes de marques, voitures Allemandes, fringues de marques, chiens de marques euhh pardon de races 😉 Si tu n est pas tendance tu n existes pas…
    Pour ceux qui ne travaillent pas rassurez vous eux non plus en général c est juste des crédits à la conso…ou bien leurs microscopiques salaires qui y passent complet dans leur apparence…

    La criminalité ahhhhhh que serai le Sud sans elle…OMNIPRESENTE avec un peu de sagacité et un sens de l observation plus élevé que la moyenne, vous allez vite vous apercevoir qu elle vous entoure, vous subjugue, ne laissez rien trainer, fermez bien à double tour la moindre chose qui possède une serrure sinon tant pis pour vous…

    Alors avant de rêver au Sud utopique qui à jadis existé je vous l accorde, calculer bien, peser bien le pour et le contre car sinon vous pourriez amèrement le regretter.

    Pour conclure, la vie étant ce qu elle est, il viendra un temps ou je récupèrerai inéluctablement sur Montpellier, àSt gely du fesc pour être plus précis à 15 minutes de Montpellier Nord, une magnifique villa vue sur la garrigue, avec jardin en terrasse, veranda, piscine enfin vous voyez le genre…ben je peux vous garantir qu elle sera revendu illico presto meme si le patelin est un refuge de bourges plein aux as épargnes par la racaille…

    • Oscar O.

      RAZIEL
      entre le toc et la racaille du Sud (je vous rassure, on en trouve au nord de la Loire…..), et les cas sociaux, comme vous dites, moi j’ai ttrouvé le juste milieu ici.je fais partie des classes moyennes,et je fais attention à bien consommer, au vu de mes moyens, jamais au delà. je suis bien dans ma tete et mon portefeuille, sans excès sans  »boursufflures » de l’égo ! (qui ne le fait pas, attention, hein?), et je ne fais pas cas de toute cette engeance de sur-con-sommateurs bouffés par les crédits. Grand bien leur fasse ! des gens ouverts, normaux, j’en trouve aussi dans le sud-est. Des cassoces, j’en ai aussi vu dans le nord-ouest, tiens !

  34. I G

    Bonjour

    Je recherche de nouvelles amies a Aix ou les environs comme Saint Savournin Cadolive Trets …. est j’ai 51 an et pouvoir oublier du passé

    pas de tricotage, oublier un peu la lessive et le ménage car la vie est très courte mais j’aime bien : cinéma théatre balade et aimer les animaux de compagnie
    A bientot pour recevoir de vos nouvelles aussi !!! Bonne semaine zazzou13

  35. ZZ-555-VV

    Adieu Nord-Loire (ligne lyon-Bordeaux), ses cieux (trop) changeants,, sa relative rigidité (d’esprit),de ses habitants (hein, les bretons, ou alsaciens!) et ses hivers longs et déprimants (manque de lumière, nécessaire pour une bonne santé physique et morale…eh oui, la vitamine D,on en manque la haut).. ;entièrement d’accord avec crystal30, (juste un peu plus haut) qui a bien résumé le truc . oh, arretez de nous faire pleure (de rire), les  »nord-de-loiriens »! (hein, les bretons chouineurs)

    • Loupette

      Non ZZ-555-VV !!!!!
      Je suis Varoise de base et cela fait bientôt 8 ans que je réside en Alsace et la rigidité d’esprit comme vous dites n’est qu’une pauvre légende toute pourrie, franchement ce qu’il ne faut pas lire ou entendre c’est totalement navrant !!! par contre c’est pas pour casser ma région natal mais franchement dit c’est une région aujourd’hui blindé de gens frigido-social qui ne pense qu’au paraitre!!! ce n’était pas comme ça il y 20 ans c’est une des raisons qui font que je me suis barré et pleins d’amis également originaire du Var ont également fait de même. La Bretagne pareil j’y suis allé en vacances et j’ai également été bien reçu par les Bretons. Pfffffff les préjugés!!!

  36. Ping : anonyme
  37. Azizmarseille

    Bonjour votre reve je l ai fait en Juillet 2012 sans rien avec jsute une peugeot 106 500 euros et le RSA
    je suis resté 3 ans dans la rue ( dans ma voiture donc)
    j ai fait un DALO au bout de 3 ans ( Je suis celibataire sans enfant a 40 ans) et j ai eu au bout de 6 mois ma premiere proposition dans une maisonnette pres du marché au puces.
    jamais je ne reviendrai dans le nord . primo le soleil fait tout et surtout participe a votre santé si vous voulez restez mourrir dans le nord c est votre choix mais vous avez des enfants pensez a leur santé deuximement vous abandonnez parce que vous avez obtenu trop facilement un appartement . Croyez moi Marseille et le Sud en general grouille de personnes aventurieres qui on tenté leur chance et pour qui a bien marché….. Toutes les personnes qui m ont aidé etait issus de ce courant d’aventuriers d il y a 10 30 ou 50 ans en arrieres……Autre trucsi vous voulez partir il faut oublier vos amis du nord ( combien de fois avez vous changé de groupe d’amis dans votre vie des dizaines de fois…..) chacun sa vie les gens attendent uniquuement de pouvoir debarquer chez toi pendant les vacances. et pour finir je rappelle que j etais seul que je n avais pas peur de dormir sur un parking….que je suis un arabe ( ca aide a marseille) que je parle 5 langues dont le roumain maintenant ( ca aide) si tu veux venir a marseille il faut etre BOHEME sinon laisse tomber La Boheme elle ne ment pas soit tu l as dans l ame soit tu tiens 1 semaine maximum comme dans un camping….. autre element motivant a ce genre d’aventure c’est bien sur les paysage mais aussi l economie sur le budjet vacances vu que t es dans un endroit pardisiaque ou nature se mele a Cultures dans une histoire millenaire. A pres si ton monde se limite a une vie de touriste qui attend juste d attrapper la tuberculose ou une autre maladie liée au charbon de bois nordique pour mourrir reste chez toi dans le nord et continue a rever il y a un mur a franchir et tu ne peux pas garder un pied de l autre coté au cas ou. tu sautes et tu vis…… il n y a reellement de plaisir a vivre en France qu’en Provence demandez a pagnol ou van gogh ou matisse ou untel…. 1 seconde face a la mediterranée a partir d un colline vaut mieux que d’etre Maire de Lille…. Vous vous rendez pas compte….vous savez pas…c’est VITAL

  38. crystal30

    bonjour,
    Je suis tombé sur ce forum par hasard et j’avoue qu’il m’a fait sourire car il traite d’un sujet sans fin ici dans le Sud de la France.
    Je suis un « transfuge » breton depuis mon enfance et, j’ai vécu dans différentes parties du Sud de La France (PACA, LR et PO).
    Partout ou j’ai été et ou ma petite famille a vécu, je n’ai jamais eu le moindre problème d’intégration ni de soucis à me faire des amis..Mais durant toutes ces années, je n’ai cessé de voir de Parisiens, bretons et nordistes venir s’installer, raller contre la mentalité des sudistes…et repartir (ou pire, rester mais en étant aigris). Et j’avoue que j’ai mis du temps à comprendre pourquoi ils étaient si tristes et pourquoi j’étais si heureux avec ma famille et mes amis du Sud (ou du nord).. Nous en parlons régulièrement avec les sudistes et j’ai une explication personnelle sur la chose.
    Tout d’abord, il faut savoir que de parler de la « mentalité du Sud » est juste un aberration…En effet, les « vrais » sudistes locaux dans notre beau Sud sont tout simplement une minorité…en fait, les « Sudistes » sont tout simplement des « transfuges » en tout genre de toutes les régions depuis plus ou moins longtemps ! Nous sommes clairement les plus nombreux en général.
    En fait, le problème réside tout simplement dans l’incapactité de bien des « étrangers » a remettre en questions leurs valeurs pour apprendre celles du SUD. Dans le nord, quand quelqu’un est chaleureux, vous tutoie et plaisante avec vous…vous attendez et comprenez que cette personne est proche..Dans le Sud…..non….c’est juste normal…c’est la manière de dire bonjour ou de croiser quelqu’un ici. Il n’y a ici aucune hypocrisie ni mauvais esprit vu que les gens du Sud ne considère absolument pas qu’il puisse y avoir une attente particulière en face…Et pour moi, c’est quand même plus sympa de rencontrer des gens naturellement ouvert que des portes de prison.Une fois qu’on a compris cela et qu’on est capable d’apprendre d’autres facons de voir, le reste est pareil que partout en france… Il faut autant de temps dans le sud que dans le nord pour se faire des amis.
    Classiquement, ce qui se passe ici est qu’un nordiste arrive, il est recu juste « normalement » ici (cad avec chaleur et bruit comme n’importe qui d’autre), il se fait des plans tout seul sur une éventuelle amitié magique qui se serait créée en express..puis, tout seul, ne voyant pas les fondements rééls de cette amitié fictive, il se fache tout seul et traite les locaux de superficiels….Ici, on en voit passer sans arrêt et on est mort de rire…Au mieux, ils finissent par faire des comunautés exclusives de nordistes « soit disant » sincères alors que la réalité….c’est qu’ils n’ont, pour de vrai, jamais essayé pour de vrai mais ils ne s’en rendent pas compte.
    Bref, aujourd’hui, je suis très heureux de vivre dans le Sud ou j’ai des amis locaux et transfuges comme moi qui ont juste compris que le mode de communication est différent et qui ont donc réglé leurs attentes en conséquence.
    Au final, si vous savez vous vider la tête des coutumes et attentes de vos régions d’origines et savez simplement apprendre le mode de pensée régional….comme dans toutes les régions et tous les pays d’ailleurs….vous pouvez vraiment être très heureux dans le Sud !
    Pour moi comme pour ma famille c’est le paradis… et repartir au dessus du nord d’Avignon serait une véritable punition !
    Les grillades entre pôtes en T-shirt au son des cigales en avril tout près de la piscine….c’est pas demain la veille que je trouverais ça à Lille ! Et en ce qui concerne la convivialité, moi, je n’ai jamais trouvé mieux en bretagne ou dans le nord….mais il faut passer l’étape de la mauvaise interpretation des signaux qui n’est pas donnée à tout le monde !

    • Arthur Rimbal

      Cristal est le prototype du sudiste. Son bonheur ne tient qu’à une seule idée: « chez moi on est en T-shirt toute l’année ». S’il n’avait pas le loisir de se comparer aux nordistes, il serait tout simplement malheureux.

  39. Edwige

    Bonjour,
    Je cherche une amie pour ma fille de 11 ans sur Aix en Provence :
    j’ai déménagé de Bretagne (à mon grand regret) il y a 9 mois, et ma fille est malheureuse comme les pierres. Elle n’arrive pas à se faire de vraies amies dans son collège, et a encore fondu en larmes ce soir. Merci par avance pour vos réponses

  40. belle

    Bonjour à tous,

    Je suis originaire du nord de la France (petite ville toute proche de Lille). Je suis descendue pour commencer à Tours, j’ai habité un petit village à 5 km de cette grande ville, j’y ai passé de très bons moments mais aucun ami(e), mes enfants n’allaient pas encore à l’école donc pas facile de faire connaissance surtout que je ne travaillais plus. Puis après mutation du père des enfants, nous sommes allés nous installer dans un petit village à 5km de Bourges. Là les enfants sont allés à l’école, j’ai fait plein de connaissances et d’ami(e)s. (et je les ai toujours même si certain ont également déménagé). J’ai beaucoup aimé ce coin de France. Puis seule avec mes 3 enfants, je suis partie en Vendée à 20km de la Rochelle. La Rochelle j’aimais, la Vendée pas du tout. J’avais l’impression que la vie s’était arrêtée là bas. Je suis ensuite descendu dans le sud de la France où j’y allais déjà pour les vacances et où je rêvais de venir y vivre. Ici j’aime le soleil presque toute l’année, les cigales, les pins parasols, la mer, la montagne… par contre je n’aime pas la mentalité des gens trop superficielles. (des connaissances mais pas réellement d’amis. On appelle, régulièrement puis si on arrête eux ne vont jamais appeler pour prendre des nouvelles ou en donner), je n’aime pas non plus le prix de l’immobilier. Beaucoup trop chere. On paie le soleil.
    Je suis photographe et la luminosité est géniale mais je suis entrain de me demander si je vais rester dans cette région. J’ai bien envie de retourner vers La Rochelle pour la mer même si il fait moins beau qu’ici ou remonter vers les terrres. Je suis actuellement à Sanary. Très joli petit port mais vide l’hivers et blindé l’été…
    Voilà pour moi.
    Si il y avait le soleil comme ici dans le nord, je remonterais là haut.

  41. narimen

    bonsoir tout le monde je suis tomber sur ce site en faisons quelque recherche d’appartement sur Marseille je suis maman de 2 enfants de moins 6 ans et e souhaiterais refaire ma vie tout recommencer de zéro et c a Marseille que je me voit avec mes enfants je souhaiterais avoir des information si quelqu’un pourrait m’aider ou juste m’expliquer comment je dit m’y prendre et les démarche que je dois faire en sachant que je suis de Toulouse

  42. Stef

    Nous avons fait le grand saut, du 91 au 13 il y a 7 ans.
    Mutation pour ma femme, démission pour moi, (toute) petite maison en location obtenue à l’arrache (un coup de bol), les premiers 6 mois sont féériques. Quand vous prenez la bagnole (pour le boulot, les courses, …) vous êtes dans la garrigue!! Et pas dans le béton. Quand vous avez envie de mer/foret/montage/rivière/… vous dites « on y va » et pas « attendez, on est samedi, premier jour des vacances, c’est mort » ou « c’est le premier jour depuis 458 mois qu’il va faire beau, c’est mort » ou encore « c’est mort car il y a 12 km à faire : 6 heures de route »…
    (j’exagère à peine) Mais ca, c’est au début. Après vous vous rendez vite compte que la seule règle c’est TPMG (tout pour ma gueule). Sur la route, dans l’habitat, en mer… Que des SAM (seuls au monde). Sur la route, clignotant, marquage horizontal, feux, stop… n’existent pas. Le travail, c’est copinage avant toute chose. Les constructions? Ce n’est pas ce que j’ai le droit de faire qui importe, mais qui je connais qui me permettra de le faire (bétonner une rampe de 60 m sur la plage pour jet ski par exemple à carry). Sans même parler des pollueurs qui osent tout. Des voleurs qui piquent du sable ou des parpaing en live et en plein jour sur un chantier à un feu rouge. Bref une ambiance vraiment spéciale ou en facade on vous fait de beau sourire et ou on vous parle avec « intérêt ». De l’autre ou tout le monde « cultive son jardin » sans aucune autre préoccupation de quelque nature quelle soit.

  43. Flofloflo

    Bonjour ,
    Mdr mais vous ne voyez pas que dans le sud il y a de moins en moins de sudiste …
    Je pense que dire que les personnes du sud ont une sale mentalité est assez faux , puisque le sud est maintenant essentiellement peuplé de personne n’y étant pas originaire …
    Les gens font tous comme vous ils viennent vivre dans le sud , et je vous rassure ce n’est pas du tout ORIGINAL de venir descendre vivre dans le sud !
    La Région dans son ensemble est très chère ? Oui , mais pourquoi ? Parce que tout le monde vient y vivre .
    Et non je vous rassure ce ne sont pas les locaux qui l’ont fait devenir hors de prix le sud Ce sont même les premiers pénalisés … Et je vais même vous dire une chose , les entreprises ou artisans qui pratiquent les prix les plus prohibitifs ne sont généralement pas originaire du sud… Car les gens descendent tous ici dans le même but ( Plage , cigale , rosé , climat , belle maison …) Et comme tout le monde convoitent la même chose et bien cela fait monter les prix et donc apportent beaucoup de concurrence entre les gens …

    • Sacha

      Dès Valence, ou mieux, Montélimar, mes cellules « revivent », mon ADN chante….ahh…heureusement que le Sud-est, tout le monde ne l’aime pas…
      effet inverse, quand je remonte en Bretagne(de moins en moins souvent du reste, car trop loin, et de moins en moins d’attaches familiales…)je suis content…pendant 48 heures….après, une seule envie, repartir. Plus aucune « vibration », le vide….le ciel constamment perturbé, agité trop changeant et une certaine morosité ambiante ressentie, me plombent.

  44. nordine

    Besoin de petit conseil bon bien rebondir.
    Voilà j’ai l’attention de quitter Paris pour narbonne je me demander si à narbonne y a du travail merci pr d’avance pr les reponse

  45. tartinia

    Bonjour,

    Voici mon témoignage, parisienne, j’ai tout plaqué pour le sud il y a 15 ans, d’abord Marseille et ensuite le Gard.
    J’ai donc tenu quand même 15 ans alors que d’autres remontent rapido.
    Je rêvais du soleil, des vacances de mon enfance en provence et au début j’avoue j’étais ravie mais rapidement je me ssuis rendue compte que les rapports humains étaien tplus difficiles dans le sud que dans le reste d ela france, donc ça allait tant que jétais en couple, puis on s’est séparés, je me suis retrouvée seule avec un enfant en bas âge.
    J’ai tout fait seule, heureusement j’ai une activité artistique qui me faisait pas mal bouger, en France comme à l’étranger donc je n’étais pas toujours chez moi.
    Mais au final dans le gard ou je suis restée 8 ans je n’ai connu personne d’interressant, à Marseille peu de gens aussi sont restés mes amis.
    Je viens de remonter en normandie (que je connaissais un peu) bien sûr tout n’est pas parfait mais je trouve que c’est nettement moins violent que le Gard, je ne supportais plus chaleur du sud l’été c’était une étuve (à moins d’habiter à côté d’une rivière ou de la mer c’est assez intenable), jaime donc le climat ici.
    Il ne me manque en fait strictement rien du sud ! pas le climat, pas la mentalité, je pense que c’est partout pareil mais qu’il y a plus d’agressivité dans le sud et à Paris ou autour de Paris, mais qu’en plus dans le sud est on ne recontre pas grand monde, c’est hyper conventionnel, je suis artiste, assez originale et je pensais retrouver l’ambiance un peu hippie des années 70 dans le Gard, mais rien de tout ça, ou alors le côté glauque (beaucoup de délinquance et toxicomanie dans certains villages, la misère culturelle, sociale, l’alcolisme).
    Bref ce n’est pas la provence de mon enfance ! Ni même celle des films.

    Je ne dis pas que tout est parfait en normandie il y a aussi des soucis comme partout mais je suis contente d’être près de Paris sans en avoir les inconvénients, et je reviens sur la délinquance et la violence je trouve qu’ici c’est assez paisible (même si les gens conduisent comme des dingues pareil que dans le Gard).
    En plus la mer n’est pas loin, bref je trouve ça aussi très joli et plus préservé que le sud plein de béton et de centres commerciaux à la noix.

    Mais je dois dire que l’endroit ou j’étais le mieux c’était à Londres en Angleterre, où il y a une énergie incroyable toutes sortes de nationalités, pas de délinquance ni d’agressivité, ou on peut s’habiller comme on veut, ou on rencontre beaucoup de gens nouveaux, je trouve la France quand même un pays très conventionnel, ou les gens dans l’ensemble sont plus formatés qu »ailleurs ou ils jugent.

    Donc je ne me fais plus d’illusion, et je rêve d’un petit camping car pour partir sur les routes, bouger, finalement c’est encore l mieux, avoir un pieds à terre ou se sent pas trop mal dans une région qu’on aime bien et ensuite bouger dès qu’on peut, faire des rencontres, refaire le monde, pour moi c’est ça le rêve, plus que de rester figée dans un endroit sans parler du voisinage qui m’a toujours apporté des problèmes surtout dans le sud ou le soleil et la chaleur aidant, on est beaucoup plus dérangé par ses voisins qu’ailleurs à moins d’être riche et d’avoir une propriété isolée du reste des maisons.
    Je suis une déçue du sud est. Par contre étant basque d’origine j’ai toujours adoré le pays basque (trop cher par contr epour y vivre) mais je ne suis pas sûre que j’y serais heureuse à l’année car c’est assez fermé quand même si on est pas surfeur, même si c’est à mes yeux la plus belle région de France et de loin, qui a su garder en plus son authenticité.

  46. Mélissa

    Bonjour tout le monde ,

    Après lecture de chaque commentaire que j’ai trouve très intéressant, je me permets de jeter cette « bouteille a la mer  » en espérant qu elle fasse écho a quelqu’un ..!

    J’ai donc 26ans, je suis lilloise ( pas très original pour un tel sujet !), un emploi stable et je mûris depuis quelques années un projet.

    Mon reve serait de créer un lieu dans lequel je pourrai pratiquer la somatotherapie ( très peu connue, c’est une thérapie permettant aux malades de reconnecter leur corps avec leurs émotions ) , élaborer des conférences de développement personnel notamment Grace a la visualisation positive.

    Pour cela il me faut un cadre et ce cadre c’est le sud. J en suis tombée sincèrement amoureuse il y a 4 ans et depuis, des que mars approche, je descends des que je peux ( manosque, les beaux de Provence )

    Il est évident que le bonheur se trouve a l’intérieur de soi. Mais parfois pour être totalement en accord avec soi même, il faut que le cadre suive.

    La lumière du ciel, cette luminosité si spéciale, les couleurs et la verdure de notre sud sont magnifiques..

    Si des personnes se sentent intéressées par mon projet, de près ou de loin ( aide aux malades, thématique du développement personnel ou tout simplement .. L amour du sud ) qu elles me fassent signe !
    Je suis certaine que dans une société malade d individualisme et de souffrance qu’elle qu elle soit ( souffrance au travail, isolement de nos malades etc) des gens veulent également, a leur niveau, apporter un peu de bien a leurs semblables.

    melouh.b@gmail.com

    • Virginie

      De nature solitaire votre commentaire me fait écho.
      J’aimerai déménagé dans le sud car je trouve le cadre magnifique et plus que les personnes qui y vivent c’est vraiment pour cela que j’aimerai y vivre.
      Je suis nordiste également j’ai vécu sur Paris et la je suis sur nantes mais au fond c’est au sud que j’aimerai etre ..la lumière, le paysage..

  47. Paul

    A lire vos commentaires, je pense que la majorité d’entre vous sont plutot fermé d’esprit.
    Je suis breton et je vis a Marseille. J’ai egalement vecu dans d’autres villes francaise ainsi que dans 2 pays etrangers et je en compte pas m’arreter là. Je n’ai jamais connu de soucis d’intégration.

    En deux mots, si vous n’etes pas un minimum aventurier de nature ou si vous n’avez pas un minimum de tolérance ce n’est pas la peine de partir de chez vous. Vous ne serez heureux nulle part ailleurs car vous allez mettre 10 années pour vous faire un ami, vous serez fustré et donc vous allez blesser les gens en leur disant a quel point c’est nul chez eux. la France se trouve au milieu de l’europe et donc il normal que les mentalités soient differentes à ses extremités géographique. C’est a vous de vous integrer et non le contraire. Soyez cool avec les gens et ils vous le rendront.

    J’ai grandis en Bretagne et des personnes d’autres regions qui pleurent en permanence genre « chez vous c’est trop comme ci c’est trop comme ca et bla bla, il pleut , il fait gris » demontre une etroitesse d’esprit à un point qu’on a pas forcement envie de leur montrer la Bretagne qui vit! Venir en Bretagne et se plaindre de la pluie ou du ciel gris, c’est comme descendre dans le sud et se plaindre du soleil ! ca n’a pas de sens ! à moins de n’avoir jamais consulté un bulletin meteo de sa vie. En revanche des gens sympa, interessant et interessé par d’autre choses que les mefaits de pluies, j’en ai egalement connu et ils se sont plutot bien integré.

    Bah dans le sud c’est pareil. Tu fais un minimum de recherche avant de partir et tu sais que là bas, tu vas trouver des choses differentes de chez toi donc si tu te pointes en pleurant « vous etes trop comme ci ou comme ca », il est normal que les locaux te souhaitent un bon retour. En revanche si tu t’interesses un peu à leur region et à leur culture, ils te le rendront et leur trouveras meme peut etre des points communs.
    Si tu veux partir uniquement pour leur soleil avec ton esprit à toi bien de chez toi … reste chez toi.

  48. Com88

    La vraie raison pour tous de l’exil vers le sud et personne ne peut le nier est l’apport supérieur de soleil en moyenne par rapport à d’autres régions et le climat.

    Mais certains sont parfaitement heureux de vivre dans une région avec du vent, de la pluie, du froid et de la neige en basse saison.

    Cela élimine une bonne partie des parasites indésirables et permet pleinement à la forêt de se régénérer et surtout la lumière hivernale à une magie indéniable et du charme, surtout en hauteur.

    Je suis sûr que les sudistes peuvent se lasser du soleil. Il en faut en même temps qu’il faut de l’humidité, indispensable pour avoir les belles couleurs printanières.

  49. Ping : yep
  50. Delphine

    Je souhaite rebondir sur l expression « Etre heureux ne se réduit pas à une région » , j’aurais du mal à approuver cela , l’endroit où l’on vit doit être en adéquation parfaite avec notre personnalité et nos goûts , bien sûr d’autres paramètres de vie personnelle entrent en jeu mais quand même , quand on a au quotidien un décor qui nous sort par les yeux c’est terrible croyez moi. Après 30 ans dans le sud est (Nice puis Aix , la merveilleuse Aix …) j’ai du aller chercher du boulot en Suisse , car j’étais une mère seule en galère avec un salaire français . J’ai un bon salaire à Genève, je vis à la frontière en Haute Savoie , et depuis 14 mois c’est un cauchemar pour moi. Climat rude, brouillard, froid, décor triste à mourir, fade et monotone, pas de vie, et quand on a aucune attirance pour la montagne c’est encore pire , et alors le summum cette mentalité de savoyards froids, fermés, indiscrets et matérialistes et qui feraient bien de prendre quelques cours de français. Bref chaque jour je rêve de tout plaquer et rentrer CHEZ MOI , en Provence. Voilà mon message : l’essentiel est de se sentir chez soi.

    • sophie

      Bonjour Delphine,
      Je suis de Normandie, mon père d’Aix, je me suis toujours sentie du Sud, j’ai toujours cru que j’irai, que c’était évident… plus le temps passe, plus mon rêve devient improbable, les enfants grandissent, mon mari est pas trop partant, la mutation ne vient pas … c’est à Aix nous aussi…. je suis d’accord, la merveilleuse Aix, on s’y sent bien, il fait beau, c’est joli, le paysage est magnifique, tout semble possible… et les gens sont tellement plus sympas qu’en Normandie, grisaille et froideur des gens. Je serai heureuse d’échanger avec toi si tu veux !

  51. Julie

    Bonjour
    Nous venons d’emménager dans le Vaucluse depuis août suite à une mutation de mon mari
    Nous étions avant du nord comme je dit de mon 95
    Comme je le regrette fortement d’être venue ici
    La solitude me pèse beaucoup
    Plus d’amies plus de sortie plus de boulot pour moi
    Je m’ enterre tout doucement
    Je rêve de retourner dans le 95 ….
    Tout est si différent ici …

  52. françoise 2

    Bonjour

    Le sud est cosmopolite, donc, il est aussi possible de se faire des ami(e)s d’autres régions, d’autres pays, de nouveaux venus tout aussi déboussolés que vous…

    eh oui il faut un temps d’adaptation d’un coté comme de l’autre…

    L’important c’est d’aller vers les autres et de ne pas se recroqueviller ou se perdre confiance en soi lorsqu’on se prend « des portes » (on ne peut avoir des affinités avec tout le monde quelque soit l’endroit) ou que le « local » ne vous tombe pas dans les bras sitôt vos valises posées 🙂

    ..Question cout des loyers évitez certaines villes comme Nice, Cannes, Menton, Hyères . priviligiez Toulon,, La seyne sur mer, Marseille ou ceux ci sont plus raisonnables (600 euros un beau 2 pièces à la seyne dans un immeuble de standing récent.. 450 euros un grand studio à toulon dans l’ancien en centre ville
    Pour le quotidien, on trouve jusque dans les villages de 10 000 habitants, de petites épiceries discount en centre ville ainsi que des zones commerciales ou se retrouvent les grandes chaines d’alimentation, d’habillement, de bricolage et d’ameublement..
    Le rythme de vie y est différent de la moitié nord de la france.. plutôt méditerranéen on prend le temps de vivre et donc de « tchatcher » . Sauf jours de pluies rares évidemment, on vit dehors même l’hiver ! (surtout ne jamais klaxonner deux conducteurs qui bloquent la circulation pour discuter même si les enfants risquent d’arriver un peu en retard à l’école)…

    Prendre les gens comme ils sont ou s’apprêter à souffrir de la comparaison ad vitam aeternam avec ceux de votre région (à en croire un nostalgique bien imbu de lui même plus haut dans le fil : « plus honnêtes, loyaux, travailleurs et j’en passe..). » A se demander comment mes concitoyens sudistes ont fait pour prospérer qui plus est sans s’entretuer ni rempoir les prisons (eh non ce ne sont pas des sauvages malhonnêtes et paresseux) Quelques uns comme partout ailleurs même dans notre région adorée si l’on veut le reconnaitre et donc se départir de cet idéalisation qui n’a pas lieu d’être..

    S’intéresser au patrimoine local, participer aux diverses festivités, s’incrire dans les associations, s’initier à la cuisine locale, s’habituer à l’huile d’olive partout même dans les gateaux (pompes à l’huile), et apprendre quelques mots de patois vous aideront à vous intégrer (du moment que c’est sincère évidemment (mais pourquoi choisir de vivre dans le sud si vous ne portez pas d’intérêt au patrimoine, aux traditions locales et à son histoire et donc aux autochtones ? Pour le soleil et les bains de mer seulement ? C’est compréhensible mais ca ne suffit pas pour se sentir bien, s’épanouir.. beaucoup ici l’ont bien compris.

    Prévoir l’achat d’une clim mobile (ou pas) pour supporter les grosses chaleurs (juillet-août)…Prendre en compte qu’à un certain âge, on supporte moins bien les grosses chaleurs et donc choisir son habitat en fonction de ce désagrément saisonnier et l’endroit… (il fait plus chaud à l’intérieur des terres)

    toutefois il est réellement appréciable d’avoir ces hivers ensoleillés et doux que tant de nordistes nous envient… (exit les kways, les bottes de pluies et les gros manteaux)

    Economies d’énergies également non négligeables pour les petits budgets…

    et si la nostalgie vous étreint (car on emporte toujours avec soi un morceau de sa province ou de son pays natal et le manque est normal), faites comme mes amis méditerranéens, revenez dans votre région natale le temps des vacances faire le plein d’images, de sensations, d’odeurs, de visages aimés, de pluie, d’iode et de moules frites 🙂

    Mais n’oublliez jamais ce que vous ne supportiez plus et qui vous a poussé en partie à sauter le pas : les hivers qui se trainent, l’humidité, le froid, le peu de luminosité qui vous flanquait le moral dans les chaussettes.. (cela vous évitera les allers et retours 🙂

    ps : pour ceux qui ont peur de s’ennuyer dans l’arrière pays, il vaut mieux 1 trois pièces toulonnais ou marseillais (marseille est une super ville en plein essort culturel et touristique, ne vous arrêtez pas aux problèmes des quartiers nord) qu’une villa en campagne et une dépression…

    Idem pour les problèmes de couples, il vaut mieux régler ceux ci avant de partir que de croire que déménager au soleil fera des miracles…

    quoique le midi a plutôt bien réussi à une amie roubaisienne qui s’y est réfugiée suite à une peine de coeur.. Elle y a rencontré celui qui est devenu son mari.

    Un beau doublon : le soleil et l’amour

    c’est tout ce que vous souhaite à tous et à toutes..

    amicalement,

    Une varoise d’adoption parfois heureuse, parfois moinsse (comme on dit ici) comme partout ailleurs, le plein de vitamine D en plus 🙂

    • Ex toulonnaise

      Ahhh les gens du Nord qui rêvent du Sud, il y en a tellement !!! Entre rêver, passer des vacances et vivre dans le Sud il y a une ENORME différence qu’il vous faudra franchir non sans mal.
      J’y ai vécu 13 ans (arrivée par hasard en ayant trouvé mon premier emploi dans le 13), je suis mariée avec un provençal et mes deux enfants sont nés dans le Var. Les loyers sont très élevés, nous avons vécu en HLM, tout est plus cher qu’ailleurs. Il faut de très bons revenus et ne pas hésiter à s’endetter pour de très nombreuses années si vous voulez un bien immobilier correct. La grande majorité des conducteurs sont de vrais fadas, les gens sont aussi stressés qu’ ailleurs voir plus, et ils ont tendance à ouvrir leur bouche plus vite et plus fort qu’ailleurs. La politesse est assez rare pour être soulignée. La nature est très belle en dehors des villes, malheureusement il y a trop de monde qui veut en profiter. Nous avons résolu le problème et sommes partis du Sud, nous avons maintenant une maison avec un jardin, les enfants sont heureux, le chien aussi et nous également. Le changement de vie et le bonheur n’ont rien à voir avec la chaleur et le soleil. Pensez-y avant de partir. Et pas obligé d’aller dans le Sud, en RP ou dans le ChNord, il y a d’autres endroits en France !

  53. BBC

    Bonjour!

    Alors moi cela fait presque 15 ans que je vis ici et je n’en peux plus!!!
    Mentalités de xxx : les femmes sont frustrées et mortellement jalouses ( j’ai le malheur d’être jolie et intelligente et en plus d’être spontanée). Toutes mes amitiés d’ici ont pris l’eau : trahisons, médisances et même calomnies. Les hommes ? Une catastrophe : il faut être une xxx soumise et très chaude sinon tu n’intéresse pas. Puis très disponible aussi. Les hommes ici sont très superficiels donc ne me plaisent pas. Et ceux qui m’ont plu étaient infidèles et égoïstes….

    Au niveau du travail, en tant que belge expat, j’ai fait mon trou mais â quel prix?!!!! Je regrette de ne pas être partie plus tôt car cette région est HORRIBLE.
    Je l’appelle le  » DÉSERT des illusions plastiques »…. Ça résume bien le
    Vide que l’on ressent ici.
    Ne venez pas ! Choisissez la Grèce ou l’Espagne mais pas Montpellier, Cannes, Nice , Nîmes, ….
    Je cherche pour repartir en Belgique ou partir m’installer en Italie chez mon meilleur ami. Mais je ne vais pas rester ici. On étouffe et on meurt …

    • SACHA

      Différents témoignages contradictoires. selon l’histoire et attentes de chacun.
      Moi j’aime viscéralement le sud-est, meme avec ses excès en tous.
      genres. Je suis BIEN ! je suis MOI ! Je VIS ! je laisse ce qui me plait moins (quoi, au fait? les relations superficielles? il faut se dire qu’elles permettent de faire le tri, on n’a pas toujours besoin toute sa vie d’avoir les memes amis! il faut ignorer ce qui ne va pas et adhérer au maximum avec ce à quoi vous croyez. Et c’est partout pareil, si vous croyez qu’en Bretagne, les gens étaient tous fiables !!!!)

      • Regis.

        Bonjour sacha, je suis breton et habite en bretagne et j’ai déjà vécu à Marseille il y a plus de 13 ans et j’aimerai bien retourner habiter dans le Sud-Est mais plus en ville car je prefère la campagne, je suis célébataire et je voudrais avoir votre avis,cela fait lontemps que je ne suis pas retourner là-bas. Merci.

  54. JoChris

    Bonjour, bientôt jeune retraitée et malgré vos commentaires sur le Sud. Je rêve de quitter Paris pour Toulon et sans doute y viendrai-je avec ma grande soeur. Le Var est l’un des plus beaux département de France mais bien sûr je sais que je ne peux vivre en dehors d’une ville. En effet pour nous sentir bien nous avons besoin de toutes commodités de l’alimentaire aux loisirs. Nous recherchons un appartement à louer, nous n’avons pas les moyens d’acheter. Nous cherchons juste à vivre dans 1 belle région en bord de mer et ensoleillée. Des rencontres, des amis nous en aurons, nous en sommes sûres faut juste laisser le temps au temps. L’avenir nous le dira!
    JoChris

    • GERARD

      bonjour,
      j’ai quitté la région Languedoc-Roussillon au mois de juin 2015 pour revenir vivre dans ma région natale le Pas-de-Calais. avec mon mari qui a obtenu sa mutation. Je suis retraitée depuis le 1er février 2015. De longues journées seule et la grisaille me font regretter ce choix.
      Merci pour vos témoignages.
      bien à vous

  55. AGATHE

    Bonjour, j’attends votre réponse – je suis alsacienne et vis en Martinique depuis 15 ans. Ayant 57 ans, je compte rentrer en France mais difficile de me réinstaller dans ma région et pense que le Sud serait un bon compromis. En lisant vos commentaires cela me fait un peu peur, j’ai l’impression que la mentalité en Martinique est bien meilleure malgré que pour le métropolitain pas toujours facile. J’ai visité Sète cet été et souhaiterais avoir votre avis. Je n’ai pas eu l’occasion de visiter la région Paca. Assez perdue pour la destination, surtout que je dois faire marche arrière à 8000 kms d’ici et je suis seule ! Merci de m’informer sur Sète ou autres villes.
    AGATHE

  56. math

    reussir son integration sociale dans une autre ville ou departement est un facteur majeur dans le succes d’une relocation. pour cela il faut etre solide mentalement et avoir la peau epaisse, pour pouvoir affronter les defis qui vous attendent a coup sur. Le nouvel arrivant cherchant a etablir un tissus social souvent est ouvert comme une fleur et pret a socialiser. dans cette position il faut etre pret a prendre des rateaux . et les rateaux sa fait mal lorsque l’on est pas pret.

    soyez pret a prendre des rateaux lorsque vous changer de region. ne laissez pas les defaites vous affecter, ces defaites sont inevitables.
    n’essayez pas non plus de vous integreer d’une autre facon que d’une de facons naturelle. sans se presser . tout se passera bien.

  57. nini

    Bonjour à tous,

    Mon mari, mes 2 enfants et moi avons quitté le département de l Eure pour celui du Vaucluse en octobre 2012.
    La cause : le licenciement économique de mon mari. Nous cherchions du travail sur toute la France ( sauf la région parisienne car nous avions déjà testé pendant 10 ans).
    Le Vaucluse nous a donc ouvert ses portes.
    Après des débuts difficiles (intégration des enfants à l’école, ma fille rentrait en pleurant de l école, mon mari et moi avons eu des difficultés relationnelles dans nos emplois respectifs ), nous voulions repartir dans l Eure.
    Pourtant nous sommes resté et pris du recul sur les événements. Grâce aux enfant, nous avons lié de belles relations.
    Nous avons mis de l eau dans notre vin au travail ( on a ralenti le rythme ).
    On espère poursuivre notre vie dans le Vaucluse. Nous adorons les villages, le mont ventoux, les senteurs et même le mistral. Nous avons gagné en qualité de vie. La région est juste magnifique. On ne regrette rien.
    Pour réussir son intégration, il faut un peu de patience, faire un tri sur les gens qu on rencontre, être ouvert et FONCER !

  58. Lo

    Bonjour, je suis vauclusienne donc Provençale de souche et dans tous vos petits commentaires la plus part vous parlez du car des alpes maritimes mais pas de la Provence notre vraie Provence car ces deux départements c’est la côté d’Azur pas la même chose. Car le vrai provençal n’est pas comme vous le définissez il est très ouvert serviable à l’encontre des gens. Il est vrai que la côté d’Azur est plus surfé. Il ne faut surtout pas confondre la Provence et la Côté d’Azur. Et dans vos commentaires je ne reconnais pas mes racines. Nous provençaux nous allons être peut être froid au départ mais quand vous devenez un vrai ami là vous faites parti de la famille mais par contre si vous arrivez en pays conquis cela est très mal vue mais ça c’est dans tout bon français qui soit. Bonne continuité dans notre belle Provence avec nos cigales notre thym nos oliviers nos vignes notre Luberon notre sainte victoire et notre soleil que nous avons en nous et notre pétanque et notre accent qui veut tout dire

  59. loulou

    A chacun de se remettre en question, écouter ses émotions, et de connaitre ses affinités, avec l’expérience savoir ce qu’on veut et ce qu’on ne veux plus, et ça c’est déjà pas mal, mais cela ne garantie rien si l’on est mal dans sa tête.
    Après il y a ceux qui ont l’esprit d’aventure tant humaine que découverte de nouveaux horizons.
    Le chemin est long hein

  60. Tedd

    Bonjour à tous,
    Très intéressant blog et sujet. Partir pour un ailleurs. Si je suis sur ce site, c’est que personnellement, l’ailleurs et l’aventure me plaisent aussi. On entend beaucoup d’analystes dire que partir c’est parfois fuir, ce qui peut-être vrai dans certains cas. Néanmoins, nous sommes également animés d’envies et de désirs qui dépassent parfois notre propre raison. Comme il y a des sédentaires, il y a des nomades. Tout le monde n’est pas fait pour rester au même endroit toute sa vie. J’ai quitté les Alpes du Sud pour La Ciotat en bord de mer. J’y est trouvé ce que j’y est emmené comme on le dit souvent. Des amis, des sourires, de la gentillesse et aussi ce que je qualifie de « con ». Mais « mes cons » me qualifie peut-être aussi de la même chose, alors je les respecte quand même et les remercie de ce qu’ils m’apprennent. Pour moi le sud reste quand même une magnifique région, mais je pense que chaque région a ses avantages et ces inconvénients. Et heureusement, sinon nous serions tous au même endroit. C’est comme pour les gens, on a le défaut de nos qualités et inversement. Reste juste à savoir ce que l’on recherche, ce que l’on aime ou pas. La notion de jugement sur autrui reste notre projection sur le monde. Pour moi, je pense que tout ne dépend pas de notre propre choix. Il y a des synchronicités qui peuvent nous indiquer le chemin, et savoir écouter et observer reste à mon sens le moyen le plus rapide pour aller vers un idéal personnel que l’on connaît parfois bien mal. On pense savoir ce qui est bon pour soi et quand on regarde le résultat, la réalité nous indique parfois le contraire. En changeant de région, et en acceptant de me perdre dans un changement professionnel, je me suis rapproché de moi même. Le chemin reste encore long, mais si l’on profite de ses changements pour apprendre et grandir, le voyage sera toujours profitable quelque en soi l’expérience. Bon vent

  61. klinka

    Bonjour à tous,

    quel que soit l’âge, il faut vivre ses rêves, et OSER, plutôt que d’avoir des regrets éternels….de ne pas être passé à l’action.
    Le vrai danger est plutôt d’idéaliser une région.
    Entre les vacances où on est détendu et positif et le quotidien stressant, il y a un (énorme) fossé qui brise bien des volontés !
    Les illusions sont le plus grand danger.
    Le bonheur ne se trouve jamais à l’extérieur mais bien à l’intérieur de vous.
    Fuir pour un ailleurs n’a jamais apporté le bonheur à quiconque, car on ne peut se fuir soi-même.
    Certes, un cadre de vie plus agréable est déjà énorme, mais ne fait pas tout.
    Le travail, la vie sociale, les changements, souvent épuisants et pas toujours faciles peuvent être des écueils sérieux à la nouvelle vie.
    En gros, le projet doit être mûri et alors , quand on est dans la bonne voie, que ce soit dans le Nord ou le Sud, quand on est aligné avec soi-même, dans la bonne énergie, les difficultés disparaissent comme par magie.
    Mais il est vrai que je connais beaucoup de personnes qui ont idéalisé le Sud et qui en sont revenues, déçues. Mais elles ont fait l’essai.
    Et il y en a sûrement d’autres qui sont ravies…(en général sur le net on trouve plus de plaintes que de témoignages positifs).
    Pour vivre heureux, vivons cachés! mais surtout en accord avec soi même.

    • griffit

      Je suis ok avec votre commentaire !
      J’ avais pourtant bien préparé mon projet ….rien n’ est allé bien !! Le signe : pas faite pour moi cette belle région , alors je suis repartie avec tristesse et dépression . Vrai qu’ on ne peut être heureux qu ‘ à l ‘ intérieur de nous mais …. il faut y arriver !

  62. Judith

    Bonjour,

    Ravie de trouver un site comme celui-ci!

    J’ai 25 ans, célibataire, j’ai terminé mes études et forte d’un an d’experience je reflechis beaucoup en ce moment à l’éventualité de partir ou non dans le sud.
    Je suis originaire du Nord et comme beaucoup le climat me tape sur les nerfs…mais j’ai également été interpellée par certains commentaires qui disaient  » que fuyons nous ?  » .

    La question que je me pose c’est comment s’intégrer durablement en partant SEULE. J’ai vraiment peur de la solitude meme si je pense avoir le contact facile.

    Je passe souvent mes vacances dans le sud ( pres d’aix ) et j’ai remarqué que les gens en général étaient beaucoup plus exubérants que dans le Nord ?

    bref beaucoup beaucoup de questions..je viens de terminer mon contrat et la question c’est : RECHERCHER DANS LE NORD OU DANS LE SUD?

    Bonne soirée et merci de m’avoir lue

    Judith

  63. Nab

    Bonjour à tous.

    Le hasard fait parfois bien les choses : je suis en effet ravi d’avoir fait connaissance avec ce site.

    Rentrant de Provence (quelques jours de vacances), nous avons eu le coup de foudre pour Aix-en-Provence. J’avais entendu beaucoup de belles choses sur cette ville (principalement sa qualité de vie). Mon épouse et moi avons voulu le constater de nos yeux et … on s’en est pris plein les mirettes. OK, il faisait beau, c’était les vacances, etc.

    En conclusion : on va y retourner en hiver pour se faire une idée plus complète.

    L’objectif est d’aller y vivre définitivement et de quitter Bruxelles.

    Nous avons pris quelques contacts avec des agences immobilières et tout le monde nous a regardé de très haut. Du genre, c’est qui ces Belges qui voudraient venir vivre à Aix ?

    Mais bon, des cons il y en a partout et j’ai fait une autre tentative via des agences sur le web et là, le contact a été meilleur.

    Le hic reste pour nous l’emploi. Nous avons un doute sur la situation de l’emploi dans la région. C’est ce qui nous freine un peu. Car si on part, on veut d’abord y avoir du travail. Le soleil à lui seul ne paie pas encore les factures et les traites

    Nous caressons ce projet à moyen terme car on ne veut pas se tromper.

    On dit toujours qu’on n’a pas une deuxième chance de faire une première bonne impression. Et Aix nous a mis sous le charme.

    Je tiens à préciser que nous sommes des personnes à l’esprit citadin. Même si la Provence regorge de jolis villages, vivre dans un village n’est pas pour nous. Nous recherchons la ville. Et le côté bigarré de Marseille ou d’Avignon nous a moins plu. En revanche, à Aix, ce fut le coup de foudre.

    Merci de vos commentaires et bonne journée.

  64. Sylvaine

    Bonjour Juju .
    Il n’ y a pas de région …TOP . Le Jura je connais parfaitement y ayant bossé , c’ est ( pour moi ) loin des villes importantes , c’ est austère et il y fait bien froid en hiver mais les habitants méfiants au début sont comme ts les montagnards des gens FIABLES et sympas , ce n ‘ est pas trop le cas dans le Sud ……. mais je reste une inconditionnelle de la Provence Verte …. sans les provençaux !!!!! Bonne chance , si tu es accompagnée le changement sera plus doux car à deux on est plus forts . S..

  65. juju

    Bonjour,

    Je suis sage femme et j habite en Belgique. J ai eu récemment deux propositions d emploi en France en tant que sage femme libérale et deux très belles régions: l une a Port de Bouc en Provence/cote d azur et l autre a Lons le saunier dans le Jura.
    Mon compagnon et moi sommes perdus et nous aurions besoin de vos conseils . Nous habitons un petit village en région wallonne et nous aimons la mentalité des gens ici. Mais professionnellement parlant il n y a pas d avenir pour une sage-femme. L activité dans le Jura serait en collaboration avec d autres sage-femmes tandis que dans le sud je serais seule sur la region. Nous avons deux chiens( Bouvier bernois) que nous aimerions vraiment garder et nous avons de la famille en Belgique que nous viendrions voir de temps en temps si cela est possible. D un côté il y a la mer et la chaleur,qui a tant de répercussions sur la bonne humeur mais apparement un taux de criminalité plus élevé et moins de calme, et de l autre côté il y a la proximité de la montagne et des lacs et le calme, mais peut être trop calme?

    Je dois prendre ma décision rapidement et j ai vraiment besoin de vos conseils (comment est la réputation de ces villes, les logements sont ils accessibles? .. ) comment est la mentalité?

    Merci d avance à tous pour votre aide!!

    • Steve

      Bojour , si c’est pour aller sur la cote près de la mer en provence allez y foncer , sinon attention en s’enfonçant dans les terres les gens devient pénibles et adore vous dire des phrases dans le genre : chez vous il fait gris et c’est vous qui faite augmenter le prix de nos maisons et qui piquer notre travail . Au première abord cela peut faire rire mais a la longue et tout les jours presque , cela devient usant . Surtout quand un type vous balance qu’il a envi de plomber son voisin car il est originaire de Paris . Donc la cote oui , mais dans les terres attention . Evitez a tout pris Marseille , Montpellier et Nice ; après le reste de la cote c’est que du bonheur . Toulon cela va dépendre des gens . Pour le Jura je ne connais pas .

  66. thierry p

    Bonjour les amis,
    Je lis vos commentaires et me régale.
    Je pense tout d’abord que le choix de s’installer ailleurs sud ou nord doit être bien réfléchi. .Bon souvent le choix du sud est forcément le plus courant..
    SE poser surtout les bonnes question ..pour quelles raison fuyons nous l’endroit ou nous vivons depuis toujours. .
    Quelles sont nos motivations…sommes nous ouvert aux autres car cela me parait indispensable car il ny a pas de raison de ne pas faire de connaissances. .Les amis les vrais nous en avons peux.
    L’endroit me parait important il doit être accessible à l’emploi et ce qui suit…
    Les bords de mer a part le Roussillon sont excessivement chers il ne faut pas rever..
    Comme vous le faites cest très bien aller sur les forums cest très bien et bien sûr se rendre compte sur place cest important!
    Je pense qu’il ny a pas de justes milieux yen a pour tout les gouts pour toutes les bourses et tout à chacun de bien réfléchir à ce projet de changement de vie..
    Je sais aussi quil ya des amis dans la solitude et la vie n’épargne personnes alors je vous donne rdv sur gplusG+ cest convivial et vous trouverez parfois de bons groupe d’amis qui partagent de gentils commentaires et de magnifiques posts.
    Je vous embrasse Thierry p

  67. Maryline

    Merci pour le lien Christophe, je le garde sous le coude, ça pourra me servir !
    Dans deux ans, je quitte la Belgique pour le Sud de la France. Où ? Je n’en sais encore rien, je suis assez ouverte, je crois que toutes les régions sont belles. Pour l’instant je suis en formation, une fois que j’ai terminé, je vends ma maison pour acheter là-bas. La vie ici, je n’en peux plus, j’ai besoin de renouveau. J’ai commencé par la formation pour changer radicalement ma vie professionnelle, changer de cadre de vie est une suite logique pour un tout nouveau départ. Effectivement, l’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs, mais parfois il faut suivre ses envies pour vivre sa vie à fond sans rien avoir à regretter. Des cons, des gens faux, y’en a partout dans le monde. Les difficultés, elles sont les mêmes partout. Y’a à boire et à manger, rien n’est tout noir ou tout blanc, mais j’ai besoin de ficher le camp de ce pays et de ses paysages gris et plats pour tout recommencer ailleurs. On n’avance qu’en bougeant alors c’est décidé, je bouge !

    • Sylvaine

      Suis OK avec toi mais …. fais attention A TOUT ….. pas si simple que ce que l ‘ on se dit théoriquement surtout et principalement quand on es SOLO ….!!!!!!! Mais je reste amoureuse de ces époustouflants paysages et petits coins au bords de cours d’ eau entre Brignoles et Toulon par les gorges d’ Ollioules / le Beausset / Signes …. à couper le souffle !!! Les coutumes sont à comprendre , difficile qd on es pas méridionale et cela m’ a rendue triste ….. Fais bien attention a tout pour ne pas te … RAMASSER . Moi , j’ y retournerai mais avec un autre point de vue concernant les gens de cette région différents des gens de nos régions … A toi de voir mais ça vaut qd même le coup si tu aimes ce qui es beau . S.

    • Steve

      Bonjour , faite attention avec le sud ; un gars une fois là ba m’avait dit que qui rouler sa boule n’amassait pas mousse ( un con de plus ) car je n’avais pas leur accent ; attention ils sont très racistes envers les gens du nord et les étrangers . Encore il y a quatre ans moi et ma femme étions allez au lac st croix et sur le bord de l’eau des petits cons balançaient des cailloux en ricoché sur l’eau en direction des gens et des enfants en criants allez un point , allez dix point … et disaient sale touristes . Faite attention j’en suis revenu au bout de 7 mois complètement dégouté .

  68. Christophe

    Super intéressant ce site. Je trouve ici des personnes qui semblent vivre le même calvaire que moi lorsque je me suis expatrié à Toulon. J’y suis resté 4 ans et j’ai trouvé l’intégration sur place si difficile que j’ai lancé un réseau social spécialement destiné à « nous » 🙂 http://www.wecomfrom.com. Il permet de rencontrer des personnes de sa région d’origine autour de sa position. Je viens de le lancer si ça vous tente d’aller y faire un tour. C’est encore en version béta mais il y a déjà des gens dans le Var.
    Amicalement.
    Tof

  69. Sylvaine

    Et pourtant je pensais que l ‘ adaptation à ce pays est très facile quand on est en couple !!!!! Solo , c’ est très dur . Mais …. que l’ arrière pays du Var est beau …. pas suffisant pour y être heureux quand on est seul … dommage .

  70. Isa

    Bonjour

    on trouve beaucoup d’expériences vécues toutes différemment. Moi je vais avoir 29 ans et cette année cela fera 5 ans que j’ai quitté le Pas de Calais pour la Drôme. C’est une super région, beaucoup de choses à découvrir à faire. Sauf que comme dans beaucoup d’histoires similaires ; les amis que l’on s’y fait se compte casi sur une main ; il faut un couple en béton pour affronter parfois les soirées et les week end ; pour ma part 10 ans de vie commune et un enfant de 5 ans ne suffisent parfois plus et l’envie de profiter de mes proches me reviens de plus en plus ; et surtout avoir un travail l’on s’épanouit pour palier aux difficultés rencontrés dans sa vie personnelle. Mon envie d’entreprendre me pousse à me rapprocher de la famille pour être épaulée. La mer me manque ; même si la Méditerranée n’est pas loin ; ç’est différent du nord et puis à partir de juin pour descendre de Valence on se retrouve directement dans les bouchons…. bref perdue aujourd’hui

  71. Sylvaine

    Je viens de constater qu’ un garagiste du Var m ‘ a grave arnaqué …. 420 euros pour une pièce soit disant neuve qui vient de lâcher parce que …..la pièce usagée a été bidouillée mais PAS REMPLACEE !!!! Voila la mentalité en général .

  72. violeta

    La vie en Transylvanie (Roumanie) est ensoleillée et merveilleuse, pleine de saveurs, des produits naturels, de l’air pur, des gens pleins d’amitié . Il y a des français , des belges installés là-bas.

  73. Agnès

    Le sud me manque car j ai du vendre mon logement en bord de mer.
    Je partage certains points de vues.
    Je travaillais à domicile ou en collectivités. Je me suis fais de bonnes connaissances .
    Certes que le beaucoup sont non natifs.
    Nous avons des amis depuis 1983.
    C est comme de la famille !
    J ‘ai vécu dans le Centre après et j ai du rentre dans le Bourbonnais.
    Je vais toujours en vacances dans le sud.
    J espère plus tard pouvoir partager ma vie la ou je trouverais un logement au soleil, la mer et des gens sympathiques au naturel. Ça existe encore, heureusement !

    • Sylvaine

      Agnès ,Tu as trouvé des gens sympas et surtout SINCERES dans le Sud ????? Les gens hors pays du Sud le sont eux ……ils souffrent eux aussi de la mentalité spéciale des méridionaux . Mais…… je suis restée une amoureuse de la Provence tellement belle !!!!!!!!!!

      • SACHA

        Bonjour,
        je n’ai JAMAIS eu de problème avec les méridionaux, en l’occurence les Aixois, Niçois, peut etre un peu + compliqué dans le Haut-var, quoique…..mais c’est quoi le délire? + de pb avec les gens du nord-Loire, oui!
        ou je suis uneexception????

  74. allyx

    Bonjour,

    Nous sommes un couple la cinquantaine, originaires de Rouen. Je vous écris aujourd’hui de Gaillac, près d’Albi, car nous sommes descendus une semaine « en repérage ». Nous allons sillonné la région autour de Toulouse pour « sentir » la région, repérer un coin qui pourrait nous plaire.

    Comme nous travaillons en indépendants, à notre domicile, nous n’avons pas de problème de boulot. Par contre, il nous faut impérativement une bonne connexion internet (pour gérer nos boutiques en ligne) et cet après-midi, on rencontre un agent immobilier qui nous met en garde « dans le Tarn, on ne capte pas bien partout ». Là, ça craint, si on s’installe et qu’on peut pas travailler…

    Mon mari est d’origine espagnole, né à Rouen, mais le soleil lui manque beaucoup (question de gênes ? 🙂 A moi, pure normande, ça me parait moins indispensable. J’aime la pluie, mon Gros Horloge, la Seine, les vaches…

    J’ai lu les témoignages laissés : je pense aussi qu’en voulant partir, on cherche à fuir quelque chose, on ressent une insatisfaction intérieure et on pense qu’on va trouver la solution « ailleurs ».

    Je ne vois plus ma fille depuis 10 ans (son choix, elle habite à quelques km), donc peu importe où j’habiterai. Mais justement non, même sans la voir, je respire le même air, je vis sous le même ciel, je garde le (fol) espoir d’une amélioration, même si mon mari m’assure que je me fais des idées… Alors partir, c’est la cassure définitive.

    Un médecin m’a dit il y a longtemps « mais si vous ressassez vos problèmes sans vous décider, dans 10 ans, vous en serez toujours au même point ». Depuis, agir et ne pas subir est mon maître mot : je n’ai pas hésité à démissionner de la fonction publique pour être indépendante. Je n’ai eu qu’à m’en féliciter, je regrette même de ne pas l’avoir fait plus tot. Ce qui me retenait alors ? la peur de sauter le pas…

    Alors je vais changer de région, je vais bouger ma vie parce qu’elle ne me plait pas comme elle est, je ne veux pas subir, mais être acteur, j’ai toujours eu à me féliciter de cette façon d’être.

    • Steve

      Bonjour , il y a des villes magnifiques et des gens sympas , mais renseignez vous bien avant car cela peut devenir un véritable enfer .

  75. SACHA

    J’ai précisé que j’ai vécu suffisamment longtemps dans les 2 régions pour les comparer. mieux dans mes baskets dans le Sud-Est , le climat et l’ambiance y participent, c’est sur (pour moi en tous cas), le travail plus facile à trouver aussi, et les mentalités me vont bien dans l’ensemble (ou est ce que parce que j’y j’ai trouvé mon équilibre?)
    non, le GROS problème de la Bretagne (29/22/56) c’est son manque de dynamisme économique, et ce n’est pas une région super facile à vivre sur du long terme à cause de la météo capricieuse, du peu de perspectives d’emploi , d’une certaine morosité, et des liens sociaux pas évidents quand meme ; on rajoute le côté breton étouffant et omniprésent (sensation d’enfermement : il y a la Bretagne ET le reste du monde, en gros), cela dit, j’ai aussi rencontré des bretons agréables, l’exception ne fait pas la règle).

    • Sylvaine

      Oui Sacha il y a des bretons sympas surtout dans les campagnes mais ….il n ‘ y a rien à vivre et puis ce chauvinisme …moi , ça me fait rire !
      Les Varois et tous méridionaux , je les ai trouvés très agressifs , bruyants pas sympas , ils me faisaient parfois peur avec cette constante agressivité . Le Var c’ est SUPERBE mais …. sans les varois ! Je me suis sentie très seule là bas …..!!!!!!!! j ‘ adore toujours cette belle région
      et y retournerai peut-être avec un point de vue précis de la mentalité.

    • Steve

      C’est vrais qu’a chaque fois que je rencontres des gens originaires de Bretagne , il en font tout un slogan : il n’y a que eux qui savent faire des crêpes , chez eux c’est faux il ne pleut pas autant que l’on dit , il y a un micro climat , la Bretagne c’est pas polluée , les femmes sont plus belles chez eux , les orages plus magnifiques … ppfff soulant .

  76. SACHA

    J’ai « moisi » 5 ans et demi dans le Finistère , dont je suis originaire :retour en 2009, après environ 15 ans à Nice et près de Nice, dans le Haut-Var (Draguignan) et Aix-en-Provence, donc, on peut le dire: je connais bien le Sud-Est Provence Côte d’azur! (auparavant j’ai même passé 7 ans à Nancy, Lorraine, de 1987 à 94, j’avais bien aimé aussi ) . Bref, en résumé, je suis si HEU-REUX d’etre redescendu! mainternant nous sommes à Aix-en-Provence (ma femme avait postulé dans l’un des 3 départements pré-cités, et ça a été le premier poste proposé pour elle dans la région, on a foncé direct; j’adore ces 3 dépts finalement différents et complémentaires)). ! TROP CONTENTS! c’était TOUT sauf rester en Bretagne, région juste bonne pour passer, allez, on va dire un week-end prolongé de mai par exemple. Bretagne= Tristesse, climat qui change 10 fois par jour, automne presque permanent, la cerise est que professionnellement c’est une catastrophe, socialement, c’est quand même très moyen, car les mentalités restent bloquées, et peu ouvertes, car tout ce qui n’est pas « Breizh », surtout dans le 29, c’est compliqué ! . Plus jamais, merci! alors, si j’ai un « conseil » allez là ou voulez aller, quelque soit la région ! faites cette expérience: VOTRE expérience ! ah et aussi: JAMAIS eu de soucis d’adaptation ici dans le Sud est, les gens sont cosmopolites, nous sommes ouverts, beaucoup de brassages, et les vrais provençaux -il en reste encore – ne sont pas spécialement désagréables! en tous cas, à première vue, moins pénibles que les Bretons, qui se la ramènent sans arret avec « leur » Bretagne, qui est survendue!

    • Sylvaine

      Là , Sacha ….tu pousses le bouchon un peu trop loin . Les Bretons sont très chauvins certes mais sont assez accueillants , tout le contraire pour les méridionaux !!!!!! Je ne suis pas bretonne et pas méridionale non plus mais je peux te répondre grâce à mes expériences .

    • Steve

      Bonjour , bous etes originaire de Bretagne et vous vivez a Ex , c’est normal que vous n’ayez pas de problème avec les gens , mais allez vivre au alentour de carpentras et dite que vous etes parisien , c’est une toute autre musique qui va vous attendre .

  77. Sylvaine

    Bon , finalement , si une jeune retraitée comme moi , aimant la vie saine , rêve de Soleil et en a assez de cette satanée VRAIE solitude …. qu ‘ elle me fasse un signe …. on peut envisager un retour cool à deux dans cette belle région !!!!!!!

  78. Sylvaine

    Re – Bonjour !
    Je tiens maintenant à PRECISER la raison de mon mal-être dans le Var en 2012 ….. j ‘ ai trainé derrière moi mon immense solitude que je croyais  » larguer  » loin de la grisaille !!!! Les gens du Sud ? Bof , pas mieux , pas pires qu’ ailleurs . Quand on est seul , difficile de se refaire des amis à la retraite .Je ne suis plus dans cette superbe région qui me colle toujours au cœur …… Si j ‘ y retourne vivre , ce sera en conscience cette fois par rapport à mon problème perso . Griffit.

  79. chahou

    Francoise, non ca ne vient pas de toi. Sylvie, je suis contente que tu aies retrouvé un équilibre. Si un jour tu regrettes, rappelles toi de la souffrance et de la solitude que tu as subies ici !

  80. sylvie

    me revoila, sylvie j’avais mis un commentaire en janvier , et voila tout vendu et revenue dans le nord aprés avoir passée 17 ans dans l’hérault, quel perte de temps la bas, mais bon nous avions fait batir une jolie maison, vite renvendue et je suis enfin rentrée chez moi, ici meme sans le soleil je suis zen, j’ai retrouvé les jolis payasages verts de ma région, et les gens sont simples et ouverts, enfin ouf, sans regret

  81. Françoise

    Bonjour,

    J’ai trouvé cette page Internet par hasard, en essayant de trouver des trucs et astuces, des comportements à adopter pour s’intégrer.
    Mon histoire est un peu différente de la plupart de celles que j’ai lues dans la mesure où je ne suis pas Française du Nord mais Belge (wallonne, parlant très bien le français, donc).
    Arrivée dans le Tarn et Garonne en juillet 2013, repartie suite à des difficultés familiales vers le Tarn en mai 2014, je suis à bout.
    20 ans que je rêvais de la France, du soleil, de l’espace, de cesser avec les querelles linguistiques. Mais ici, c’est dur… Loin de tout, diplômes non reconnus, j’entends des choses très blessantes. Ou alors, je n’entends rien, que l’indifférence.
    Des « mais, Madame, ici, vous n’existez pas, rentrez chez vous » au « quoi? vous ne connaissez pas les chèques (qui n’existent plus en Belgique depuis plus de 30 ans)??? Mais vous venez de mars ou quoi? » en passant par « votre fille ne parle pas anglais? Mais vous apprenez quoi en Belgique?… Ben le néerlandais et l’allemand, voyons », je pleure.
    Je vis en région rurale (je n’ai pas choisi) et donc, loin de tout. Quand je rencontre finalement des gens, je m’aperçois que ce sont aussi des étrangers à la région.

    Je ne me pense pas asociale, j’ai toujours travaillé dans le social, ai des amis, … Je ne pense pas être incapable de m’adapter, ce n’est pas ma première expatriation. Et pourquoi ne pas « rentrer chez moi »? Parce que ma fille, elle, s’intègre, à des amies, des activités musicales et sportives et que je ne veux pas, une fois encore, la déraciner.
    Voilà… Je ne sais plus par où prendre le problème.
    Vient-il de moi? Je me culpabilise beaucoup.
    Est-ce habituel dans ce département? Je ne sais pas…
    En attendant, je vous remercie pour vos partages.

    • Alix

      Bonjour Françoise,
      Ton témoignage m’a particulièrement touché vu qu’il est un peu similaire au mien. Belge, wallonne, expat depuis presque 3 ans.Je ne dois pas être très loin de toi (ouest Aveyron) et je voulais justement me déplacer dans le Tarn près d’Albi que je trouve plus dynamique, comparé au petit village où j’habite. La Belgique me manque également énormément et mes enfants aussi mais eux sont plus mitigés que moi. Donc si je dois rester en France il faut que je me rapproche d’une ville plus grande et il me semble que Albi avait une proportion intéressante. D’où es-tu?

  82. Alexilé

    Eh bien moi j’ai quitté ma Loire-Atlantique natale pour m’installer dans le Var et ne regrette pas mon choix un seul instant.
    J’en avais assez de l’état d’esprit étriqué et de la froideur des gens de l’ouest de la France.
    Quel contraste sur les bords de la Méditerranée !!! Les Provençaux sont généreux, authentiques, sincères.
    Tout le contraire aussi des habitants du Sud-Ouest qu’il m’a été donné de côtoyer dans le cadre de mes activités professionnelles. A quelques exceptions près, je n’y ai trouvé qu’hypocrisie et méchanceté.

    J’ai fondé une famille dans ce superbe département du Var et j’espère y finir ma vie, au soleil et les pieds dans l’eau.

    Alex, un ex-Ligérien heureux 🙂

  83. chachou

    Bon allez à mon tour de raconter mon histoire ! Je suis partie du jura il y a 6 ans pour travailler dans le sud, car je venais de finir mes études et dans ma branche il n’y avait pas trop de débouchés. J’avais donc 21 ans et toute contente je suis partie à l’aventure sans aucun préjugé sur le sud je précise ! Mon idée était de faire une ou deux saisons pour me faire un peu de sous, m’éclater un peu au soleil puis repartir pour quelque chose de plus sérieux ailleurs. Au début je mes suis fait pas mal de copains/copines, on sortait, mes cousins venaient en vacances, mes copines du jura aussi. J’avais de l’argent, j’étais bronzée, le pied. Petit a petit, j’ai un peu laissé tomber ces gens qui étaient en fait des copains de soirée voilà tout, un peu voleurs, profiteurs, un peu trop drogués.. Je me suis mise a fond dans mon boulot. Je commençais un peu à comprendre que tout cela était bien superficiel, un peu bizarre. Puis j’ai eu la chance de rencontrer mon copain, un pur sudiste ! Mais un garçon très gentil, très à l’écoute, sérieux, responsable, bref! Un peu keke sur les bords mais vraiment léger donc je l’adopte et me voilà installée avec lui au bout de 6 mois.

    Là on peut dire que j’ai vraiment pris conscience que j’étais liée au sud si je restais avec lui. Donc j’ai commencé à me rapprocher vraiment des locaux en participant aux activités du village, en m’inscrivant à diverses associations, en rencontrant ses amis en en invitant d’autres à la maison pour faire connaissance… et oh diable!! J’ai été très surprise de voir que toutes mes tentatives se soldaient par un échec cuisant. J’ai reçu des vents monumentaux, on m’a ignoré dans la rue, les filles que j’invitais au café ne sont JAMAIS venues, ceux qui sont venus mangeaient, riaient entre eux et repartaient sans un mot pour moi qui avait tout préparé… J’ai participé aux fêtes de village avec le sentiment de les regarder s’amuser et c est tout ! J’ai payé des tournées, dansé avec elles mais jamais le lendemain on me demandait comment ça va! UN TRUC DE DINGUE !

    Résultat, 25 ans, pas d’amis. Passée par la colère, la remise en question, les doutes, l’angoisse, la tristesse..

    Aujourd’hui, je suis enceinte de mon copain on s’aime très fort. On part en Janvier, je rentre chez moi. Marre de ce bordel, je ne supporte plus ces gens et j’ai trop pleuré ici. J’ai de la chance qu’il me suive, j’espère qu’il ne souffrira pas comme j’ai souffert.

    Je ne deconseille à personne de venir, si ça se trouve ça marchera bien pour vous ! Mais pour ma part le sud est c’est terminé je n’y mettrai plus jamais les pieds !!

    • Steve

      Salut , ce sont ( pas tous ) de véritable ordures , bon je ne vais pas te raconter encore mon histoire car je viens de le faire sur plusieurs message , mais pour faire bref quand j’avais 26 ans je suis parti près de ma tante dans le sud est a coté de Carpentras et cela c’est très mal terminé a cause des gens jaloux et hypocrites , alors que pourtant j’y suis allé sans aucun préjugé ( maintenant j’en ai plein ) , donc j’y ai survécu 7 mois et hop suis repartie sur les Yvelines ( ouf ) ; pourtant j’avais tout sauf la poulette . Des remarques , des mots et phrases vexantes fusées de partout ( genre c’est de notre fautes s’ils sont pauvres ( c’est totalement faux en plus ) et si a Paris il pleut souvent et qui y fait froid ( c’est pas de ma faute ) … bref des cons . Après il y a les gens bien , mais qui n’on pas l’accent ou alors font exception ; tiens tu va rire , la dernière fois moi et ma femme avons invité nos voisins du premier qui ont aménagés l’année dernière et originaire de Toulon ( rie pas encore ) ; donc lui son mec qui est pompier mais ne trouve pas de boulots sur Paris et elle policière , lui a ses racines bretonnes et elle Marseillaise , ho malheur !!! là la gaffe que j’ai pas fait de les avoir invité a manger chez moi , donc ils sont venu , ils ont manger de bonne crevettes a la mangue et tout et tout et son repartie sans jamais nous reparler et a peine nous dire bonjour ( là tu peux rire )

  84. toutpourchanger

    Bonjour,
    C’est par hasard que je viens de tomber sur cette discution.
    Perso, j’ai quitté Clermont Ferrand mi 2002 pour partir m’installer avec ma chérie à Montpellier. Celle-ci étant en intérim et ayant trouvé un CDI sur Montpellier, j’ai donc démissionné de mon job, sans la moindre crainte de retrouver du boulot au regard de mon secteur d’activité. Nous avions alors 25 et 27 ans.
    Personnellement, je n’avais pas vraiment une haute opinion des gens du sud, mais je pensais alors naïvement que de toute façon, il suffisait juste de choisir et sélectionner les fréquentations que nous souhaitions avoir; et puis de toute façon, nous n’éprouvions pas (et n’éprouvons toujours pas d’ailleurs) le besoins irrépressible d’avoir un lien social étendu.
    A l’annonce de notre départ, notre entourage (selon l’expérience personnelle ou les convictions de chacun) a abondé d’avis peu rassurant sur la région et sur ses habitants. Ainsi, nous avons eu droit à tous ce que nous imaginions être des clichés ou des vérités trop souvent exagéres: le chomage y est record, les gens sont hypocrite, ego-centriques, faux, fainéants, …. bref, la total !!!
    Ceci étant, nous n’avons pas ou que peu prêté attention à tous ces dénigrements, de toute façon largement gommer par l’attirance d’une vie au soleil. Nous somme donc parti nous installer en périphérie de Montpellier, ou madame à prit ses fonctions et je me suis mit à la recherche d’un emploi. Rapidement, j’ai compris que pour quelqu’un de sérieux qui souhaite travailler, la recherche d’un emploi n’est pas véritablement compliqué, et cela même pour une région du sud dans laquelle le taux de chomage est censé y être nettement plus élevé que la moyenne nationale. Ainsi, j’ai pu me permettre de choisir à loisir mon travail ainsi que poser certaines exigences salariales. Au travers de cette recherche, j’ai même vécu un moment délectable: un entretien d’embauche devant les trois principaux pontes de la boite. Dans les 3 premières minutes, je me suis clairement senti en position de force, mes interlocuteurs se montrant alors a la fois particulièrment intéressé et déjà plus moins convaincu. Dans les minutes qui suivirent, j’ai même eu droit à un:  »quelqu’un du nord fera du bien à l’agence, car les gens du sud sont des fainéants! ». Si c’est également un qualificatif que j’aurai pu avoir, sur l’instant, je n’ai pas prété plus d’attention à cette phrase, mais qui prendra tout son sens au fil des mois passé dans le sud.
    Bref, j’ai fini par trouver un emploi qui me convenait, et nous avons passé grosso modo une année sur un vrai petit nuage. Mais le temps passant, les masques de ces gens prétenduement accueillant sont finalement progressivement tombés, et c’est au cours de la seconde année que tout s’est effondré! Ainsi, que se soit au travail, en voiture, lors de loisirs ou même de soirées avec des  »amis », leur vrai mentalité s’est révélé a nos yeux. Alors certes, tous ne sont peut-être pas à mettre dans le même panier, mais la proportion de gens mésestimables rencontré dans le sud, est de toute évidence sans commune mesure avec celle de notre région d’origine (qui n’est certainement pas parfaite non plus). C’est donc leur egoïsme, que dis-je, leur égo-centrisme qui nous est apparu en premier; L’hypocrisie fut également trés omniprésente. La fainéantise aussi, mais dans une moindre mesure. Et puis jusqu’à lors, il ne nous avait jamais encore était donné de rencontrer autant de gens malhonnetes en si peu de temps!!!
    C’est donc au bout d’environ une année et demi que nous avons commencé a déchanter méchamment. Les relations dans nos boulots respectifs devenaient de plus en plus compliqué. Chacun de nos déplacements en voiture apportait son lot d’incivilité et d’irrespect d’autrui. Puis abandon progressif de toute fréquentation amicale, celle-ci devenant de plus en plus douteuse voir mesquines. Du fait, nous nous sommes un peu renfermé sur notre petit cocon familiale. Pendant prés de cinq ans, nous aurons mal vécu et subi cette situation, pensant que les habitants de toute une partie de la Frrance été complètement folle, sauf nous (en gros). Je sais, c’est dingue, mais c’est réellement l’état d’esprit dans lequel nous étions alors. J’ai eu cette position quelques mois, pour finalement me résoudre de moi même à me rendre chez un psy. Celui-ci m’écoutera religieusement durant 3/4 d’heure, m’épancher sur les problèmes rencontrés. Au terme de mon quasi monologue, celui-ci me dira à ma plus grande stupéfaction: « je ne peux rien pour vous monsieur. Vous me semblez quelqu’un pourvu d’un minimum de bon sens, de correction et de savoir-vivre, et vous êtes dans une région ou il n’y en a pas vraiment. Vous ne pouvez pas les comprendre, et eux ne peuvent certainement pas vous comprendre non plus. Tout ce que je peux vous conseiller, c’est quitter la région si vous le pouvez ». Il a même ajouté: « si cela peut vous faire du bien de revenir vous pouvez, mais je vous serez pas d’une grande aide dans votre situation ».C’est a la fois rassuré et inquiet que j’ai quitté son cabinet. Il m’a également parlé d’une limite défini médicalement, en dessous de laquelle sa corporation admet une mentalité particulière, a laquelle certains se font et d’autres non. Cette limite serait selon ces dires, une ligne courant de bordeaux à Lyon ou Dijon (je ne me souviens plus précisément).
    Quelques jours plus-tard, j’ai eudroit la visite à la médecine du travail, qui me demandera si tout allait bien. Aprés lui avoir expliquer mes soucis, celle-ci se révélera stupéfiante. Elle dira  » Ah, oui, on a souvent des soucis avec des gens un peu perfectionniste comme vous. Si ce n’est pas valable au niveau familiale ou amical, au niveau professionnel, on n’a pas le choix, il faut être un peu hypocrite. Et puis au niveau du boulot, allez-y tranquillement… » Dubitatif, j’éprouverait alors le besoins de lui faire confirmer ce que je venait d’entendre par un: « vous me demandez de devenir hypocrite et fainéant ? ». Sa réponse fût aussi silencieuse que claire, lorsqu’elle écarta les mains, la paumes vers le ciel, la tête penchée oscillant trés légérement de droite à gauche, avec un léger sourire approbateur.
    Ce fût alors la goutte d’eau qui fera déborder le vase. 3 mois plus tard, nous réaménagerons sur Orléans, aprés m’être fait licencier et mon épouse muter dans l’urgence pour une bonne santé mentale.
    Depuis Novembre 2009, nous avons retrouver des rapports sociaux normaux, avec des gens normaux. Alors évidemment, des égo-centrique, il y en a aussi dans le Loiret, comme des hypocrites ou même encre des cons. Mais cela reste sans commune mesure avec Montpellier.
    Pour avoir pas mal bougé lorsque nous étions dans le sud, et ne m’avançant seulement sur ce que je connait ou se dont j’ai suffisamment de resenti pour apporter ici un avis objectif, je penses pouvoir dire que Montpellier semble loin d’être la mentalité la plus particulière du sud. En effet, si les toulousains semblent du même acabit, les Marseillais semble pires, et les catalans également. Seuls, peut-être les basques semble un peu plus enclin à de bonnes moeurs.
    Pour ma part, il m’est donc désormais absolument inconcevable d’envisager retourner un jour vivre dans la moitié sud de la France. Je suis cependant inquiet au regard des flux migratoires internes qui vont finir par tendre à réduire ces écarts de mentalités.
    Et puis pour ceux qui vont m’avancer que la majorité de la population du sud, n’est plus  »du cru » (ce qui est vrai), ou encore qu’il y en a qui s’y font aisément (ce qui est vrai également), je répondrai alors simplement que qui se ressemble s’assemble.
    Aprés, je me dois d’être honnête, en reconnaissant que cela doit être beaucoup plus aisé de supporter cette mentalité par personnes à la retraite, qui auront l’entière liberté de choix de leur fréquentation, chose que nous n’avions pas du fait de notre impératif professionnel a hauteur de 7h00 par jour!!!

    • sylvie

      moi je suis dans l’hérault depuis 16 ans, eet a l’heure d’aujourd’hui je regrette de tout mon etre d’avoir quité mon « nord » quand j’y retourne je fais la différence avec ici, et y a pas photo, les gens sont d’une telle différence, le climat je m’en fou depuis toutes ces années …c’st mort ici mais a un point, l’été les touristes et l’hiver les cutéreux du village, j’éspere que mon mari sse decidera un jour aa m’enlever de ce coin qui me dégoute autant….restez chez vous ceux qui veulent partir, pensez a vos racines, vos amis vvvotre faamille, nous on a laissé tout ca et les amis ici y a pas!!!

    • Steve

      Bonjour , pour avoir mis les pieds dans les alentours de Carpentras près d’Avignon a l’âge de 26 ans et durant 7 mois a me supplier de rester malgré les agressions verbales et même matériel ( sur ma voiture ) je dois avouer que vous avez était bien courageux . Je suis originaire des Yvelines et suis né a Calais ( sans y avoir vécu ) ; mais franchement , les habitants du sud ont un vrais problème . De la jalousie ? De la honte ? Un peu de tôt je pense ; et oui effectivement ils sont très fainéants , car sans diplôme en poche je trouvais du boulot sans rechigner , mais il y en a ! On m’avait meme proposé une place en tant que chef cuisinier dans un bon restaurent alors que j’avais meme pas le CAP cuisine . Une fois j’étais parti une journée sur Grenoble et en débarquant dans l’agence d’intérim la patronne était plutôt sympa jusqu’à ce que je lui dis que je venais de la Provence et était originaire de la banlieue Parisienne , là elle se mit a m’insulter ( indirectement ) en me disant que les parisiens leur vole le boulot et leurs chalets … quand en plus ta propre famille te demande de repartir car ce n’est pas ta région et que tu n’est pas de chez eux . Bien tu retourne vivre là d’ou tu viens . Les seules gens sympa dans le sud que j’ai rencontré n’avaient pas l’accent ou sont vraiment très rare ; par contre quand une personne du sud t’aime bien ( cela arrive quand même ) elle fait pas semblant .

  85. Vinc13410

    Je vous donne mon point de vue sur mon changement de région vers le sud.
    Déjà 3 ans que nous sommes arrivés du côté d’Aix en Provence : jamais nous ne pourrons repartir en direction du nord ou de la région parisienne, le climat, la diversité de choses à voir, les calanques, les grandes villes à côté (Marseille, Aix, Arles…musées sorties etc) tout ça à moins de 45 min 1h c’est extra.
    Bien sûr on ne peut pas retrouver des amis en l’espace d’1cmois ou même 6 mois, il faut du temps pour rencontrer des personnes fiables qui seront de vrais amis (comme partout finalement). DE plus à 30 ans, on n’est plus à l’école on rencontre moins facilement d’autres personnes, reste le boulot, les passions et les sport par exemple.
    Un truc très important se concentrer uniquement sur le positif surtout au début ça aide énormément, il y a forcément du négatif c’est la vie.
    Nous au bout de 3 ans, nous nous sentons chez nous, nous avons des amis fiables et bien sûr des connaissances en plus.
    De toute façon le « Sud » est très grand, nous avons fait le choix d’habiter un gros village près d’une grande ville très cosmopolite ce qui facilite la rencontre de personnes de tous horizons et de toute mentalité:) IL faut savoir un habitant de la région PACA sur 2 n’y est pas né….
    Nous sommes à une époque où nous voulons tout, tout de suite. Quand je lis des commentaires où des personnes viennent d’arriver depuis 1 mois dire se sentir seule, je me dis que leur projet n’était peut être pas bien préparé.
    Nous avions pour notre part tout préparé depuis le début : visite des villages sur un périmètre restreint (par rapport au boulot forcément) puis choix du village, location et au bout de seulement 2 ans nous avons commencé à chercher à acheter.
    Depuis bébé arrivé (né à Aix en Provence ça fait bizarre) et achat terrain pour maison.
    Voilà pour mon parcours j’espère qu’il rassurera les personnes désireuses de bouger de région, il n’y a pas que des ratages:)

    • sophie

      Bonjour Vinc,
      Nous avons le même projet, partir sur Aix. Quel est le village que vous avez choisir ?
      Ce choix me semble assez difficile, nous voulons une petite ville avec tout, mais à taille humaine, proximité d(Aix, immobilier raisonnable, mentalité ouverte, que les enfants et nous fassions des connaissances ..
      Merci pour ton aide!

  86. Aurélien

    J’ai 23 ans j’habite dans le GARD, département que je trouve sans intérêt, je Rêve depuis des années d’aller vivre dans le VAR sur TOULON, bord de mer paysages magnifiques, j’y suis allé hiver et été c’est loin d’être désagréable, je sais qu’un jour j’irai y vivre, je m’accroche à mes rêves suffit d’y croire

  87. griffit12

    Pour gris pluie .
    Bonjour ! Je suis seule avec mes 2 matous , arrivée dans le Var en Mars . Je suis tombée en extase face aux paysages entourant la mignone petite ville d ‘ Ollioules ( à 6 kms de Sanary s Mer ) . De la nature , du calme et …. du SOLEIL !!!

    J ‘ aimerais bien partager le loyer d’ une maison avec une amie solitaire comme moi car j’ ai laissé mes vrais amis en Bretagne à cause de la grisaille quasi quotidienne .

    Si tu veux me contacter … je suis à ta dispo pour infos . Sylv.

  88. lesvoyageurs

    Bonjour a tous

    C est avec beaucoup d intérêt que j ai lu tout vos commentaires depuis 2 ans.
    Pour ma petite histoire, nous revenons (mon mari et moi) d un tour du monde qui a duré 6 mois. Expérience incroyable mais le retour a la vie parisienne est difficile (surtout avec un temps gris et froid depuis qu on est rentré).
    Bref mon mari tourne en boucle sur son souhait d aller dans le sud est de la France car la bas il y a le soleil…Seulement voila, on ne connait pas vraiment le sud ( a part qq vacances plus jeune).
    Quelles sont les villes a privilégier en tant que  » jeune » et étranger » que nous sommes?
    Mon mari est agent immobilier, donc ça se fait partout, mais moi ?? Quoi faire? Cela fait 7 ans que je travaille dans un bureau dans la relation clientèle, y a t’il du boulot dans ce secteur ?(je suis allée voire par curiosité les offres d emploi et il n y a pas grand chose).

    Beaucoup parle des mentalités des gens du sud mais j ai vraiment du mal a réaliser ce qu on éprouve au quotidien face a cela. Nous sommes très ouverts et j aurais du mal a accepter que l on ne m accepte pas….

  89. Lou

    Bonjour a vous,

    Moi j ai rencontrée mon ami a l étrangère. Je suis tombée enceinte et une question se posait ou allons nous vivre de retour en France? Car lui originaire du Var et moi d Île de France.
    Je me suis dit que le sud ne pouvait être que bénéfique pour élever un enfant, la nature, le soleil, la mer, etc….
    La 1ere année est vite passée grâce a mon.enfant. Puis la recherche d emploi une torture, c est une région saisonnière donc pas de boulot en rapport avec ce que je faisais! Mais le pire c est la mentalité des sudistes: la seule chose qu’ils savent faire s est de dénigrer les gens bien sûr jamais en face, ils ne sont jamais sincère, les filles trés matérialiste et superficielles. Impossible de parler de chose sérieuses, ca va faire 4 ans que je vis un calvaire je n ai qu une envie s est de remonter sur Paris mais mon ami ne veut pas. J ai fais plusieurs dépression…. quoi faire? Suivre mon coeur et aller vivre sur Paris avec mon enfant? Ah oui je ne veux pas qu elle est leur mentalité …!!!!!

  90. gris pluie

    bonjour à tous

    je vais faire bref je réve de soleil , d autre vie je suis jurassienne , 66 ans

    j ‘ai une amie à quillan dans la haute vallée de l aude j y suis allée cela m ‘a plu mais je partirai¨seule ( avec chien et chats!) et bien sur les questions se bousculent mais comme je n ‘aime pas les généralités style les étrangers , les gens du sud qui seraient plus ou moins ceci cela que ceux du nord ,que je sais que l on traine avec soi ses manques , ses problémes et que le soleil n est pas tout, j aimerais avoit queques avis sur le climat de cette région y a t il du vent autant qu il est dit dans le forum?le temps presse je ne veux pas vivre de regrets quelle que soit ma décision et ce sera vite! cette année .donc j attends vos réponses afin de vivre mieux … ceux qui y vivent comment la trouvez vous ? je n aime pas la ville , j aime la proximité de la ville de la mer , et d autres si belles régions ( l ariége , le gers etc ..) vite vos conseils positifs ou négatifs je suis une sauvage chaleureuse j aime la solitude et les petits bistrots où l on rencontre les gens , les étrangers ne me font pas peur j aime découvrir ce qui me manque ici aprés tant d années à voir les mémes balades ,

  91. 85celine85

    Bonjour à tous !

    Excusez moi pour ce retard, mon petit bonhomme a eu des petits ennuis de santé !
    Merci d’avoir répondu, merci Léa pour cette info je vais allez regarder çà de plus près.
    Olive c’est justement avec des témoignages comme le tiens, que je me dis fonce, car je ne veux pas avoir de regrets et j’attends ce moment depuis tellement longtemps que je pense que je le vivrais de la même façon que toi, si je ne le concrétise pas , même si toi tu l’as réalisé et tu y as mis fin.
    Je ne veux plus remettre mes rêves à plus tard et m’installer dans une routine qui me fera refuser à mes envies avec le temps , faute de courage, de situation familiale etc …
    Vraiment content pour toi Olive, profite bien de la vie que tu as toujours souhaité, que tu as déjà goûté et que finalement tu n’aurais jamais du lâché;.-)
    Merci à tous

  92. Focea

    Bon et buen moi , c est decide , je retourne vivre aux Seychelles !!!

    Je jette l eponge francaise … Trop de soucis !!!

    Je retourne voir le soleil , la mer , les gens qui ont le sourire, et … No souci !
    Marre de la france avec son plafond gris , les francais qui ralent , les taxes, les salaires de misere, la mentalite etriquee , les valeurs de nos ancetres …
    Sea sex and sun …. Juste l essentiel 🙂
    Courage a tous dzns cette europe triste !
    Bisous

  93. Olive

    Salut à tous
    Alors moi ça fait 15 ans que je suis sur Paris, je viens du Sud comme dit la chanson, j’avais écrit ici il y a qqs mois et puis avais fui le sujet du retour chez soi, trop douloureux pour moi. A priori maintenant j’ai opté pour commencer par une reconversion pro puis repartir en province mais où, l’avenir le dira. Car je ne me vois pas postuler comme secrétaire encore et encore même pour rentrer chez moi, ça me gonfle.
    Si j’avais su qu’en me metttant à bosser et en cdi pour la première fois de ma vie, je me retrouverais coincée (c’est le sentiment que j’ai) quinze ans plus tard, loin de ma famille ou le peu qu’il m’en reste, pour payer les mensualités d’un appart, ça ne me ressemble pas, ma vie ne me ressemble pas, j’en ai marre!
    Encore que, si ça continue pas sur cette lancée, j’ai fait du chemin puisque j’ai donc le pécule de mon appart pour la suite mais bon, encore une fois, faut pas que ça dure!
    Bon courage à tous

  94. léa

    Hououuuuuuuuuuuuu céline 85
    Je te laisse ce 2ème message pour te dire que je viens d’aller vérifier sur argelès et il y a bien des avis sur plusieurs sites par des personnes qui y habitent et là tu sauras si à argelès il y fait bon vivre ou pas? Cordialement aussi

  95. léa

    Juste un lien pour avoir des commentaires sur une ville de n’importe quelle région de France, j’y vais quand je veux connaître les avis des gens qui y habitent, tu tapes sur ton moteur de recherche: fait-il bon vivre à Argelès sur mer ou autre ville…….. et tu trouveras un site qui te donne des réponses avec des avis sur ce qui est bien et pas bien dans cette ville. Bonne recherche

  96. 85celine85

    Quel dommage de ne pas avoir plus de réponses, quelqu’un pourrait il me donner des liens ou forums pour faire d’autres échanges sur le même sujet ?
    Cordialement

  97. 85celine85

    Merci beaucoup pour votre témoignage.
    Pour info, nous y sommes déjà allez mais, comme vous le dites en période estivale , donc nous pensons y retourner hors saison pour comme vous le disiez aussi se rendre compte la vie au quotidien.
    Je me renseigne depuis déjà pas mal de temps sur les locations dans un 1er temps( car si déçu plus facile de repartir !)
    Je fais beaucoup de démarches via le net, comme les différentes villes avec leurs commodités et leur population etc…
    Car ce projet nous l’avons depuis pas mal de temps et si nous le réalisons ce sera pour fin 2014 certainement.
    Car avec un enfant on ne fais pas les choses de la même manière que seul avec un sac à dos !
    Je connais déjà quelques régions , ayant fait beaucoup de camping depuis ma tendre enfance, mais celle ci est un véritable coup de coeur.

    Là où nous habitons actuellement  » la Vendée », ce n’est pas un coin désagréable, juste besoin de voir autre chose de s’ouvrir à d’autres horizons ça fait du bien!

    Mais sans faire la chochotte , il y a une chose que je ne peux pas mettre de coté , c’est la mer, car depuis petite je vie à 20 min de celle ci et c’est déjà beaucoup pour moi !lol
    Elle est pour moi un lieu de ressource, d’apaisement de loisirs etc..
    .
    Pour le travail de mon mari il y a une entreprise du bâtiment qui sous traite avec celle ou il est actuellement , donc il faut voir les possibilités d’embauche labas et moi de mon coté je vais contacter les relais assistants maternelles de la région.

    Ce que j’aurais aimé en revanche c’est rencontrer des gens sur le net avec qui échanger sur la région.
    J’entends beaucoup parler de Monptellier, mais j’aie peur que le charme n’opère pas de la même manière , car nous aimons aussi beaucoup l’Espagne qui est encore un des critères positif via notre choix et nous ne sommes pas forcément branché grande ville sans forcément y être opposés.
    Bref je retourne la question dans tous les sens , mais je crois que quelques témoignages me ferai le plus grand bien.

  98. léa

    Bonjour Céline 85.
    Je te donne mon avis, mais je ne détiens pas la vérité sur le sujet. Donc, ce n’est pas la peine de te dire que tout le bord de la côte est spécial de part le fric qui y circule lors des grandes vacances et qui rend les gens spéciaux de Menton à Collioures. Cela ne sert à rien de te dire que la vie n’est pas facile dans ces régions qui vivent en grande partie du tourisme, Collioures situé près d’Argelès s/mer est une ville magnifique et très typique, superbe région baignée par le soleil car protégée par le golf du Lion.

    Si tu ne connais pas la région, commence déjà par y aller en vacances si tu veux!, mais retourne y en hiver, c’est le meilleur moyen pour se rendre compte de la vie locale (hors touristes, car l’euphorie des vacances d’été fausse la vue.
    Observe le paysage, , parle aux habitants, renseigne toi sur l’emploi pour savoir si dans le bâtiment et l’ assistance maternelle, il y a de la demande? Regarde le prix des locations dans les agences? enfin…… fais une enquête, comme une entreprise qui ferait une étude de marché pour s’implanter dans la région
    .
    Quand, vous reviendrez chez vous, discutez-en et laissez décanter votre projet pour vous rendre compte si c’est juste une envie ou un vrai projet de vie?

    Quand à la sécurité, le racisme, la propreté…… à part aller s’installer dans le fin fond du Larzac, il n’y a aucune région idéale, chaque région de France a ses avantages et ses inconvénients et son lot de problèmes, le soleil et la mer ne règlent pas les choses.

    Montpellier serait d’après les échos que j’ai eu une ville avec un brassage de population qui ferait de cette ville un endroit agréable à vivre avec des structures accueillantes etc…… Le mieux est d’aller prendre soi-même la température de la côte et la tester avant de la détester ou de l’apprécier,

    Une région où il fait bon vivre , c’est derrière les départements 11 et 34, c’est la région Midi-Pyrénées, la Hte Garonne avec un bon bassin d’emploi et une qualité de vie agréable, le temps n’est pas pareil que sur la côte c’est sûr!! et je ne sais pas si la mentalité est meilleure et à la limite, il ne faut pas s’en préoccuper, puisque les changements de vie, la crise, le fric, les difficultés, le chômage etc… ont tout transformé.

    Le Tarn, La Dordogne sont aussi des départements magnifiques avec de la bonne bouffe et des paysages magnifiques et la Vendée n’est pas loin. C’est à vous maintenant de faire mûrir votre projet, mais surtout allez ensemble avec votre mari baliser le terrain pour vous rendre compte de la réalité.. Bonne journée

  99. 85celine85

    Bonsoir à tous,
    Ouf enfin un endroit qui ne me fait pas déprimer sur le fait d’avoir un rêve commun à beaucoup d’entre vous  » changer de vie en partant dans le sud »

    Celà fait bien longtemps que l’idée me trotte dans la tête, mais les aléas de la vie on fait que je repoussais toujours l’échéance.

    Maintenant, à bientôt 32 ans avec un ptit mari et un enfant de 2 ans 1/2, je suis prête à faire le grand saut pour ne pas avoir de regrets plus tard !
    Nous souhaitons partir vivre vers Argeles sur mer , mon mari étant dans le bâtiment et moi assistante maternelle, j’espère que le marché de l’emploi ne sera pas trop dur avec nous !

    Mais depuis cette aprem en relisant des forums et des avis sur la région , je vous avoue que çà me mets le doute quand au choix de cette région dont nous sommes littéralement tombés amoureux!
    Entre les propos comme région sale, peu sécurisante, population raciste insociable et j’en passe ! Pas très rassurant tous çà !

    Vous êtes beaucoup à être partis plus vers le sud est, mais nous, venant de la Vendée, nous ne voulons pas non plus abuser sur le kilométrage , afin de pouvoir continuer à voir la famille et c’est surtout que pour nous ce coin fut un vrai coût de coeur !

    Y en a t ils qui connaissent bien la région et qui pourrait m’en dire un peu plus!
    Il faut dire que les forums sur Argeles sur mer, Collioure, Palau del vidre etc … ça ne cours pas les rues !

    J’aie pris le temps de lire chacun d’entre vous tellement le besoin d’en savoir plus sur ce changement de vie nous tiens à coeur.
    Mais nous ne voulons pas non plus foncer droit dans le mur !

  100. brimon

    Bonjour,

    Je vis dans le centre de la France depuis 6 ans et je suis originaire du Nord Lille et ses environs.
    Une chose est sûre pour ma part je trouve le centre joli mais je n’arrive pas à oublier le nord, la richesse humaine des nordistes, la gentillesse de ces gens.

    Je suis très nostalgique et j’arrive à me sentir bien lorsque je retourne dans le nord, c’est le seul endroit où je puise mes ressources, il faut dire que j’ai de la famille installée là-bas.

  101. ALEXY2808

    Moi aussi je pense que le soleil fait beaucoup au moral ça dépend bien sur des personnes , depuis que je suis revenu dans le nord mon moral est en dent de scie pourtant j’ai tout pour etre heureuse un mari aimant , des enfants en bonne santé , une maison , on manque de rien, amis et famille proche de nous et pourtant j’ai ce manque terrible de soleil , la mer , les cigales comme toi léa je savais pas à quel point ça allait me manquer , je regrette mon choix d’etre revenu par ici je peux m’en vouloir qu’a moi même car mon mari m’a laisser le choix il aurait pu travailler à marseille et on aurait habiter dans l’arriere pays mais non à ce moment la ma famille me manquait et j’ai voulu remonter et maintenant je regrette mais il est trop tard car il n’aura jamais de mutation dans le sud il a deja du mal à en avoir pour le nord (il bosse à paris) .
    Par contre je sais pas si vous aussi mais les personnes de mon entourage amis ou famille qui sont toujours rester dans le nord ne comprennent pas que je ne sois pas bien par ici , comme ma mère me dit tous le temps tu es née ici tu as vecu 20 ans ici c’est chez toi tu devrais etre bien, je n’aurais pas decouvert le sud je ne savais pas ce que c’était je pense que j’aurais été bien ici mais vu que j’y ai pris gout surtout au soleil .
    Maintenant j’ai des coups de mou mais aussi des moments ou je me sens bien ici heureusement, ça depend la en ce moment avec cette grisaille pas facile , mais bon je vais pas me plaindre on ne peut pas tout avoir .
    j’ai hate cet été nous partons dans le var en vacance je vais me ressourcer ça va nous faire le plus grand bien mes petits toulonnais vont pouvoir s’amuser .

  102. léa

    Moi aussi je pense comme griffit et focea, rien que de lire vos mots qui parlent de lumière, d’odeurs, de rayons etc… je me remets à penser à la Provence et j’en oublie ce que je disais dans mes messages précédents.
    C’est vrai que l’amour et l’amitié dans la vie c’ est très important, mais le soleil et la lumière ça fait partie aussi du bonheur!!! Moi aussi je suis aussi bronzée qu’une endive et j’en ai ras le bol de la pluie et de cette satanée humidité. Et pis, j’ai besoin de me dire que je vais repartir, avec un mental différent c’est sûr car l’expérience forge l’esprit, mais je ne peux pas m’imaginer finir ma vie dans ch’Nord, car la vie est un bien perdu quand on n’a pas vécu comme on l’aurait voulu (phrase de ??……) et je me dis qu’en préparant bien ce nouveau départ, pourquoi ice serait de nouveau un échec? si je ne recommence pas, je vais perdre toute confiance et finir comme un légume en attendant la vieillesse!!!
    Vous savez comment m’est venu cet amour de la Provence???? Et ben je vais vous le dire!!! Il y a une paire d’années, mon homme s’est rendu à Aix en Provence pour son boulot, il est allé chercher une citerne, il m’a emmené., jamais je n’avais vu le Sud, nous sommes arrivés de nuit, avons dormi à l’hôtel et alors le miracle s’est produit quand j’ai ouvert les volets de la chambre, wouahouuuuuuu j’ai été aveuglée par la lumière et le soleil (Bon! j’ai retrouvé la vue depuis) mais depuis, je suis dingue du soleil.
    Gardons espoir, les gens souriants ou pas, pas grave!!!!! je ferais avec et pis dans ch’Nord ou ailleurs, la crise a changé les gens, et ils ne sont pas meilleurs ni plus mauvais qu’ailleurs. Pour mon cas, c’est le boulot de commerçante qui m’a fait rencontré des gens avides de fric, si j’avais exercé un autre métier ou si j’étais arrivée en retraite, peut-être que que les choses auraient été différentes.
    En attendant la suite des événements,vive la Provence, les cigales, la lavande, le soleil et vive les moules- frites de ch’Nord et les Nordistes . Bonne journée à toutpourchanger.

  103. Focea

    Pour griffit : surtout ne pas deprimer !!! Courage ! Mars c est demain , quand on aime le soleil il faut le suivre 😉 aller quelques jours encore , faus bien tes cartons , il faut maintenant regarder devant … Le soleil bientot carressera ta peau a nouveau 🙂
    Mon adresse c est wantcurve@hotmail.fr si tu veux ecrire , j enverrai des photos des seychelles , j ai passe 12 ans la bas … 12 ans de rires et de bonheur total !!!

    Ceux qui veulent peuvent m ecrire aussi lol j accepte tout le monde dans mon univers ensoleille 🙂
    Eric

  104. griffit

    Eric …. suis TOTALEMENT de ton avis pour tout !!!!!! Pour moi , c’ est 8 années en enfer ( Bretagne Nord ). Le ciel gris et l ‘ humidité permanente m’ ont rendu malade , anti-dépresseurs + prises de vitamine D . Pour ces raisons je pars en Mars vers les couleurs , la chaleur , la lumière , les ombres ,les ocres , les odeurs, les ciels du matin et du soir, la VIE VIVANTE . Mais chacun voit le Sud à sa porte quand le Soleil y sourit comme disait ma grand-mère!!! Bon ap-midi . S.

  105. Focea

    Bonsoir
    Je voulais ajouter une chose suite au commentaire d yves
    Au sujet du soleil , cela depend de la personne … Le bonheur est variable selon les gens
    Pour moi par exemple , rien ne peux remplacer le soleil et sa cheleur,
    Sa lumiere, les ocres et les jeux d ombres, l odeur que ses rayons savent faire emanner de toutes sources … Le soleil est l hymne a la vie , a la foi dans l absolu !
    Sans soleil je suis mort sans ame et melange au gris consternant de l ennui !
    Toutes les personnes que je connais venant des iles sont de meme …
    Il vaut mieux etre modeste au soleil que tres riche sous le gris !
    Nos deux mois en bretagne furent comme deux sieclrs en enfer …
    Seul le soleil est capable de nous transporter au dela de l imagination .
    Vous voyez … Il y a differentes laniere de concevoir un objectif 🙂
    Tres amicalement
    Focea ( eric )

  106. griffit

    Oh !! toutes mes excuses YVES pour mon manque de remerciements !! J’ avoue que j’ ai là manqué à mes devoirs de politesse . Non, mes 2 derniers messages pour Léa ne sont pas passés mais ce n’ est pas le plus important dans la vie . Je voulais juste lui dire qu’ à trop se poser de questions on n’ avance jamais . Il n’ y a pas d’ erreurs , juste des expériences enrichissantes . Bonne soirée .

  107. Yves

    Bonjour griffit : avant de vous énerver contre les « veilleurs de messages » qui animent ce site BENEVOLEMENT, merci de regarder dans la liste des commentaires. Vous y trouverez vos deux messages.
    On aime se faire engueuler (les humains préfèrent toujours reprocher que féliciter) mais que ce soit au moins justifié. A bientôt !

  108. griffit

    Moi aussi Léa je t’ ai envoyé 2 messages !! Il semblerait qu’ ils ne soient pas non plus validés , POURQUOI ??? Je ne tenais que des propos de bon sens , sans chauvinisme , sans agressivité envers qui que se soit . Bon , restons zen et laissons penser différemment . Chacun est libre de réfléchir ou non . Je cesse également les échanges annulés par on ne sait qui . Après tout …. ce n’ est pas important pour moi . Merci aux  » veilleurs  » de messages !!!!

  109. léa

    Désolée Yves, je vous ai répondu aujourd’hui, mais mon message n’est pas passé, je suppose qu’il n’a pas été validé? Je voudrais bien savoir pourquoi? mais je ne le saurais jamais car ce n’est pas moi qui décide, bien que mes propos étaient en accord avec « toutpourchanger » Je n’ai pas envie de recommencer mes écrits. Dommage car ma réflexion aurait pu faire avancer mon mental et celui d’autres personnes, mais peut-être que l’objectif n’est pas de faire comprendre mais tout simplement de changer pour partir et que faire réfléchir les gens n’est pas une priorité. Bonne soirée

  110. léa

    Bonjour Yves et merci pour votre réponse. Votre témoignage prouve que le bonheur n’a rien à voir avec le soleil, le bonheur vous l’avez en vous et ce n’est pas la météo qui fera la pluie ou le beau temps dans votre coeur
    . C’est vrai ce que vous dites: » vouloir se balader au soleil n’est pas un projet de vie » Alors c’est quoi le bonheur? Je réfléchis et je me dis que vous avez raison, pour moi perso, je me dis, que ce qui est important c’est:
    Les gens, l’amitié, l’amour entre tous, l’entraide entre nous, les échanges, la solidarité etc…. c’est que qui est le plus important pour moi. Et je pense de suite à cette émission de télé qui emmène vivre dans le fin fond de l’Amazonie ou peuplades d’Afrique des personnes du spectacle pendant 1 semaine pour vivre ensemble leur quotidien et coutumes et à chaque fois, ces personnes nanties sont effondrées et en larmes quand elles constatent qu’avec rien, on peut être heureux et que ce peu est partagé avec des inconnus, alors que dans nos civilisations dites civilisées, on a tout et en fin de compte, on n’a rien, rien! L’argent n’achète pas le bonheur, ni l’harmonie entre les gens.
    Et si c’était notre mode de vie qui nous rendait complètement déconnectés de la vraie vie? Moi, j’en suis persuadée et c’est sûrement pour cela que je voudrais partir pour tout changer et comme toute la France est malade, je me dis que d’aller au soleil, c’est sûr qu’il y aura les mêmes malades, mais au moins j’aurais du soleil et des cigales et de la lavande!!!

    J’ai un exemple qui me vient à l’instant, mon escapade en Grèce, avant que cette satanée Europe leur tombe sur le dos. J’ai jamais vu des gens aussi heureux dans les rues et même que j’ai failli emporter un chien qui traînait dans les rues, le croyant abandonné et ben Non! tout faux la Léa! ce chien était LIBRE . Puis en allant sur les marchés, la QUALITE des fruits, légumes, oeufs (les oeufs mamamillaaaa jamais j’ai mangé de tels oeufs) et les oeufs bio de chez nous peuvent repasser le contrôle, les tomates 0,50e le kilo et quelles tomates etc…. et ce que j’ai constaté qui est important, c’est que le soleil, il ne m’a pas vraiment intéressé, c’est cette façon de vivre, le sourire des gens, leur simplicité, toute cette vraie vie qui m’a émue. Lors de mon escapade en Croatie,3 ans environ après la guerre, même constat, quelque chose de fort m’a pris le coeur, ses sourires sincères qu’on vous donnait gratuitement malgré leur air grave et leurs difficultés de vie wahouuu quelles leçons de vie. Alors en fin de compte, pour moi et ben c’est vrai qu’après réflexion le soleil perd sa place d’honneur. Je vais encore réfléchir et je sens que je vais trouver autre chose dans ma tête pour remplacer le soleil. Merci Yves, mais, c’est l’heure de manger. Merci et bonne journée

  111. Yves

    Bonjour Léa et merci de vos derniers témoignages et questionnements. Merci aussi aux dizaines de personnes qui sont intervenues sur cette page.
    Pour répondre à votre question, OUI Léa, j’habite dans le Nord, dans une région de bord de mer, un endroit reculé, et pour rien au monde je n’en partirai. Ca n’est pas ma région d’origine, je n’y suis pas né, n’y ai pas grandi, pourtant, c’est là que je me sens bien. J’apprécie chaque minute passée à regarder les paysages. Le soir en hiver, je me réfugie au coin du feu. Le week-end, je bricole et jardine. Je pars marcher pendant des heures dans les chemins préservés de campagne. Je m’émeus de tous ces petits vallons aux verts multiples, de ces collines toutes colorées. Il ne pleut pas tout le temps, loin de là, et même quand il fait gris, j’admire la forme, épaisseur et les contrastes des nuages qui défilent au dessus de ma tête. Et quand il fait beau (c’est vrai que 2012 n’a pas été réjouissant côté météo, et alors…), je savoure l’apéro les pieds dans l’herbe. Je profite du hamac ou des jeux d’extérieurs.
    Bref, bien des personnes vivent au Nord comme moi et s’en réjouissent. Et pour se dépayser, ils vont de temps en temps voir ailleurs, plus au Sud ou plus au Nord (eh oui !) voir ce qu’il y a à découvrir. Bien sûr, il ne le raconte pas sur cette page. Pourquoi le feraient-il, ils n’ont pas vraiment de raison de la visiter.
    Léa, les exemples que vous donnez sont justes. La plupart des pays n’ont pas de Côte d’Azur accrochée à leurs contours. Et pourtant, ils vivent très bien (le Danemark est par exemple le pays où les gens se déclarent le plus souvent heureux). Vos interrogations sont donc justes.
    Je crois que chacun peut trouver sa place quelque part, mais en veillant à identifier précisément l’objectif recherché. Il ne s’agit pas simplement de parler météo, ce serait trop simple. Vouloir se balader sous le soleil n’est pas un projet de vie.
    Si vous le souhaitez, nous pouvons réfléchir ensemble (oui, vous tous qui lisaient ces lignes) sur les critères de choix, sur la manière de repérer ce qui est vraiment important pour un individu ou pour une famille. Qu’en pensez-vous ?
    Quoi qu’il en soit, merci à tous de témoigner ici. Je prépare un livre qui évoquera la mobilité géographique, je ne manquerai pas de vous en informer et je suis preneur de vos témoignages.
    A bientôt donc…

  112. léa

    Bonsoir.Ce soir; j’ai un peu de temps et je suis revenue lire vos commentaires, il y en a tellement que j’ai pas pu tout lire d’un seul coup, mais plus je lis et plus je trouve des témoignages attendrissants et pleins de lucidité et surtout de mal de vivre, comme moi d’ailleurs. Qu’est ce donc qui nous poussent toutes et tous à vouloir fuir notre quotidien? Plus je réfléchis à mon cas et à d’autres, plus je me demande si cela ne serait pas notre mode de vie de cinglés qui nous a fait perdre les vrais repères de la vie, l’essence même de la vie? Qu’est ce qu’on essaie de fuir sans arrêt? Question que je me pose en même temps que j’écris? line dit » juste sortir; bricoler, marcher, vivre…. ». C’est exactement ce que je me dis tous les jours: » Pas moyen de faire quoi que ce soit tellement c’est laid dehors, j’ai plein de trucs à faire et dès que j’essaie de bricoler hop il repleut Grrrrr je me demande si le seul souhait de chaque être humain, ne serait pas de vivre normalement? et c’est quoi la normalité dans ce monde de ouf? LINE dit aussi » Marcher, je veux juste continuer ma vie, mais au soleil » C’est vrai que dans nos régions du Nord, on manque beaucoup de soleil, mais si quelqu’un pouvait m’expliquer comment font les autres? les autres personnes qui vivent dans les pays de Finlande ou Suéde, le soleil a t-il de l’importance ou pas? En fin de compte j’aimerais bien l’avis d’une personne heureuse dans le Nord!!! vous croyez que ça existe ? ou alors nous sommes complétement oxydées par cette vie de brin qui nous mange le moral par tous les bouts? On cherche quoi? on fuit quoi? Pourquoi cette envie permanente de partir pour tout changer? On dit souvent que les gens heureux n’ont pas de soucis!!! alors se ferait-il qu’on ait de gros soucis existentiels et que l’on ne sache pas? Alors si c’est le cas, c’est pas de soleil qu’on aurait besoin, mais d’un psy Signé Léa qui s’interroge sur le sens de la vie Bonne soirée à vous

    • Michel

      J’ai 65 ans, mon épouse 70, retraités ts les 2, toujours vécus dans le Nord (sud Belgique !!) et pas décider à changer, la vue de ts les commentaires me donne raison, il n’y a pas que le soleil qui compte !!!

    • Aza

      bonsoir léa c’est en réponse à votre premier écrit sur votre expérience dans le sud que j’ai raconté mon expérience de voyage tout en bas signé Aza et ça fait presque deux heures que je lis les autres courriers tellement c’es prenant il y
      a à ce jour 294 je crois commentaires un vrai livre de poche. je crois comprendre que je suis plus jeune que vous en vous lisant or quand je suis partie je l’était encore plus et j’ai commenté quelque part que ce qui tourmente le voyageur peut importe c’est le déracinement mais je crois qu’il y a chez beaucoup une quète intérieure qui pousse beaucoup à aller voir ailleurs certains pour de mauvaises raisons fuite en avant d’autres simple curiosité et je crois que c’est la fuite en avant qui trouble le plus ceux qui y sont confrontés car loin de tout soudain démunis on doit faire face à nos propres vérités intérieures nos troubles ecetera…pour ma part j’ai vraiment accroché votre premier texte et contente de vous retrouver à nouveau et si vous lisez mon odysséé je ne raconte pas tous les détails c’est vraiment trop long mais juste ça pour vous Léa en 2013 j’accouchai d’une adorable petite fille dans le camion de pompier loin de toute ma famille et de tout amis personne ne voulais garder mes enfants leur papa venait de se faire expulser du territoir et finalement c’est des amis rasta qui se sont occupés des ainés. j’ai perdu les eaux chez eux….Ma bichoune est magnifique . je fait un clin d’œil ici à l’une de vous qui a 4 enfants et dont le mari a eu un grave accident dont l’histoire m’a touchée. ce n’est pas le sud qui est en cause….le sort le destin et se mêle à cela les déménagements et surtout ne pas déprimer c’est si bête …encore je le redis je suis scotchée sur vos histoires même les négatives elles sont parlantes de ce qu’est notre humanité aujoud’hui…perso je suis du sud oui et la dernière fois que j’y ai remis les pieds c’était en 2011 j’y ai retrouvé une amie par hazard c’est là que j’ai mes attaches et c’est vrai qu’il est rustique mais cela dépend de ce que l’on veut dans la vie …la ville ses commodités ou vivre selon des valeurs plus réelles dans ce monde ou l’on se sent de plus en plus aliéné de ce que nous sommes et cela quelque soit la région. cordialement

  113. léa

    Bonjour. Je suis Léa, la Nordiste qui a mis ce post le 27 mai 2010 sur le sujet « Léa s’installer dans le Sud » je viens seulement de lire pas mal de vos commentaires et je les ai trouvés tous intéressants.

    Plus de deux bonnes années se sont écoulées et je voudrais vous dire ce que je deviens depuis mon retour dans le Nord.Et bien, je recommence à en avoir « ras le bol » du Nord et pourquoi donc me direz-vous? Parce que cette expérience malheureuse au Sud de la France, il a fallu l’ assimiler, la digérer,la faire décanter et réfléchir…….. Je vais repartir c’est sûr et certain vers le Sud, pas cette année, car il y a des travaux à terminer dans la maison pour pouvoir vendre de préférence ou louer? vu la conjoncture et l’immobilier qui part en vrille,pour la vente, j’ai un gros doute, ma région est dans le chaos total et je m’interroge???

    Depuis 1 an, nous sommes en retraite( petite retraite), donc, va falloir bien calculer et ne pas rater cette 2ème expérience. Le Var c’est terminé pour le reste de ma vie, j’y suis retourné pour revoir des collègues qui faisaient les marchés avec moi (une du Nord et l’autre de la Nièvre, ils sont restés dans le Sud) ce qui prouve bien, comme le disait si justement TAMALOU que » chaque personne est différente et vit les expériences à sa manière, ce qui convient à l’un, ne conviendra pas forcément à l’autre » la preuve, c’est qu’eux ont résisté, quand à dire, qu’ils nagent dans le bonheur parfait!!! faut pas rêver, disons qu’ils ont trouvé un certain équilibre en tenant compte de leurs propres critères de vie.

    J’ai beaucoup bourlingué durant ma vie pendant les vacances d’été et j’ai sillonné pas mal de régions de France avec pour objectif « L’endroit idéal pour poser mon sac à dos et vivre heureuse dans la simplicité » moi aussi comme PROVENCE je suis fonceuse et mon mari est enraciné dans son quotidien, il m’a emmené partout dans le fourgon aménagé en camping-car façon babacool qu’on avait et on en a fait des tours et des détours. Donc! je récapitule un peu ma vie aujourd’hui pour vous expliquer ce que je pense des régions de France et où j’ai envie de poser définitivement mes valises Glupps! pourvu que mon choix soit le bon!!! car on ne peut pas prédire l’avenir et souvent la vie vous fait prendre des chemins contraires!!!!

    J’élimine d’emblée, les régions avec trop de pluie, de brouillard, de froid , de grisaille…. Bien que toutes les régions de France soient magnifiiiiiques , mais j’aime trop le soleil, les cigales, la lavande, les couleurs etc…. Mais les cigales dans le Var NON!!!! avec le temps j’ai toujours pas digéré ce que j’ai subis (très bonne expérience pour faire mûrir les méninges) il y a des cigales en Ardèche Méridionale et dans la Drôme, l’Ardèche je connais et j’apprécie beaucoup, il y a du soleil moins généreux que sur le Var, mais assez pour moi, comparé au Nord, des produits simples et moins chers, des gens simples, pas plus ni moins méchants qu’ailleurs et une belle nature sauvage qui commence à sentir la Provence avec des cigales qui vous annoncent la venue des beaux jours.
    La Drôme du Sud, je vais aller la rencontrer par surprise en mars, pour voir si sans les touristes, elle a belle allure ou pas, regarder le temps, les gens, le prix des logements, parler aux gens, aller dans les cafés et suivre le conseil de MARIE et je vais voir ce que je ressent……..

    En décembre 2012, je suis partie 15 j passer les fêtes sur Toulouse et tester un peu la région, j’y étais déjà allée 3 fois l’été (trop facile l’été car tout le monde il est beau et gentil et il fait grand soleil) et là! j’ai été déçue par le brouillard, le vent des fadas (tramontane qui souffle et vous prend la tête) la mousse sur les arbres et bordures de murs, qui vous envoie des p’tits signaux d’humidité etc…..et pis, je n’ai pas ressentis les mêmes choses qu’en Provence car c’est pas la Provence.

    Alors, aujourd’hui ce sera Ardèche Méridionale ou Drôme Méridionale, ailleurs je ne vois rien qui puisse me donner une raison de quitter le Nord. Tout le bord de la Méditérannée et villes de bord de mer INTERDIT tout est cher, le fric est trop présent et le fric rend stupide et pourtant, c’est magnifique de Cannes à Collioures mais c’est pas l’endroit idéal quand on a pas de fric, car il en faut quand on est pas né avec une cuiller en argent dans la bouche.

    Pour terminer, je suis d’accord avec les personnes qui disent que:
    – lorsque l’on s’installe dans une région, il faut fréquenter, bars , assoc, soirées populaires etc…. sans chercher la perfection, ça n’existe pas, je sais qu’on se sent déraciné, sans repaires, sans famille ni amis bien souvent, mais il faudrait d’abord se présenter eu Maire et rencontrer les gens et se dire, je plais c’est bien, je ne plais pas pas grave, dans ma région c’est idem et qu’il faut un temps d’adaptation etc….

    – Dans le sud, il y a peu de sudistes pure souche
    – La vie a changé, les mentalités ont changé, l’argent mène le monde, la crise est de + en + présente, métro, boulot, dodo, les licenciements de partout etc… le fric régne en Maître, Exemple à Saint-Véran dans les Htes Alpes, village magnifique, le plus haut d’Europe avec ses maisons et fontaines en bois où sont fabriqués les cadrans solaires, le village est en guerre depuis des années car cette vallée encaissée n’attirait guère les touristes, un peu comme la vallée de la Maurienne en Savoie et maintenant les gens recherchent les endroits nature et privilégient le retour aux sources etc…. et bien, la moitié du village est en guerre contre l’autre moitié car les uns vendent leurs maisons aux gens qui ont l’argent et payent au prix fort et les autres veulent garder leur tranquillité, leur patrimoine et leurs traditions et blablabla et la zizanie règne sur la montagne.

    – JANOU veut déménager vers la Bretagne pour se rapprocher de ses enfants!!! et elle, aurait aimé aller vers le Sud de la France. Mon fils est resté sur le Var et je ne vais pas aller m’installer sur le Var à nouveau pour lui faire plaisir!!! je préfère savoir mon fils heureux à 1000 km que malheureux à 10 km, et moi où elle serait ma vie? Il a pris son envol et ça ne nous empêche pas de nous adorer et de se contacter et se revoir.
    – C’est vrai qu’il faut beaucoup réfléchir, se tromper parfois pour apprendre et qu’il faut encore plus réfléchir lorsqu’on quitte son travail (surtout que le boulot est devenu une denrée rare!!!) Attention aux enfants ado et le déracinement avec les copains.

    – Je rejoint aussi JADE, quand elle dit » que les expériences vont mûrir les personnes et par la même le projet final, attendre le bon moment (chômage, mutation, retraite ou autre…) C’est une expérience qu’on doit tenter en réfléchissant bien aux avantages et inconvénients, se poser les bonnes questions, faire une liste des pour et des contre et aller jusqu’au bout car cela à le mérite de nous montrer ce que nous souhaitons vraiment, de se connaître et de connaître plus clairement ce que l’on veut! peut-être que plus tard, nous migrerons ailleurs ou pas!!! lorsque le moment sera le bon »

    Voilà! à suivre mais ce qui est sûr c’est que je ne finirais pas ma vie dans Ch’Nord, la vie est courte et mérite d’être vécue, mais faut bien réfléchir et ne pas mettre sa situation en péril car par les temps qui courent ça risque de ne pas pardonner. alors si vous avez les bonnes conditions PARTEZ et si vous avez fait un mauvais choix, le prochain sera peut- être le bon, mais analyser votre projet à l’endroit puis à l’envers comme si vous montiez votre petite entreprise afin qu’elle ne connaisse pas la crise. Amitiés à toutes les baroudeuses

    -..

    • GERARD Martine

      Bonjour Léa, Alors, où êtes vous installée depuis ce temps ? Je viens de faire la même chose que vous précédemment : après 15 ans près de Balaruc, j’ai voulu revenir vivre dan mon Pas-de-Calais natal. C’est récent, mai 2015 ! c’est une pure cata, j’ai froid tout le temps, il pleut, et je pleure tous les jours. Pourtant mon mari travaille encore 5 ans puisqu’il a été muté …… Je veux absolument y retourner. Moi qui adore le soleil ! je ne sais plus que faire ni que penser ……..
      Bien à vous et bon courage aux personnes qui sont dans le même cas

  114. dan

    Moi je suis du Var et j’en suis partie depuis 22 ans , avec beaucoup de nostalgie et de souffrance.Je vis en région Centre depuis 12 ans mais je veux retourner vivre dans le Var un jour, lorsque ce sera le bon moment, même si je suis vieille. Mais je ne veux pas vivre loin de mes enfants donc je ne sais pas quand je pourrai redescendre. Cela dit, c’est mon espoir , je m’y accroche et cela me tient en vie. Je veux retrouver le soleil et la mer, et même le vent . Je veux retrouver mon fief, mon chez-moi, mes racines. J’y emmènerai mes problèmes, mes angoisses , Même si ce n’est pas simple de tout changer, de tout recommencer ailleurs, je veux y croire. Le seul obstacle à mon retour serait que mes enfants vivent trop loin de moi , car leur éloignement prolongé serait plus insupportable pour moi que mon exil Central . Mais si cet éloignement est de leur fait à eux , pour leur travail ou autre, et qu’il ne les fait pas souffrir, eux , et que je me retrouve seule en région Centre, je partirais sans hésitation . Quitte à être seule , autant l’être au soleil et là où j’ai envie de vivre ! Je me rend compte que je mets beaucoup de conditions à mon retour, beaucoup de freins, mais mes enfants comptent plus que moi et je ferai les choses en fonction d’eux . Je souhaite juste avoir assez de temps dans ma vie, de temps et de bonne santé pour pouvoir un jour, avoir le grand bonheur de vivre chez moi, dans le Var .

  115. SAND55

    Bonsoir tout le monde,

    J’avoue ne pas avoir pu lire TOUS les messages depuis le début car ça remonte sur quelques années déjà, mais j’ai compris l’ensemble du sujet et je me sens concernée, voilà donc pourquoi, je participe à mon tour à la conversation.

    Il y a 10 ans bientôt, j’ai décidé de changer de vie, j’avais perdu mon mari d’un accident de la route 4 ans auparavant, quand je tournais en rond en région parisienne sud (91).
    Après avoir fait connaissance avec 2 bons amis (hommes homo, donc pas d’ambiguité), je suis allée sur Marseille pendant 2 ans en week-end, en vacances et jusqu’au jour où j’ai eu envie de tout plaquer.

    En 2003, je plaque tout, je décide de tourner la page. Mais cette page est au fond de notre coeur, car lorsqu’on veut partir, je pense qu’au fond, si on est sincère et honnête, on cherche à fuir quelque chose, et surtout, on s’imagine qu’on sera plus heureux ailleurs.
    Alors me voilà partie à l’age de 34 ans avec ma fille de 9 ans.

    Mais j’ai très vite ouvert les yeux. La mentalité, la façon de vivre, le bla-bla, la superficialité et j’en passe. Je vis sur Aubagne depuis 1 an, j’étais à Auriol les 9 premières années, et partout où je vais dans le 13 c’est nase !
    J’ai discuté la semaine dernière avec une vendeuse qui elle-même vit dans le coin mais est originaire du Var (Toulon) et elle aussi pense comme moi, les gens d’ici le reconnaissent aussi, ils sont inintéressants !!!!!!!!!!!! Vide d’esprit, intéressés et peu sincères !
    Ils ne vous ouvrent pas leur porte, n’accepte pas de vous laisser entrer dans leur cercle.

    Perso, je suis coincée là car j’ai eu une seconde fille avec un Marseillais qui tient à ses racines et dont je suis séparée. Il m’a prévenu que si je voulais partir un jour, il ferait tout pour avoir la garde de sa fille. Et puis sans penser à lui, je ne veux pas séparer ma fille de son papa.

    Mais voilà, 10 ans après, j’ai ZERO amis, je vis à travers mes filles, je ne trouve pas de boulot, je suis malheureuse comme les pierres !!!

    Donc alors ce n’est pas moi qui vous encouragerait à aller vivre dans le sud est !!!!!!!!!!!

  116. griffit12

    Pour moi , , c’ est le départ ENFIN du 22 , sa pluie , son ciel gris 300 jours sur 365 et son désert tant commercial que culturel !!! Dans 3 mois je serai dans le Sud que je connais bien . Pour l’ instant je ne rencontre que jalousie de la part des bretons à l’ annonce de mon changement pour le Soleil , la preuve que cela  » dérange  » les chauvins .

    Les gens ne sont pas meilleurs ailleurs , le genre humain est partout le même : égoiste , profiteur , étroit d’ esprit . Les belles personnes existent partout , il faut les découvrir car on ne les voit pas forcément , souvent très discrètes .

    Parlant et écrivant français correctement ( ce qui est RARE sur internet ! ) je vais m’ offrir le plaisir d’ apprendre la langue Provençale . Et , pour ceux qui attendent on ne sait quoi des autres , qu’ ils commencent à aller eux-même vers les autres ( il y a des tas d’ assos sportives et culturelles dans les zones urbanisées ) . Le plus difficile pour la plupart , c’ est le PARTAGE , chacun pour soi et Dieu pour tous comme on dit !!! Allez , changez votre fonctionnement et vous verrez le changement opérer !!! La vie est belle quand on réalise un vrai rêve .

  117. line

    bonjour,

    Je suis très emue d’avoir lu tout ces commentaires…
    je suis parie de la région parisienne pour venir vivre en bretagne… je trouvais la bretagne magnifique et elle l’est!
    Il y a de superbes ballades a faire, lorsqu’il fait beau!
    Et il ne fait pas souvent beau 🙁
    je suis arrivé en 2005… 8 ans après je sature!!!!
    Je sature du temps.
    Je suis venue en bretagne sans me poser la question de comment était les gens…
    habitué a demenager depuis ma tendre enfance j’ai appris a me detacher des gens…
    j’apprecie les rencontres meme superficielles…
    Aujourd’hui j’aimerais partir dans le sud non pas pour trouver le bonheur, non pas pour trouver une chaleur humaine… juste pour vivre ma vie…
    Moi ce que je veux c’est marcher! sortir! bricoler sans avoir a remettre au mois suivant ce que j’ai a faire!
    Je pense qu’en se faisant un idéale de vie on a plus de chance d’etre déçue.
    Mes parents sont partie de la picardie pour bezier…
    Oui les gens sont superficiels, pas sincères… Et alors? ils vivent pour eux.

    Je souhaite trè fort patir dans le sud…je me fixe 3 ou 4 ans.
    Je ne sais pas encore où aller… je pense qu’une opportunité se presentera a moi … alros je l’etudierais… si elle n’est pas bonne, j’attendrais la prochaine.
    Partir dans le sud OUI, mais pas n’importe commentet surtout pas avec l’illusion d’une nouvelle vie.
    Je veux juste continuer ma vie, mais au soleil.
    cela fait 8 ans que je vis en bretagne… et je ne me suis toujours pas fait d’amis personnel et vraiment proche.
    Alors pour ma part ca ne changera pas grand chose…
    j’ia veccue en region parisienne dans different departement (ba oui! sois disant que seon les departement la vie est plus ceci ou cela…), j’ai veccu en picardie, je suis revenue en region parisienne, partie en bretagne… j’ai fais la region Rennaise… la vie etait soit disant mieux dans le finisistère sud ou sur Nantes… la vie a fait que j’ai atterie dans le finitère sud… la belle affaire tiens!!!! les gens sont les meme partout!!!
    ils snt pas plus betes ou mechant , ou bien encore gentil qu’ailleurs…

    J’ai deux enfants de 6 et 8 ans… je me dis jste qu’il vaut mieux maintenant que dans 10 ans.
    J’ai 35 ans… la peche de m’investire encore dans mon taff…
    a 40 ou 50 ans je n’aurais pas cette meme energie ou alors j’aurais envie d’autre chose, ma carrière professionnelle fluctue en fonction des choix que je prends… ils arrivera un jour où il sera trop tard… ou je ne pourrais plus recommencer a zero…je n’ai pas envie d’attendre la retraite, risquer de laisser mes enfants en Bretagne…
    J’aimerais y partir avec l’homme avec qui je vis … mais cet homme se sent pieds et poing liés a la bretagne (garde des ses enfants) bien qu’il aimerait vraiment vivre dans le sud.
    il pourrait les emmener mais il refuse…

    Je croix qu’il faut vivre ses reves et non seulement les rever…
    Partir est une liberté et revenir en est une aussi… la vie est faite pour etre veccue….

  118. AF

    Bonsoir,
    J’ai lu quelques expériences, il y en a qui me parlent pas mal.
    Bon, déjà on n’a pas tous la même définition du bonheur, on n’attend pas tous la même chose de la vie. Mais s’il faut parler de son vécu dans le sud-est …
    Pour restituer, mariée avec (aujourdhui)un petit garçon de 23 mois, originaires de Normandie, 7 déménagements en 10 ans, c’était pas 1000 petits km de notre région natale qui allait nous perturber après Rio de Janero, Buenos Aeres, la Californie, l’Angleterre, l’Espagne, c’est bon on a bougé, on aime ça, on est sociables, on adore rencontrer de nouvelles choses, de nouveaux gens, nouvelles cultures, on est ouverts quoi !
    Arrivés en 2005 pour le boulot de mon mari, à l’époque notre BB d’amour n’existait pas, on avait une vie de jeune couple dynamique, comme d’hab.
    Moi boulot direct, c’est une région super dynamique pour ça, les meilleures entreprises sont là, ya du boulot pour tout le monde, peu importe le niveau. (Et c’est le plus fort taux de chômage de France :r)
    Je ne peux pas résumer nos 7 dernières années de vie ici en 5 Mn ou en 20 lignes. On a vécu de belles choses, on s’est marié ici, on a acheté notre 1ère maison ensemble ici, on a eu notre BB ici. Et puis il y a le soleil qui vous éblouit, d’une force !
    Mais … On a admis depuis qqs mois, que même si on restait 10 ans de plus dans cette région (Marseille), on ne se sentirait pas mieux.
    Depuis que c’est décidé, c’est bon on repart, n’importe où même dans une région qui paraît moins attrayante, et bien le malaise se dissipe peu à peu, les poumons s’ouvrent de nouveau, un peu comme les yeux, un peu comme tout …
    On est en train d’essuyer des choses graves, sérieuses, qui ne vont pas se digérer môme ça tout de suite (cambriolages, arnaques, acharnements …), mais c’est comme ça que ça fonctionne ici, il n’y à plus que le business, l’humain ne compte pas, ou peu.
    Profitez bien du soleil pour ceux qui viennent d’arriver, et puis il en faut des gens qui vivent bien ici, nous on passe à autre chose de plus vrai, de meilleur, on veut autre chose pour notre BB.
    Biz

  119. griffit

    Julie , je ne suis pas encore à Gémenos . Je pars y vivre en Mars 2013 . Du travail , il doit y en avoir car il y a énormément de commerces et industries . Les loyers ( + de 500 euros )sont chers mais il existe des colocations , je cherche une coloc en attendant de trouver un appart dans mes prix . Quant aux gens , je ne connais personnes mais je vais adhérer à des associations randonnées et natation . Bonne journée . G

  120. julie

    griffit ca lair bien Gémenos!! tu fait quoi la bas? il y a du travail? l’ambiance est telle bonne et amical? les loyer son til abordable ou maison?Bus gratuit interessant c’est rare dans une ville c’est super combien de temps que tu es la? as tu rencontrer des gens? parle moi unpeu plus
    merci julie du quebec!

  121. griffit

    Voici ce que tu me demandes Julie . Gémenos , ville de 6000 h à 20 kms de Marseille , 6 d ‘ Aubagne , dans les foôrets , à quelques kms d’ un magifique parc naturel avec superbes cascades ( bien frais en été au chant des cigales et oiseaux . Tous les centres commerciaux sont très proches et les bus sont gratuits . Grandes villes toutes proches pour sortir et calme pour se reposer dans la nature . Regardes sur internet à Gémenos .

  122. julie

    Les medias exagère sur marseille pour avoir habiter dans les cartier nord cest vrai quil se passe des affaires mais cest surtout des règlement de compte!!! mais il a des des cartier plus tranquille quand meme!!! mais surtout tout le reste de la région qui est superbe !!! la nature y est splendide!! ici la nature au canada est tres bellle mais quand tu a lhiver tu profite pas tant que ca! car a un moment donné tu te les gele dehors!!! alors les gens ici reste en dedans! jaimerais bien savoir griffit quelle est le nom de ta petite ville calme en région provencale? bref le sud tu aime ou pas moi je suis tanné du froid jaime le soleil et la mer cest sur que le soleil est dabord dans notre coeur mais quand tu la en plus au dessus de ta tete cest encore mieux! et que tu a les pied dans l’eau hihihihih!!!

  123. griffit

    Tu as raison Sylvie , Marseille ça craint trop maintenant mais , il n’ y a pas que cette ville dans le Sud !!! Moi je quitte la grisaille de Bretagne en Mars prochain mais …. je ne vais pas à Marseille . Je me suis trouvé une petite ville calme dans la campagne provençale à 20 kms de la ville , là où il y a des sentiers , des rivières , un superbe parc naturel avec des cascades et des vestiges . Pas question de remettre mes pieds dans Marseille ( je me suis fait piquer portable , fric et carte bleue la seule fois où j’ y suis allée !!!! )

  124. sylvie

    pour « julie » la canadienne… il faut savoir que tu es plus en sécurité au canada qu’a marseille, c’est la ville des crimes et des drogués….. en ce moment on ne parle que de ca a la tv.. je connais le canada et je sais que la bas la sécurité est un coté positif!! les espaces de grand air sont magnifiques, bien sur le climat n’est pas comparable, mais tu sais ca fait 15 ans que je suis au soleil, et je suis toute ridée du visage!!! et le soleil on l’a dans le coeur pas au dessus de la tete……………….

  125. léna60

    Bonsoir à tous et toutes
    Heureusement, il y a le commentaire de Cath qui est plutot positif, quand on lit les derniers post on a vraiment plus envie d’aller dans le sud !
    Je pense qu’il faut faire son expérience , chacun est différent, qu’il faut réfléchir à tout avant de partir, peser le pour et le contre .
    J’ai vu Sète l’été et dans 3 semaines j’y retourne pour voir cette ville l’hiver . C’est un point essentiel pour moi, je ne veux pas me baser sur une approche de la ville en été, je veux savoir si l hiver c’est une ville vivante . C’est primordial pour moi .
    Une de mes amies s’est installée dans le gard il y a 1 mois et demi et pour le moment elle s’y plait . Aujourd’hui elle a passé la journée au bord de la mer, elle a déjeuné en terrasse et m a envoyé une photo qui fait rêver quand on est dans le brouillard picard !!! Je sais, il n’y a pas que le soleil, mais bon, question moral ça compte quand même
    Ce séjour en décembre va sans doute etre l’élément décisif pour moi . Quitter la Picardie ce n est pas un broblème, je n’ai jamais vu ce que l’on pouvait aimer dans cette région ! Quitter mon fils , c’est le plus dur mais je me dis aussi que ce n est pas le bout du monde et pas si cher que ça si on s’y prend à l avance . J’ai payé 38 euros mon aller …
    Je vous tiens au courant de mon impression à mon retour
    Bon courage à tous ceux qui n ont pas le moral. Dites vous qu il y aura forcément des jours meilleurs, servez vous de votre expérience pour positiver .

  126. julie

    Bonjour a tous je reviens de marseille mon conjoint viens de la moi je suis canadienne et nous habitons ici!! jai adoré le sud de la france vraiment quelle belle région pour moi cest le paradis tereste!!! pour avoir voyagé beaucoup dans ma vie cest la place!!! enfin si tu aime la mer comme moi!! car moi je l’adore elle me fait un bien fou! Ici a montreal!! c’est la ville et le froid a te glacer le sang certe les gens sont gentil pour un ville multiculturel! mais bon lhiver est tres long……. Le seul hic en dans le sud de la france cest le cout de la vie c’est cher!! c’est le coté négatif pour moi mais bon un jour peut etre….

  127. sylvie

    bonjour a tous, comme je l’ai déja dit, j’aime pas le sud!!depuis 15 ans ici j’ai tout vu ;la mer, les vignes,… c’est jolie certe mais c’est pas mon truc, bien pour les vacances,c’est comme ca que je me suis faite avoir, avec une cousine a montpellier, on pense que c’est toujours l’été , l’ambiance plage, touristes et l’hiver venu tu t’emmerde dans ton village loin d’une grande ville.Si t’aime l’ambiance d’iver de noel, comme moi faut pas venir ici, aprés ceux qui aime le soleil a fond…moi je regrette mon nord pour ses ambiances et ses traditions, ici c’est toujours pareil.Moi j’ai l’impression d’avoir été en vacances ici depuis 15 ans et une grande grande envie de repartir chez moi………….

  128. FJADE

    @Chantal : Je suis d’accord avec vous sur le fait qu’il faut les moyens financiers pour « remonter »..Nous, comme je le disais dans mes précédents commentaires, nous sommes venus près de Montpellier avec nos 4 enfants (dont 1 nourrissons d’1 mois à l’époque), il y a un peu plus de 2 ans maintenant. Une mutation que nous souhaitions car mon conjoint est de Montpellier.Tout était pris en charge par le boulot de mon conjoint. Malgré notre envie de nous installer définitivement ici, tout n’a pas été comme nous l’espérions (finance, coup du sort à répétition qui nous plonge dans des tracas quotidiens et difficile, mal être, ect..). C’est pourquoi nous avons pris la décision d’essayer de repartir dans le Nord/Est pour l’été 2013. Nous avons fait déjà les démarches envers les logements sociaux de l’Est en expliquant notre situation.Notre demande a été validé avec le seul bémol est que nous ne sommes pas prioritaire…Mon conjoint à « redemander » sa mutation (une grande surprise pour son travail ! mais en leur expliquant la situation, ils ont compris mais ne nous promettent rien non plus..juste une prise en charge du dossier de mutation).
    Le boulot de mon conjoint est même ouvert à un éventuel licenciement s’il devient impératif de partir quelque soit la raison (mais nous ne souhaitons pas cette option !)
    Nous avons même émis l’éventualité que si nous avions un logement, je remonte seule avec les 4 enfants et que lui reste dans le Sud dans l’attente de cette mutation (son salaire est notre seul revenu).Nous allons mieux depuis que nous avons tout mis en œuvre pour retrouver notre bien être, même si nous savons que nous n’avons aucune garantie de résultat pour l’été 2013. Nous avons 1 seul salaire de 1700 € pour 6 (j’ai du démissionné de mon empoi dans l’Est lorsque nous sommes venu habiter ici). Nous n’avons pas d’économie. Mais j’ai fait appel à mes parents, mes amis et d’ancien collègue de l’Est et ils ont répondu présent pour nous aider au déménagement. Bien entendu, cette fois ci, la mutation ne sera pas prise en charge par le boulot de mon conjoint. Donc tout à nos frais..alors système D ! même si cela semble chaotique et difficile à concevoir (déménager une maison de 150 m2 !!) Je m’accroche ! Je vais louer 2 camions et mes amis vont venir nous aider (bien sur je paierais tout, mais cela sera moins couteux que de faire venir des déménageurs !). Si cela s’avère nécessaire, je ferai un petit crédit…de toute façon je préfère être plus endetté mais être bien là où je suis..avec le soutien de tout ceux qui nous entourent. Mais je ne dénigre pas pour autant le Sud ! C’est beau, les paysages magnifiques, le temps impérial ! Mais nous n’y sentons pas à notre place..voilà tout. Une expérience que nous ne regrettons pas malgré le coté négatif. Vous aussi Chantal ne regrettez rien mais faite maintenant en sorte de tout mettre en œuvre pour retrouver votre « chez vous » ! Ne vous laissez pas plonger dans la dépression, cela ne vous aidera pas et vos enfants et votre conjoint vont en souffrir..mettez toute votre énergie à votre futur déménagement ! même si celui ci peut d’avéré être un peu lointain..cela vous laissera le temps de tout planifier, tout préparer ! Vous êtes partie à la hâte, car il le fallait, mais aujourd’hui essayez de prendre le temps de bien faire les choses, cela ne sera que du positif pour la suite !
    Je vous souhaite bon courage et vous encourage ! et dites vous qu’on a TOUJOURS LE CHOIX , même si celui-ci nécessite de patienter encore une peu..
    ps : moi aussi je pleure, moi aussi j’ai envie de me laisser aller à la dépression, mais il y a toujours cette petite voix au fond de moi qui m’interpelle et me dit : allez ! bouge toi ! tu as vécu pire que ça ! (moi aussi j’ai eu un ex-mari « difficile » et une vie loin d’être « rose »)
    Amitié.

  129. Chantal

    Bonjour moi cela fait 7ans que mon mari et mes enfants avons quittee le pas de calais,nous sommes parties très vite,car mon ex mari été violant,nous sommes donc arrivées avec nos 3 enfants,dans le sud de la France.Nous n avons pas été bien accueillis bien au contraire voilà 7ans que nous sommes parties,7ans que je n est pas revue mon père qui ne connait pas sont dernier petit fils.Le problème aujourd’hui hui c est que pour repartir chez nous il faut des moyens financier,et avec un salaire de 1500€ pour 2 par mois c est impossible cela me mine j en fait une dépression et je me moque du soleil, de leurs accent je donnerais tout se que j ai pour que notre famille retourne chez nous dans le pas de calais,mais voilà j ai passée l âge de rêver ,la réalité et la et on as pas le choix

  130. griffit

    Je crois ferme que les relations se créent en fonction de vous . Il est certain qu’ un accent du Nord à couper au couteau va déranger ! J’ ai vécu à Montpellier pour mon travail , ma compagne également . Elle n’ a jamais été acceptée par ses collègues de l ‘ IUFM parcequ’ elle était Franc-Contoise aux yeux bleus et peau blanche !!! Moi , de Normandie , peau mate et yeux bruns , n’ avais pas de problèmes ….dès que j’ ai changé ma plaque d’ immatriculation 39 en 34 . Les gens du Var ( pas le littoral !! ) sont plus acceuillants . Bref , le Boheur vient de toute façon du fond de soi .

  131. sof34

    « myma0506 »
    Bonjour, comme je disai dansd mes autres commentaire, je suis du pas de calais et habitan à Béziers depuis deux ans et demi, les gens accèpte t’ils les picard, celà dépend de votre façon d’être, si vous passez votre temp à revendiquer votre région d’origine cela va vite gaver, ou parler patoi du nord ou avec un accend du nord à se tirer les cheveux… après biensur ça dépend des gens c’est comme partout, il y a des gens etroit d’esprit et d’autre mieu, pour ce qui est du travail c’est franchement galère ou comptez sur les saisons, à voir tout dépend de votre sécteur pro…
    Béziers est une ville ou il y a une très grande diversitée d’origine, et beaucoup de gitans, une ville ou il y a très peu d’activitée, c’est assé ville morte, on aime ou on aime pas, moi perso je m’i sens plutôt bien, mais j’aimerai tout de même partir en village pour le côté tranquilitée. voila apres c’est pas la même mentalitée que dans le var ou la « plupart » des gens son superficiels. Pour revenir au travail sur montpellier il sera plus facile d’en trouver…

  132. Cath

    Bonjour,
    Je pense que lorsqu’on a envie de changer de région, il ne faut pas lire les commentaires et les expériences négatives…tout cela est bien personnel !
    Il faut juste se donner les moyens de s’intégrer, et être positifs, parce qu’on sait ce qu’on quitte, mais on ne sait pas si on va s’habituer ailleurs, mais il faut s’en convaincre.
    Voilà bientôt 15 ans, que je suis installée dans le sud, et je ne regrette rien. Au contraire, j’ai une qualité de vie, que je n’avais pas dans le Nord. Le beau temps moralement, c’est très important ! la région est magnifique, et on profite beaucoup plus, des balades, à pied, à vélo, les baignades.. Certains diront que les gens sont superficiels, je ne trouve pas plus qu’ailleurs. Les gens sont comme partout, mais c’est vrai que la vie est chère, très chère même. Quand j’étais dans le nord, j’avais une maison, avec 3 chambres, jardin et garage, pour le même prix dans le sud, on a un studio !!! On vit différement, mais on s’en sort quand même, et je ne pourrais plus retourner vivre dans le Nord, enfin, pour l’instant, parce qu’on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve.
    J’ai quitté Lille, parce que mon travail ne me plaisait pas, et j’ai trouvé un poste à Cannes, alors, je n’ai pas réfléchi, j’ai foncé. Mon mari a quitté son boulot, et il en a retrouvé un, relativement rapidement. On s’est très vite intégré, et les enfants aussi, et même si parfois la famille nous manque, ils viennent nous voir, et nous, on remonte régulièrement. Je pense que lorsqu’on est motivé à changer de région, on s’habitue..

  133. myma0506

    Bonjour,
    Nous sommes picards et nous aimerions nous installer dans le sud autour de Béziers, mais vu les commentaires cela nous fait peur. Nous avons une petite fille de 6 ans et on aimerai savoir si l’intégrité est facile, y a t’il du travail. Est-ce-que les gens de là-bas accepte bien ou mal les picards. Pour info, j’ai mon beau-frère et ma belle-soeur qui habitent dans le var mais je trouve que la vie est plus chère. Voilà merci pour vos réponses, cordialement.

  134. alexy2808

    bonjour à tous,
    j’avais deja laissé un message il y a quelques temps j’ai vecu 6 ans dans le var puis sommes revenus chez nous dans le nord, j’ai mis 2 ans et à me réadapter au nord et maintenant je m’y sens bien j’ai ma famille , me suis refaite des amis je me sens chez moi. mon fils de 8ans petit varois depuis qu’on est revenu il y a 4 ans et tout le temps pris des bronches et cela tourne en asthme tous les mois je suis chez le docteur à cause de cela on reflechit à savoir si on ne va pas retourner dans le var pour sa santé , mon mari à vu avec son travail et c’est possible si on prouve que notre fils est bien malade et que le docteur nous suit , ce qu’il y a c’est que ça me fait peur encore de repartir de redemarrer à zero la bas d’être tout seul , loin de ma famille , de mes reperes, j’ai 3 enfants et la bas si j’ai un soucis j’aurais personne sur qui compter , la vie est chere ici nous avons une maison la bas impossible ce sera appart pfff. j’ai peur dites moi un peu les villes ou villages pres de marseille et toulon sympas et pas trop chere ? merci à vous

  135. Max

    Bonjour,
    j’ai aussi fait l’expérience du sud… je vivais dans la Drôme, les amis la copine… la nature…
    j’ai quitté tout cela pour aller à Cannes pour le boulot… la mer, le soleil, la jet set, les milliardaires… tous mes amis m’ont dit ‘ la chance que tu as’ mes fesses ouai !!!!

    j’ai 22 ans, et cela va faire 1 an et demi que je suis là, seul au monde ( fin avec le soleil la mer et la montagne quand même ) sans amis. je n’ai jamais pensé une seule fois que le fait de changer de région ( juste changer de région et pas de pays ) pouvait engendrer tant de différences… aujourd’hui je suis au fond du gouffre et je cherche par tous les moyens à revenir dans ma région.
    cette parenthèse de ma vie n’a pas était négative pour autant puisque j’ai compris avec le recul que dans ma région on y est bien, même très bien !!!

    ici la vie est cher, les gens sont jamais content même très mesquins, donc j’en suis arrivé à cette conclusion :
    la région PACA est une belle région mais elle n’est pas pour moi et je la laisse aux autres avec plaisir !

    le seul moyen de se rendre compte que l’on est bien chez soit c’est de voir ailleurs…

  136. grffit

    Merci Evelyne d’ appuyer mon raisonnement ! Qaund on est bien soi-même on rencontre partout de belles personnes . Quand je pourrai quitter cette bretagne mortifère par son climat et son manque de vie , je partirai vers la provence verte que je connais parfaitement , quand quelqu’ un voudra de ma maison !!!

  137. Focea

    @ griffit12

    Houla !! Je viens de vivre le meme cauchemar que toi en bretagne ! Je suis de retour a paris depuis jeudi … Ouf ! Retour a la civilisation ! Plus jamais je ne poserai le petit orteil en bretagne ! Region pro suicide 😉
    Retourne vite vers aubagne , vite vite ! C est beau , plus chaud et avec le soleil ! Fais vite ne reste pas en bretagne si tu peux t echapper de ce bourbier !!!
    Courage …. eric

  138. evelyne66

    bj suis ok avec vous griffit le principal c est d etre bien avec vous !! du moment que vous etes bien les autres le ressentent .. ne vous privez pas d aller où vous pensez etre bien apres tout chacun sa vie et la facon de voir les choses… moi suis encore hesitante à repartir la haut et pourtant mes enfants y sont…. bon courage evelyne

  139. sof34

    à « cath » Bonjour,
    J’ai donné mon avis car comme je le disai quelques texte plus haut j’ai ma cousine qui habite du côté de toulon, de son sur-poid elle a bien vu que la mentalitée des gens etait très différente voir irrespecteuse en vers elle, biensur tout le monde n’est pas parreil mais en général c’était comme celà, si on à pas la taille manequin ou habillé en Ralph Lauren on est regardé de haut, je l’ai vu de mes propre yeux. Vous allez me dire aussi que les Parisiens à 80% ne sont pas des gens arrogant qui pensent que vivre à paris est super tendence un peu comme toutes les grandes ville dailleur, juste voir les petites parisienne se la petée m’énerve rien d’y penser.
    Je ne voulai pas dire que vouloir vivre dans le sud etait donner le bâton pour ce faire battre, mais juste que aller dans une région ou oui biensur « que si », les loyers et la vie et bien plus chère, là oui, ou aller dans le sud et saouler les gens de làba en revendiquan sa région d’origine…
    Pour ce qui est de mon experience si vous avez bien lû, celà fait trois ans que je suis dans l’hérault et tout ce passe bien à part l’activitée pro peu être, donc je parle en connaissance de cause. Voilà certains on la critique facile et d’autre lisent trop vite….^^, mais éffectivement sans rancune. 🙂

  140. griffit12

    Moi , je me suis ensablé en Bretagne Nord pour avoir cru en l’ Amitié et … c’ est la solitude totale dans la grisaile quotidienne , le vent , l’ humidité maximum , les  » vieux  » Bretons pas évolués , le manque de VIE . Je vais tous les ans en Février dans le Var , région que je connais parfaitement et m’ y sens chez moi , je me fiche bien de ce que sont les gens , je ne fais plus confiance à personne maintenant et ne ressens que le besoin vital d’ une vie plus douce . Je recherche donc activement un appart ou petite maison aux alentours d ‘ Aubagne ( Pagnol ) , les villes sont proches , les calanques également , les transports , la mer au superbes couleurs , le ciel très souvent bleu , etc . Avez- vous tous tant besoin des  » autres  » pour vivre ? On est bien qu’ avec soi à condition de s’ aimer soi-même !!! Kelqu’un veut-il se joindre à mon commentaire ? Merci .

  141. sylvie

    bonjour, a tous.J’aime avoir ma maison ala campagne, mais le probleme ici c’est que campagne = loin des villes.Dand le nord quand j’habitais a la campagne j’étais a 5 ou 10 mn du centre ville et des grandes zones commerciales.En fait c’est mon coin qui me manque, avec mes repéres d’avant, et pas une autre grande ville…des gens désagréables c’est certain il y en a partout, et il est vrai que le nord pas de calais est une région qui n’attire personne ,sauf ceux qui y sont nésMais je connais une sudiste qui a été muté a « dunkerque » et qui s’éclate …et oui…dans le nord quand j’y retourne et que je vais dans un magasin, je discute avec des gens meme inconnus, ici tu parles on te réponds pas , enfin je pense qu’on peux discuter longtemps du nord du sud…etc… chacun doit s’épanouir comme il peut.A propos de « sephora », je dois y aller mais ca me gonfle 25mn en voiture!!!!! un peu d’humour…..

  142. Focea

    @ sylvie
    Je crois que tu deprime a cause de la campagne …
    Maintenant c est vrai que le sud et le nord sont culturelement a l oppose !!!
    Tu parles de la racaille et des gitans .. Ok mais moi je prefere voir des racailles et gitans a paris que des vieux en bretagne … Parceque je prefere la civilisation a la mort de la campagne ! Et pourtant je suis plutot bcbg. Lol
    Tous les gouts sont dans la nature et la moralite est de rester dans ses envies … Et en
    premier ville ou campagne ! Pour un citadin comme moi la vie est impossible sans fnac, galleries d art, theatre, boutiques etc… Pour un paysan c est la mort sans arbre…
    Perso je cherche a repartir tres vite a paris ! Mieux vaut un 35 m dans la civilisation que 200 dans les sabots !!!! Et je prefere choisir des maquillages 2 h chez sephora pour ma femme plutot que de me promener avec un sac de patates …
    Au sud il y a nice pour ceux qui depriment dans les petits villages … Why not Sylvie ?

  143. lena60

    Sylvie, ce que vous dites sur Montpellier , je le crois, on me l’a déja dit, les prix élevés et la mentalité … Pour ce que vous me dites de Sète, franchement ça me refroidit ! D’un autre côté, en Picardie les gens sont fermés, pas aimables .. Je me demande pourquoi je continue à dire bonjour aux locataires de mon immeuble depuis des années car la très grande majorité ne répond même pas ! On récupère le courrier dans la boîte aux lettres, la personne qui fait la même chose à moins d’1 mètre fait style qu’elle ne vous a pas vu ! Bref, les malaimables je connais . J’ai qques amies que je ne vois pas si souvent que ça mais j’en ai peu sachant que je suis ds la même ville depuis 35 ans .Alors ici, pas terrible non plus pour le moral, il pleut depuis des jours sans arrêt et le chauffage fonctionne depuis un moment déja .
    Pour vous, le mieux serait de mettre en vente mais votre mari serait-il d’accord ? Et peut etre il travaille sur place ? J’espère que vous pouvez remonter fréquement à Lens .Essayez de le faire le plus possible si ça peut vous aider .Bon courage , Sylvie, je serai ravie d’avoir ici d’autres nouvelles, meilleures cette fois ! Bises

  144. sylvie

    bonjour léna, c’est certain que la vlle moi aussi j’aime,mais montpellier les gens sont froids et désagréables,beziers ville de racaille et clodos qui font la mance.SETE,joli mais mentalité bizarre,avec les pecheurs et les gitans, réglements de compte et la ville est coupée en 2, avec ces clans….voila ….ici y a rien d’animé l’hiver, »sete » y a quelques boutiques,donc du monde en ville.On ne peut pas aller en ville on a fait construire, et montpellier les terrains sont a 1000E le m2, et oui ca se paye le soleil,ici tout est plus cher,bouffe,impots locaux ,fonciers,enfinbref….merci pour les encouragements!!!

  145. lena60

    Bonjour Sylvie
    Je m adresse à vous car mon projet est de m installer dans l hérault, étant en Picardie depuis des lustres … Ne pensez vous pas que c’est le fait d’être dans « un trou  » qui est dur à vivre ? Perce que pour moi la campagne, au nord ou au sud, c’est le Prozac assuré !! LOL . J aime la ville de Sète et j y retourne en décembre pour voir si c’est une ville animée l hiver aussi comme on le dit .J aime cette belle région mais je ne vois pas y vivre dans un village . Purquoi n avez vous pas essayé de déménager pour une ville ? Il y a aussi Montpellier mais là c est vraiment grand et l immobilier y est très cher .Que pensez vous de ma féflexion? Bon courage en tout cas . Amicalement

  146. sylvie

    bonjour, je suis dans l’herault depuis 15 ans, a l’époque on a tout quitté en 15 jours de temps, « LENS », mes filles étaient ados., arrivés ici a « clermont l’herault » en été ah c’était super, les touristes le soleil….etc… 2 mois aprés je pleurais déja, mon mari n’a jamais voulu repartir j’ai pris des antidépresseurs pendant 5 ans, la je suis en sevrage, quand je remonte chez moi, je suis épanoie, je rigole, je suis bien et retour ici,je pleure tout le long de la route, et quand je me rend compte que je suis arrivée dans mon bled,ou a part des vignes il n’y a rien les grands magasins sont loin, la mer au bout de 15 ans on s’en fou.Pourtant on a fait construire j’ai une piscine tout quoi… et bin non je suis posée ici comme un meuble et tout me dégoute, alors je reste chez moi…super non!!! et le soleil c’est dans le coeur pas au dessus de la tete quand il vous crame tout l’été et que la nature est moche, et qu’il faut fermer tout les volets sinon tu peux pas tenir, voila en gros le sud pour moi…..j’ai pourtant eu 2 autres enfants 10 et 13 ans, et eux aussi préférent etre la haut ,une de mes grandes filles est repartie 3 ans aprés notre arrivée elle a 30 ans maintenant, et ne regrette pas son choix, je suis grand mére , et je ne vois ma petite fille que 2 ou 3 fois / an…

  147. FJADE

    Bonjour à tous,
    Les gens du Nord ne critique pas forcément le Sud..certain oui, d’autre non..comme moi.. Je vis dans le Sud parce que mon Chéri est y natif et qu’après avoir vécu 4 ans avec nous dans le Nord/Est, il nous a tout naturellement demandé si nous voulions tenter l’aventure dans son Sud/Est à lui ;-). Quand il a été muté, dans nos esprit, c’était pour rester y vivre un long, long, long moment.Mais hélas, notre quotidien s’est fortement dégradé, financièrement, matériellement,sans compter d’autres soucis personnel..C’est là que l’on s’est rendu à l’évidence : le Sud nous l’aimons pour les vacances (enfin les enfants et moi, mon chéri lui est ici chez lui donc il aime tout le temps). Notre famille, nos amis, notre qualité de vie que nous avions dans l’Est, nous la regrettons. J’aime être près de Montpellier, j’ai fais quelques visites alentours (Sète, Carcassonne, Toulouse, les Pyrénées orientales, etc), le temps y est vraiment très clément, c’est indéniable, mais nous n’avons pas su trouver cette sérénité que nous avions sous « la grisaille » que vous décrivez..c’est pourquoi, je dis que le soleil et la mer ne font pas tout..c’est une histoire de personne, de caractère…l’envie était là, je vous l’assure, mais tout ne s’est pas déroulé comme nous l’avions espéré, voilà tout. Nous n’avons aucun regret, nous avons tenté, beaucoup perdu certes, mais cette aventure, nous devions la faire. Nous planifions donc notre retour dans l’Est pour cet été (études des enfants oblige). Mais ce n’est pas pour ça que je ne repartirai plus , bien au contraire ! je pense que nous retenterons l’expérience, mais plus tard..dans quelques années…Mon chéri a vécu dans les DOM/TOM sur plusieurs iles, plusieurs années et nous avons déjà évoqué la possibilité d’y aller à un moment donnée de notre vie voire en Polynésie française.Donc voyez, le Sud ne m’a aucunement « traumatisé » et je ne stigmatise pas les gens du Sud. Simplement pour nous, ce ne fut pas la meilleurs des décisions que nous ayons prise c’est tout. J’encourage tout ceux qui veule tenter l’expérience, cela évitera les regrets éternel et cette question « si j’étais parti peut être que je serai mieux.. »Foncez ! Nord, Sud, Est, Ouest, l’Europe ou en dehors ! Tout ce que nous faisons ici, c’est relater notre expérience, positive, négative..c’est aussi trouver des histoires qui nous fond dire que nous ne sommes pas les seuls..du réconfort, du courage..Pour moi ce forum m’a beaucoup aidé moralement, car je me disais que les gens me prendrait pour une folle de vouloir retrouver ce temps gris et froid (mais aussi avec quelques bons moments de chaleurs tout de même ! nous ne sommes pas au pôle nord !) au détriment du soleil quasi permanent du sud ! et bien sur ce forum j’ai pu voir des personnes qui était comme moi. Je vais me confronter en remontant chez moi, à ces critiques : « quoi ?! pourquoi tu es revenue ! moi je donnerai n’importe quoi pour vivre dans le Sud au bord de la mer et toi tu reviens volontairement ?! » etc etc..Mais je m’en moque, j’ai vécu mon expérience (qui n’est pas fini d’ailleurs) et j’en suis contente,même avec tout ce qu’elle a de négative. Point. je ne demande pas à ce que l’on me comprenne ou que l’on me juge, MOI j’ai tenté et cela m’a permis de relativiser et de ne pas juger les gens qui feront cette démarche dans un sens comme dans l’autre..
    bonne soirée à tous !

  148. evelyne66

    à focea, moi je suis exactement à argeles , il y a des bons et des mauvais partout en france !!! en attendant vous pouvez faire les saisons l ete a la mer et l hiver à la montagne… oui je connais la bretagne comme dans le nord , le mauvais temps …ici c est 10 mois de beau temps par an , avec bien sur , de temps en temps la tramontane mais bon.. reflechissez bien mais moi j opterai pour descendre , comme dit la chanson , la misère sera moins penible au soleil……..biz

  149. Focea

    Moi quand j entend les gens du nord critiquer le sud .. J avoue etre etourdi !
    Je suis bloque en bretagne , c est l enfer !!!! Climat totalement inacceptable, ciel a se mettre une balle , aucune vie .. Les bretons dont gentils , mais …. Bretons ! ( faut connaitre ) bref … Pour nous c est malheureusement l enfer tous les jours !

    J ai stoppe le demenagement de paris a ici .. Pas la peine .. On reste ave nos valises et … Recherche de boulot dans le sud !!!!
    Plus jamais la bretagne ! C est le goulag francais !

    Evelyne … J avais prnse a perpignan mais ici une bretonne nous a depeint perpignan comme un repère de gitans … Securite nulle etc … Delire de bretone ? Realite ? Je ne connais pas …
    Biz a tous

  150. evelyne66

    bj , moi je suis native de la picardie et je vis sur perpignan depuis 12 ans je m y plais bien , j ai des amis rien de comparable avec la vie du nord mais j ai seulement un hic … j ai ma fille que est resté la haut et des petits enfants sont nés depuis … je me sens coupable de ne pas etre une bonne mère ni grand mère car je vis à 1200 km d eux… je suis sur le point de remonter mais ça me coute enormement de quitter mes pyrénees orientales…. qu en pensez vous? j ai besoin de conseils, je suis perdue là !!!!

  151. Cath

    à sof34,
    je ne vois pas pourquoi on est septique, de vouloir quitter sa région, pour aller sur la côte d’Azur ? C’est une région, comme une autre, où le smic existe, pareil, qu’ailleurs… traiter les gens de bobo…etc… je ne sors pas de la cuisse à Jupiter, je ne suis ni bobo, ni rien du tout, mais juste un être humain, qui a quitté, le Nord, pour vivre, dans le Sud, pas précisémment à Nice, mais peu importe, et ici, les gens, sont comme partout , il y a aussi la pauvreté, la mendicité, les roms, des cités…il faut arrêter de focaliser sur des à prioris, quand on ne connait pas, qu’on ne vit pas ici, on ferait mieux de se taire, que dire des bêtises. Je comprends, qu’on puisse ne pas s’habituer, et retourner à ses racines, mais dire aux gens, que d’aller dans le Sud, c’est donner le bâton pour se faire battre, c’est du n’importe quoi… je ne vais pas jouer les faiseuses de trouble, mais ça me fait réagir, de lire des commentaires, de gens, qui finalement n’ont pas essayé, mais se permettent de casser…allez sans rancunes,
    ceux qui ont envie de changer de département, de toute manière, le feront, et peut être retourneront ils au pays ? mais là n’est pas le soucis, celui qui ne risque rien…..n’a rien…

  152. lena60

    Bonjour à tous
    J’ai déja dit ici mon intention de quitter la Picardie pour le sud et mon appréhension aussi ,surtout car je suis seule et que je vais avoir 60 ans (la crainte de ne faire que des connaissances mais pas d amis ) Je suis allée cet été dans une ville pour laquelle j avais eu un coup de foudre il y a très longtemps , le coup de foudre a encore eu lieu ! J’y retourne 2 semaines en décembre pour avoir une idée plus réelle de la vie là bas .J’ai deux soeurs dans le var, région ou je suis allée souvent mais ce n ‘est pas pour cela que j irais m’y installer . C’est snob, cher et il y a largement aussi beau et chaud un peu plus à l’ouet, je veux parler de l ‘hérault . La ville que j aime c’est Sète, les loyers sont équivalents à ceux de ma région, mais la qualité de vie ….bien sûr rien de comparable ! Vous connaissez ?

    • AGATHE

      Bonjour Lena, je vous ai déjà écrit – avez-vous sauté le pas. Merci de me renseigner sur la qualité de vie à Sète. Vous pouvez aussi me répondre sur mon email. J’attends impatiemment vos commentaires.
      Cordialement,
      AGATHE

  153. Olivier

    Salut Sofia,
    Dis moi tu es dans quel coin exactement ? car nous sommes à la recherche d’une maison minimum 100M² dans la région de Martigues-Marseille en village si possible.
    Si tu as une connaissance qui souhaite faire une location ou une vente fais le moi savoir.
    Nous sommes un jeune couple de 30 ans est sommes propriétaire d’une maison en Belgique. Couple sérieux avec enfant de 2 ans.
    Au plaisir
    Olivier

  154. SOFIA

    Bonjour, Sof34

    Alors , je vais t’expliquer un peu car je trouve que tu as la critique facile quand même, et ça sans savoir…Je n’ai pas quitté ma région par « choix » , mais parce que j’avais trouver un boulot et une colocation a prix raisonnable , voilà tout simplement, de plus à la base il été hors de question que j’aille habiter là bas, mais au final on va la ou il y a du travail et ou on peu se loger ^^, et non je ne roule pas en Mazerrati mais en bus comme tout le monde…
    Bref critique facile quand on ne connait pas le parcours de la personne…

  155. Olivier

    Bonjour à Tous,
    Nous possédons une maison de 160 M² Salon, salle à manger, cuisine, sdb baignoire, 3 chambre, Grenier et un jardin d’environs 150 M2 en Belgique à Mouscron ( 15km de Lille)
    Si un couple en Provence souhaite faire un échange de maison( Vente ou contrat Location ) nous recherchons dans la région de Martigues, La Mede, Gignac ou autre village dans les alentours de Martigues et Marseille.

    Avantages dans la région proximité de Lille,Roubaix,Tourcoing ( France) Proximité de Tournai, Courtrai,80KM de Bruxelles
    Travail disponible,centre commerciaux nombreux dans un rayon de 20 KM.
    La maison se situe dans un village de 9000 Habitant faisant partie d’une Ville de 55.000 Habitants.
    Beaucoup de crèches, d’écoles,maternelle,primaire,secondaires,université.
    Coût de la vie beaucoup moins cher et pour les amoureux de la frites ils y a des friteries tout partout 😉
    Annonce sérieuse.
    Cordialement
    Olivier

  156. sof34

    Bonjour SOFIA, moi ce qui me laisse ceptique, c’est le fait de quiter sa région pour aller vivre sur la côte d’azur qui est très connu pour son cout de la vie qui pls est nice, car oui le paysage se paye, et ensuite se plaindre de celà, moi perso je suis un chouilla au dessu du smic voir proche de 1800€ avec des nuits et je sais que je ne pourrai pas me permettre de vivre làba, déja à cause se cette mentalitée de merde bobo et de devoir raquer tout le temp. c’est vrai que par là le paysage est superbe et c’est peu dire, mais il y à des coins très sympa côté occitan. Voila j’appelle un peu ça donner le bâton pour ce faire battre. tout le monde ne peu pas rouler en Maserati… En tous cas bonne continuation 😉

  157. SOFIA

    Bonjour tout le monde,

    Je viens de lire tous les coms et bien moi c’est un peu pareil, parti a 24 ans de la région parisienne pour vivre à Nice , car trop de galères à Paris, et bine 4 ans après je ne m’y fais toujours pas , la mentalité individualiste, travail mal payé , loyer super cher, coût de la vie etc .
    Alors oui c’est sûre il existe la mer, la montagne , des paysage a couper le souffle, le soleil…mais ça ne fait pas tout.
    Donc je remonte mais dans le 62 cette fois ci ^^, tentez ma chance et surtt me rapprochez de mes amis !!
    Alors pour ce qui on fait un peu le même parcours n’hesitez pas à me raconter leur expériences^^
    byebye

  158. MARIA

    « Tellement de gens vivent dans des circonstances malheureuses et pourtant ne prennent pas l’initiative de changer leur situation parce qu’ils sont conditionnés pour une vie de sécurité, de conformité et de conservatisme. Tout cela semble leur apporter la paix de l’esprit, mais en réalité, rien n’est plus dangereux pour l’esprit aventureux présent en l’Homme qu’un future tout tracé. Le noyau dur d’un homme à l’esprit vivant est sa passion pour l’aventure. La joie de la vie viens de notre rencontre avec des expériences nouvelles, et il n’est donc pas de plus grande joie que d’avoir un horizon changeant sans cesse, d’avoir pour chaque jour un soleil nouveau et différent… »

    citation de Into The Wild

    La vie est courte, pourquoi avoir peur de risquer de vivre le bonheur ? Rester chez soi ? et mourrir en ce disant qu’on aurait du faire telle ou telle chose ? alors où est le bonheur ? ( je n’ai que 18 ans) et pour autant je tiens toujours ce discours car même moi, je me dit que je n’aurais pas assez d’ une vie pour vivre tout ce que j’ ai à vivre. la vie est magnifique ! il faut foncer et ne rien regretter ! il n ‘ y a pas de temps pour les regrets, juste des mauvaises expériences qui nous servent de leçons. Je pense que l’ être humain devrait casser ces barrières de sa tête qu’il se met tout seul. les barrières des vanités matérielles surtout. Et pourquoi pas ailleurs que la France ? la Terre est immense ! élargissez vos pensées et foncez, vous verrez comme la vie est belle ! peace.

    • Aza

      vrai si tu veux lis mon odysée je l’ai écrite en bas j’avais pas compris le fonctionnement du site au départ . elle a commencé il y a 14 ans et c’est pas fini

  159. tamalou

    Bonjour Provence,
    Je lisais votre récit, et je pense qu’il est temps pour vous de faire vos bagages !!
    pourquoi se ruiner la santé ? si votre bien-être n’est plus où vous êtes actuellement ? Si vous avez réussi à créer une entreprise dans le nord, je ne vois pas pourquoi, vous ne pourriez pas faire la même chose dans le sud ???
    si vous partez votre conjoint menace de divorcer et de prendre la garde des enfants ?? il est un peu égoiste !! je ne vois pas pourquoi il aurait droit à la garde exclusive ?? rien n’est impossible dans la vie, tout est question de volonté, je ne dis pas que la vie sera plus rose et violette dans un autre département…la preuve en est, avec certains témoignages .. mais au moins ils ont essayé.
    Je ne regrette absolument pas d’avoir quitté Lille, et c’est vrai, que la famille me manque, mais on se voit régulièrement, et c’est la seule chose qui est négative, pour ma part.
    Alors, je pense que dans un premier temps, il faut soigner votre dépression, et une fois stabilisée, foncez…on a qu’une vie, et il faut la vivre intensément, n’écoutez pas les mauvaises langues, les troubles fêtes, et les empêcheurs de tourner en rond, ils ne vivent pas votre vie, et ne savent pas ce que vous ressentez.
    Bonne chance !

  160. Provence

    Bonjour à toutes et tous,
    J’ai bien pris le temps de lire chaque histoire de toutes ces personnes qui ont un rêve et qui est bien souvent difficile à réaliser. Et que cela fait du bien de constater que nous avons tous en commun ce désir le plus profond de tout quitter, que ce soit ou non une bonne expérience, mais juste vivre son aventure « ne pas avoir de remords ».
    Mon histoire n’est pas bien plus différente. Originaire du Nord depuis ma naissance, j’y ai toujours vécu, je m’y suis mariée, j’ai eu mes enfants et je n’ai jamais bougé de là. A cette époque je pensais plus à me stabiliser financièrement, professionnellement et construire une vie de famille, tout cela a pris du temps, 10 ans . J’ai créé mon entreprise avec plus de 10 salariés, je suis à l’aise financièrement, et étant à mon compte, j’ai le luxe de la liberté, pas d’horaires, pas d’absences à justifier, et j’en passe, même s’il y a beaucoup de stress d’être à son compte, il n’en reste pas moins que les avantages ne sont pas négligeables du tout et je le reconnais. Pas de supérieur, pas de patron, pas de compte à rendre, sécurité de l’emploi en général. Bref tout cela, je le reconnais, j’en suis bien consciente, c’est un luxe que peu ont. Mais aujourdh’ui, après ces 10 années de folies, tout est en place et mon rêve enfoui de vivre en Provence s’est réveillé de façon très violente. J’y passe toutes mes vacances été comme hiver, je découvre chaque coin et recoin, mais les retours dans le Nord sont de plus en plus difficiles. Au début, juste un petit coup de blues et puis le travail et le quotidien reprenait et je m’adaptais attendant les prochaines vacances pour rejoindre ma Provence adorée, et puis cela s’est emplifié, les retours devenaient déprimants, je mettais plusieurs jours puis plusieurs semaines à me réadapter, sombrant chaque jour un peu plus dans la nostalgie puis la déprime. me disant que les vacances ne me suffisaient pas. Je suis travailleuse, être en vacances ne m’intéresse pas plus que çà, j’aime me reposer, mais je voudrais vivre ces déplacements en Provence pour le travail, je voudrais y travailler, découvrir la région sous cet angle, m’y installer, faire partie de cette région à part entière, m’y investir. J’en ai donc parlé à mon mari qui très froidement m’a dit qu’il ne bougerait pas du Nord, qu’il ne veut pas entendre parler d’une autre région. Nos relations n’étant pas au beau fixe depuis plusieurs années, nous avons évolué différemment depuis longtemps, mais bon quel couple vit sur un nuage toute sa vie? Je n’en connais pas beaucoup. Nos points de vue divergeaient depuis longtemps, notre façon de vivre aussi. je suis fonceuse, ambitieuse, dynamique, avide de découverte, et lui et tout le contraire. Certes, j’ai mis sa réaction et son refus de tout quitter sur ces problèmes relationnels que nous avions. J’ai donc voulu changé pour que nous soyons de nouveau bien ensemble, mais rien n’a changé, il ne veut pas bouger. Si je pars, il demande le divorce et la garde des enfants. Je me sens condammée à vivre là dans cette région qu’il m’impose à coup de chantage de divorce et de garde d’enfants. Je ne vois pas de solution. Partir seule, quitter mon travail, engager un avocat pour me battre? Je ne le peux pas financièrement. Ayant créée mon entreprise, je ne retrouverais jamais un tel revenu mensuel en redevenant salarié et mon niveau de vie ne me permettrait pas d’élever mes enfants dans le Sud, d’y payer un logement et d’y vivre. Pour information , je n’ai qu’un Bac + 2, ma force a été de créer cette entreprise qui m’a valu un niveau digne d’un Bac + 5. Je ne retrouverais jamais cela aujourdh’ui, et recréer dans le Sud me fait peur au vu de la conjoncture économique actuelle. Je ne peux pas me permettre de me planter. Voilà, tout cela pour dire, qu’à ce jour, je vis une grande dépression qui m’empêche de vivre normalement, cauchemars terribles la nuit, crise de tatychardie et spasmophilie .J’en suis là car je me sens prisonnière de ma vie, complètement pied et poing liés.
    Comment faire pour réaliser mon rêve? Y a t il une solution? Je ne supporte plus ici, cette région où je suis née, que je connais par coeur, ses coins et moindre recoins, ce climat infecte, froid et humide, gris, tout le temps, gris, aucune luminosité à longueur d’année. Merci à tous d’avoir lu mon témoignage. Pas de jugement s’il vous plait, sans doute des conseils. Merci à vous.

  161. cATERINA

    Bonjour à tous,

    Bonjour à Yves, comment allez vous?

    Depuis mon article, j’ai vécu pas mal de péripéties et je suis actuellement surtout occupée par mon « bébé » puisque je suis auto entrepreneuse dans le domaine de la restauration de photos anciennes, abimées et retouche photo.

    A chaque notification je lis les histoires de chacun, les bons et mauvais points.

    Pourtant mon envie de partir es tlà, toujours ancrée, si ce n’est encore plus, et je vais tout faire pour quitter ma région.

    Encore une fois, je ne sais pas ce qui m’attend là bas, mais je pense que le bon déroulement d’une « migration » dans une autre région ne dépend pas que de la région, il faut avoir envie de s’y installer, envie de connaitre les gens, leurs habitudes, envie de s’intégrer tout simplement.

    Mes parents ont toujours vécu dans les Yvelines, mais leur rêve était de s’installer en Bretagne. Imaginez vous que ma mère est Anglaise, mon père est Sarde, et qu’ils ont déjà il y a près de 40 ans fait le pari de s’installer – et réussir leur vie en France, sans en parler la langue au départ. Mon père n’est pas allé à l’école en France et a pourtant réussi à devenir chef de chanter ici, gérer des équipes, etc, et a appris à parler le Français parfaitement « sur le tas ».

    Ma mère aussi. et a réussi, a même passé un CAP fleuriste à plus de 50 ans ce qui me rend fière d’elle.

    Pour en revenir au « départ », ils ont décidé de s’installer en Bretagne.

    Pourtant on leur avait parlé d’un certain accueil, quelque peu « raciste » déjà, masi aussi « anti parisien », qu’ils auraient du mal à se faire des amis.

    Total des courses, à peine 5 ans après leur arrivée, et j’en suis témoin, ils sont aimés de tous, se sont fait plus d’amis en quelques années qu’en 30 dans les Yvelines, et je parle d’amitié sincère.

    Comment? en se fondant..en allant dans les bals, les soirées populaires, associations, etc…et je vous parle de mon père, si vous le connaissiez, ours solitaire, jamais de ma vie je n’aurais pu l’imaginer avoir des amis, et aimer les recevoir ou aller les voir, JAMAIS.

    Alors certes, nulle part tout est rose, le monde des Bisounours n’existe nulle part, mais si on ne fait pas d’effort de base, si on ne va pas vers les autres, il ne faut pas s’attendre à des miracles.

    Après chaque expérience est différente, et la clé est de trouver le bonheur en soi, et de suivre son coeur et ses rêves, et comme je le disais plus haut, NE PAS AVOIR DE REMORDS.

    Je souhaite à chacun et chacune d’entre vous d’avoir trouvé ce bonheur là, peu importe la région.

    Amitiés à vous tous!

    • Aza

      bonsoir j’ai lu cette première histoire du nord vers le sud et cette sensation de déracinement est je crois inéluctable au changement c’est la partie difficile du voyage . je raconte mon périple plus bas en réponse à catérina et entre temps je lis les histoires de chacun elles sont vraiment cool pour beaucoup et ce qui revient c’est le déracinement .
      pour ma part je suis toujours dans l’expérience du voyage depuis 14 ans avec dans l’idée que je retrouverai mon sud natal parce que bêtement je regrette mon sud ses odeurs le MISTRAL ses expressions ses coup de gueule ses gens très caractériels certes la façon d’être et de penser qui nous forgent c’est quand on est loin qu’on le comprend on le supporte plus ou moins tout dépend de chacun. et surtout tout dépend de ce que l’on porte en soi et de ce que l’on espère ou attend que l’autre va donner ; ce ne sont que des rencontres qui fleurissent parfois parfois pas ; bonne chance à tous ces gens et surtout merci de faire partager vos expériences bonnes ou mauvaises

  162. FJADE

    Bonjour à tous,

    Pour donner suite à mon post : nous avons pris la décisions de remonter dans le Nord-Est , si cela s’avère possible, pour l’été 2013 (plus facile pour la scolarisation de nos 4 enfants..). La décision n’a pas été facile, mais nous avons pesé le pour et le contre et malgré quelques bons cotés que nous avons trouvé sur Montpellier, notre vie n’est pas ici (en tout cas ce n’était pas le bon moment)..Nous allons retrouver la grisaille de l’Est, mais les saisons aussi ! la verdure, les odeurs des sous bois, la vie moins chère, notre famille, nos amis…et nos enfants, tout leurs repères ! ceux qu’ils ont toujours connu..et moi aussi..Pour mon conjoint, je ne suis pas faite pour le « déracinement »..38 ans dans une même région, il est difficile de s’en séparer effectivement..Nous avons tenté (enfin moi car lui était rodé aux déménagements en tout genre depuis son enfance des Dom/Tom vers la Métropole..).Ce fut une expérience à tendance négative, mais une expérience que nous devions tenter. Nous avons beaucoup perdu en déménageant dans le Sud Est,(perte de boulot pour moi, dégradation financière importante, mal être pour moi et les enfants…ect) mais si nous ne l’avions pas fait, nous l’aurions regretté, j’en suis sure.Le temps doux tout au long de l’année nous manquera surement mais nous savons aussi que nous allons retrouver une certaine sérénité qui nous manque depuis 2 ans déjà..Nous profiterons lorsque nous partirons en vacances, de la plage sans stress, bref, de VRAIS vacanciers ! Nous allons pendant l’année à venir, programmer ce déménagement, en cherchant une maison dans le Nord Est, un travail aussi…et croisons les doigts pour que nous nous séparions le moins de temps possible, car il est évident que nous ne pourrons remonter tous ensemble (mon conjoint doit assurer son travail ici dans le Sud tant qu’il n’en n’aura pas trouver dans l’EST, puisque c’est notre seul salaire pour 6 !).
    Nous commençons de nouveau à programmer un avenir, avec des projets ! un petit pincement au cœur, car nous avons conscience que beaucoup de personne rêverait venir vivre ici et que nous qui avions eu cette chance, nous n’y avons pas trouvé « notre place »…Mais il faut se dire que le soleil et la plage ne font pas tout et que les paroles de la célèbre chanson « la vie est moins pénible au soleil », NE SONT QUE DES PAROLES 😀 ! Cela tient à la personnalité, à la vie de chacun, peut être l’age aussi, la situation familiale… Peut être que plus jeune et sans 4 enfants, cela aurait pu ‘le faire’,nous ne le saurons jamais..En tout cas, malgré le fait que nous avons (cru) tout calculé, pensé, s’être préparé pour notre départ pour le Sud et y réussir notre vie , nous avons vite compris que la vie est une surprise permanente ! que même en étant le mieux préparer du monde, nous ne connaissons pas l’avenir ! pour nous ce fut un désenchantement, mais cela pourrait être une agréable surprise pour d’autre ! Il faut aller au bout de ce que l’on souhaite car sinon il y aura toujours un regret ! Il faut tenter l’expérience, qu’elle soit positive ou négative. Cela a le mérite de nous montrer ce que nous souhaitons vraiment, de se connaitre et de connaitre plus clairement ce que l’on veut ! Pour notre part, notre vie sera dans l’EST avec si cela est possible des vacances dès que nous le pourrons ! Mais qui sait…peut être que nous migrerons ailleurs dans quelques années…lorsque le moment sera le bon…ou peut être pas !
    Maintenant, je stress de ne pas trouver de maison dans nos faibles moyen dans l’Est, de ne pas pouvoir assurer le déménagement (financier), de savoir mon conjoint trop longtemps loin de nous car ne trouvant pas de job dans l’Est..Bref, j’aimerai fermer les yeux, les ré-ouvrir et que tout soit fait !! (un beau rêve 😀 !!)
    Merci à tous pour vos témoignages, ils m’ont aidé dans ma détresse..beaucoup !
    Amicalement
    FJADE

  163. 62Arras

    Bonjour,j’ai 18 ans,je voudrai savoir si c’est plus facile de partir de sa région (pas de calais) pour allé dans Le gard â Ales en étant jeune?je prévois de my installer. Seule et d’integrer un lycee.

  164. Focea

    Bonjour a tous
    A la lecture de cette discu … Tous les gouts sont dans la nature lol !!!

    Moi egalement je cherche ou poser ma valise !
    Apres 12 ans passe aux seychelles je fais la triste experience du retour oblige en france !!!
    Deux ans a paris que j adore ( oui je sais ca tranche) et pour l instant comme paris est trop cher je me retrouve en bretagne !!!!!!!!!!

    La c est tout juste l horreur !!!!!
    Pluie
    Vent
    Vide intersideral
    Les gens vivent comme en 1870
    Je vais exploser !!!!! En tous cas , sans mes plaisirs parisiens , je suis incapable de vivre dans une salle de douche avec mega ventilo !!!!

    Je cherche a aller dans le sud pour trouver de quoi travailler …. Au soleil ! Et avec une ambiance MODERNE !!!!!!
    J ai 50 ans ma femme 33 et mon fils 10 ……
    La culture des iles nous a habitue a une vie moderne et de plaisir
    Nous ne nous enterrerons pas en bretagne !

    Ouf ! C etait un cri de deespoir pousse au milieu du crachin et du vent froid ( au mois d aout !!!! )

    Alors si quel qu un peut me conseiller un endroit pas cher , au soleil …. Ou il y a des chances de travailler pour un vieillard de 50 ans a l esprit de 25 ….
    C est tournee de pastis ( ou de coca )
    Bises a tous et toutes 🙂

  165. Tchantchè

    Bonjour,
    Nous avons « migrès » dans le sud avec 4 enfants, cela fait bientôt 17 ans et ….
    au fils des années nous nous sommes rendus compte que l amitié ici existe oui , mais entre gens du pays,
    envers nous ils ne sont que des « connaissances » ou des « collègues » avec de beaux sourrires ^^
    la différence entre eux et nous , c ‘est que nous rions avec eux .. eux ils rient de nous..
    mêmes apres plusieurs années de vie dans le même quartier connaissant pourtant nos prénoms mais nous interpelle « hey les Belges »…
    bon c est pas mèchant je consoit , juste pfff lourd a force ^^ ,
    et comme je leur ai déjà dit  » si tu voi le Mr arabe du deuxiéme tu l appelle  » Hey l arabe ?? » ben j croi pas non !
    Pour notre part aussi, malheureusement, .. arnaques, coups bas , faux semblant..
    c est peut etre leur facons de nous faire prendre le « large » ^^ le langage… P****, C****, Casse T**, bon mais là ca va aprés qqs temps on s’y fait et malheureusement on s’y met aussi ^^
    La plage, le soleil, la méditéranée super pour les jeunes ou la famille restées au pays en visite… mais pour des retraités.. les journées sont interminables ….
    Les vieux villages typiques, oui bon t en a vu un , deux , trois , c la même couleurs de murs , même style .. bon voila
    Désolé, je me rend compte que nous sommes en réalité blasé , nous n avons certainement pas croissé ou cotoyé les bonnes personnes… ce que nous déplorons..
    et oui c vrai cela gâche tout….
    le soleil , la méditéranée , l accent , les cigales … ne réchauffe pas(plus) notre coeur
    Nos enfants ont pris la mentalités d ici … no coment
    Bon vivants toujours prét a rires , blaguer,et a rendre services….
    nous sommes devenus… aîgris, méfiants ,malheureux…

    En conclusion, … recherche apart sur Malo les bains ou alentours ^^ 😉

    • molin jessie

      Bonjour, j’éprouve parfois le désir aussi de partir vers des cieux plus chauds ou au moins moins humides je suis des hauts de france …et comme beaucoup la peur des regrets m’immobilise ici! la cote d’opale est magnifique je vis a Berck et suis native d’Auchel tant que je ne suis pas sure et que mes parents sont encore en vie je ne partirai pas le manque et l’éloignement seraient trop durs !!! Il y a des problèmes partout , des conflits et des galères Je dois juste apprendre à etre heureuse avec moi meme et par moi-meme comme tout un chacun devrait le faire …oui ici c’est humide et il pleut parfois heu souvent mais on se reunit autour d’une bonne raclette ou on se regarde un bon film avec un chocolat chaud ….on fait cocooning !!!Quand je vois les commentaires je me dis que j’ai raison d’attendre encore et meme que je ne partirai peut etre jamais !!! cette idée est , sera ou était un projet et c’est ce qui me fait continuer

  166. Sandrine

    Bonjour à tous ceux qui se posent des questions 😉
    Me revoilà, retour de vacances au vert… de retour à Paris. SUPER gnark gnark!
    Me pose toujours autant de questions mais ne vois pas quoi faire.
    Les moins pour quitter Paris : j’aime mon appart LOL.
    A Paris je ne profite pas de la ville, je cuisine et je jardine sur mes bords de fenêtre.
    Je suis secrétaire, célibataire sans enfants et je cherchais à la fois la reconversion pro et retourner en province (originaire du Sud).
    Là je ne sais plus bien. J’ai cherché des formations en jardinage, espaces verts mais ce n’est pas possible au vu de ma condition physique, de mes allergies, douleurs aux genoux. Et puis j’étais pas sûre que c’était bien ça qu’il me fallait.
    Je vais avoir 43 ans dans six mois.
    Je vais regarder un peu les formations en cuisine, restauration… Je me dis que ce serait peut-être pas mal de demander un CIF et de prendre de la distance par rapport à la routine pro (onze ans dans la même boite ça laisse des traces :D).
    Je me dis ce matin que ma mélancolie ne vient pas d’avoir quitté ma famille en vacances car on va se revoir bientôt, ni d’avoir quitté la campagne mais bel et bien d’être quasi persuadée que je vais encore rempiler pour une année ici, j’en peux plus. Et pourtant je me dis aussi qu’y a pas de raison, je suis quelqu’un d’extrêmement volontaire et quand je veux quelque chose, je fais tout pour l’avoir et souvent j’y arrive alors… Disons que je me sens FLOUE sur mon objectif. A part me retrouver (a priori) au vert et aussi je crois toujours que j’aurai pas assez d’énergie pour déplacer ma tite montagne toute seule. Bref la PEUR.
    Sûrement que quand mon objectif sera CLAIR, je retrouverai ma gnaque mais là ça fait boucle : je tire la tête, je suis mal au quotidien et sans rien quasi pour me recharger face à ces têtes de cons dont je partage le quotidien pro, j’en peux plus. La partie pro de ma vie ne me ressemble pas. Je pensais aussi et j’ai déjà postulé changer la partie pro de ma vie pour voir les choses avec un peu plus de distance…
    BREF 😀

    • Juliette

      Coucou
      Et bien je me pose autant de questions sur Bouger ou pas Bouger…
      J’ai quitté boulot et mec pour m’installer dans le Sud Montpellier et voilà je ne sais plus…
      Et du coup vous en êtes ou ?
      Qui a tout quitté sans rien regretter plusieurs années après…
      Merci à vous Tous

  167. FJADE

    Bonjou Julie,
    Merci d’avoir pris le temps de me lire et me répondre .
    Je vous rejoins là ou vous dites que ces mésaventures auraient pu nous arriver n’importe où..c’est vrai.Pour inscrire notre fils (de16 ans aujourd’hui )au sport nous y avons oeuvré, mais il refuse catégoriquement.Payer pour qu’il n’y aille pas..dans notre situation un sous est un sou (malheureusement). Nos voisin ne sont pas très communicants, malgré quelques approches.Chacun vie sa vie et notre situation fait que nous ne pouvons que très peu sortir.Pourtant nous nous baladons régulièrement à pieds dans le village, nous allons au terrain de jeux avec les enfants, mais même la les rencontres sont difficiles.Et j’avoue qu’avec tout nos soucis actuels, je suis peu enclin à quoique ce soit..je positive sinon je serai en pleine dépression ! Oui il y a des gens plus malheureux que nous et il y en aura toujours , mais c’est ma situation, mon moment présent qui me préoccupe en priorité .Ma famille, notre vie au quotidien qui décroît …La vie ne s’arrange pas d’elle même , elle est ce que nous lui dictons…avec nos choix, qui parfois semblent ne pas avoir été les bons. Bye bye Julie

  168. julie

    Moi je recherche un maison pas trop cher , peut etre dans les pyrené orientale ou autre enfin avec un terrain ou je pourrais faire un grand jardin et peut etre éventuellement avoir quelques animaux enfin c’est mon rêve!!! et je pense bien y arriver
    avez vous quelques conseils?

  169. julie

    Bonjour jade, je sais que ta situation nest pas des plus facile mais je ne crois pas que sa soit au fait qu vous soyer dans le sud!!! l’accident de ton mari aurait pu arrivé n’importe ou!!! c’est des malchance c’est tout!!! Pour les amies faite un petit effort allez en ville parler avec vos voisin !!! des amies sa se fait pas facilement n’importe ou!!! quand tes jeunes c’est plus facile! ton fils doit lacher l’ordinateur unpeu inscris le au sport!!! et dites vous qu’il en a qui sont dans des situations bien pire que vous!! Tous le monde est vivant capable de se nourir ensuite la vie va s’arranger d’elle même , L’important c’est le moral être positif!!!! bye bye julie

  170. FJADE

    Bonjour à tous, voilà quelques jours que j’ai découvert ce site et que je lis vos expériences..elles me réconforte dans la mienne.Divorcée avec 3 enfants dont j’ai la garde, j’ai rencontré mon conjoint actuel sur le net par hasard, dans un site de discussions.Lui à l’époque habitait Nîmes(sud-est)et moi j’étais en Moselle (nord-est).après plusieurs mois d’aller/venues (une fois lui, une fois moi et les enfants), nous avons décidé de nous lancer et de vivre ensemble.Le plus judicieux était que lui vienne nous rejoindre dans l’Est, car pas d’attache particulière et pas d’enfant..donc le voici qui trouve un emploi dans l’Est, demissionne de son emploi actuel et viens nous rejoindre.L’entente fut immédiate! Je travaillais à temps partiel et lui à plein temps dans le commerce. Six mois après sa venu, nous nous arrangions pour que je reprenne à temps complet. Nous vivions bien (moi qui vivait chichement avec mes 3 enfants car le père absent, j’appréciais cette bouffée d’oxygène ).Nous sommes partis tous ensemble 2 fois en avions en vacances (Majorque et HUrgada). Une première pour les enfants et moi car je ne suis parti qu’en camping 3 fois sur 15 ans de mariage!. Nous nous privions peu,ciné,resto 1 fois par mois, parc d’attraction, fast food,visite,achat multimédia ect…et avec tout ça nous mettions un peu d’argent de côté.Au bout de 3 ans mon conjoint nous propose d’aller vivre dans le sud…nous en discutons avec les enfants et réfléchissons, envisageons notre vie future..1 an plus tard nous nous lançons! Il demande sa mutations pour Montpellier.Entre temps mon conjoint me fait part de son désire d’enfant..la mutation semblant bloqué sur la région demandée, nous décidons donc d’avoir ce bébé …À 5 mois et demi d’une grossesse très difficile et risquée, la mutation de mon conjoint tombe! Et elle est urgente! 2 semaines après son annonce, le voilà parti dans le sud pour ses nouvelles fonctions, me laissant seule enceinte de 6 mois et avec 3 autres enfants à m’occuper ( à l ‘époque 8,11et 14ans) en plus du déménagement et papiers en tout genre! Ce fut difficile pour moi, très difficile. Il remontait tout les week-end end pour me soulager (800km aller autant pour le retour et ça pendant 2 mois).Me voilà à 8 mois de grossesse et à la maternité,et par chance mon conjoint était là ! Mais nous n’avions toujours pas de maison dans le sud…2 jours après mon accouchement, nous trouvions une maison (par le net). Et la tout alla très vite! après les 11 jours paternité, mon conjoint repartait sur Montpellier et je l’ai rejoint 1 mois plus plus tard avec les 3 grands et bébé d’un mois…Ce fut loin d’etre idyllique…Seule, dans un endroit inconnu…avec 4 enfants et toutes les démarches que cela suscite (école, médecins, assurances etc..) et un conjoint qui partait très tôt le matin et rentrait très tard le soir…J’ai pleuré, souvent…J’ai du démissionné de mon travail dans l’est…me suis mis en congé parental espérant retravailler d’ici 1 ou 2 ans…mais ce fut la dégringolade dans tout les sens! Le loyer est le double de ce que nous payions dans l’est (famille nombreuse, on pas pas trop eu le choix…), les assurances voitures plus chères,l’eau également , les impôts locaux etc etc. La vie ici est chère très chère, plus que ce que l’on s’était imaginée…le congé parental est loin de ma rémunération en tant que salarié et plus de primes non plus! nous avons réduit tout au point de ne plus rien faire …la vie sociale est inexistante depuis 2 ans…aucune connaissance,pas d’amis..au bout de 6 mois mon conjoint est victime d’un accident du travail assez grave et se retrouve en arrêt 1 an et demi (passage en fauteuil roulant 2 mois puis béquille pendant 1 ans). Il a reprit en mi temps therapeutique il y a 2 mois…bien évidemment, bien que le salaire est été maintenu , les primes elles non! Ce qui nous a mis dans l’embarras (et c’est peu dire) financierement.Nos économies ont fondues comme neige au soleil…nous n’avons plus rien.Il faut dire que quand nous sommes arrivés, plusieurs de nos équipement ménager nous ont lâchés ! (lave vaisselle, machine à laver, sèche linge, four , cafetière ! )et comme si cela ne suffisait pas notre grand scenic coule une bielle à 120 000km ! En mars dernier….Alors que pus payons encore le crédit de celui ci jusqu’en novembre..nous contractons un autre crédit et achetons autre véhicule d’occasion 7 places, chez un particulier et 1 semaine après l’achat celui ci nous lâche également ! Un bruit infernal! Nous nous retournons contre le vendeur et après expertise payée par nos soins (650 €) nous voilà en procès pour vice cache depuis avril…nous voilà donc donc aujourd’hui avec 4 enfants, 1 voiture 3 portes de 11 ans sans clim, que mon conjoint utilisé pour aller travailler…et 2 crédits de voiture que nous n’avons plus…et nous nous battons juridiquement pour obtenir réparations du dernier véhicule achète (procès que nous savons en notre faveur mais dont nous devons avancer toute les dépenses de procédure qui peut durer jusqu’à 1 an..).J’ai voulu retravailler pour nous en sortir financièrement mais mon dernier né n’a pas été admis à la crèche et maintenant sans véhicule, je ne peux rien faire…nous voilà coincé et bien ! POur finir, mon grand ne s’est pas adapté ala vie dans le sud…il fait de bonnes études mais une fois sorti du lycée, il s’enferme dans sa chambre devant son ordi..En 2 ans que nous sommes ici, il n’a jamais eu un ami à la maison …ni même sorti avec des amis…Les 2 du milieu ont des amis mais me demande « c’est quand qu’on redéménage dans l’Est?… »
    Oui nous y pensons repartir dans l’est, car ses 2 années sont pour nous les pires que nous ayons vécu et on se demande quand tout ça va s’arrêter…on aimerait retrouver notre vie d’avant, notre sérénité…par contre la mutations n’est plus possible et tout serait à notre chargé et aujourd’hui nous ne pouvons pas supporter un déménagement de 800km…mes amis me manquent, mon travail d’avant me manque, mes repères …nous sommes perdu dans nos décisions…nous hésitons encore beaucoup à faire machine arrière…sans savoir pourquoi… Nous aimons le climat, la mer, les département limitrophe du Sud…mais nous y sommes seuls..et maintenant endettés…À me lire vous direz sûrement « pourquoi hésite t elle ? avec tout ce qui leur est arrivés, mieux vaux retourner la où ils étaient heureux »…
    Mais pourtant nous ne sommes pas sûre que partir sera la meilleure décision…alors n’hésitez pas, parler moi librement, J AI BESOIN D ENTENDRE VOS AVIS…Merci à ceux qui m’auront lu jusqu’au bout.

  171. Nath

    Bonjour à tous.
    Je recherche des témoignages de couples avec enfants qui ont tout quitté pour partir dans les Pyrénées Orientales.
    Merci de vos réponses.

    • alex34

      Les po déjà vous êtes en pays catalan dur dur et le climat est quand même moyen comparé a l hérault loyer très chere aux alentours même de Perpignan le soir on ressent la fraicheur l été qui redescant des pyrennee

  172. Cath

    Bonsoir Mymy,
    Il est difficile de choisir pour vous entre Nice et Fréjus, je pense que dans le Var, les loyers sont un peu moins chers, que sur Nice, parce que sur la Côte, c’est un des gros problèmes, le logement, et ce que vous avez dans le Nord, (j’en suis originaire), vous ne le trouverez pas dans le sud, enfin pas au même prix…Mon fils habite Cannes, enfin Le Cannet, c’est juste pour situer, il habite un petit appart, une chambre, et il paye 720€ de loyer mensuel, et les conditions pour y accéder sont draconiennes. Mon mari, et moi, sommes cautionnaires, car il faut qu’il justifie en salaire, 3 fois le loyer, ce qui pour un jeune, et même un moins jeune n’est pas évident !!! Nous nous habitons pas Nice, car je n’aime pas, mais en extérieur, à Eze, un appart, avec deux chambres, et là, le loyer c’est 1100€…donc avant de vous lancer dans l’aventure, venez sur place et essayez de voir où vous aimeriez vous loger. Quand je suis arrivée sur la Côte d’Azur, je pensais que je pourrais vivre comme dans le Nord, maison, 3 chambres, jardin, garage, mais ici, c’est carrément inaccessible, et il n’y a quasiment pas de logements sociaux. On est bien ici, mais le soleil, on le paye cher, très cher.
    Je ne veux pas être défaitiste, juste réaliste, si vous souhaitez vous lancer, faites le, ce n’est de toute manière pas irréversible, mais il faut savoir que la vie ici, n’est pas donnée …

  173. lyly

    bonjour mymy!
    je viens de frejus, st raph (les 2 villes sont petite et collé) et je connais tres bien nice! frejus est un ville tranquille, tres tres calme d’octobre a avril mais le reste de l’année c’est genial!! nice est + active, une population + diverse et des musées… beaucoup + de chose a faire tte l’année! tout depends de votre besoin.. bonne chance

  174. mymy

    Bonjour,
    Je me suis marié en octobre ,et mon mari et moi avons comme projet de descendre dans le sud ,nous habitons Lille en effet lui est garde du corps mais ne trouve pas de travail dans le nord, apparement il trouverai vers cannes ,st tropez, nice.
    Grace a mon travail je peux me faire muter dans le sud :à nice ou à frejus ,je ne sais pas quel ville choisir?
    pouvez vous m aider?

  175. sof34

    RE: « Gabri29 »
    C’est sur que le climat y est mieu, mais je peu vous dire que si vous voulez du soleil, l’erault est la région la plus ensoleillé de france et pas trop de vent comme à Narbonne, c’est un climat sec, et vous avez l’Espagne à 1h40 environ la montagne la mer à 15mnts etc… Bonne retraite 🙂

  176. sof34

    bonjour « Gabri29 »,
    Je ne connait pas énormément ce coin, par contre je peu vous dire que les lyonnais son assé froid pour resté poli, j’ai travailler en vente de fruits et légumes en bord de route l’été dernier, j’ai donc eu ma dose de touristes et je peu vous dire que les gens de ce côté son comme cela, sur 50 un seul m’a dit bonjour ou pas de réponse et pas de sourire, même les Parisiens etaient plus sympa, c’est pour dire!!
    Pour répondre à Fredo il vau mieu éviter aix en provence qui est très BOBO, et la côte d’azur ou les gens sont très superficiels et snobe, ma cousine en a fait les frais « elle avait un gros surpoids donc les gens la regardé comme une bête.
    Franchement côté Béziers malgrès ce que j’ai pu écrire précédement il n’y a rien de tous cela, sauf l’incivilité, et oui nulpart n’est parfait.
    Ah j’ai failli oublier ici une personne sur 3 ne sait pas prendre ces ronds points, ils prennent l’exterrieur pour faire demi tour ou pour aller à gauche, et c’est eux qui ralent en plus, la mauvaise fois qui revien ^^.

  177. Fredo

    Bonjour à tout le monde, juste pour vous faire part de ma petite expérience du sud…Originaire de la loire, un beau jour ma petite amie et moi on s’est dit et pourquoi pas partir vivre au soleil…Tout est allé très vite,ma petite amie a trouvée un job dans son domaine pas loin d’aix en provence alors on s’est installé la bas,peu de temps après je trouvais un emploi de mon côté.Tout semblait nous réussir,la région, le climat,le sourire des gens du coin,la mer pas loin…enfin tout ce qui fait le charme du coin….Une année s’est écoulée,et la donne a commencé à changer, nos boulots respectifs ne nous convenaient de moins de moins en moins, et il fallait bien l’avouer l’humeur des locaux commencaient à nous pomper l’air….Nous avons alors décider de changer d’air et d’emploi et nous nous sommes installées à Aix en pensant que la vie y serait meilleure.Et la ce fut encore pire, mentalité insupportable,circulation infernale,loyers encore plus cher…en un an et demi, nous n’avons pas réussi à nous faire une seule connaissance valable…Nous avons un véritable dégout de cette région dorénavant et c’est avec joie immense que nous remontons dans notre région natale en octobre…Voila pour ma petite expérience, il ne faut surtout pas venir dans le sud en pensant que ce sera des vacances tous les jours.

  178. lyly

    Bonjour a tous,
    j’ai 24ans, et je viens du sud de la france saint raphael dans le 83. Je suis partie a mes 17ans au Quebec pour 1an puis revenue sur saint raph! et je suis actuellement sur paris depuis 3ans, et je peux vous dire que sans parler de la mentalité, je rêve de retrouver un sud, pour la qualité de vie, pour arrêter les 2h de transport par jours, pouvoir respirer un peu a nouveau, arrêter de stresser, et profiter de la nature.. ET SURTOUT DE LA VIE!!! je ne retournerai pas sur st raph car aucun job, mais Marseille (il y a du travail) ou la rochelle/bordeaux (peu de job) me plairaient bien, 3 endroits ou les loyers sont faible, ou il y a le soleil, mais 2 mentalités et populations très différentes, j’aspire a une ville calme donc se serai + la Rochelle/ bordeaux mais j’irai la ou un travail se libérera pour moi! quoi qu’il arrive je vivrai mieux financièrement et c’est tout se qui m’importe actuellement suivi du soleil!!!!
    bonne chance a tous

  179. sof34

    Bonjour,
    de notre côté nous venons mon amie et moi du nord aussi, je voulai partir du nord car je déprimé tout le temp à cause du temps toujours gris et pluvieu « et oui c’est vrai il fau le dire », et du manque de chose à faire, le dimanche je regardé par la fenêtre et mauvais temp ou pas, à part aller au bois pour la millième fois ou au parc, rien à faire, sans compté que pour avoir un paysage sympa il fau faire deux heure de route vers la normandie.
    Nous sommes donc arrivé dans l’herault à une heure de Perpignan il y a deux ans environ, et rapidement « l’amitiée » arrive, c’est amis là d’une durée de 1 ans environ et boom après trop de » faite comme moi et pas autrement » et d’autre choses on les a vite radié.
    Nous avon également rencontré un couple, à la base une collègue de mon amie avec qui l’entente etait bonne surtout avec son homme, tout ce passe bien, mais encore une foi des petite choses se fon sentir désagréable… J’ai l’impression que tant que l’on fait comme eux veulent sans les contredire tout va bien, j’ai aussi l’impression qu ‘ils on leurs amis du momment et ils passe à autre choses, en faite ça passe de trop à casi rien, invitation trop répetés.
    Evidement on ne peu pas mettre tout le monde dans le même sac, son homme par exemple et très cool et ne pense pas qu’à lui.
    Voila donc on ne regrette pas d’être venu car la qualitée de vie est bien meilleur, je ne déprime casiment plus, il y à plein de choses à faire et lorsque ma famille me dit qu’il pleu depui un moi sans arrêt et qe ici il fait 30° grand soleil làba 17, « hé b ma foi je veu pas repartir ». Comme je ne court pas apres l’amitiée car souvent décu dans ma vie, les gens qui me saoule je zape basta, mieu vau être seul que mal accompagné ou d’être le caniche des gens.
    Le seul défaut ici c’est surment la mauvaise foi énorme des personnes, et le manque de profondeur humaine, pour moi le surf s’arrête sur les vagues atlantique ou sur le net… ^^
    Donc conclusion on s’intègre, nous avons pas de profonde racines avec le nord en rabachant au gens d’ici, le nord le nord le nord ce qui les gonfles et je comprend, mais ne changeron surment pas de personalité, il y a un mal pour un bien, comme dans le nord ou les gens ne son pas formcément tous aimable, et quelques fois trop « bourrin » pas tous biensur, mais raz le bol de ce côté les cht’is qui me fatigue, surtout depui ce film ou maintenant c’est la honte point.

  180. Gabri29

    J’habite le Finistère depuis toujours. Aujourd’hui je suis en retraite, mes enfants et petits-enfants demeurent à Voiron. Ils me conseillent d’aller vivre à Aix-Les-Bains. Je pense aussi que le climat y est meilleur parce qu’ici nous avons de la pluie et du chauffage 9 mois sur 12. Je crains la solitude et le dépaysement. Est-ce que quelqu’un peut me conseiller ? Merci d’avance.

  181. Sandrine

    Grand salut à Julie et à tous
    Comme ça me fait plaisir de pouvoir échanger avec des gens qui se posent des questions!!!
    Julie, venant de Toulon et y retournant maxi 2 fois par an, je peux te dire que même si c’est une ville, et bien à 18h le soir, notamment en hiver, y a rien, les gens ne profitent pas des terrasses du port et moi perso, habitant à Paris, j’hallucine qu’ils ne profitent pas, même pour faire un tour etc. Hyères je connais sans connaître, je n’y ai jamais vécu.
    Des fois je me dis que ce serait le plus simple pour moi de ne plus avoir le choix car mon boulot ne me satisfait pas, me rend même malade et j’ai mon appart à payer et je me demandais si j’allais pas retourner chez ma mère qui habite Toulon le temps de trouver du taf là-bas. Enfin disons que ça fait partie des chemins que j’ai dans la tête.
    Quand j’ai quitté Toulon, j’avais rien à perdre et maintenant je voudrais me rapprocher des miens même si dans l’idéal je crois bien que je voudrais tout : Paris, la Côte etc etc mais j’aimerais pouvoir avoir une petite maison un jour dans le Sud alors faudra bien trouver du blé!
    Julie, tu as commencé à chercher du taf dans le Var? Moi ce que je me dis c’est que selon où « on » trouve du taf, c’est pas la même non plus pour se déplacer (voiture ok et là aussi faut un budget) et perso j’ai pas envie de passer une heure à aller au taf, une heure pour en revenir, si je quitte Paris, c’est pas pour galérer lol.
    J’imagine que faut avoir d’autres centres d’intérêt que les sorties quand on va habiter dans une petite ville. A toi de voir autour de quoi tu vis et de te renseigner sur les sorties culturelles possibles, le cas échéant, dans la région que tu convoites.
    Moi je sais que c’est la verdure, ma campagne, et du calme que je cherche maintenant. Je m’enferme dans mon appart à Paris entre popote et jardinage mais maintenant j’ai peur de quitter Paris, c’est con lol.
    A bientôt à tous.

  182. Milie39

    Bonjour à tous alors moi je suis du Jura et j’ai un peu le même problèmes que tout le monde…C’est à dire que je vais avoir 30 ans dans un mois,je me suis séparer il y a bientôt 1 an (d’une relation de 7 ans)…j’ai quitter mon travail le 1er Avril car il ne me correspondai plus…(J’etai en usine) a la base je suis vendeuse!Et pour remonter un peu la pente j’ai du retourner chez mes parents j’y suis depuis 15 jours…Bref en ce moment c’est VDM……Donc je me suis dis pourquoi pas partir et recommencer ma vie ailleurs n’ayant plus rien (à part ma Famille et quelques amis) J’ai depuis longtemps l’envie de partir dans le Sud à Hyeres les Palmiers plus exactement…y étant aller pour les vacances pas mal de fois,j’ai toujours aimer le coin et vu que c’est quand même une « ville » je me dis que l’hiver ça ne doit pas être si « mort » que ça…(car 1 ou 2 personnes de mon entourage me disent que l’été c’est bien mais l’hiver c’est mort…)Donc si quelqu’un pourrai me renseigner sur la question ça serai bien…Et sinon quels conseils pouvez vous me donner pour savoir si je pars ou non…merci pour vos réponses!

  183. julie

    sandrine! l’agriculture va mourir si personne la fait revivre tu comprend! C’est pour ca quil faut aller faire revivre c’est village avec des idées! de projet commerce et s’entraider entre villageois! c’est comme ca qu’ils fesaient avant et nous la nouvelles générations nous avons tout oublier nous croyons qu’avec nos ordinateur ou nos job bien payante que nous sommes dans la réalité…. jpense pas. Go GO sandrine laisse tomber paris et vie autre chose enfin je te le souhaite

  184. lena60

    Coucou à tous
    Julie,c est un beau projet cette ferme communautaire et je pense qu’ en fouillant sur le net tu pourrais trouver des gens qui font cette expérience . Il faut sans doute un certain budget de départ mais pourquoi ne pas acheter un terrain viabilisé et y installer des yourtes . Une, puis deux ….Pour la région je pense que l’ Hérault serait moins cher et c’ est magnifique . Tu sais qu’ on dit quand on veut on peut !
    Il faut vivre ses rêves, les années passent vite , et les regrets ce n ‘ est pas terrible LOL
    Bonne chance . Bises

  185. Sandrine

    Bonjour Julie (et tout le monde)
    Moi aussi marre de Paris mais tous ces messages me font réfléchir encore et encore (merci à tous!). Originaire du Var et à Paris depuis bientôt 15 ans, je crois que j’ai envie (les mots montrent mon doute et ma recherche irrégulière de chemins pour partir en dit long). Moi aussi j’ai pensé aux vrais produits car j’aime faire confiture et autres, j’aime jardiner aussi mais l’agriculture se meurt, enfin je crois.
    Je travaille aussi dans un bureau LOL PAS LOL.

  186. julie

    J’aimerais m’insteller en campagne provencale mais bon il parait que c’est tres cher la-bas enfin je pense que cest possible , j’aimerais vivre d’agriculture avec d’autre personne qui serait interessé a faire de meme, En faite faire revivre les villages, avec des jeunes!!!! et vieux aussi hihihi!! mais bon subvenir a nos besoin, faire du troc la vrai vie quoi!! tanné du syteme capitaliste qui de toute facon est en train de tomber. Profiter de la vie et de la nature car la vie passe vite et j’ai pas l’intention de la passé dans un bureau. Je crois que le sud est un magnifique région pour se genre de projet communautaire. Qu’en pensez vous?

  187. vinc13410

    De toute façon tout dépend de ce que l’on recherche dans la vie.
    Si on est fan de rando et de plongée comme je le suis, la Provence ou le var sont les plus adaptées, il n’y a pas 36 solutions..
    Après savoir qui vient du sud ou n’en vient pas, c’est très difficile car même des non locaux choppent l’accent.
    Il faut juste arrêter de se prendre la tête avec les préjugés entendus, quand on est cool il n’y a jamais de soucis même avec les « locaux »..

  188. alexy2808

    en reponse à vinc je me fous égalemetn d’ou venait mes amis mais c’était pour faire comprendre que justement ce n’était pas des gens du sud avec qui nous sommes devenus amis mais de toute la france , les gens qu’on recontrait du sud ne nous ont jamais ouvert leur porte , c’est sur qu’il ne faut pas généralisé mais ce n’est pas du tout pareil que dans le nord je le remarque depuis que je suis revenu ici les gens te sourient, te parle , viennent vers toi ce n’est pas du tout la meme chose que dans le sud maintenant je vivais à toulon peut etre que dans l’arriere pays c autre chose , paris c encore autre chose jamais je n’y habiterais pourtant mon mari y travaille. apres comme j’ai dit chacun réagit differemment

  189. Titine

    C’est encore titine, voir com précédent. .

    Et bien voilà , ma décision est prise, j’ai dis à mon boulot que je remontais dans le nord, je pensais être soulagée d’avoir pris cette décision difficile mais non…. J’ai terriblement peur de ne plus m’habituer la-bas… Et comme nous arrivons dans la belle saison ici dans le var, c’est compliqué…. J’ai peur de ne pas avoir la motivation de partir bosser, conduire toute la journee avec le temps pourri du nord . Je me sens complètement perdue et j’ai peur de faire une erreur et de regretter cette place au soleil dont bcp de personnes rêveraient . Il est vrai aussi que je vis bien parce que nous sommes 2 et que seule ca ne sera pas la meme histoire…À côté de ça ,en remontant je retrouverai ma famille, mais il me faudra renouer avec mes anciens amis .
    Je suis bouleversée par tous ces changements, ma rupture, le changement d’environnement … Si vous avez des conseils..,, je vous remercie

    • Juliette

      Bonjour,
      Du coup comment tout se passe aujourd’hui ?
      Avec tous les commentaires je ne sais plus s’il faut rester ou pas dans le Sud…

  190. Vinc13410

    Pour ma part nous avons quitté la région parisienne il y a 2 ans pour le 13 bouches du rhône (travail dans le Vaucluse). C’est pareil partout j’ai rencontré des gens super et je m’en fous de savoir d’où ils viennent et d’autres plutot étroits d’esprit mais qu’importe c’est pareil sur Paris ou autre.
    Les amitiés ne sont pas plus fidèles au nord qu’au sud, il faut arrêter les préjugés, mes collègues de Paris pour eux je n’existe plus et c’est pas des sudistes..
    Il faut se concentrer sur le positif, 2 ou 3 couples d’amis je considère que c’est très bien pas besoin de plus, il faut s’intéresser aux gens, à leur culture et ne pas trop se prendre la tête. Les histoires de mentalités c’est vraiment de la connerie, on rencontre 2 ou 3 cons fermés d’esprit et on généralise…il faut arrêter ce racisme Nord Sud débile (des 2 côtés je précise…) et se concentrer sur le positif et il y en a.
    Pour ceux qui partent juste pour le soleil c’est sur qu’ils peuvent être déçus, une région ne se résume pas à son ensoleillement…c’est juste un plus pour profiter de tout.. et puis l’hiver c’est l’hiver, on caille comme partout et de novembre à mars en général même s’il y a des belles journées..
    J’ai l’impression de vivre en vacances certes il y a le boulot mais le soir et le weekend là on voit la différence, la mer, les rando, les calanques et la culture sur Aix par exemple pour moi c’est ça profiter.
    Et pour la famille, ils sont en France faut pas déconner il y a pas 3000 km à faire en une journée c’est bouclé de relier nord sud.

    • mathilda

      Bonjour Vinc,
      Je quitte ma normandie pour les Alpes Maritimes (Antibes) et je cherchai des messages positifs et encourageants pour me rassurer dans mon choix, ma décision, murement réfléchie.
      J’avoue que c’est assez difficile de trouver du positif, mais ton commentaire m’a beaucoup plus et je me retrouve beaucoup dans ta façon de penser et manière de s’intégrer.
      Comme ton message date qq peu, j’espère que tout se passe toujours aussi bien de ton côté et si tu as des conseils je les recevrai avec plaisir !

  191. julie

    salut alexy je comprend ta situation car moi aussi j’hésite car si je quitte le canada pour la france ma famille et amies vont être tres loin mais je me dis que les gens sont tellement occupé que sa change pas grand chose et que a un moment donné il faut vivre de ses propre ailes et vivre d’autre choses s’éloigner de ses parents!!! enfin je comprends pas contre ! c’est difficile de le faire

  192. alexy2808

    bonjour à tous,
    j’ai vecu dans le var durant 6 ans car mon mari était marin d’état nous vivions à toulon, ce n’était pas un choix de partir dans le sud, j’ai du suivre mon mari mais j’était heureuse car j’ai toujours voulu quitter le nord, au début c’était magique je me croyais en vacances puis j’ai atterit et j’ai vu que la vie certes était plus agréable avec le soleil et la mer mais sinon ma famille me manquait on était seul et la mentalité spécial , la vie chère, on s’est fait en 6 ans 2 , 3 couples d’amis qu’on a d’ailleurs garder mais ce ne sont pas des gens de la bas et avec le métier de mon mari beaucoup de gens sont mutés beaucoup prèfere être muter en bretagne que dans le var et on voyait nos amis partir et on se retrouvait encore une fois seul c’est à ce moment la que mon mari à voulu quitter la marine et chercher un autre métier qui lui plairait il est donc rentrer à la sncf il y avait des postes à marseille et à paris je lui ai tout de suite dis snas hésiter paris et on ira vivre dans le nord ce qu’on a fait nous sommes revenus depuis maintenant 4 ans ,au debut j’ai vite dechanter le soleil, la mer me manquait terrriblement j’ai fait une sorte de dépression mon mari à même fait une demande de mutation (sachant que l’on ne l’aura jamais ) et au bout de 2 ans je me suis enfin refaite au nord je ne fais plus trop attention au temps j’ai ma famille , je me suis refaite des amis , je fais des activités , du sport , des sorties entrent filles… de temps en temps ça me manque surtout en ce moment lorsque le temps n’est pas au rendez vous je pense que l’équilibre parfait pour moi serait qu’a chaque vacances je puisse y aller me ressourcer y avoir un studio car y retourner definitivement , recommencer de zero encore non ma famille et amis me manquerait trop . Maintenant chacun reagit différemment. Bonne continuation à tous.

  193. léna60

    Oui Julie, tu as raison..Et si ton copain est dans le sud tu ne dois plus hésiter .Le Quebec, j irai même pas en rêve , même si l on dit les Canadiens sympas et accueillants .Mes rêves sont peuplés d odeurs du sud, des bruits du sud, de soleil et de mer.J ai fait toute ma carrière et élevé mes enfants au nord de Paris et pendant toutes ces années j ai revé le Sud. Maintenant je peux partir et je sais que si je ne le fais pas maintenant, je ne le ferai jamais . J avais laissé un post sur ce site il y a quelque temps , je demandais si quelqu’un connaissait bien Sète mais je n ai pas eu de réponse .Dommage! J y vais en repérage dans 2 mois.
    Julie, si tu en rêves et si peux, fais le , pars. Bonne chance pour tout ce que tu pourras entreprendre.

    • LEIBEL

      Bonjour, je viens de lire vos commentaires mais datant de 2012 j’imagine qu’entre-temps vous avez sauté le pas pour habiter sur Sète !! Je suis alsacienne et vis depuis 15 ans en Martinique. J’ai 57 ans et pense qu’il serait sage de revenir en France métropolitaine mais n’arrive pas à retourner en Alsace. J’ai effectué une cure thermale cette année à Balaruc les Bains et ai profité pour visiter les alentours. Je me suis rendue souvent à Sète et pense que cette ville serait un bon compromis. N’ayant pas plus de renseignements sur cette ville, je suis complètement perdue. On me dit que Hyères, soit le Var est plus beau et moins venteux. Je n’en ai aucune idée. Alors si vous avez sauté le pas, merci de m’éclaircir sur Sète.
      CORDIALEMENT?
      AGATHE

  194. julie

    Tu sais moi je suis du quebec et les hivers sont dûr , froid et long , oui peut etre que la situation économique est meilleur au canada sauf le climat est vraiment difficile! il a beaucoup de suicide ici!! Alors mon copain qui est du sud , je me dis go!! pk pas faire le grand pas! vivre autre chose! osez! la vie est courte la mer et le soleil est tellement bonnnnnnnn

  195. léna60

    Bonjour à tous
    Je n ai pas franchi le pas de partir dans le sud mais comme je l ai dit plus haut je l envisage très sérieusement, à la retraite maintenant..
    Ma famille, mère, sœurs y sont parties il y a vingt ans environ et à aucun moment ils n ont eu envie de revenir . J ai un fils qui partage sa vie entre la Savoie et l Indonésie, jamais il ne reviendra vivre en Picardie !
    Ce matin il faisait 10 degrés et le chauffage s est déclenché …Je ne sais depuis combien de jours on n a pas vu le soleil ! Les gens font tous la tête, hier j ai passé la journée à Paris, c est encore pire.!Normal , c est le climat qui influe sur l humeur.
    Je me dis qu en allant dans le sud je n ai pas grand chose à perdre et que de toute façon si on en ressent le besoin il faut essayer . Je connais plusieurs personnes parties dans le Var, aucune n est revenue non plus . Après je pense que si on veut s adapter il faut aller vers les gens, ne pas tout critiquer chez eux et surtout, ne pas généraliser, il y de tout, partout.
    Je veux descendre car j ai besoin de lumière, de la lumière du soleil.
    Et si on ne fait pas on ne saura jamais.

  196. tamalou

    Bonjour, je souhaitais répondre à Alexhina…
    je ne suis pas d’accord avec votre vision des choses,je cite » on ne peut trouver le bonheur que là, où on a vécu ses jeunes années…ne partez pas »…
    Mes enfants sont nés dans le Nord (Lille), nous sommes arrivés dans le Sud, à Cannes, quand ils avaient 14 & 10 ans, aujourd’hui, ils vont régulièrement voir la famille, mais pour eux, le Nord, n’est plus leur région, et ils ne pourraient plus y vivre au quotidien.
    Personnellement, à une période de ma vie, quand j’ai divorcé, j’ai souhaité y retourner, mais les enfants s’y sont opposés, et je sais aujourd’hui, que je ne pourrais plus y habiter. Cet hiver, je suis restée plusieurs semaines chez ma mère (lille), parce qu’elle était malade, mais c’est vrai, que le climat ne me convient plus, et que j’étais contente de retrouver le soleil, en rentrant..chez moi à Eze
    Chaque personne est différente, et vit les expériences à sa manière, ce qui convient à l’un, ne convient pas forcément à l’autre, alors, je dirais que lorsqu’on a envie de changer de région, il ne faut pas hésiter, de toute façon, aujourd’hui, pour des raisons professionnelles, il faut être disponible géographiquement. Et si on ne s’habitue pas, on peut toujours faire marche arrière…

    • Lolo

      Bonjour ont nest a 5 moi mon mari et nos 3 enfants ont voudrais tentez notre chance dans le sud car ont nest dans le nord et rien ne nous retient ici car pas d’embauche ni d’achat immobilier, svp j voudrais savoir a cannes comment sont les gens et le contexte du travail et le logement,est c ke c chère par exemple se vetir et se nourrir et le loyer? Et est c ke le salaire suis derrière d’après les prix en général, merci beaucoup de nous éclairer. Ont voudrais être sur de notre choix si ont s’engage a faire des aller retour pour tatter le terrain et les démarches . Merci svp de nous éclairer et nous conseiller.
      A voir aussi en hiver comment sa se passe?

  197. alexhina

    J’ai 76 ans et j’ai bcp déménagé dans ma vie.On ne peut trouver le bonheur que là où on a vécu ses jeunes années.Ne partez pas ,vous seriez malheureux et surtout pas dans le var où je vis maintenant.Trop de différences,trop d’arnaques,trop d’animosité contre ceux qui viennent d’ailleurs.Il fait beau c’est vrai mais vous en aurez assez de la chaleur de l’été,de ne pouvoir avoir les fleurs que vous aimez,de ne rien trouver de ce que vous avez l’habitude de trouver ailleurs.L’herbe n’est pas plus verte ailleurs mais hélas l’homme est ainsi fait qu’il espère tjrs hélas.Tous ceux qui viennent ici finissent par partir.

  198. Jrm07

    Bonjour, Je viens partager mon experience aussi, je suis né à Troyes en champagne ardennes, j’yai vecu jusqu’ à l’age de 15 ans, ensuite mon pere a été muté en ardeche j’ ai donc suivi le mouvement, aujourd’hui j’ai 28 ans et je suis revenu sur troyes depuis 5 mois car ma vie stagnai en ardeche et je m’ y ennuyais. J’avoue que la transition est difficile, tout d’abord heureux de retrouver mes racines, je decouvre peu à peu qu’il ya une reelle difference non seulement du climat, de l’environnement mais aussi des gens beaucoup plus grisés dans le nord. Je me demande encore si je peux m’adapter à cette nouvelle vie, certes je suis dans une ville ou ça bouge peut etre un peu plus que ou j’etais mais le decor a quand meme enormement changé. Pour l’instant je suis dans un foyer donc je n’ai rien de fixé, je vous tiendrai au courant de mon evolution par la suite…

  199. julie

    bonjour je suis quebecoise et mon chum francais et nous habitons présentement au quebec mais nous voulons habiter en france prochainement on recherche un petit coin de paradis a la campagne votre maison m’interesse j’aimerais voir des photos si c’est possible et pour quel raison vous la vender, et combien , a quel prix? merci de me répondre a mon adresse email

    pourfit@yahoo.com
    julie

  200. nmg

    vendons maison de campagne tarn aveyron vallée du viaur
    passage a niveau très agréable T5 rénové
    non loin des commodités peu de passage de train 1 à 2 wagons

    mail pour +d’infos et photos
    cordialement

  201. laloub

    bonjour

    maman de 2 enfants je suis venue m’installer dans l’herault prés de montarnaud en aout 2011,
    je suis la plus comblée la region est magnifique, le climat …., pour ce qui est du relationnel jusqu’ici, j’ai sympathisé mais sans réel copinage, cela ne me dérange pas plus que ca j’ai mon amie d’enfance qui vit dans le même village et je fais énormément de balade, rando, activités nature….

    quand a mes enfants 13 et 8 ans elles avaient leurs amies et vue leurs ages c plus dur que des enfants plus jeune, enfin ça n’a pas était si facile les premiers mois, mais la je croise les doigts elles ce sont fait des amies et sont contente des plaisirs de la vie d’ici..

    quand aux contactes familiaux il y en a moins c sur, mais ils viennent en été a noel en fonction des dispo 2 chacun, et c plus intense et les visites plus longue, ils ont un lieux de vacance..
    en bref le seul regret pour ma part c de ne pas être venue plus tôt …

    pour titine je suis native de valenciennes, j’ai vécu 10 an a lille, je ne supporte pas valenciennes c une ville ou il n’y a pas grands chose a faire, sur le plan culturel, relationnel, nature…bref pour moi c ma hantise quand j’y retourne pour y voir ma famille au bout de 4 jrs j’y tourne en rond et m’y sent étouffé, enfin ca c mon opinion et mon ressentit on a chacun nos intérêt et nos besoins il faut, je pense, Ecouter sont instincts et sont coeur ..
    je pense que c important de faire ce que l’on a envie , que de rester sur des fantasme n’on réalisé que l’on regrettera toute sa vie.. de toute façon ce genre de choix n’est pas irrémédiable, ce sont des expériences qui enrichissent nos existence

  202. janou

    bonjour
    nous allons etre en retraite ds 3 ans et déménageons pas ds le Sud en Bretagne pour ns rapprocher de nos enfants.
    j’aurai aimer aller ds le Sud mais ca nous éloignais encore plus de nos enfants.
    j’habite ds les pays de la loire donc a peu pres meme climat
    l’angoisse,c’est de laisser 50 ans de notre vie amis famille …derrière nous…
    On se pose bcp de questions a l’approche de signer un compromis de vente d’une maison ,nous ne pouvons pas envahir notre fils !!!
    se trouver des amis, des activités ca me fais peur…
    qu’en pensez-vs

  203. seb

    bonjour
    en couple avec 2 enfents habitant en champagne ardennes
    trop marre de se climat donc nous aimerions demenager dans l herault
    comment cela va t il se passer au niveau des enfents ?
    seront ils pas trop pertuber ?le manques des papy mamy….ect … est ce que ca va y aller? merci de me donner un avis.
    merci

  204. seb

    bonjour je suis en couple avec 2 petit enfents . habitant dans la champagne ardennes
    nous aimerions demenager dans l herault. je pense que c est un choix difficile mais ce n ai pas l envie qui nous en manque .je m y vois deja . est ce que les enfants ne seront pas trop perturber.
    merci !!!

  205. Titine

    Bonjour,

    Originaire du Nord, voilà un peu plus de trois ans que je suis partie dans le Var avec mon conjoint , la première année notre vie sociale était réduite au néant. Et ensuite nous avons pu faire des rencontres de gens qui n’étaient pas forcément natifs du sud. J’ai eu la chance de décrocher un super job de commerciale. Je suis épanouie dans ma vie professionnelle , je voyage dans la région avec ses paysages magnifiques quotidiennement et c’est très agréable . Seulement je suis malheureuse dans ma vie perso , je ne parvient pas à me séparer de mon conjoint de peur d’être seule dans une région ou je n’ai ni ma famille ni mes vrais amis. Et la vie est aussi bcp, bcp plus cher que la-haut (surtout pour le logement). Il y a aussi peu de jeunes et beaucoup de retraites donc pour faire des rencontres ce n’est pas simple…Et puis vient la proposition de mon travail qui m’offre la possibilité de remonter dans le nord…. Le secteur sera bcp moins sympa et ce n’est pas mon « coin » : Valenciennes , maubeuge , cambrai…. J’ai peur d’avoir un choc à bosser dans cet environnement sinistré. Mais à côté de ça je retrouverai ma famille et mes amis, les compétition équestres… Je pense aussi à ma sœur qui aura des enfants d’ici qques temps … C’est peut-être ma crise de la trentaine en tout cas il ne me reste que qques jours pour donner ma réponse…. Si vous avez des conseils, ils seront les bienvenus !

  206. léna60

    Bonjour à tous! je découvre ce site que je cherchais depuis un moment .
    Je vis en Picardie, région que j ai toujours détestée, et maintenant je suis à la retraite et je pense partir ..dans le sud . Je pense à Sète, ni trop grand , ni trop petit comme ville .
    Qui connait bien la ville et sa région ?
    Merci de m aider

  207. valerieh07

    bon bin mon mari part lundi dans le vaucluse et moi je suis dans une quinzaine de jours….on a chacun nos boulots là bas ! Vivement ! ici à côté de cambrai, il caille, ce matin au tel les collègues me disent déjà 18°c à 08h30 alors que nous on etait à 06°c à 07h30….pppffff réchauffement climatique tu parles !!!! ici caille toujours, froid et humide 10 mois sur 12…Bref, on a déjà habité le sud pdt 5 ans et quelle joie d’y retourner, une qualité de vie différente, mais bien sur campagne prox des villes, on est pas fou ! après trop de monde l’été…bonne chance à tous….

  208. julie

    bonjour moi je suis du quebec et mon copain viens du sud nous habitons montréal une ville que les francais adorent mais nous nous somme vraimment tanné d’ici de la ville l’été c’est chouette mais il fait vraiment chaud et humide alors rien pour te rafraichir et l’hiver est lonnnnnnnnnnnng et froid! alors ont pensent aller vivre a marseille ou ses environs selon moi cest le plus beau coin a vivre au monde!!! a plus sa parle francais!!!mais bon jy suis jamais alle et jai quelques crainte , cout de la vie! bref nous allons voir!!

  209. sabrina59

    bonjour alors voila je suis revenus du sud hier soir c’est vrais je me vois pas vivre a miramas mais a salon de Provence c’est super beau ou a saint chamas , Grans la je me y vois bien y vivre mintenant on verra mon marie doit encore faire un essais une semaine et apres on doit trouvait une location on voudrait trouvait une mais avec un petits jardin 4 avec 4 petits garçon et sans jardin dans le sud c’est dommage sinon moi dans ma tete je suis déjà la bas

  210. valerieh07

    Bin nous ça y est, dans 1 mois 1/2 fin mai, on repart dans le sud, originaire du nord, on y a passé 30 ans, en 2006 on est parti d’abord 1 an dans l’aveyron, c’était mort, puis on a migré vers l’ardèche méridionale, on a vecu pdt 3 ans, puis passage à vide chomage, on a voulu rentrer dans le Nord (près de ma famille) ! QUELLE ERREUR ! on est propriétaire ok, mais on est malheureux ! donc la maison est en vente, moi j’ai la chance de travailler à distance pour mes employeurs dans le vaucluse, et mon mari redemarre avec son ancien activité ! Donc on repart sans aucun regret, sous le soleil. Certes que ce soit le Nord, le Sud, l’Est ou l’Ouest, y’aura tjrs un moment de doute, d’adaptation, des cons qui nous font réfléchir ! mais on a tenté, on est revenu dans le Nord pendant presque 2 ans, pour se conforter dans l’idée que notre place est vraiment dans le Sud, les enfants vivaient là bas, dehors, dans la nature, on se promenait, on se baignait même en avril, ici on est encore avec le chauffage…La qualité de vie est différente.Il faut juste savoir une chose, NE PAS PARTIR DANS L IDEE QUE LES GENS SONT MIEUX ! Tout le monde est partout pareil, à nous de nous adapter à eux et on sera heureux….Bonne continuation à tous

  211. Joie de Vivre

    Bonjour aux rechercheurs de Soleil et chaleur humaine!
    c’est mon but maintenant que je me suis decidee a quitter Vancouver du Canada qui a ete si froid et pluvieux 8 mois sur 12..vert et beau oui mais humide… Je suis une femme qui aime la vie, la culture, la nature, le roller, le soleil et la mer…ah le Canada..J’y est vecu 21 ans!!!! Trop froid…Alors je suis toute seule revenue en France, mon fils de 21 ans est encore au Canada pour etre avec ses copains, comme quoi chacun doit vivre sa vie , meme si la transition est brutale. En ce moment je « campe  » chez mes parents en Ardeche qui est plus chaud qu’au Canada mais quand meme froid en Avril…J ‘ai besoin de Chaleur, alors pour revenir pres de mes parents je me suis dit que d’aller au Sud serait un compromis juste. Avec courage je me dis que dans le Sud de la France vers Nice je recommencerai a zero dans un environnement chaleureux pres de la mer pour se baigner et pourrais mieux gagner ma vie entouree de gens qui en ont la reputation d’en avoir les moyens. Je suis therapeute et donne des soins/ massages Ayurvediques que j’ai appris lors de ma formation en Inde. Donc je recommence ma vie avec mes 4 valises…et pense louer une chambre en colloc pour commencer meme si j’aimerais tellement avoir mon petit chez moi tranquille..cela viendra…Je me lance et aussi J’espere trouver la chaleur humaine 🙂 Joie de Vivre

  212. mimi

    vos commentaires m’ont intéressée… moi çà fait plus de 12 ans que j’ai quitté la Belgique pour suivre mon mari dans le Var. Au début, avec les enfants en scolarité, pas trop de problème pour l’adaptation. Maintenant ils sont partirs : un tente sa vie au Québec l’autre est remontée en Belgique. Maintenant, je me retrouve seule, dans une belle maison certes, mais à attendre mon mari qui bosse comme un fou pour payer les traites. Moi à mon âge, 51 ans, je crains de ne pouvoir trouver un boulot. Or financièrement et psychologiquement cela me ferait tellement de bien. J’aspire à remonter dans le nord, à rejoindre ma famille, mes amis et à retrouver une vie sociale que j’ai totalement perdu ici dans ce trou. Certes, le climat est super, le paysage magnifique mais que le temps est long !
    Mimi

  213. sabrina59

    bonjour ok je vais aller voir mardi prochain comment c’est a miramas on par pour entretien de mon marie on va pour les endroits a coté de miramas ou peut vivre tranquille si quelqu’un connais bien les ville a cote un endroit agréable a vivre pas loin de miramas merci

  214. vinc13410

    Mon conseil , surtout pas vivre à Miramas : ville moche et pas super bien fréquentée.
    Il y a Grans pas trop loin (à 5km) et là c’est super mignon..
    Donc attention à bien choisir la ville de résidence…
    Pour la mentalité, ça dépend fortement de la ville : préférez les villes comme Aix ou Montpellier assez hétéroclite et donc meilleure intégration que les villages (pas tous bien sur..) ou si on n’est pas né dans le coin, on reste un étranger…

    • Steve

      Bonjour , je suis entièrement d’accord avec ce que vous dites , quand j’allais sur Avignon les gens étaient certes chaud mais sympathiques , mais dès que je retournai sur Carpentras et encore pire sur les villages alentours ( j’habitais a Aubignan ) c’était une véritable horreur . Pour vous dire je n’y suis resté que 2 mois .

  215. sabrina59

    bonjour nous comme beaucoup c’était notre rêve de vivre dans le sud la mon marie a mutation a miramas donc nous parton vivre a miramas cette nous avons 4 petits et c’est pour heu que je m’inquiète le plus grand rentre au cp en septembre j’espère que le changement de région et d’école va pas le perturbe bon si quelqu’un connais miramas et a des info a me donner merci

  216. Magalou

    Bonjour à tous,
    Quel plaisir de vous lire, je pense aussi que les gens sont partout pareils avec leur bonne humeur, leurs soucis, leur priorités.
    Je crois aussi sincèrement ayant vécu 20 ans dans le sud-est, que le pourtour méditerranéen révèle des gens plus « décontractés » et beaucoup moins rigoureux dans les relations humaines.
    Ayant vécu également une vingtaine d’années en région parisienne, nous avons choisi la Haute Savoie comme point de chute. ( cela fait trois mois)
    Le travail n’est pas un problème ( fonctionnaire) avec enfant en bas âge.
    Partir c’est renoncer à des acquis et accepter l’inconnu en ayant pesé les difficultés à venir. La nostalgie devient alors quasi inexistante quand on arrive à concilier cette nouveauté et à garder en mémoire nos souvenirs comme toujours bien présents. Pour l’instant la vie est belle et nous avons l’impression que les personnes nous acceptent sans problème. Il est vrai aussi que ne pas trop attendre des autres permet de ne pas être déçu, voire d’avoir des bonnes surprises. Je souhaite à tous ceux qui vivent l’aventure du changement de la vivre en gardant l’enthousiasme car c’est la découverte qui nous permet d’évoluer.

  217. maxi11

    Bonjour,
    je viens de trouver ce site,
    Moi aussi , j’ai changée plusieurs fois de régions pour le travail, toutes les régions ont leurs inconvénients,leurs avantages différents,leurs coutumes.
    Mais une chose est certaine!
    les gens sont tous identiques ils reflètent aujourd’hui la société qu’on a voulue!
    quelle que soit les régions ou on habite, le Nord,Le sud,L’ouest,L’est.
    puisque les gens bougent donc les idiots ,les voleurs,les hypocrites,les mauvais et les bons, ils se retrouvent par tout malgré vous…..
    peut-être dans un contexte différent mais en final le résultat est pareil!
    les gens ne changent pas de comportement ou de mentalité parce qu’ils s’installent dans une autre région.
    Aujourd’hui c’est le fric qui compte,sur l’ensemble de la France….
    L’argent fait tout, elle rends beau ,intelligent, et attire le superficiel des gens .
    moi j’ai choisi le sud pour le soleil pour mon quotidien et qualité de vie, je n’attends plus rien des autres, et de la société tout court trop superficielle!!! sur toute la France .

    • Tanya

      Votre commentaire date de 2011 mais j’ai envie d’y répondre. Il faut rechercher ce qui vous rend heureux et ne rien attendre des gens. Donc, si l’on recherche une meilleure qualité de vie : Soleil, air plus sain, tranquillité relative, etc… on peut effectivement trouver l’endroit idéal, la France est magnifique, partout. J’ai eu l’occasion de déménager plusieurs fois et d’habiter Nice, Aix-en-provence. J’ai vécu longtemps à Paris et région parisienne et même en Alsace. Je suis maintenant revenue près de Toulouse, la ville de mon enfance. Mes expériences m’inspirent ceci : Ne jamais partir pour fuir des difficultés, un mal-être. Vous les retrouverez ailleurs. Je répète qu’il ne faut rien attendre des autres. Le bonheur, on le trouve en soi. Cultiver sa vie intérieure, se satisfaire de ce que l’on a. Si les gens viennent vers vous, les accueillir bien-sûr et rester souriant, ouvert. J’ai longtemps souffert de la solitude surtout à Paris. J’ai compris que telle était ma nature, je suis très sauvage et fragile. Alors, j’ai appris à aimer ma vie et à développer mes dons car on a en tous. Ceci dit, j’ai adoré vivre à Aix où j’ai vécu 2 années intenses. Lorsque j’y retourne maintenant, je me dit que la ville a bien changé, elle a perdu son âme. Trop chère, elle l’était déjà dans les années 90. A Nice, j’ai été époustouflée par les gens et leur mentalité pourrie de mafieux. En Alsace, racistes et compagnie… Je suis heureuse d’être revenue dans le Sud-Ouest. J’aimerais en fin de compte parcourir toute la France.

      • Aza

        comme beaucoup je suis tombée par hazard su ce site et je répond s à tanya en qui je me retrouve je suis née à l’hôpital La Grave cela devrait te parler si tu es toulousaine . actuellement en Guadeloupe je vois une quantité énorme de métros qui « fuient » leurs problèmes croyant les résoudre sous les cocotiers et le soleil moi c’est le taf qui m’y a emmenée ( g raconté mon voyage débuté en 2003 plus bas) mais c’est vrai que le monde est tout simplement beau et intéressant à découvrir du moment que l’on sait ou se trouve nos vraies attaches bien cordialement

  218. meganesun74

    Bonjour,
    voilà longtemps que je recherche ce genre de forum,
    j’ai beaucoup déménagé en France et à l étranger, beaucoup voyagé aussi, et depuis 2 ans je suis en Picardie, au bout de mon village le Pas de Calais, et je trouve qu ici les gens sont aussi froids que leur climat, j ai essayé beaucoup de choses pour occasionner des rencontres avec mes voisins, petit village de 100 âmes, mais rien n’y fait et je n’ai plus du tout envie de faire d autres efforts, je recherche un site ou un forum ou des gens d ailleurs venus s installer dans le nord de la France se sentent mal et ont besoin d échanger, peut être rencontrerais je des gens comme moi ..merci de m’aider dans cette recherche et bonne continuation à vous tous.
    ps : pourquoi autant de gens du Nord  » cassent  » le Sud ?? j’ai bien ma p’tite idée mais bon.. c est un autre sujet 😉

    • GERARD MARTINE

      bonjour,
      votre message est de 2012, mais je vous réponds aujourd’hui, étant dans la même situation que vous, j’habite un petit village du pas de Calais à proximité du Touquet depuis juin 2015 après avoir vécu 15 ans dans le sud.
      Comme je trouve les gens froids tout comme le temps. Le sud me manque et je suis très seule ici. Je me sens isolée.
      j’espère que vous lirez ce message et que l’on pourra entrer en contact
      bien cordialement
      Martine

      • florinette 92

        bonjours je viens de tomber sur ce site et ça me met la pression j’ai besoin de la mer et du soleil et je ne supporte plus du tout la region parisienne donc j’envisage de tester le sud ,je n’ai aucune attache qui me retiens mais c’est vrai que j’ai un peu peur donc je vais louer un an avant de me decider car j’ai trois destinations de predilection .j’espere ne pas faire d’erreur mais sachant que si je quitte paris c’est deja bon pour moi…..c’est vrai que prendre une decision seule c’est pas evident …..a bientot de vous lire

      • PLATON78

        Bonjour,
        Comme quoi nous sommes tous différents !
        Nous connaissons très bien le Touquet. Nous y allons très régulièrement car mon mari y a de la famille. Quelle magnifique region. La Côté d’opale est tout simplement magnifique. Parisenne de souche, c’est mon époux qui m’a fait découvrir le « nord » et j’ai totalement adheré aux gens. J’ai trouvé les commerçant très souriants contrairement à ceux du sud où nous habitons maintenant depuis 1 an et demi. Perso, j’ai préféré la mentalité du nord que celle du sud où je ne trouve que c’est que de l’esbroufe. Mais bon…comme quoi nous avons vraiment chacun son ressenti. L’essentiel est de trouver son équilibre.
        Bonne journée

  219. SAVOIA

    Ah mais dans le sud aussi, il fait froid, allez voir en hiver quand le mistral souffle…. En plus, les maisons recentres ne sont pas construites pour protéger ni du froid, ni du chaud, parce que l’été c’est devenu parfois intenable.

    Certes il y a du soleil, et ca donne le moral, mais les gens sont superficiels aussi et pas de confiance. En outre on peut souffrir du manque d’application des lois, des combines maffieuses et du derangement cause par certains delinquants (notamment les delinquants économiques) qui profitent de cette ambiance de laisser faire. Ca en surprend plus d’un, et ils retournent vite la d’où ils viennent.

    J’ai traine mon employeur au tribunal et les juges lui ont accorde un report de jugement pour qu’il puisse se défendre. Le jour de la comparution, son avocat s’est ponte en retard avec la note de mise en cessation de paiement du Tribunal de Commerce, pour éviter les poursuites. Ceci apres que son avocat ou présumé tel, m’ait propose au téléphone de sommes tres importantes en liquide.

    Il y en a qui ne supportent pas trop cette ambiance. Ca devient vite tres lourd, surtout si on est reglo.

  220. tamalou

    Bonsoir,
    Et bien, moi aussi, j’ai quitté le Nord en 1998, pour la côte d’azur, et même si encore aujourd’hui, ma famille me manque, je ne pourrais plus retourner à Lille.
    La vie au soleil, est chère, beaucoup plus chère, mais tellement plus agréable. Moralement, le ciel est bleu, la mer est à proximité, nous avons un paysage magnifique, et le soleil est presque toujours présent. On dit, que les gens sont superficiels, mais finalement, il y a très peu de sudistes pure souche, la population est essentiellement composée de gens, qui viennent de tous les départements.
    Nous avons les stations de ski, à moins d’une heure de route, l’italie juste à côté, et même les départements limitrophes sont très beaux. La France est un beau pays, et toutes les régions ont leur charme. Personnellement, je n’ai pas eu de problème d’intégration, nous avons des amis, et nous sommes heureux ici. Je suis contente de remonter dans le Nord, une ou deux fois par an, mais c’est vrai, que lorsque j’y vais, à part, le plaisir de voir ma famille, et de retrouver certains lieux qui me tiennent à coeur, je ne me sens plus chez moi, le ciel est gris, il pleut, les gens ont l’air triste, je sais bien que ce n’est que mon ressenti, mais je préfère la vie dans le sud.

  221. valerieh07

    Salut Lola !
    Juste une chose à te dire, nous on a franchi le cap on est revenu dans le Nord et bin c’est pire ! On idéalise quand on est loin et qd on est sur place, ça n’a rien à voir ! Là on repart pour le sud ardèche d’ici qques mois, le temps de vendre la maison….la qualité de vie est 1000 fois mieux la bas, par contre les mentalités de la cote d’azur sont difficile c’est vrai ! Je te conseille de t’inscrire dans une association des gens de ta région, y’en a surement une dans le coin ! Ca t’aidera bcp, tu es jeune, tu demarre dans la vie, dès que tu te sera fais des amis, des copains, que tu sortiras un peu plus, tu verras que ce sera plus facile, mais il ne faut pas se leurrer…tu es deracinée donc forcément, l’adaptation sera un peu plus difficile, mais ne regrette rien….Nous avons fait cette experience et on repart dans le sud, des amis à nous des cht’is ont fait la meme chose 10 ans avant nous ils sont allés dans le sud, remonter et reparti là bas et aujourd’ui ils y sont depuis 10 ans et trés heureux, ils se sont fait des amis, et pour rien au monde ne reviendrait …sans pour autant dénigré le nord que j’adore mais faut être réaliste ! Ta vie tu la choisie…..Bonne chance et bon couragae à toi

    • Bonavent

      Bonjour
      Nous avons fait !à même chose,nous sommes retournés en Bourgogne, je peux dire que je regrette beaucoup , le soleil me manque , j espère retourner dans le sud un jour

      • Juliette

        Bonjour
        J’ai quitté Dijon pour venir m’installer sur Montpellier et j’ai quand même des doutes…
        Revenir en Bourgogne ou pas …

        • Lydie

          Bonjour Juliette
          Depuis quand êtes-vous sur Montpellier?
          Avez-vous trouver du travail facilement?
          Pourquoi vouloir rentrer?
          Excusez toutes mes questions mais j’envisage de m’installer sur montpellier d’ici 6 mois
          Merci

  222. lola

    bonjour,
    jai 22ans et il y a un ans jai tout quitter travail mes paren pour venir a marseille dans le sud jai prit mon apparte et jai trouver un travail facilement mais je comence a regretter!! jaime pas la mentalité , je m’imaginer que le sud s’était super mais au final c’est pareil partout apart la mer et le soleil!! j’hesite a rentrer chez moi je c’est pas ce qui me retient jai peur de faire une grosse erreur car venir dans le sud s’était mon reve !! je supporte plus rien ni la ville ni les gens la saleter des rue leur mentalité bisard manque douverture desprit!! si vous etes dans le meme cas pouvez vous me conseiller

    • Juliette

      Bonjour Lola
      Moi qui hésite, merci de me dire si vous êtes restée malgré tout dans le Sud ou pas ?
      Je suis en plein dedans de mon côté avec tous mes doutes

  223. juju73

    Je viens de découvrir ce site et je voudrais répondre tout particulierement à ADELE 74
    Je suis de Savoie . nous avons quitté ce beau pays il y a pres de 14 ans suite à une mutation professionnelle que nous avons acceptée pour venir vivre dans le sud ,dans le 84, avec les memes reves que la plupart des gens : fuir la pluie, vivre au soleil ,…
    mais tres vite nous avons compris que nous nous étions trompés. le vie est tellement différente que dans les Alpes. ici on a perdu nos reperes : les montagnes nous manquent , l’absence de saisons avec le soleil et le vent omniprésent, et la chaleur accablante de l’ été sont difficiles à vivre pour des « alpins ». les paysages sont arides , rien a voir avec les verts paturages ! les mentalités ne sont pas les memes. certes nous avons rencontré pas mal de monde car on rencontre facilement les gens ici, mais nous nous sentons différents, difficiles de trouver des centres d’interet communs.
    ne pas ignorer non plus les difficutés pour trouver du travail , l’insécurité qui regne dans certaines villes et sur les routes …
    a toi de voir , j’ai aussi des amis qui se sont tres bien adaptés à la région
    mais si tu es attachée à tes racines montagnardes, réflechis bien
    quant à nous, nous rentrons au pays dans 2 ans sitot que mon mari sera à la retraite,
    j’ai hate …

  224. anita

    j’habite Provins, ville soit disant superbe, mais rien a faire en dehors des préparations médiévales qui pendant l’été se succédent.
    bref j’aimerais trouver une ville ou je serais heureuse,j’ai 65 ans ,aucune attache familiale,evidemment je me laisserais bien tenter par le soleil, mais lire les commentaires cela laisse a désirer,alors ou aller?
    montpellier me tenterait bien !!!!!

  225. Marie

    Bpnsoir,

    Comme beaucoup, j’arrive ce soir par hasard sur votre site, en ayant chercher « habiter ou ? »
    J’ai un avis assez précis du changement de région, venant de Paris ou j’ai habité pendant 45 ans, en travaillant également dans la capitale; en 2001, nous avons acheté dans le Var, mon mari souhaitant quitté le bruit et la grisaille parisienne; je l’ai rejoint en 2002, ce ne fut pas simple puisque je laissais « la haut » ma fille et mon petit fils et j’avoue queje craignais la « mentalité des autochtones que j’imaginais fermés et peu acceuilant!
    Ce fut tout le contraire! mais il est vrai que nous arrivions, jeunes retraités ce qui est different sur le plan économique et professionnel; mais il n’empêche l’acceuil fut TRES chaleureux et je me suis intégrée très rapidement en faisant parir d’associations diverses!
    En SURTOUT ne revendiquant pas un « savoir » de parisien qui aurait été très mal vu; nous avions beaucoup à apprendre et à connaitre et c’est avec plaisir que des « chaperons » ce sont chargés de nous balader, nous inviter, nous faire découvrir la faune et la flore pour entre autre créer notre jardin d’ici……
    Oui, des personnes ont mal vécus leur transplantation, mais il faut savoir aller aimablement au devant des autres….
    J’ Habite en Dacénie un ‘village’ de 6500 âmes et je connais tellement de monde que je peux prendre 3h pour faire mon marché…..Je connais pas mal de salariés qui ont moins de temps en semaine mais qui sont tout aussi bien intégrés que nous….
    Mais, car il y a un mais, j’envisage de quitter ce lieu que j’aime pour vivre dans le haut Var ou le 84; le 13 me fait un peu peur; comme quoi, il y a toujours un moment ou la crainte revient!
    Pourquoi quitter ce lieu que j’aime ? tout simplement parce queje suis en instance de divorce et je ne souhaite pas rester – au grand dam de mes amies – dans un village ou je suis très connue;
    C’est peut être idiot mais c’est ainsi….car comme partout, il y a des ragots, c’est ce qui fait vivre certaines personnes….sourire : oh ce n’est pas méchant, mais lassant…..
    Et puis, je vais vous dire, hormis le travail qui est difficle à trouver partout de nos jours, la convivialité, le soleil et la bonne humeur….oui, ça se trouve….au coin de la rue….
    Bon, les prix de l’immobilier ne sont pas franchement bas, mais comme dans beaucoup de régions très prisés…surtout Paris QUI NE ME MANQUE PAS DU TOUT….
    La meilleure façon de tater le terrain c’est de venir en vacances…en gite par exemple…
    C’est ce que j’envisage de faire pour trouver mon futur lieu de vie….si je quitte ici évidemment…
    cordialement

  226. Adèle74

    Bonjour à tous.
    Mon mari et moi aimerions nous installer ds le sud (Narbonnes, Bézier….).
    Mon mari a un très bon poste à Genève Oui ns habitons la Haute-Savoie.
    Nous avons un petit garçon de 2 ans pas encore scolarisé.. Mon mari travaille à 70 %.
    Mon mari continuerait à travailler à Genève ( il rassemblerait ses jours de travail pour ensuite avoir 10 à 15 jours de congés) et ensuite descendre ns rejonidre.
    Nous aimerions savoir si des personnes ont déjà tenté cette expérience si cela a fonctionné pr eux tant au niveau de leur couple, que financier, niveau de vie etc…
    En vous remerciant pour vos témoignages. Bonne fin de journée à vous.
    Cordialement. Adèle74 !!

  227. lilou

    bonjour a tous

    Pour commencer je suis de lille j’ai moi aussi qlqs experiences de « demenagement et ou de quete du bonheur »…native de valenciennes je me suis exilé a lille en 1998, amoureuse du sud depuis toujours je suis partis sur avignon en 1 mois raz le bol de tous démissions séparation répété avec le pere de mes filles bref j’ai tous clké et louer 1 apparte et reserver un camion pour avignon . j’y est trouver du boulot « mais aucune connaissance meme le bonjour du commercant du coin était limite »9 mois aprés retour a valencienne! « mon conjoint m avait rejoins il a tous fait pour me faire repartir dans le nord car lui ne voulait pas entendre parler du sud et malgrer les gros pblms de couple je l’ai ecouter pour garder « un equilibre familiale ».
    déprime total je suis repartis vivre chez ma soeur 2 mois le temps de retrouver un apparte les meubles dans un garage kel erreur !!! je suis rester 2 ans a valenciennes. grosse deprime c’est une ville « a mes yeux « triste, fade… »
    puis il a fallu retourner a lille le papa y bosser, moi plein de remord au fond car je ne voulais pas revenir dans le nord apres avignon je voulais tenter ailleurs je garder mes reves au fond de moi mes bon on y etait donc !!
    la ca vas faire bientot 4 ans que j’y suis revenus, côter negatif: le boulot et relationnel, pas vraiment de cercle mais normale j’ai pas mal bouger ces derniere années donc .. coter positif: j’ai un bel apparte, mes filles de bonnes ecoles! ecole de danse et music rien a dire de ce côter,
    je me suis séparer depuis 2 ans bientot et la je n’ai qu’1 envie foncer j’ai decouvert montpellier une ville qui m’inspire magnifique les gens y sont sympas le paysage climat au top la ville et tous ce que l’on peus esperer « pour moi » quand on veus profiter de la nature ce retrouver.
    prendre le temps quand on ne bosse pas de ce balader, respirer faire du velo, roller… avec les enfants …bref le reve que j’ai envie de sortir de mon moi interieur, coter+ : jy ai mon amie d’enfance qui y vis et une possibilité de boulot en cdd pour commencer, c’est ptit village autour y sont magnifique c’est un endroit qui me plait completement, mes filles sont partante a 100 %
    coter -, j’ai peur de me planter encore je n’ai plus le droit a l’erreur pour l’equilibre de mes filles 12 et 7 ans et puis pour ma stabilité a moi meme, et je culpabilise de mettre de la distance entre elles et leurs pere, « pour info les relations entre moi et lui ne sont pas top et il melange nos relation et celles qu’il a avec les filles »
    ca n’empeche que je ne veus pas etre une barriere entre elles et lui .

    en tous cas je pense qu’il est important de vivre ces rêves ils faut preparer et reflechir

    Mais en tous cas il faut vivre car les remords de ne pas avoir etait jusqu’au bout sont plus lourds que ceux de l’echec d’avoir tenté!!

    PS: si vs en avez le temps n’hesiter pas donner votre point de vue je dois essayer de me decider pour cet ete 2011.
    merçi.

  228. lilou

    bonjour a tous

    Pour commencer je suis de lille j’ai moi aussi qlqs experiences de « demenagement et ou de quete du bonheur »…native de valenciennes je me suis exilé a lille en 1998, amoureuse du sud depuis toujours je suis partis sur avignon en 1 mois raz le bol de tous démissions séparation répété avec le pere de mes filles bref j’ai tous clké et louer 1 apparte et reserver un camion pour avignon . j’y est trouver du boulot « mais aucune connaissance meme le bonjour du commercant du coin était limite »9 mois aprés retour a valencienne! « mon conjoint m avait rejoins il a tous fait pour me faire repartir dans le nord car lui ne voulait pas entendre parler du sud et malgrer les gros pblms de couple je l’ai ecouter pour garder « un equilibre familiale ».
    déprime total je suis repartis vivre chez ma soeur 2 mois le temps de retrouver un apparte les meubles dans un garage kel erreur !!! je suis rester 2 ans a valenciennes. grosse deprime c’est une ville « a mes yeux « triste, fade… »
    puis il a fallu retourner a lille le papa y bosser, moi plein de remord au fond car je ne voulais pas revenir dans le nord apres avignon je voulais tenter ailleurs je garder mes reves au fond de moi mes bon on y etait donc !!
    la ca vas faire bientot 4 ans que j’y suis revenus, côter negatif: le boulot et relationnel, pas vraiment de cercle mais normale j’ai pas mal bouger ces derniere années donc .. coter positif: j’ai un bel apparte, mes filles de bonnes ecoles! ecole de danse et music rien a dire de ce côter,
    je me suis séparer depuis 2 ans bientot et la je n’ai qu’1 envie foncer j’ai decouvert montpellier une ville qui m’inspire magnifique les gens y sont sympas le paysage climat au top la ville et tous ce que l’on peus esperer « pour moi » quand on veus profiter de la nature ce retrouver.
    prendre le temps quand on ne bosse pas de ce balader, respirer faire du velo, roller… avec les enfants …bref le reve que j’ai envie de sortir de mon moi interieur, coter+ : jy ai mon amie d’enfance qui y vis et une possibilité de boulot en cdd pour commencer, c’est ptit village autour y sont magnifique c’est un endroit qui me plait completement, mes filles sont partante a 100 %
    coter -, j’ai peur de me planter encore je n’ai plus le droit a l’erreur pour l’equilibre de mes filles 12 et 7 ans et puis pour ma stabilité a moi meme, et je culpabilise de mettre de la distance entre elles et leurs pere, « pour info les relations entre moi et lui ne sont pas top et il melange nos relation et celles qu’il a avec les filles »
    ca n’empeche que je ne veus pas etre une barriere entre elles et lui .

    en tous cas je pense qu’il est important de vivre ces rêves ils faut preparer et reflechir

    Mais en tous cas il faut vivre car les remords de ne pas avoir etait jusqu’au bout sont plus lourds que ceux de l’echec d’avoir tenté!!

    PS: si vs en avez le temps n’hesiter pas donner votre point de vue je dois essayer de me decider pour cet ete 2011.
    merçi.

  229. VALERIEH07

    Bonjour à tous,
    J’ai lu quelques uns de vos messages, et je décide de vous faire partager mon expérience.
    L’année de mes 30 ans devait être l’année du changement, donc en 2006, j’ai quitté mon emploi, mon mari aussi et nous sommes partis du Nord (avec nos 2 enfants (4 et 2 ans à l’époque), le 01/07/2006. Partis à l’aventure, d’abord en Aveyron (rodez) pour le travail, j’avais décroché un cdi (j’avais postulé dans plusieurs régions car nous n’avions pas de lieu précis), nous voilà donc à Gramond, tout petit village de 350 âmes, nous y sommes restés 10 mois, moi, j’avais une vie sociale, je travaillais donc j’y était bien, sauf que les we étaient trés long, trop long, rien à faire à part la cueillette des champignons…Mon mari était malheureux, nous avons donc décidé de partir ailleurs…mon chéri a trouvé un job en ardèche du sud, donc j’ai démissioné à nouveau pour aller dans l’ardèche méridionale. Nous avons loué une petite maison dans un trés joli village, à côté du Pont d’Arc, la 1ere année, j’étais au chomage mais j’avais mes petits, do
    nc pas mal de temps occupé. Puis vint le recherche d’emploi, longue, trés longue, car malgré la splendide région qu’est l’Ardèche, il y a peu d’emploi sauf en saisonnier….donc petit job sur petit job, le climat est génial, par chance bcp de gens du village étaient du Nord, donc plus de facilité d’adaptation, mon mari travaillait, la vie etait belle, simple et surtout nous avions une qualité de vie incroyable, la nature, le soleil, les produits du terroir. Par contre, il est vrai que la mentalité est particulière….mais on s’y fait, sauf que revient le moment ou mon chéri a été licencié, donc début de la précarité et peu d’amis…donc on s’est mis des oeillères, comme les chevaux et on s’est conditionné à se dire que finalement l’ardèche c’etait nul, peu d’amis qd on est en galère, et on se disait toujours « ah, au moins dans le Nord, les gens sont solidaire », on a donc fini par se dire qu’on serait mieux dans le nord, donc, on a vendu notre maison (c
    ar nous avions acheté), et nous voilà de retour dans le nord depuis l’été 2010, dans les Flandres, à 20 km de Bray dunes,….bien, je peux vous dire que peut importe la région…..les gens sont tous pareils, et c’est normal…chacun prêche pour sa paroisse….sauf qu’ici, effectivement dans les terres (l’avesnois, les vieux village de la région lilloise) les gens sont relativement sympa, mais en majorité, froid et égoïste, et finalement, pas si accueillant que ça….On habite à 10 km de Bergues (film des ch’tis) et les commerçants sont trés agressifs..et nous avons rarement un bonjour, il devient difficile d’avoir un sourire. Alors certe, ma famille est dans le Nord, mais chacun fait sa vie sans ce soucier de l’autre. Aprés 5 ans de bougeotte, je vous informe que d’ici 2 ans maxi, on retourne en Ardèche méridionale, là ou nos enfants et nous étions finalement trés heureux, seulement, on ne s’en était pas rendu compte. Aujourd’hui, je suis déprimée, li
    mite depression, enfermée, car en plus la météo n’est vraiment pas cool…En ardèche, on vit dehors, on marche, on bouge, on se baigne en avril, là, mes enfants ont 7 et 9 ans et sont constemment enfermés donc malheureux….Nous préparons donc notre futur départ vers l’Ardèche du Sud et quand j’y pense, j’ai enfin un sourire sur mon visage.
    La morale de mon histoire, c’est de vous signaler que VOUS DEVEZ VIVRE POUR VOUS…..
    Bon voyage à tous

    • Aza

      belle expéreince valérieh07 c’est tout a fait vrai et la morale est super j’adore ! j’ai raconté mon histoire plus bas car c’etait trop tentant a vous lire( léa en premier ) mon odyssée débute en 2003 . très bonne chance en Ardèche; je suis originaire de la région toulousaine et rien n’est facile certes mais il faut rayonner sois même c’est ça le secret!

  230. brimon

    Bonjour

    Votre article est très intéressant, moi aussi j’habite maintenant le Centre de la France, la région est magnifique, les gens très sympathiques mais c’est vrai que le nord, la région de ma naissance et là où j’ai grandi me manque beaucoup. L’habitude de tel endroit, la nostalgie, la famille, les amis prouvent que la région dans laquelle j’ai vécu la plus grande partie de mon temps me manque terriblement. Les différents témoignages expliquent qu’on a besoin de retrouver nos racines, celles qui nous ont portées, construits et pour ma part « quand on vient dans le nord on brait deux fois : une quand on arrive et l’autre quand on part »
    extrait Bienvenue chez les ch’tis

  231. Marianne

    Moi aussi je vis ds le Sud et ce depuis 30ans mais je ne me suis jamais habituée à la mentalité de ces gens,tout en surface,bisous, tutoiement,mais pas de sincérité ni d’amitié profonde,que du Vent comme leur Mistral!!!!!

      • Dau

        Bonjour Lenurp…je souhaiterais échanger avec des personnes du Sud de la France. Depuis plusieurs années maintenant je rêve de quitter la région parisienne pour le Var ou les Alpes Maritimes mais ce projet est loin d’être simple, je n’ai pas de vrais liens sur place et ayant des enfants en bas âge j’ai certaines exigences.

        Peut être à bientôt…

        • meunier

          Bonjour,
          je viens vers toi, car depuis le mois octobre je suis descendu de normandie pour arriver dans les alpes maritimes à Grasse
          depuis 5 mois la solitude me pèse un peux de plus je suis arriver en pleins hiver quasiment alors il me faut voir d’autre côté de cette région mais ayant bcp de famille et amis dans le nord aujourd’hui avec des enfants de bas age c pas simple les creche sur surchargé les logement sont très cher mais on paye le soleil apres faut avoir un couple très souder car le changement peux etre difficile
          voilà j’espère t’avoir aider et si tu veux communiquer je suis la

          • Isabelle

            Car moi je suis Québécoise et mariée à un Français, qu’il a vécu 50 ans au Québec !
            Et nous vivons maintenant dans la Provence dans la ville de Fréjus depuis 3 ans et je suis très d’accord avec Marianne et Meunier que la mentalité n’est pas facile à vivre .
            Maintenant je vais donné mon point vue !!!! Premièrement c’est dégouttant de voir comment beaucoup de personnes, peuvent être tellement sur le paraître,superficiel,égocentrique et beaucoup par intérêt ! C’est tellement déplorable et malheureux à voir tant de personnes,avec un reflet dans le regard, sans joie de vivre ! J’ai jamais vu ça voir tant de femmes se faire la rivalité entre elle, par jalousie de celle qui va être la plus provocante et la plus sexy ,et en plus qui va asticoter pour arriver à ses fins, pour avoir un homme oufff pas très authentique ça ! et pas respectueuse envers sa personne !
            Et ce qui est des hommes beaucoup d’hommes voient la femme comme un objet sexuel, et avec aucun respect, toujours prêt à avoir une nouvelle femme dans sa vie,pas capable d’être honnête envers sa partenaire ,avant d’aller en sauter une autre
            Et je me suis faite des connaissances seulement car j’en veux pas de la rivalité dans ma vie et de l’hypocrisie que par intérêt et en plus très fucké dans leurs têtes et jalousie de me voir bien mariée avec un homme aimant et fidèle parce qu’eux ne sont pas heureux(ses) au fond d’eux(elles) dans leur vie de couple !!! Et en plus coté administratif, c’est pourri beaucoup d’incompétence coté service à la clientèle,des frustrés et ils s’en fou en plus, car ils ont un CDI ouff profiteur ça !!! En plus aucune activité comme au Québec à Montréal !!!
            C’est pour toute ces raisons que beaucoup de Français veulent aller vivre dans la province de Québec !!! Nous sommes des gens civilisés en générale, avec une joie de vivre et avec un grand esprit ouvert ect. Ici ils ont toujours des problèmes jamais content de rien,toujours entrain de critiquer de râler de l’un de l’autre,et d’être jaloux des autres !!!! Oufff c’est pesant et négatif ça !!! Et le plus gros problème que j’ai rencontré vis à vis les femmes c’est leurs cotés renfermés en amitiés et pas authenticité 🙁 et beaucoup soumise et si peu d’estime d’elle 🙁
            Dommage de voir ça aller !!! Je me sens étouffé dans tout ça tellement impuissante !!!!

          • Leloup

            Je me sens comme toi. Domiciliée depuis 8 ans dans la catalogne , je n’arrive toujours pas à me faire de reels amis comme à Paris où j’y ai passé près de 10 ans …je suis normande d’origine et les gens ici me font bien comprendre que les normands sont tous des ploucs…de plus je vis avec un catalan qui se fait draguer tout le temps, mes amies viennent le voir (il est cuisinier) beaucoup plus que moi…ma soeur est en normandie , elle a un cancer, je devrais rout quitter pour elle mais je me suis construit une vie ici
            ..
            J’attends d’avoir un enfant avec l’homme que j’aime mais il n’est pas près. ..je n’ai pet être pas compris les codes ici…

          • lemonnier

            J’ai lu avec intérêt ton commentaire. je me permets de te tutoyer car je vois tellement de points communs dans nos parcours.Je m’explique: originaire de Normandie, je suis arrivée à Paris il y a quelques années. Seulement l’acclimatation a toujours été difficile, Paris c’est joli certes mais c’est bruyant, cher et les monuments et les lieux sympas pour sortir, c est bien mais ça ne fait pas tout. Pour se loger, on a du s’éloigner en banlieue et la capitale on la voit de moins en moins, elle n’est pas loin certes mais cela devient une contrainte d’y aller…Bref, il manque une qualité de vie à laquelle j’ai gouté il y a plusieurs années (travail à l’étranger notamment) et je ne fais que rêver de partir dans le Sud. Il y a une occasion actuellement, avec une mutation sur le point de se concrétiser…mais tout va très vite, pas trop le temps de réfléchir, j’ai demandé à embaucher en septembre mais on me signifie que c’est maintenant …ou jamais. Le poste est à Vence et j’ai vu pas mal de locations à Grasse, mais voilà que je suis ambivalente et encore plus lorsque je lis vos nombreux commentaires. Effectivement je suis d’accord le bonheur c’est d’ abord dans la tête et il faut se méfier de représentations qu’on échafaude en été et en vacances : dans le Sud comme ailleurs il y a la réalité quotidienne et le lot de problèmes qui vont avec.Donc je tente de me poser les bonnes questions mais je rejoins à nouveau les autres du forum: les regrets très peu pour moi, je serai incapable de vivre avec.Il reste qu’ il y a le reste de la famille et que je suis maman et donc qu’un départ a pour moi beaucoup plus d’enjeux que si j’étais seule avec ma responsabilité personnelle. Alors quid de Grasse, à l’heure actuelle si tu avais à faire un bilan ? Merci à toi et à bientot. Llona

        • Fripouille

          En toute sincérité, le sud n’est pas du tout de ce qu’on peut imaginer. Nous avons tenté l’expérience, une expérience très douloureuse et nous cherchons à fuir le var et ses alentours le plus rapidement possible. Le soleil ne rend pas les gens plus gentils ou plus humains. Chacun doit vivre ses expériences mais je déconseille très fortement cette zone de France ou je dirais aux gens de vraiment très bien réfléchir s’ils décident de tout plaquer pour venir vivre dans cette région.

        • sandy

          Nous avons quittés la région parisienne il y a maintenant plus de 5 ans pour aller vivre dans le sud. Nous sommes dans une petite ville du vaucluse à proximité d’orange. Nous ne regrettons absolument pas notre choix. Pour nous le soleil, le calme, la campagne avec la ville à proximité c’est super. Nous avons tout quittés, nos travail, notre maison et avons achetés une maison ici.
          Perso, je ne retournerai pas en région parisienne. Ma vie est beaucoup plus agréable ici, il n’y a pas photo. J’ai retrouvé du travail. Voila

          • kamakura

            Bonsoir, mon mari a une proposition de poste à côté d’orange. Pouvez-vous m’en dire plus sur les villages où villes à proximité d’orange qui sont agréables?
            nous avons 2 enfants en bas âge. Merci

      • ben

        c est sur, mais il faut etre acceuillant avec les nouveaux arrivants et ne pas etre faux! je connais tres tres bien le var et vais m y installer sous peu et c est vrai que c est beaucoup m as tu vu et la mentalité pas forcement top, apres, moi je m en fous de ca, je suis habitué car j habite toulouse et la mentalité n est pas forcement mieux donc tant qu a etre avec des cons autant y etre au soleil!

        • rose91

          bjr
          je suis d’accord …moi je suis de lIle de France…on ne connait meme pas son voisin de palier …beaucoup de stress,d’indifference, les gens courent tout le temps et beaucoup sont aigris et peu …la meme chose au soleil je veux bien prendre …ensuite il y a toujours moyen de faire partie d une association, un club de sport ou jeux ou autre…faire du benevolat, s inscrire sur des sites de sorties, frequenter regulierement certains endroits (piscines, cafés, biblio, mediatheque etc…
          je pense qu’il faut avoir des idées de decouverte, etre curieux et patients…et ne pas trop en demander (on vit dans une société très individualiste aussi bien dans le Nord que le Sud )quant aux tarifs exageres j ai la meme chose ici avec des loyers importants …je mute dans le Var et n arrive pas sans boulot ce qui est à mon avis l une des condtions pour une reussite !

  232. lily81

    Bonjour,
    Voilà, pour ma part je suis venue m’installer dans le Tarn avec mon fils de 13 ans après avoir quitté la région Centre, espérant pouvoir tourner une page définitivement… je possédais un atelier d’art créatif après avoir été gestionnaire du personnel pendant 20 ans, là où je vivais dans le Centre. J’espérais ici retrouver un emploi ou bien recréer un atelier pour monter mes créations et donner des cours comme je le faisais auparavant…
    j’ai choisi dans le Tarn un village très touristique… au vu des reportages, photos et indications sur internet… et là… étant arrivée en juillet, pendant la période estivale, j’ai eu la désagréable surprise par la suite de m’apercevoir qu’il n’y avait que 2 boutiques de créateurs qui arrivaient à tenir le coup… le village se meurt petit à petit…et il n’existe à ce jour plus que trois artisans et aujourd »hui, un an après, je n’ai ni retrouvé d’emploi, ni atelier, ni aide de la mairie… ce n’est pas faute d’avoir cherché, j’y ai laissé un peu de ma santé..
    je suis déçue, même si le paysage est magnifique, le temps plus agréable malgré le vent d’Autan, un petit groupe de personnes du village très chaleureux…
    mais la mentalité très accueillante mais mise sur mes gardes ensuite car on sent que ces personnes forment des groupes dans lesquels on n’arrive pas à s’intégrer totalement.
    il y a des jours où je me demande pourquoi je suis partie ?
    mes démarches n’ont jamais abouti à quelqueschose de positif…
    mon fils, par contre se plait énormément, travaille super bien au collège et s’est fait plein d’amis… il ne veut pas repartir pour l’instant.
    J’ai 55 ans et je pense que pour partir seule avec un enfant, il faut d’abord chercher un travail là où on veut se poser, ou y avoir de la famille pour nous héberger.. ou bien avoir un mari qui y soit muté ou ait trouvé un emploi… car sinon c’est vraiment très galère !
    voilà, c’est mon expérience… plutôt négative, certes…et j’aimerai me rapprocher de mes anciens amis ou famille, c’est-à-dire remonter mais peut-être plus près de la mer (Bretagne ou Haute-Normandie) ou je pourrai aller plus rapidement à Paris ou le Centre.
    Je suis heureuse d’avoir trouvé ce site et de ne pas me sentir seule dans ce cas…
    Bonne soirée à tou(tes)s.
    Evelyne

    • SAULNIER

      Bonjour,
      Nous nous sommes installés dans le Tarn-et-Garonne à l’été 2014 avec nos 3 jeunes enfants. Je suis née en region parisienne et y ai grandi et mon mari et moi habitions entre Rambouillet Chartres. Je connais donc bien la region centre et la region parisienne.
      Nous voulions aussi changer de vie…tourner une page…créer un nouveau chapitre au soleil surtout pour nos 3 loulous, mais j’avoue que l’intégration est difficile.
      Je suis d’accord avec vous quand vous parlez de petits groupes dans lesquels il est difficile de rentrer.
      De plus, je ne trouve pas de travail dans mon secteur. Assistante de direction depuis plusieurs années, le secteur tertitaire est complètement bouché en midi-pyrenées.
      Je ne me sens pas « chez moi ». La region parisienne me manque. Quand j’ose en parler aux gens d’ici avec lesquels nous avons quand même pu symptahiser, ils me respondent : « Quoi ! La pollution te manque ! Les gens qui font tout le temps la tête te manquent ! » Bah oui ! Et je n’ai jamais vraiment trouvé que les gens de RP faisaient plus ou moins la tête que les gens d’ici. Bref…j’espère pouvoir retourner « chez moi » un jour…
      Bonne journée

      • Nanou

        J’ai quitté la Belgique après le décès de mon mari, envie de changer d’air, de vie etc… J’ai choisi la Drôme provençale, région touristique 6 mois par an. Dans mon village, c’est pareil, il est difficile de se lier d’amitié avec les gens nés ‘ici . Par contre, beaucoup de retraités du Nord sont super-sympas. Je m’efforce de penser surtout à donner plutôt que recevoir et mets l’accent sur les points positifs, cela rend plus heureux pour soi et agréable pour les autres. Je suis très sensible au climat, et à la douceur de vivre ici. Cela me plait, donc j’y reste. J’ai envie de dire à tous: PARTEZ, faites en l’expérience si elle vous tente. Et si ça ne marche pas, tant pis, vous retournez d’où vous venez, mais au moins vous n’aurez pas de regret

        • corinnz

          bonsoir, nous aussi nous cherchons à partir sur toulon. Profiter que ns sommes tous les deux aux chomage pour redemarrer ailleur. Chercher dutravail sans logement c pas possible. Et trouver un logement sans travail c pas mieux. Il doit bien y avoir une solution quand meme. Si certains on des idées je suis à l’ecoute. Merci.

          • benoit

            dans le meme cas que toi! faut trouver un proprio assez comprehensible et donner quelques loyers d avance histoire de rassurer nous on a des assedics c est pas un salaire mais ca tombe tous les mois donc la seul soluc c est postuler a distance et trouver un proprio sympa

          • Sylvie

            je ne sais pas dans quel domaine vous bossez mais le travail dans le sud, c’est pas la tarte. pensez aux colocations ou auberges de jeunesse moins chers. Bonne chance

        • Sonja

          bonsoir
          Nous sommes Belges et a la retraite et aimerions aussi nous installer dans le sud mes ou??? voila notre probl
          Vu tout les commentaires ca me fait peur
          vous vous êtes installer ou je répond a Nanou

      • sabrina

        Bonjour,
        Nous sommes installés à Montauban depuis 2007 et on s’y est plu grâce à la qualité de vie, nous venons de lille et un même confort de vie aurait été impossible. J’ai eu la chance par miracle de trouver un emploi en 2012 mais je confirme c’est le désert niveau emploi (je suis aussi dans le tertiaire). Et comme dit la chanson « ils sont d’ici les gens d’ici… » avec mon mari nous ne nous entendons qu’avec les gens venant d’autres régions, alors on a laissé tomber le côté intégration on est heureux avec nos 2 enfants et on profite des avantages de Montauban. Où êtes-vous installés dans le Tarn et Garonne?

      • Juliette

        Bonjour,
        je viens un peu aux nouvelles depuis 1 an…
        je suis en cours d’installation sur Montpellier et ses environs… et avec toutes mes questions je ne sais plus si je dois remonter sur Dijon…

  233. Christel

    Bonjour,

    Je viens de tomber par hasard sur votre site et d’y lire le rêve de cette femme de s’installer en Provence.

    Je me retrouve beaucoup dans ces différentes réflexions car mon bonheur serait de pouvoir m’installer dans la région d’Aix-en-Provence ou de Marseille avec mon fils.

    Je suis originaire de Bruxelles. Ma vie sentimentale et professionelle font que je ne me plais plus dans ma région… J’ai besoin de changer de cap… Ma tête et mon coeur sont à Aix depuis un moment déjà…

    J’ai envie d’y croire et d’y arriver!!

    Je serais donc intéressée de recevoir tous les renseignements ou autres commentaires pouvant m’aider à réaliser mon « voyage ».

    A vous lire bientôt,

    Christel

    • aurelie

      nous revenons d 1 semaine passé a Marseille car nous cherchons un logement pur partir également de normandie pour vivre dans le sud .
      nous on aime la façon de vivre mais on ne trouve pas de logement car nous avons tout quitté en normandie travail et vendu notre bien mais les agences et les propriétaires ne veulent pas nos louer car pas de fiches de paies . pas evident sans appartement d avoir un travail pourtant mon compagnon est boulanger et moi vendeuse
      nous sommes meme prêt a payer 6 mois davance pour rassurer les propritaires . bref c est la galere

        • Noura

          Bonjour ont nest une famille de 5personnes, ont nabitent dans le nord de la france et ont veut tenter de nous installer dans le sud en cherchant biensur un logement d’abord.et voir le contexte environnemental et professionnel.

      • lilah

        Bonjour, Dans toutes les grandes villes de france il est quasi impossible de trouver un logement sans emploi . Je vous conseille de passer par la sous location pour commencer, si vous avez un peu d’argent devant vous et de trouver tres vite un emploi chacun avec au moins un cdi .Allez voir sur le bon coin egalement . Bonne chance .

      • Ludivine

        Bonjour on souhaite partir aussi très vite dans le paca on nous a conseiller de vivre en camping le temps d’avoir du travail et pouvoir louer une maison

        • sarah

          Bonjour,
          je suis originaire de normandie nous avons tout quitter il y a presque 2 ans avec 3 enfants donc le dernier avait 4 mois nous sommes arriver dans le var et apres nous nous sommes rapproche a grasse la vie et bien plus cher surtout au niveau logement le travail par contre il y en a l’accueil ici a été super je me sens mieux quand normandie se leve avec un ciel bleu en hiver et porter les lunettes de soleil casi toute l’année et exceptionnelle mais apres pour y vivre faut avoir un confort de salaire convenable mais l’idée du camping et bien

          • na83

            Bonjour Sarah,

            Je tombe par hasard sur ce site et sur ton commentaire, je me demandais si tu n est pas originaire de la banlieue de Rouen par hasard ???

      • pat

        je vais avoir le même souci mon ami et moi voulons quitter la Lorraine pour vivre dans l Hérault près de ma fille nous n aurons pas de fiche de paye puisque nous quittons tout ….. et la question que je me pose faut-il vendre tout nos meubles et racheter ou louer une camionnette ??????

    • sophie

      Bonjour Christel,

      Moi aussi je rêve de m’installer à Aix avec mes enfants, mais il faut tout recommencer et reconstruire. Nous n’y connaissons personne, les enfants perdraient leurs repères .. c’est une dûre décision, mais nous y pensons sérieusement pour l’été prochain. Es-tu partie ? Je serais heureuse de partager avec toi.
      Cordialement,

      • Edwige

        Bonjour Sophie,
        Je viens de lire votre commentaire, et franchement réfléchissez bien avant de sauter le pas.
        Moi je suis originaire de Rennes, en Bretagne, et j’ai aménagé à Aix en juin dernier pour suivre mon conjoint pour raison professionnelle. Et franchement, si j’avais une baguette magique, je reviendrai en arrière sans hésitation.
        Le soleil ne fait pas du tout. Ma fille est malheureuse comme les pierres ici (elle a 11 ans), et moi je ne me sens pas « chez moi », ce n’est pas ma région.
        Ce n’est pas du tout une ville pour les enfants : il n’y a aucun grand parc avec pleins de jeux pour les enfants comme il y en avait chez moi avant, ni même un parcours de santé pour pouvoir rigoler avec les enfants. Non : juste quelques parcs où 1 tobboggan et 1 toile d’araignée se battent en duel. Ou alors il faut toujours payer pour faire des activités ..
        Alors certes, la région est magnifique, mais il faut toujours faire au moins 1 heure de route pour aller sur les sites qui en valent le coup.
        De plus, l’été, pas la peine d’aller sur les plages, euh pardon, sur les « petites criques » car il n’y a pas de place : tout le monde est entassé les uns sur les autres. Bref, très décevant..
        Enfin, non seulement les loyers sont plus chers, mais attendez-vous à également à voir grimper en flèche votre assurance auto et votre assurance habitation !!
        Bon, je veux pas vous briser votre rêve, mais si quelqu’un peut ne pas faire la même erreur que moi, alors tant mieux !!

        • PLATON78

          Bonjour Edwige,
          Je suis d’accord avec vous, le soleil ne fait pas tout.
          Nous sommes venus nous installer dans le sud-ouest en 2014 avec nos 3 loulous et j’ai dû démissionner pour suivre mon conjoint. Nous voulions vraiment venir nous installer dans le sud mais j’avoue que je déchante. Nous venions de region parisienne.
          Ici, c’est très, très campagne mais c’est plutot joli. Mais ce qui nous a énormément étoné, c’est que nous avons payé plus cher notre impôt sur la taxe foncière ! Pourtant, nous habitions dans les Yvelines mais là…bonjour la claque !
          Je ne me sens pas chez moi non plus. Et côté travail, c’est une veritable cata ! Je suis du secteur tertiaire avec une experience de plus de 10 ans, mais il n’y a rien du tout ! Quand on me parlait de la ville rose, je n’imaginais pas tout ça.
          Quant aux personnes, nous avons fait quelques connaissances mais on s’est pris de belles claques. Depuis, nous restons sur nos gardes. Nous avons rencontrés d’autres « expartriés » comme on s’amuse à le dire et nous sommes très souvent du meme avis : beaucoup de bisous en surface mais pas d’amitié sincere.
          Si j’ai un conseil à donner, réfléchissez bien avant de vous engager. Nous, perso, on réfléchi déjà à comment remonter en RP.
          Bonne journée

          • LEBOULANGER-SIMONIN

            Bonjour.
            Je viens tout juste de lire votre réponse à mon précédent commentaire, et vous m’avez fait rire, car moi aussi je réfléchis à comment je pourrais remonter chez moi, en Bretagne. Sacré budget comme déménagement !!.. Je suis toujours aussi mal ici, et ma fille était encore en pleurs ce soir. J’espère qu’on réussira à rentrer au pays chacun de notre côté!! Bon courage pour la suite

        • benoit corbineau

          pour les petites criques c est faux j y vais tous les ans en periodes de juillet et aout et il y a pas grand monde il faut juste connaitre les bonnes criques

        • CAMILLE

          moi aussi j’ai quitté rennes et ca a été dur car je me suis rendue compte à quel point c’est une ville dynamique et super avec des enfants! moi aussi je regrette ses beaux parcs et son ambiance,,,,,dans quel quartier étais tu?

        • CHANTAL

          vraiment d’accord avec vous EDWIGE
          sommes à marseille depuis 15 ans et mon compagnon va travailler à 50 kms en moto car trop d’embouteillages et plus de transport en commun pour son lieu de travail (il met déjà une heure pour rentrer) mais la voiture et la moto ça fait 198€ d’assurances par mois alors qu’il est au bonus maxi ; pour les charges de l’appart : 150€ par mois (et on m’a dit qu’on a de la chance car ce n’est parait-il pas cher ? on a le chauffage et l’eau compris mais quand même…) et OK avec vous ici toujours obligés de faire une heure de route (sauf pour la forêt si on a la chance d’habiter les quartiers sud, on a Luminy à une demi heure) mais écoeurés de se déplacer en voiture (même pour les courses on évite) car trop d’embouteillages…) et la vie reste chère : alimentaire, restos : il faut compter 25€ en moyenne par personne, taxes : 1500€/an de taxe habitat.pour un appart T3 de 60 m2 sans balcon et 1000€ de taxe foncière et l’appart est vieux des années 1950 et les cinés c’est une horreur: pratiquement 10€ la moindre salle, il faut être cadre pour bien vivre à Marseille… et je sais qu’à Aix les loyers sont deux fois plus chers qu’à Marseille… c’est un luxe de vivre dans le sud est; il y a le soleil et on ne regrette pas au moins pour ça tant qu’on travaillait, on arrivait à boucler les fins de mois sans trop sortir mais à la retraite on va partir certainement car nos petites retraites ne suivront pas…
          Je ne veux pas décourager les gens mais c’est vrai qu’il faut peser le pour et le contre surtout si vous êtes habitués à une vie moins chère ; à Marseille pas question d’habiter en HLM, on n’en trouve pas dans les bons quartiers sauf listes d’attente de plusieurs années donc il faut louer dans le privé et ça monte à 600€ le T2 et 800 à 900€ le T de 60m2 et on vous demande une caution parfois de 3 mois même si c’est illégal 3 mois…

      • Mimi

        Coucou

        Ma petite famille et moi même espérons aussi faire ce changement cet été. Nous avons déjà mis la maison en vente (mais pour l’instant aucune visite…) ,mon conjoint à envoyé des CV. ..espère pouvoir réaliser notre rêve. .

        • jennifer

          bonjour à tous,
          Nous vivons dans le vaucluse depuis bientot 10 ans,et très franchement je me retrouve dans bcq de vos commentaires.c est vrai qu’il y a bcq de soleil , le paysage est beau,mais la mentalité c’est juste horrible a vivre,pas d’ami(es) que des connaissances ,on a morfler meme mes filles ne s’intègre pas à l’école,les enfants leurs disent toi tu n ‘es pas d’ici !!!!!a refaire je ne viendrai pas dans le vaucluse,en vacances oui.Nous prenons la décision de s’installer dans l’aveyron ou on espére faire des connaissances de gens sympathique et honnete,pas comme dans le vaucluse ou ils viennent chez vous juste pour voire ce que vous possédez. j’éspère pouvoir me reconstruire en aveyron,ainsi que mon époux et mes filles.

          • Servianés

            Je suis désolé de doucher tes espoirs mais si tu n’es pas aveyronnaise depuis quatre générations au moins tu ne seras jamais réellement accepté à moins que tu ailles à Decazeville .

        • cgi

          Bonjour

          Je suis cannoise et j habite Nice
          Je suis azurèenne depuis 45 ans. Depuis toujours.
          La Côte d’Azur est une région somptueuse mais aussi dure et gourmande q’ une call girl de grand luxe…
          Il faut y être né pour bien le saisir. La région ne fait aucun cadeau ,même à ses enfants.
          II faut être vif, malin, à la limite malhonnête, beau (eh oui c est affreux à dire mais c’est vrai! certaines entreprises recrutent surtout sur le physique…)
          Bardé de diplômes et de compétences. Expérimenté.
          Flexible
          Acharné
          Lutteur
          Dur parfois…
          Bref, moi qui suis une indigène, je peux vous dire que c’est une jungle!
          A vous de voir!
          Courage! C’est beau certes… mais à quel prix!
          Essayez!
          Moi, j’ai donné déjà tout ça et avec succès mais je vous laisse ma place. J’émigre vers le Calvados. Avec mes Alpes Maritimes au coeur.

    • ben

      Bonjour, christelle moi c’est nabil. tout comme toi je souhaiterais m installer dans le sud. De nature méfiant je me suis bien renseigné, de la je vais essayer de te faire partager les différents avis d amis qui vivent dans le sud ou d autres qui ont quitté la grisaille du nord pour s installer dans le sud . Voilà, sache que la plus part d entre eux m ont dit que pour rien au monde ils reviendrai vivres à paris et que la vie qu ils ont trouvé là bas était tout simplement génial. Ayant pousser la curiosité au maximum pour trouver les points négatifs j’ai appris que la grande difficulté est le travail. Pour ma part je ne me sens pas trop concernés car mon travail est très sollicitée. j’ai juste les problèmes de la logistique ! Avec 2 enfants qui vivent avec moi sans mère c’est pas simple. J’ai commencé dès recherche de logement sa pas l air compliqué mais à prendre avec des pincettes ! Si tu a des questions je suis ok. Facebook beni blanco

      • Sylvie

        Bonjour Nabil. Je ne sais pas où vous comptez vous installer mais si c’est à Marseille, seul avec 2 enfants, vous avez intérêt à avoir des horaires très flexibles car pas de garderie dans toutes les écoles à partir de 16h30. C’est qui ont la chance, c’est 17h30 et rien à 11h30 les mercredis. A réfléchir. Je suis aussi de la région parisienne. Je suis venu m’y installer avec ma petite fille alors qu’elle avait 4 mois. J’ai déménagé plusieurs fois en 5 ans et nous vivons depuis un an et demi le carré d’or marseillais (le Haut de Perier). Malgré ça, elle se plait à partir tous les matins à sa maternelle.
        Côté relation avec les autres mamans, c’est très superficiel. Il ne faut surtout pas espérer un gros réseau amical mais jouer le jeu et vivre les choses au jour le jour. J’ai souvent envie de retourner en région parisienne parce que seule sans soutien, c’est crevant. C’est juste le manque de soutien qui est épuisant surtout pour une petite fille très très dynamique. Il faut réserver les places en centre aéré sur l’année scolaire dans les centres aérés qui ne dépendent pas de la mairie. Pour ceux de la mairie, moins chèrs mais horaires limités à 17h30 contre 18h15. A part ça, on se loge facilement quand on a un CDI. Bienvenu dans le sud ! vivez vos rêves. les regrets ne servent à rien. Chacun son expérience.

        • Smain

          Bonjour Sylvie j’habite à màrseille depuis un an je suis originaire de Reims a màrseille j’habite à endoume dans le 7eme je suis bien installé mais je n’arrive pas du tout à me faire des amis cest tres complique Reims me manque souvent

      • Sherry

        Bonjour Nabil,
        En fait Marseille cest super cool en tant que Maghrebin tu auras moins a subir le racisme, mais c est aussi dur que dans l autre partie de la carte du Sud, le travail est rare, la vie chere mais y a le soleil d Algerie a cote et la chaleur humaine! Bonne chance

  234. kawick

    Je suis passé de la Marne à l’Hérault, sans aucun problème. Effectivement, on y trouve ce qu’on y amène. L’intégration s’est passée facilement. Je vis à Florensac.Je viens à l’origine de la banlieue parisienne, puis l’Aisne, la Marne, et enfin l’Hérault. J’ai retenu une leçon. Moi qui ne rentrais jamais dans un bistrot, je me suis forcé à y aller le matin, avant le boulot, pour boire un café.Les troquets de villages ne sont pas les mêmes que dans les villes. Celà reste un lieu convivial (surtout le matin), ou l’on croise les artisans, commerçants, habitants, et même petits notables du coin. A force, la conversation s’engage, et très vite, lorsque vous marchez dans la rue, les gens vous salue amicalement. Il ne s’agit pas de devenir un pilier de comptoir, mais un simple café le matin, est un exellent moyen d’intégration. C’est ce qui s’est passé dans l’Aisne, puis dans la Marne, et maintenant dans l’Hérault.
    ps je suis aussi commerçant sur les marchés, et les places ne sont pas plus dures (ni plus facile) à avoir qu’ailleurs.

      • big

        étant du sud ,et ayant voyager dans tout la france.Pour ,réussir ,dans le sud .je passe que l hérault et un département plus accueillant et conviviale. L ‘ habitude des touristes de mai à septembre .,fait c ette esprit de convivialité.De plus, beaucoup de personnes du nord et ouest de la france se sont établis.Un réseau routier ,Montpellier ,Sète , Béziers sont des villes assez importantes.Prévilèger,un axe de Sète à Montpellier.Dans l Hérault vous avez les plages,et au nord , les gorges de l hérault pour canoé ou rafting.

      • big

        étant du sud ,et ayant voyager dans tout la france.Pour ,réussir ,dans le sud .je passe que l hérault et un département plus accueillant et conviviale. L ‘ habitude des touristes de mai à septembre .,fait c ette esprit de convivialité.De plus, beaucoup de personnes du nord et ouest de la France se sont établis.Un réseau routier ,Montpellier ,Sète , Béziers sont des villes assez importantes.Privilèger,un axe de Sète à Montpellier.Dans l Hérault vous avez les plages,et au nord , les gorges de l hérault pour canoé ou rafting,footing et Vtt en garrigue

    • Sylvie

      Bonjour,je viens du Nord est et nous nous sommes installés depuis 4ans sur Montpellier nous regrettons pas. le temps est pas comparable ,la mer ,tout est agréable ici 😃par contre aucun ami les gens sont superficiel c est très dommage.

      • lafontaine

        Bonjour Sylvie,
        Nous venons de nous installer dans l’Hérault depuis le mois de Décembre, avec mon mari et mes deux filles. Je me pose toujours la question si nous avons fais le bon choix ?.
        C’est avec plaisir que je souhaite échanger avec vous .
        Nous pensons en effet que la région est superbe et avec beaucoup de choses à faire;

        • Juliette

          Bonjour,
          De mon côté je suis en cours d’installation, arrivée depuis début de la semaine, entretiens professionnels en cours également ; étant seule (j’ai quitté mon chéri (pas prêt à me suivre) et ma région) les questions ne cessent dans ma tête.
          Enfin, du coup depuis Décembre avec le recul, êtes-vous toujours dans le doute d’avoir fait le bon choix ?
          Merci pour vos réponses

      • megane

        BOn jour,
        J’HABITE en ce moment dans le nord est avec mon conjoint nous souhaitons partir pour montpellier sans enfant 21 ans donc rien nous retient vraiment
        comment se passe la préparation au déménagement , est ce dur de trouver un logement, ennuyer vous beaucoup de votre chez vous dans le nord
        merci

      • Putters

        Bonjour,

        J’aimerai aller vivre au Sud donc Montpellier, je suis Belge et j’aurai un diplôme dans la petite enfance.

        J’ai deux enfants en bas âges, cela m’effraie un peu de tout quitter mais cela me permettra de repartir à zéro j’ai envie de changer d’air mais je me demande si Montpellier est un bon choix pour trouver du travail et être stable avec deux enfants donc j’ai la garde exclusive Je me pose pas mal de question.

        Merci de me conseiller.

  235. léa

    Caterina, je suis d’accord avec toi »Il vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets »Cette expérience négative, s’il fallait la recommencer, je la recommencerais car on grandit toujours dans la difficulté et non dans la facilité, mon mari trouve qu’il a gâché quelques années de sa vie en faisant cette expérience, moi je trouve qu’au contraire j’ai beaucoup appris et surtout je n’ai pas de remords car j’ai osé aller au bout de mon rêve, j’ai osé le faire et je n’ai pas eu peur d’affronter les difficultés du démenagement, déracinement etc…. En fin de compte, pourquoi je suis partie? pourquoi voulons-nous partir? qu’est ce que je cherchais ailleurs que je ne trouvais pas dans ma région? J’étais partie pour le climat, le mien n’est pas folichon, faut le reconnaître!!! Je partais pour trouver une qualité de vie,du soleil, des produits naturels, l’air pur, je croyais trouver des gens heureux pleins d’amitié et de joie de vivre, le soleil devait automatiquement rendre les gens heureux!!!! J’ai tout trouvé sauf des gens heureux pleins d’amitié et pourquoi???? tout simplement parce que les gens ont les mêmes problèmes existentiels du nord au sud et de l’est à l’ouest, ils ont des joies, des peines, des problèmes qui leur donnent le sourire puis la mauvaise humeur et ainsi de suite…. ils ne sont pas différents ailleurs, ils sont comme nous. Je crois que je suis à la recherche d’un idéal de vie qui n’existe que dans ma tête.Je voudrais dire aussi que les vacances d’été ne sont pas le meilleur moyen pour se rendre compte de la réalité de la vie: »Il fait soleil, les gens sont en vacances, détendus sans réveil, sans boulot, sans factures,sans problèmes, sans routine…. tout est bonheur!!!!!! et c’est du bonheur provisoire, mais tellement agréable. Je me demande si il y a vraiment une région idéale en France avec des critères de bonheur propres à chacun de nous ou est-ce un fantasme qui nous permets d’avancer dans notre quotidien en nous disant: »Un jour, j’irais habiter ici ou la bas » et ça permets de supporter le quotidien et la routine. Mais malgré ce que je dis, je continue à croire et j’ai besoin de croire qu’un jour je m’arrêterais dans un endroit de France et je me dirais; »C’est là que je veux vivre, j’ai trouvé la région de mes rêves, je suis sûre qu’ici je vais être heureuse » alors, malgré mon échec Caterina, je continue à chercher tous les ans en vacances, je change de région, je visite de droite à gauche et je cherche l’endroit qui me permettra de poser mes valises définitivement d’après mes critères de bonheur qui ne seront pas les mêmes pour toi ou d’autres personnes, mais je continue à chercher. J’ai une région en tête, je la visite depuis quelques années, j’y suis super bien, mais l’été!!! donc, je vais aller la rencontrer par surprise en plein hiver et voir si je m’y plais autant sans son soleil, sans les touristes et c’est là que sans artifices, je saurais si vraiment j’y suis aussi bien. Je voudrais dire aussi que partir, c’est plus facile quand on n’a pas d’enfants en scolarité, plus facile quand on est mutés, quand on est retraités et plus facile aussi quand on est pas endettés et également quand on viens de se faire licencier, car on peut tenter sa chance ailleurs, on a plus de boulot!!! je connais des personnes qui ont osé se lancer seuls ou en couples et qui ont réussis leur départ et se sont installés dans une autre région, la femme conservant son boulot, l’homme partant seul pour le boulot et trouver un logement et la femme le rejoingnant après, les risques sont limités. D’autres ont eu leur boîte qui ont fermée, une et même plusieurs choix de mutation ont été proposés, ils ont osé partir et pour rien au monde, ils ne reviendraient dans le nord de la France, certains ont même fait bâtir et sont heureux d’avoir sauté le pas. Il faut oser , ne pas partir comme des chiens fous au hasard, il faut réfléchir, peser les avantages et inconvénients, étudier sa situation, faire un bilan au niveau argent, crédits etc…. et oser partir, la vie est courte, faut pas attendre d’être vieux pour oser vivre ses rêves, la vie, c’est tout de suite, maintenant, après c’est trop tard, on n’ose plus car on a peur et on peut plus se traîner les jambes. Bon! je ne détiens pas la vérité, je parle pour moi et chaque personne a un avis différent et c’est normal, et je pense à cette phrase de ????? qui dit » que la vie est un bien perdu, quand on a pas vécu comme on aurait voulu » VIVE LA VIE

    • selva

      tres belle vérité , à18 ans je suis partie de Paris à Argelès-sur-Mer par coups de coeur pas d emplois j’enmenage chez des oncle les année pass je réussi à m installé un chez moi donc pass mon temps à construire ma vie selibataire mais sans avoir trouvé des amitiés ou on rigole on déconne … Traînant sur les rréseaux sociaux je rencontre une femme du nord on s’aime elle vient avec ses deux enfants tous se passe bien au début mais brusquement finalement grâce à ses enfant les école est les sport des enfant ma femme ses créé en 2 an un cercle dd’amis pour rigolé … Moi occupe a faire le naissaissaire j ai pas u le courage de m implique réellement dans les sport et école de se fait les tension se forme finalement en 13an à par ma femme est les enfants je suis resté seul sans m’amuser réellement alors oui partir ses une bonne chose le sud tous les temps mais sans social ses destructeurs alors revenir à paris ses impossible vu l âge que j’avais quan je suis parti donc on peux se retrouver sans racine seul et gâche son mariage faut réfléchir autant je serais parti vivre dans le nord sa aurais été différant malheureusement on vis dans le sud seul 10 an mariée 3an

    • Eléonore

      Bonjour Léa. Ayant les mêmes préoccupations que vous, la région qui ressort comme la plus accueillante serait la Vendée. Au niveau des gens. Voilà, peut/être une piste à explorer

  236. Yves

    Bonjour Caterina, c’est agréable de vous lire. Avez-vous avancé dans votre projet d’installation dans le Sud de la France ?
    Tenez-nous au courant.
    A bientôt !

  237. Caterina

    Bonjour Léa

    Je suis la « Caterina qui rêve de vivre dans le sud » et j’ai lu ton parcours, je suis d’accord avec toi, je pense que le bonheur vient d’un équilibre intérieur qui ne vient pas de la région d’où l’on vit, mais je persiste dans ma voie, non pas pour la recherche d’un bonheur idéal, puisque le bonheur est en fait une succession de petits bonheurs à saisir au jour le jour, mais un autre élément que j’estime essentiel à mon équilibre.

    Peut être qu’une fois sur place je me rendrai compte que tout n’est pas rose (je le sais déjà par ailleurs) mais je pense qu’il vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets 🙂

    amitié et bonne continuation

    • ben

      Bonjour, excellentes réponse ! Moi c’est nabil et tout comme toi je souhaiterais et même rêve d aller m installer dans le sud plus précisément du côté de canne pouvant s étalé jusque saint maxime. mais c’est pas facile 2 enfants qui vivent avec moi et toutes la logistique. … c’est pourquoi je survol un peu les blog pour essayer de me rassurer. en voyant le parcour de notre bloguiste sa ma refroidi ! Mais en voyant ta réponse cela m’a rassurer en sachant qu’ils se sont peut être installée dans une campagne ! Ou souvent les gens sont accueillant !

      • Fati

        Bonjour Nabil,
        Je viens de découvrir ce site par hasard, en essayant de trouver des avis des personnes qui ont également envie de changer de vie 😉
        Vos commentaires ont attirés mon attention car j’ai quelques points communs avec vous , déjà le fait de vouloir changer de région et ici il s’agit du Var et Alpes Maritimes également..
        Vous vous occupez seul de 2 enfants, si j’ai bien compris, et je suis dans le même cas 
        Ma question est la suivante : avez-vous franchi le pas depuis Mars 2016 ? et si oui dans quelle ville vous êtes-vous installés ?
        Merci par avance pour votre retour
        Fatiha

        • Sandra

          Bonjour je suis dans le même cas que vous j ai mis en vente ma maison dans l espoir de m installer dans le sud avec mes enfants et mon compagnon
          Avez vous avancé dans vos recherches ?

        • Marie Lou

          Vous évitez surtout les coins même légèrement en arriere pays et restez si vous désirez venir dans le Var en bord de mer, c’est plus sympa, mais les mentalités locales restent néanmoins très superficielles, et au bout de 25 ans ici , je ne m’y suis pas encore faite et je compte d’ailleurs en repartir pour retourner en catalogne ou les gens sont plus conviviaux, naturels.le Var c’est loin d’être aussi sympa qu’on s’imagine, mais le climat est très agréable, et après on a du mal a partir uniquement a cause de ça et de la beauté des paysages. A la limite, les bouches du Rhone, c’est sans doute plus ouvert et les gens plus gentils…. Bon courage!

          • MATYUS

            Bonjour Marie Lou,

            J’ai lu votre commentaire. Etes-vous retournée en Catalogne ? Etes-vous espagnole ? Je caresse le rêve d’aller habiter en Espagne . Je vis seule et je me demande si il est possible de s’intégrer auprès des espagnols dans les villes. En allant dans les salles de sport, suivant des cours d’espagnol, par exemple … Qu’en pensez-vous et grand merci pour votre réponse.
            Marie-Noëlle

          • Lilou

            dans l herault on s est installés et pour rien au monde je n irai dans le var région très superficielle malgré bien sûr les beaux paysages mais les gens sont très froid !!! ici dans l herault c le bonheur assuré les gens avec leur accent sont toujours souriant ne ralent pas pour un oui ou pour un non !!! très sympa et j y suis j y reste ! le var c est bien pour la frime pour les vacances mais pas y habiter !!!!!

          • fredo

            Bonjour,
            Avec ma femme et mes enfants nous avons fait le choix de venir habiter dans le sud vers Carcassonne, c’est très difficile, ici la pauvreté court les rues, l’alcool et l’ignorance bat le plein sans parler des mentalités et des incivilités. Notre seul souhait est de retourner dans notre région dans le centre de la France. Il y’a rien ici à part si vous aimez picoler et faire des enfants avec le premier venu, malheureusement c’est comme ça ici. Le sud c’est juste pour passer une semaine de vacances pas pour s’y installer… Réfléchissez bien avant de prendre votre décision….

          • Mp

            C est comme
            Partout faut s adapter ! Rappelez vous que c est à vous de vous adapter et non au sud de s adapter à vous

          • Rahff

            Bonjour Lilou vous êtes ou dans l’Hérault ? Ma femme et moi avons LE projet de nous y installer mais j’aurai voulu avoir des renseignements. Merci à vous

          • Lilou

            Bonjour Marie Lou,
            J’ai lu votre commentaire et je partage votre avis! Je n ai vécu qu un an sur la côte d azur (cannes à nice) et malgré le magnifique paysage et le temps très agréable j ai eu beaucoup de mal avec les mentalités superficielles. Je suis retournée dans le nord mais aujourd’hui j ai à nouveau envie de découvrir de nouveaux horizons ensoleillés. .. on m’a conseillé Toulon mais je ne sais pas trop ce que ça vaut niveau « convivialité « .
            Si certains ont des avis la dessus je serai heureuse de les connaître…
            Bonne journée à tous !

    • Florine

      Bonjour, je regarde de plus en plus des avis de personne ayant passé le cap de partir vivre dans le sud histoire de me donner une petite idée, même si chacun à son avis personnel.
      J’ai 22 ans, et j’aimerai partir vivre dans le sud. Envie de partir de chez moi et essayer de recommencer une nouvelle vie ailleurs. Je pense qu’il faudrait que je trouve un travail avant le logement, mais si un jour je trouve un travail il faudra surement que le logement suive et très rapidement ce qui n’est pas forcément facile a trouver .. J’ai deja regardé sur le bon coin un peu ce qu’il pouvait y avoir dans le département du 64.. Je commence a me renseigner maintenant sur le département du 66.
      Je vie seule et il faudrait que je fasse des économie en premier temps.J’ai le diplomedu CAP Petite Enfance pour travailler en crèche, après si je trouve vraiment pas, les écoles maternelles, l’usine ne me dérange pas. Je ne sais pas comment est le marcher du travail dans ces départements.
      Si vous avez des conseils pour tout je suis preneuse.
      Merci 🙂

      • sibel sza

        Salut Florine j’ai 26 ans et j’aimerai aussi changer de région et m’installer dans le sud tout comme toi 🙂
        As tu Facebook ou whatsupp ?

        • Laura

          Bonjour, j’ai déménagé de la région parisienne il y a 8 mois pour m’installer dans le Var. Et l’expérience est plutôt raide pour l’instant… Entre boulot prenant et le dépaysement, j’ai bcp de mal a faire des connaissances ici et je trouve les gens bien différents..

      • emeline

        Florine j’ai 26 ans et je viens de me lancer dans l’aventure je dois être le 3 octobre dans le 64 (bayonne )pour mon boulot. N’hésite pas à me contacter si tu t’y lance aussi dans cette aventure .

        • Iness

          Il y a quatre ans, j’ai décidé de quitter le sud ouest pour le sud est. Je pensais rencontrer d’autres personnes, me faire des amies mais je suis déçue. C’est une belle région pour les vacances mais pour y vivre tous les jours, ce n’est pas possible. Tout est basé sur le tape à l’œil et le bling bling. Pas facile de trouver des personnes avec qui tu peux construire une vraie amitié. Je pense revenir dans le Sud Ouest où les prix sont nettement moins chers qu’ici.

          • Nelly

            Bonjour,
            J’ai vécu dans le sud à Nice et je m’y suis vraiment attachée. petite préférence pour le coin Villeneuve loubet Antilles Cannes. J y ai été très heureuse car je pratique un honnie la danse de salon et les copains rencontres sont sympa. Les femmes jalouses et pas facile de faire des copines. Mais ça se trouve. Au travail c’est horrible j’étais en banque et les femmes ont tout fait pour que je ne sois ps embauchée en cdi par jalousie et ont gagné. Les gens autour de moi (formateurs, amis) disent que mon physique est dû à ces hostilités. Je n’avais jamais vécu ce type d’exclusion dans aucune région de France auparavant (pour avoir fait le tour de la France à cause de mutations ) . Mais le sud me manque profondément malgré tout…

          • CHANTAL

            tout à fait OK avec toi Ines ça fait 15 ans que je vis à Marseille et en plus des prix chers pour l’immobilier, loyers, restos, alimentation, je trouve, suite à des vacances dans le sud ouest les gens beaucoup plus simples et moins chichiteux dans le sud ouest qu’ici et moins tape à l’oeil comme tu dis même si à Marseille il y a une forme de gentillesse car c’est une ville où beaucoup de gens modestes vivent mais quand même le tape à l’oeil est vivace ici aussi… et les prix des loyers inabordables

          • Jérôme

            Marseille c’est les galere à l’ancien temps,le melting pot des années 60/70, les poli-tocard qui font fortune avec des poubelle (Onet ,haha Honnête !!!),bref la populace depuis la nuit des temps….Y a du boulot à faire quoi ! Signé 1 marseillais qui voit la réalité en face

          • Bonavent

            Bonjour
            J ai lu votre message, moi aussi avec mon mari nous sommes descendus dans le var mais l adaptation est très difficile, après 6 mois nous sommes remonté dans notre région d origine.
            Mais ne peux vous que je ne suis pas sûr d avoir pris la bonne décision , le soleil me manque beaucoup.anonyme

      • pat

        bonsoir Nelly ma fille est parti de la Lorraine pour vivre dans l Hérault.elle se sent super bien las-bas depuis 5 ans elle a trouve du travail un 13 decembre pour commencer le 15 fallait trouve d urgence un appart …. elle a pris une location saisonnière (l hiver c est moins chère ) ça lui laissait le temps de se repérer et de trouver un autre appart avant l été …..elle y a trouve son bonheur dans tout les sens du terme ( amour et maintenant maman ) c est vrai que les gens au boulot sont pas tres sympa avec les Lorrains ….. mais elle se plait dans le sud et veux que je l a rejoigne d ailleurs je commence a m y préparer …… bon courage a vous

        • Soso

          Coucou Pat,

          Elle habite dans ville votre fille, car moi je bosse dans le social et avec mon mari on compte s’installer dans l’hérault. Nous sommes de la région Alsace.
          Merci
          Sonia

      • Jego

        Bonjour florine je viens de m’installer sur le 65 ça fait que 3 mois et je regrette beaucoup moi qui vient de la Bretagne alors pourrais le travail il ya rien et la mentalité laisse tomber pas aimable du tout et du coup je vais revenir dans ma Bretagne. Bonne chance à vous

      • JIMIE

        Bonjour,
        Je parcours pas mal de commentaires sur le Sud de la France, écrits pour la plus part par des gens du Nord.
        Je vis sur la Côte d’Azur depuis 1984 (j’avais 13 ans). Je suis native de Perpignan, et j’ai vécu 10 ans en Savoie. Autant dire que j’ai pas mal bougé dans ma vie. Mon papa étant CRS puis Police Nationale (mutations donc).
        Je suis avant tout particulièrement déçue des avis négatifs sur ma région PACA…
        Cessez de croire que tout y est superficiel, beau, facile…et j’en passe. C’est partout pareil croyez-moi.
        Les Savoyards sont des gens extrêmement froid, mais terriblement généreux.
        Les Catalans sont des personnes dures, mais terriblement attachantes.
        Les habitants de la région PACA sont pour la plus part, des gens n’aient partout SAUF sur la Côte !!!! Mais c’est parce qu’ils viennent s’y installer en « conquérants » et avec des idées fausses qu’ils en repartent déçus et plein d’amertume.
        Sachez que les gens du Sud sont de gros travailleurs (nous faisons plus d’heures sup que n’importe où en France, rapport de l’INSEE) mais le cadre y est trompeur.
        Ce n’est pas parce qu’il fait beau, parce le soleil brille et que la mer et les montagnes y sont MAGNIFIQUES, que tout va vous tomber dans les bras sans rien faire…
        C’est comme dans n’importe quelle autre région de France, il faut de l’huile de coude, de la volonté et de l’endurance pour y vivre.
        J’ai galéré 23 ans seule avec ma fille, alors je sais de quoi je parle…J’ai bossé, bossé, et bossé encore et encore. J’ai eu fait du 7/7 jours pour nourrir ma gamine. Toujours des métiers honnêtes (au cas ou certains penseraient que j’ai fait la michtonne….ou la cagole…). Et j’ai fini par réussir à 45 ans à m’acheter ma maison, ma piscine, mon terrain…. à la force de ma sueur et surtout ma volonté de réussir coute que coute. Tout est possible…même dans le Sud.

        Alors comprenez que tous ces avis négatifs sont FAUX et surtout surfaits. Cessez de croire que nous sommes imbu de notre personne, superficiels et je ne sais quoi encore. Je pourrais en dire autant des gens du Nord parce que lorsque je suis allée en Bretagne, les gens ne sourient pas, font la gueule….blablabla !!! FAUX AUSSI. C’est aussi une question de climat, une mentalité différente. Ils sont supers ces gens là. Comme ceux dans le Sud Ouest…
        Alors svp, cessez donc de critiquer là où vous, vous avez échoué…
        Et pour tous ceux et celles qui y croient encore. ALLEZ Y. VENEZ VIVRE SUR LA COTE et RESTEZ VOUS-MEME TOUJOURS. Ne vous laissez jamais enfumer par des rumeurs, des paillettes. CROYEZ EN VOUS ET VOS PROJETS !!

        Une femme du Sud !

        • gisele

          ohhhhhhhh merci merci,j’ai 47 ans et je suis entrain de divorcer et je quitte travail et région Ardèche pour m’installer j’espère à hyeres,avec mes 2 ados,je sais que se sera pas facile,mais si je n’essaie pas ,je et ne saurai jamais. Donc je vais me lancer ,j’ai confiance en moi.La j’ai fait une demande pour un logement sociale en attendant car je n’ai pas de garant pour autre chose.Merci encore tu ma redonner confiance.

          • jimie06

            Bonjour et merci Gisèle !

            Rien n’est simple surtout avec des enfants, ma fille a été mon essence pour avancer, en plus de ma volonté.
            Je suis CERTAINE que tu vas t’en sortir !
            Good luck
            Jimie

        • mebarki

          bonjour
          Je suis d’accord avec vous avec de la volonté et du courage on peut s’en sortir n’importe ou, pour ma part dans un an je vais prendre ma retraite et je compte m’installer a Marseille, ville que je connais un peu,mais je vais tenter l’aventure en solo.Merci

        • Elisa

          Bonjour! ,je viens de parcourir le site dans l’espoir de trouver des encouragements mais bof! Je voudrai descendre dans le Sud vers ales ou Avignon car il me semble que la vie est moins chère qu’ and paca pouvez vousmerenseignez merci

        • Jorge Caballero

          Bravo Jimie..bravo asi se habla…c est comme ca que il faut parler…et…le ire habiter le sud de la France..attendez mois..

        • Arthur Rimbal

          « Sachez que les gens du Sud sont de gros travailleurs »
          HAHAHAHAHAHAHA
          « Et j’ai fini par réussir à 45 ans à m’acheter ma maison, ma piscine, mon terrain »
          Seule avec un enfant, à 45 ans vous avez réussi à mettre 400000€ de côté. Bravo, vous êtes Trader à la Société Générale ?

  238. Pierre

    Moi aussi j’ai suivi le meme parcours que toi. Et je suis revenu dans le nord et maintenant je ne veux plus changer de region. Avec ma femme on est tres content d’hbiter ici. On a retrouver du travail et on s’est rapproches de nos amis. C’est pas la peine d’idealiser le sud. Il faut d’abord regler ses problemes pour ensuite apprecier ce qu’on vit. Merci.

    • andre

      bonjour a vous tous
      nous sommes du nord 52 ans et soucis d arthrose alors on veut quitter le nord vendre et racheter une maison on prefere de mimizan a biarrytz (mais trop chere ) donc en dessous de ortez le bearn nous plais bien . ( carcassonne ça ne parait pas terrible )pour le climat bien sur le coin de narbonne mais pour 170000 euros il n y a pas grand chose ou du cote d amelies les bains la montagne proche de perpignan .
      merci de nous eclairer
      amities