Vivre des métiers de la création et de l’artisanat

Malgré un goût prononcé pour les métiers d’art et de la création, Céline, bac génie civil en poche, a décidé d’arrêter ses études artistiques il y a quelques années. “J’ai appris un métier que j’ai adoré pratiquer pendant plus de dix ans. Mais cet été, j’ai eu un besoin de changement. J’ai donc quitté mon poste pour un CDD dans une nouvelle structure et un tout autre secteur d’activités. Sans succès parce qu’insatisfaite, mais en confirmant une chose : j’ai besoin de trouver un métier qui me ressemble enfin.Je suis donc en pleine introspection afin de déterminer celui qui me conviendrait le mieux. Une piste ressort : les métiers d’art ou de l’artisanat. Cependant je me retrouve face à des difficultés car je n’ai plus 20 ans et les accès aux écoles et aux formations ne sont pas les mêmes. Pouvez-vous m’aider à y voir plus clair ?”, demande-t-elle à Yves Deloison, auteur du livre Réussir sa reconversion publié chez Héliopoles. Réponse.
Photo by Samantha Hurley from Burst

Vous envisagez de vivre des métiers d’art et de la création. Sachez d’abord que nombre de personnes y parviennent, la preuve est sur toutpourchanger.com. Adrien ex-financier devenu ébéniste par exemple. Mais de métier idéal, il n’y a pas. Quel que soit votre projet à terme, il va falloir combiner un investissement important en temps et parfois en argent avec un talent certain et beaucoup de travail. Rêver donc, mais aussi garder les pieds sur terre pour ne pas se tromper.

Pas quoi commencer pour devenir un artiste ou un artisan ?

Quoi qu’il en soit, vous devez commencer par réaliser un bilan global : motivations, nature des risques à prendre, compétences et ressources mobilisables afin de vérifier la solidité de votre projet. Vérifiez l’adéquation entre vos aspirations et votre talent, repérez les financements mobilisables, calculez les ressources nécessaires à percevoir afin de pouvoir en vivre correctement, explorez les possibilités de formation ou d’apprentissage pour multiplier les chances de réussir et d’atteindre vos objectifs. Bref…

Quel est le prix à payer quand on exerce un métier de la création ?

Tous ceux qui l’ont vécu en témoignent, avant de vous lancer, il faut vous préparer le mieux possible en envisageant tous les aspects : contraintes et sacrifices inclus. Questions à se poser : quelles seront les conséquences sur vous et votre entourage : baisse de revenus, déménagement, travail au domicile, garde des enfants, déplacements… ? En amont donc, testez et confrontez votre projet à la réalité. Si vous voyez que vous ne pouvez pas vivre complètement de votre activité dès le départ, il faudra trouver des solutions intermédiaires. Exercer une activité artistique en tant que pro diffère de la pratique de loisirs. Vous avez une impérieuse obligation de résultat.

A lire sur le même thème
Vivre de sa passion : devenir artiste, artisan, jardinier…
Changer de métier, testez-vous !

One Response

  1. Michel

Leave a Comment