Témoignage : La méthode de Nathalie, cheffe d’entreprise

Famille-Changer-de-vie

© Julien Benhamou

Créatrice d’entreprise, Nathalie, 40 ans, deux enfants “travaille à 200 % dans la journée pour pouvoir se libérer le soir”. Elle témoigne.
Dossier Prendre du bon temps, c’est le moment !

Comme la plupart des mamans, Nathalie Chevallier, un garçon et une fille, compte les minutes et veut faire le maximum de choses. En 2005, après une période d’inactivité de dix-huit mois, elle a créé avec une amie une association à Suresnes : Fée rêvée. La structure est spécialisée dans le placement de jeunes filles au pair. Elle y occupe le poste de responsable administrative.

Eduquer la famille avant tout

« J’essaye d’optimiser mon temps au mieux, débute-t-elle. Je travaille à 200 % dans la journée pour pouvoir me libérer le soir ». Cette résolution n’aboutit pas à tous les coups. Une fois les enfants couchés, il lui arrive de travailler un peu à la maison. « Mais ça reste ponctuel ! », lance-t-elle. Attaché commercial informatique, son mari, 45 ans, gère son temps sans trop de soucis. Plus autonome, il se libère pour emmener sa fille à un rendez-vous. Il est vrai qu’il est moins confronté à la logistique familiale. « Ça, il me le laisse », sourit Nathalie. Stressée quand elle a démarré sa nouvelle activité, elle courait dans tous les sens devant tout assumer, travail et maison. « C’est un peu de ma faute car j’ai mal habitué ma famille », reconnaît-elle.

Les trucs et astuces de Nathalie

Alors aujourd’hui, pour disposer de plus de temps, elle mobilise tout le monde. « Nous nous sommes réunis en janvier dernier et chacun a fait part de ses doléances, continue-t-elle. Nous avons instauré un système que nous appelons les « il vaut mieux ». Dorénavant, chacun met la main à la pâte. Les enfants rangent leur chambre, font leur lit, mon mari met ses affaires au sale. » Et quand l’un d’entre eux ne respecte pas ses engagements, dans la cuisine un point rouge le met en garde. « Mon fils s’en est vu attribué un la semaine dernière car il n’avait pas rangé ses affaires de sport », rit-elle. Elle est persuadée de l’utilité de la méthode. Elle estime aussi que les premiers bénéficiaires à terme seront ses enfants. « Puis ça rend la vie quotidienne plus facile pour tout le monde », assure-t-elle.

Impliquée dans la vie associative

Par ailleurs, Nathalie s’implique au sein de deux associations de parents d’élèves. « C’est moins de temps disponible pour la maison mais je suis contente de m’investir ainsi, affirme-t-elle. Je me sens plus épanouie. » Pour réussir à tout affronter, elle s’aide grâce à un système de listes. « Je couche ce que je dois faire sur le papier, ça me libère l’esprit et je crains moins d’oublier mes tâches », explique-t-elle. Une manière efficace de se sentir occupé en toute sérénité.

Ne manquez pas les articles du dossier Prendre du bon temps, c’est le moment !
Surmenage, stress, pression… Dites stop ! Il est temps de prendre son temps
Pour mieux concilier vie pro et vie perso, on peut changer ses habitudes
Prendre du bon temps, c’est le moment !

Vos réactions ici !

Leave a Comment