Confinement, une invitation à imaginer sa reconversion

Confinés pour cause de crise sanitaire due au Covid-19, notre vie s’est arrêtée. Comme l’écrit Psychologies, “toute sortie en dehors du domicile est strictement réglementée et limitée à des situations impérieuses et d’extrême nécessité. Le travail, qui occupe une place de premier rang dans notre quotidien, est brutalement transformé : entre chômage partiel et télétravail…” Même si les conditions ne sont pas les plus favorable, le confinement permet de se recentrer sur soi, de se questionner sur son métier et sa vie professionnelle. L’occasion d’anticiper le changement ?


“La crise inédite que nous traversons nous invite à nous recentrer sur nous-mêmes et à nous questionner sur le sens de notre job, annonce cet extrait de l’article du site de Psychologie. Le temps, ressource après laquelle nous courrions, s’installe à notre table et nous dit en nous fixant droit dans les yeux : regarde-moi, je suis là maintenant. Il nous suggère de regarder ce confinement comme un cadeau pour redécouvrir qui nous sommes, ce qui est important pour nous, pour faire tout simplement le bilan et penser à notre avenir. Quelles sont mes aspirations ? Qu’est-ce que j’aime faire ? Quels sont mes talents ? Qu’ai-je envie d’apporter aux autres ?
L’attention portée à juste titre au personnel soignant amène certains salariés à s’interroger sur l’utilité de leurs jobs. Remplir des tableurs toute la journée ? Faire de la comptabilité alors que je n’ai jamais aimé les chiffres tout ça parce que j’ai grandi avec le modèle de réussite « études supérieures + emploi en cdi = vie réussie » ? Mais suis-je heureux ? Est-ce là la définition que je me fais de la réussite ?
Poussés à l’extrême, nous nous rendons compte que la vie peut (vraiment) basculer du jour au lendemain. Comme les personnes qui ont frôlé la mort ou vécu un événement émotionnellement bouleversant. Les perspectives sont remises à jour. On se dit que c’est une seconde chance et que l’on ne veut pas regretter à l’aube de ses 70 ans ne pas avoir osé prendre plus de risques pour réaliser nos rêves et ne pas avoir davantage cru en nous.
Parce qu’en somme, personne ne regrette d’avoir gagné plus d’argent. Parce que se donner le droit et les moyens de se reconvertir, de monter sa boîte ne veut pas dire sauter en chute libre sans parachute. Les personnes raisonnables prennent des risques mesurés.”
Lire la totalité de l’article ici.

Leave a Comment