100 000 nouveaux retraités ont changé de région en 2013

top-10-des-departements-retraite-changent-regionEn 2013, plus de 700 000 Français ont pris leur retraite (source : CNAV) et parmi eux, 100 000 ont changé de région. Selon l’INSEE, presqu’un tiers des actifs aura quitté la vie professionnelle d’ici à 2020, soit 8 millions de personnes… Avec un âge moyen de 62 ans, ces nouveaux retraités sont encore actifs et ont de nombreux projets de vie ! Changer de lieu de vie est l’une de leurs priorités. Source : parcoursfrance.com

Selon l’INSEE, un peu plus de 30% des déménagements ont pour principale motivation un départ à la retraite ! Et si seulement 20% des retraités mènent à bout leur projet de déménagement, près d’1/3 d’entre eux l’envisagent (Source : Ipsos, 2009)… Cette mobilité est donc loin d’être anodine : au total, ce sont près de 100 000 retraités qui changent de région tous les ans (source : INSEE, Parcours France). Ce phénomène est particulièrement important en Ile de France, avec en moyenne 31 200 départs de retraités en régions chaque année (source : INSEE, Parcours France). Cet exode, 25% des futurs retraités parisiens l’envisagent (source : “Vieillissement, activités et territoires à l’horizon 2030”, la Documentation Française) !
Dans l’ensemble, les retraités des grandes métropoles (Marseille, Lyon, Lille, Bordeaux, Nantes…) et du quart Nord-Est (Nord Pas-de- Calais, Picardie…) sont les plus mobiles. Mais la France est aussi très attractive pour les retraités étrangers. Chaque année, près de 11 000 d’entre eux choisissent de s’installer dans notre pays (anglais, belges, néerlandais, allemands, suisses…).

A l’Ouest et au Sud !

Les zones littorales de l’Atlantique et du Sud comme principales destinations…
Sans surprise, les retraités ont tendance à s’installer au soleil et/ou à proximité du littoral. Les villes moyennes de la façade Atlantique et de la côte méditerranéenne sont particulièrement prisées, car elles proposent un excellent compromis entre qualité de vie, loisirs et infrastructures (santé, transports…). Citons par exemple Antibes, Saint Raphaël, La Rochelle, Vannes, Royan, Arcachon…
Avec une pension mensuelle moyenne de 1 288€ par retraité, ce sont chaque année plus de 1,5 milliards d’euros (près de 8 milliards en 5 ans) qui ont changé de région… Et ce, sans prendre en compte les 53 000 étrangers qui ont choisi la France pour profiter de leur retraite sur cette même période (INSEE, Parcours France). Ainsi, la base résidentielle (qui désigne les revenus entrant sans lien avec la production locale) devient un élément majeur du développement territorial. Le développement économique d’un territoire ne dépend finalement plus uniquement de sa capacité de production, il peut aussi être fondé sur sa capacité à attirer de nouvelles populations dépensant leurs revenus localement. Cet enjeu est d’autant plus important que l’on sait que, selon une étude réalisée par Aon consulting, les Français font partie des Européens qui souhaitent le plus demeurer dans leur pays d’origine pour leur retraite (cinq Français sur six expriment ce souhait).

Bon plan pour les villes choisies

L’installation de retraités est une manne financière substantielle dans certaines villes ! Ces nouveaux habitants se logent, s’équipent, consomment et paient leurs impôts localement sans avoir à y travailler… L’arrivée de 1 500 retraités en 5 ans à Cannes a apporté, en moyenne, un revenu de potentielle consommation de l’ordre de 5 millions d’euros par an ! Dans le même ordre d’idée, les retraités installés dans les 5 dernières années à Saint-Raphaël lui ont apporté sur la période étudiée 30 millions d’Euros.

Top 5 des départements de destination des retraités qui changent de régions…
Avec plus de 18 000 installations en 5 ans, le Var est le département qui séduit le plus les retraités… Saint Raphaël et Toulon en sont les destinations favorites !
L’Hérault est la deuxième destination des retraités avec 15 000 installations en 5 ans. Montpellier, Agde ou encore Sète sont leurs principales destinations.
La Charente Maritime complète le podium avec 14800 installations en 5 ans. Les retraités sont particulièrement attirés par la Rochelle et Royan.
Avec 13 000 installations de retraités en 5 ans, les Alpes Maritimes se positionnent en 4e position. Nice, Antibes, Cannes en sont les principales destinations.
Les paysages et le climat du Morbihan en font une destination de choix – avec près de 13 000 retraités installés en 5 ans. Vannes, Sarzeau et le golfe y sont les principales destinations.

Top 5 des départements et régions d’origine des retraités qui changent de région
On constate un exode massif des retraités franciliens, avec 156 000 départs de l’Île de France en 5 ans, notamment originaires de Paris et Versailles.
Le département du Nord peine à conserver ses retraités. 11000 d’entre eux ont changé de région en 5 ans, notamment au départ de l’agglomération lilloise.
10000 retraités ont quitté les Bouches du Rhône en 5 ans, notamment au départ d’Aix-en- Provence et de Marseille.
Près de 9 000 retraités ont quitté le Rhône (Lyon et Villeurbanne en premier lieu) en cinq ans.
Le Var est aussi un département que quittent les retraités. 8 500 s’en sont éloignés en 5 ans, au départ notamment de Toulon et Fréjus.

le salon PARCOURS FRANCE propose deux ateliers  dédiés au changement de région au moment de la retraite.
Ainsi, seront présentes sur le salon deux coachs retraites sur le sujet : Quelle région pour profiter pleinement de votre retraite ? Un atelier sera également consacré aux opportunités de la Silver Economie en régions !

Salon Parcours France Vivre et réaliser vos projets en région
Plus d’informations sur www.parcoursfrance.com
14 octobre 2014 – Espace Champerret

One Response

  1. Julie

Leave a Comment