Qui peut m’aider à réussir ma reconversion ?

qui-peut-m-aider-a-me-reconvertir.JPGSamia est confrontée à un problème : elle s’est trompée de voie professionnelle mais ne sait pas comment en changer. A qui peut-elle s’adresser ? Elle écrit à toutpourchanger.com. Yves Deloison lui répond.

Comme beaucoup d’entre nous, Samia rencontre un problème professionnel de taille. Elle a 22 ans et elle m’écrit : « Mon métier ne me plaît plus ! J’ai décroché un BEP puis un bac pro dans l’hôtellerie, en cuisine. En cours de première année de BTS, j’ai décidé d’interrompre mes études. Mon job ne me satisfaisait plus. Je sais que des centaines de personnes travaillent par devoir plus que par envie et que nous vivons une rude époque où chacun doit courber l’échine sous le poids du système. Rien n’est facile, et sans travail encore moins. Mais malgré mon jeune âge, je pense déjà à me reconvertir, et rapidement. Mes idées sont encore floues et mes questions très nombreuses… Je vais prendre rendez-vous avec l’AFPA pour me renseigner sur les formations accessibles. Est-ce une bonne idée ? Vais-je devoir reprendre un cursus au plus bas niveau, un CAP ou un BEP par exemple ? Y a-t-il d’autres organismes pour me renseigner ? Existe-il des aides pour mener à bien ma reconversion ? »

Un problème d’accompagnement

Pour commencer Samia, je vous remercie de la confiance que vous m’accordez. Depuis longtemps, je défends l’idée qu’il faut proposer un service d’orientation professionnelle digne de ce nom, ouvert à toute personne, quels que soient son statut, son expérience et son niveau de formation : demandeur d’emploi, fonctionnaire, salarié, père ou mère au foyer. Face à la situation du travail, et du chômage par ricochet, est-ce vraiment un luxe d’offrir la possibilité à chacun d’appréhender les changements professionnels ? Quel salarié ne se sent pas menacé de perdre son emploi ? Quel demandeur d’emploi n’angoisse pas à l’idée de ne pas réussir à rebondir ? Imaginons une structure dont le rôle ne serait pas de contrôler la performance des individus quant à leur recherche d’emploi, mais qui soit plutôt en capacité d’accompagner la construction de leur projet. Un service conçu dans l’intérêt général.

Des pistes sur Internet

Ne rêvons pas, il n’y a malheureusement rien qui corresponde à cela actuellement. Reste donc pour vous, Samia, la méthode qui consiste à chasser l’info. D’abord grâce à Internet. Les ressources y sont inépuisables. Attention cependant, faites le tri car il y a à boire et à manger. Pour découvrir des métiers ou mieux connaître ceux auxquels vous pensez, le site de l’Onisep propose des fiches détaillées. Visitez aussi sur le portail Orientation pour tous mis en place par l’Etat, les partenaires sociaux et les régions. Vous y trouverez les dispositifs pour vous aider à bâtir votre projet – enfin si vous faites partie des heureux bénéficiaires d’aides – ainsi que des mesures pour financer une formation. A vous de trouver la case qui correspond à votre profil.

Des lieux à solliciter

En parallèle, partez à la rencontre de professionnels et rendez-vous dans les différents organismes chargés de vous informer. L’AFPA est une bonne piste si vous avez déjà des idées en matière de formation. Vous pouvez aussi vous adresser à votre mission locale, uniquement destinée aux moins de 26 ans, et pourquoi pas, au Pôle Emploi. Si vous avez la chance d’habiter dans une région dotée d’une Cité des métiers, faites-y un tour. Ce lieu, riche d’infos, a pour mission de répondre à vos interrogations. Ensuite, à vous de reconstituer le puzzle à partir des multiples données glanées à droite et à gauche. Ça n’est pas le plus facile. Bon courage ! Et n’hésitez pas à venir nous raconter.

Sur le même thème et en exclu sur toutpourchanger.com
Vidéo – Qui peut vous aider à changer de vie ?
Vidéo – Changer de vie : étapes, durée, organisation
Les étapes pour réussir à changer de vie
Changer de vie : les questions à se poser

4 Comments

  1. François
  2. Mylène
  3. Christelle

Répondre à Yves Annuler la réponse