Comment ouvrir des chambres d’hôtes ?

Comment vérifier que votre projet de maison d’hôtes est viable ? Qu’est-ce qui marche ? Quelles sont les aides à disposition ? Suite et fin.

De quelle manière vérifier que le projet est viable ?
Il faut déjà définir ses attentes sur le plan économique. Pour la majorité  des propriétaires de chambres d’hôtes, l’activité est patrimoniale, les revenus complémentaires à un salaire ou une retraite, ils permettent l’entretien de la maison. On n’est pas sur un raisonnement économique de business plan.
Pour ceux qui veulent en vivre ou achètent une maison et y investissent tout le travail d’une vie, mieux vaut revenir aux fondamentaux de la création d’entreprise et étudier son projet sous tous les aspects : l’emplacement, l’étude de marché, le budget, les moyens pour se faire connaître…

Quels positionnements marchent mieux à présent ? Comment se différencier ?
Il y a plein de choix, on peut proposer un accueil tourné vers la famille, le bien-être, le développement durable, le romantisme, la gourmandise…, proposer des activités complémentaires de découverte de la région, de spécialités ou de savoir-faire. Mais le secret et la difficulté, c’est justement de faire un choix et que tout soit cohérent : ouvrir une chambre pour proposer des nuitées, c’est réducteur et décevant à la longue. Il faut proposer un lieu de vie qui vous ressemble et ne jamais oublier que la particularité, le charme d’une maison d’hôtes, ce qui la rend unique, c’est l’accueil et la famille qui reçoit.

Où s’implanter pour multiplier les chances de réussir ? Régions ? Types d’environnement ?
Il y a des opportunités dans toutes les régions car il ne faut pas comprendre le tourisme comme seulement lié aux vacances. On reçoit en maison d’hôtes aussi des professionnels et toute personne qui a besoin d’un hébergement. En revanche, sur un territoire, le taux d’occupation peut varier à 10 km prêts, l’emplacement est donc très important et chaque emplacement faire l’objet d’une étude de marché qui va en donner les forces et faiblesses. Il peut être difficile mais nécessaire de renoncer à un achat immobilier voire à des travaux lorsque la maison est trop loin de tout ce qui peut amener des clients.

Quelles sont les aides en tous genres ou les subventions qui aident à monter son projet ?
Il y a en a de moins en moins et cela ne va pas s’arranger. Les plus courantes sont locales, donc il faut regarder les subventions départementales qui peuvent encore être octroyées pour création ou montée en gamme d’un hébergement existant. Elles sont liées à l’adhésion à un label pendant plusieurs années. Ensuite, il faut regarder les aides européennes qu’on trouve au niveau des Régions. Celles-ci ont publié des plans de développement locaux, avec dossiers à remplir si on s’inscrit dans le cadre du projet, cela peut être la mise en valeur d’une partie du territoire par exemple. Enfin selon son cas, il faut regarder toutes les aides liées à la création d’une entreprise, comme le maintien des allocations chômages, les exonérations fiscales les premières années et les crédits d’impôts notamment liés aux démarches de développement durable.

Consulter d’autres articles sur le même thème, c’est ici

Leave a Comment