Catégorie : de pays

S’installer en Grande-Bretagne

IMG_5098Perfide Albion. Un surnom peu flatteur très souvent donné à l’Angleterre, révélateur des rapports « je t’aime je te déteste » tissés depuis des siècles avec nos voisins d’outre-Manche. Le royaume et sa Queen accueillent pourtant aujourd’hui beaucoup de Français ! Mais que viennent-ils tous y chercher ? Éléments de réponse.

Continuer la lecture

Québec : la belle Province mise sur vous !

Selon les prévisions d’Emploi-Québec, plus de 700 000 emplois seront disponibles au Québec au cours des 5 prochaines années. De ce nombre, près de 20 % seront occupés par la future population immigrante.
Pour combler ces emplois les employeurs du Québec comptent sur la qualité de la formation des candidats européens et l’expertise qu’ils peuvent apporter au sein de leurs entreprises.
Continuer la lecture

Etude de cas : dans quel pays vivre au chaud, pour pas cher et sans risque ?

quel-pays-vivre-au-chau-pas-cher_levant_toutpourchanger« A 48 ans, avec trois enfants et quelques économies, nous pensons quitter la France pour quelque temps afin d’investir dans un autre pays dans le secteur de l’immobilier, écrivent Ingrid et Alain. Plutôt attirés par la chaleur, nous ne voulons cependant pas nous exposer à des risques politiques, économiques ni à l’insécurité. En clair, nous cherchons un coin où il fait bon vivre avec un budget raisonnable. Que pourriez-vous nous conseiller sur la base de ces critères ?« 

Il s’agit là d’une équation bien intéressante à résoudre. Qui peut même servir d’étude de cas à tous ceux qui rêvent de changer de vie ou de se reconvertir. En effet, lorsqu’on s’engage dans une démarche de changement, il faut prendre en compte un certain nombre de critères. Ces critères permettent de placer le curseur du niveau de contraintes acceptable et de faire des choix en conséquence. Mettez-vous à la place d’Ingrid et Alain qui mettent dans la balance le climat, le niveau de risque économique et politique et le niveau de vie du pays d’installation.

Faites l’exercice comme si c’était à vous de décider

Certes, ces critères se révèlent difficiles à quantifier. Leur perception est plutôt subjective. Exemple : qu’est-ce qu’un niveau budgétaire raisonnable ? Si Ingrid et Alain veulent creuser plus en profondeur, ils doivent détailler et préciser tous ces éléments.

Malgré cela, je me tourne vers vous, chers visiteurs de toutpourchanger.com : à partir des critères d’Ingrid et Alain, quelles sont les idées, pistes que vous pouvez leur proposer ?
D’après vous, que nous manque-t-il pour aller plus loin dans la réponse à apporter ?

Quoi qu’il en soit, sachez que cette méthode de résolution de problème est un excellent exercice à réaliser par tous ceux qui ont besoin de comprendre comment construire leur projet professionnel.