Le Père Noël est-il une ordure de sexiste ?

En cette période de fêtes, toutpourchanger.com a décidé de remonter les bretelles du Père Noël. Et donne une piste pour en finir avec le sexisme des distributeurs et des marques de jouets qui conditionnent.
Photo by Les Anderson on Unsplash

Un matin de Noël. Il est tôt. Nos chers enfants trépignent dans leur lit. Une fois encore, ils découvrent leurs cadeaux, émerveillés. Vous les observez, attendri. Déballage. Pour le plus grand, une console de jeu dernier cri, pour le deuxième, un circuit automobile et pour la dernière…, une cuisine toute équipée et son nécessaire de ménage. La chanceuse !

« Regardez comme elle s’amuse à récurer sa petite vaisselle »

Euh… la chanceuse, vous êtes sûr ? Regardez comme elle s’amuse à récurer sa petite vaisselle. Au même moment, l’aîné, figé devant son écran, plonge dans un univers fantastique à couper le souffle. Le deuxième mène sa course, haletante. La troisième, encore petite, profite de la confrontation au monde du réel que lui a généreusement offerte le Père Noël. Comme il est gentil. Une Mère Noël aurait-elle fait mieux ? Bref, cherchez l’erreur. Le sort de la dernière est scellé pour les décennies à venir. Rôle et place déjà bien attribués sans que personne ne trouve rien à redire. En revanche, ne cherchez pas les raisons qui expliquent les affres que vivent les femmes : rémunérations inférieures, postes moins qualifiés, temps partiels, contrats précaires, moindres retraites…

5 minutes de votre temps pour que ça change

C’est ce clivage sexiste que dénonce nombre d’associations qui vous invitent à agir facilement. Un doigt de votre bonne volonté et 5 minutes de votre temps suffisent pour qu’enfin, les choses bougent. Comment ? En signalant au Défenseur des droits le nom et l’adresse des magasins qui pratiquent l’affichage sexué et sexiste des jouets. Indiquez vos nom, prénom et coordonnées et précisez votre relation à l’enfant pour signaler que vous êtes directement concerné en tant que parent ou proche. Et envoyez vos courriers au plus vite (il est encore temps !). De même boycottez et invitez à boycottez les enseignes ou marques de jouets qui abusent et sur-abusent des clichés les plus éculés pour vendre leurs produits. Pour en finir avec le bourrage de crâne dont sont victimes les petites filles qu’on programme à être de futures ménagères.
Joyeux Noël Félix !

7 Comments

  1. Zabou
  2. gerart
  3. Annona

Leave a Comment