Le bruit et l’odeur de la campagne

IMG_0693.JPGEn réaction à plusieurs articles publié par toutpourchanger.com sur le thème de l’installation à la campagne ou du changement de région, Franck interpelle les citadins : entre le son de la cloche qui égraine les heures y compris la nuit, le tracteur qui tourne à longueur de journée, l’aboiement des chiens à n’en plus finir et l’odeur du lisier, attention aux déconvenues.

« Que ceux qui veulent vivre à la campagne n’y partent pas avec une vision bucolique uniquement. La campagne est aussi un lieu de travail. Il ne faut pas se sentir dérangé quand par exemple les vaches beuglent dès 6 heures 30 du matin au moment de la traite. Il y aussi les moutons qui bêlent, l’âne qui braie, le coq qui se met à chanter de bonne heure… Et c’est sans compter le bruit de la mécanique : les machines agricoles qui tournent toute la nuit quand arrive le temps de la moisson ou le canon à pigeons qui se met en route toutes les cinq minutes par exemple.

Ccchhhuuuttt !!!

La camionnette du boulanger qui passe à 7 heures même le dimanche pour distribuer le pain ou les cloches de l’église rythment la vie rurale. Elle n’en manque pas ! Et quand un faisan tombe de la toiture parce qu’un chasseur lui a tiré dessus, mieux vaut en rire. Pas question de préparer de bons repas lors de la moisson quand la poussière envahit l’espace. Lorsqu’arrive le temps des récoltes, l’odeur du lisier et de la pulpe de betterave vraiment horrible oblige à prendre son mal en patience.

Composer plutôt que s’opposer

Puis, petit à petit, on discute avec le fermier qui devient un ami et peut bouger de quelques jours certaines tâches parce que ça ne nuit pas à son travail. Il ne faut jamais oublier que la ferme est son gagne-pain et sa vie, ce qu’on doit respecter. Au fur et à mesure, lui aussi apprend à nous respecter et il peut même nous rendre des services : retourner notre jardin ou nous donner quelques conseils en matière de culture par exemple. Il peut aussi éviter d’employer certains pesticides ou produits nocifs prêt de notre jardin.

Savoir où vous mettez les pieds

Non la campagne n’est pas qu’un lieu de repos ! C’est certes l’occasion de vivre autrement, plus lentement, mais les contraintes existent. C’est pourquoi il est préférable de ne pas négliger les rapports humains et de faire preuve de compréhension. Si vous voulez partir vous installer à la campagne, réfléchissez bien à tout cela. Terre-à-terre et logique, c’est au gagne-pain et aux habitudes des gens qui vivent dans cet univers rural que vous serez confronté. La campagne à ses lois que ceux qui y résident doivent accepter. »

En exclusivité et sur le même thème sur Toutpourchanger.com
Test : Êtes-vous plutôt Paris ou province ?
Quitter Paris pour la province ou pas ?
Comment gagner sa vie à la campagne ?
Voulez-vous changer de région ?
Vidéo : Amaury, informaticien devenu agriculteur bio
S’installer dans un parc naturel régional ou vivre dans le Cantal
Ouvrir une maison d’hôtes, mais à quel prix ?
Vivre à la campagne, ça ne s’improvise pas
Créer un magazine à la campagne, ça marche !
Paris, province, ville ou campagne, où préférez-vous vivre ?
Match Paris / Province : avantage à la capitale !

One Response

Leave a Comment