Un bon moyen pour changer de job : validez vos acquis professionnels (VAE et VAP)

main-stylo-carnet-julien-benhamouChanger de poste ou de job pour évoluer, vous y pensez mais vous ne savez pas comment faire ? Une solution existe : la validation de vos acquis professionnels. Traduction de cette formule barbare : faire reconnaître officiellement les compétences acquises tout au long de votre carrière. Une première étape qui permet notamment d’accéder à un niveau de formation supérieur à celui que vous possédez déjà. Vous pourrez par exemple décrocher un diplôme sans suivre l’intégralité du cursus.


A l’instar de la formation, la validation des acquis est un moyen de construire votre nouveau projet ou de vous voir reconnu dans vos fonctions actuelles. Pour cela, deux options s’offrent à vous :

La VAE (Validation des acquis de l’expérience), formule proposée depuis 2002 à ceux qui disposent d’au moins trois ans d’expérience professionnelle pour certifier leurs compétences professionnelles et obtenir un diplôme équivalent, un titre professionnel ou un certificat de qualification. Le parcours dure la plupart du temps de six à douze mois. La procédure, relativement laborieuse, consiste le plus souvent à monter un dossier très complet qui sera ensuite présenté devant un jury de professionnels et d’enseignants.
Réussir sa démarche de VAE – 3e édition: Bâtir le dossier de validation des acquis, réussir l’entretien, préparer l’après-jury

La VAP 85 (Validation des acquis professionnels). Issue d’un décret de 1985, ce processus poussé permet de valider le niveau requis nécessaire pour intégrer ensuite une formation. Objectif à terme : décrocher un diplôme.

Pour décider quel dispositif se révèle le plus adapté à vos besoins, il faut d’abord définir votre projet et les objectifs précis pour le réaliser. La validation des acquis s’inscrit comme un des moyens qui permet de construire un nouveau projet. Pour vous aider dans la démarche de validation, faites vous accompagner par le service ressources humaines de votre entreprise ou par un conseiller VAE issu d’une structure spécialisée.



Ça change ma vie

Sandra, fidèle de toutpourchanger.com, a choisi l’option VAP. Premières impressions : « Je dois compléter un dossier d’inscription mais les doutes arrivent. On me demande de justifier d’acquis professionnels pour intégrer deux licences, infocom et journalisme multimédia, mais comme j’étais assistante de direction auparavant, je ne vois pas en quoi mes compétences peuvent entrer dans ce cadre ». En effet, difficile d’identifier et de valoriser les compétences pertinentes par rapport au projet ciblé. C’est pourquoi, certaines universités ou écoles vous accompagnent dans cette démarche. Autre difficulté pour Sandra : « Je dois revoir mon cv et ma lettre de motivation mais depuis le temps que je ne suis plus dans le circuit de la recherche d’emploi, je ne sais pas comment m’y prendre. » Pour mener à bien la totalité de ce processus lourd mais valorisant, impossible de s’engager sans prendre la mesure du travail à effectuer. S’accrocher nécessite d’avoir bien saisi l’intérêt qu’il représente. C’est pourquoi malgré les doutes, Sandra persiste et signe. Elle sait que c’est un levier clé pour faire évoluer sa carrière et tout changer à terme.

Pour en savoir plus
Portail national de la VAE
CNDP : pour rechercher un diplôme, un titre, un certificat de qualification
Intercarif, le réseau des organismes de formation
Greta, le service public d’éducation pour les adultes
Enfin, pour accéder au Dispositif académique de la validation des acquis, tapez « DAVA » et le nom de votre région sur le moteur de recherche.
Réussir sa démarche de VAE – 3e édition: Bâtir le dossier de validation des acquis, réussir l’entretien, préparer l’après-jury

N’hésitez pas à poser vos questions ou à témoigner sur toutpourchanger.com.

Découvrir le témoignage de Sandra épisode 1 et épisode 2 sur toutpourchanger.com

2 commentaires

  1. Florence

    Quand j’ai eu 43 ans, j’ai quitté mon poste de responsable logistique début 2004 pour suivre mon mari à Toulon. Au départ, j’avais un DUT logistique. J’ai profité de ce changement pour m’engager dans une formation en ingénierie des transports. Le responsable de la formation m’a prévenu qu’avec mon expérience j’allais m’ennuyer. Il m’a conseillé de passer par la VAE pour obtenir le DESS (ça s’appelait encore comme ça à l’époque). Je l’ai eu. Au même moment, je suis entrée en formation avec l’objectif de décrocher une licence et une maîtrise de sciences de gestion. Grâce à la démarche de VAE, j’ai un DESS, une licence et une maîtrise et j’ai même réussi à choisir le poste qui m’intéressait parmi les différentes offres. Ca m’a donné beaucoup d’assurance. Il faut s’accrocher mais ça vaut le coup.

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>