S’installer aux Antilles (1)

s-installer-antilles-ortiz
©N. Ortiz

Sable fin, eau turquoise et cocotiers, la Mer des Caraïbes et ses îles paradisiaques vous font rêver. Pourquoi ne pas y poser vos valises ? Autre rythme, autre climat et autre vie garantis. Précautions et conseils avant de vous envoler.

Guadeloupe, Martinique, Saint-Barth, Saint-Martin… dans notre esprit, ces destinations riment surtout avec vacances. Pourtant, là-bas aussi, on vit et on travaille. Le bonus : un contexte presque idyllique. Comme vous le savez, les Antilles françaises c’est la France, donc si vous recherchez de nouveaux horizons tout en conservant vos repères professionnels, administratifs…, ces îles vous raviront. Indicatifs téléphoniques, sécurité sociale, langue, services, système d’éducation : tout est identique.

Bienvenue sur les îles

Evidence à rappeler, si vous voulez vous y installer, vous devrez supporter la chaleur. Les températures oscillent toute l’année entre 20 et plus de 30°. Deuxième condition clé, vous devez vous adapter au rythme antillais. Si vous n’avez travaillé qu’en milieu très urbanisé, vous risquez d’être surpris, car là-bas, il vaut mieux apprendre à prendre son temps. La chaleur vous y aide. Enfin, préparez-vous à l’éloignement géographique. En outre, imaginez-vous sur une île à longueur d’année. Il faut s’assurer que cela vous convient. Tenter l’expérience à l’occasion des vacances n’a rien à voir avec une vie insulaire au quotidien. Skype, MSN, blogs et réseaux sociaux offrent aujourd’hui la possibilité de rester connecté à vos proches. Qui de toute façon se feront un plaisir de vous rendre visite.

S’intégrer aux Antilles

s-installer-antilles-bateau
©N. Ortiz

toutpourchanger.com le souligne à chaque fois qu’il s’agit de partir vivre ailleurs : n’oubliez jamais que, dès lors que vous souhaitez changer de région ou de pays, c’est à vous de vous adapter. Apprécier les Antilles c’est profiter de la mer et des paysages, mais c’est aussi savoir apprécier ses habitants et ses traditions. Pour bien vous intégrer, il faudra donc y mettre du vôtre et c’est votre attitude et votre finesse de jugement qui feront la différence. Le climat est chaud aux Antilles et les relations entre communautés sont parfois houleuses. Prenez garde de ne pas faire sans arrêt référence à la France en sous-entendant que c’est mieux. D’une part, les Antilles françaises, c’est la France ! D’autre part, si c’est ce que vous pensez, pourquoi ne pas y retourner ? L’intégration et l’adaptation au rythme local posent parfois problème, on le disait mais faites en sorte de vous débarrasser de vos préjugés sur les Antilles.

La vie chère

Autre spécificité locale : le coût de la vie y est bien supérieur à celui de l’Hexagone. Les prix de l’alimentaire par exemple sont beaucoup plus élevés, en particulier, les produits importés. Pour un caddie local identique à un hyper sur le continent, comptez de 20 à 50 % de surcoût à la caisse selon les produits. L’immobilier a fortement augmenté ces dernières années. Vous n’aurez pas forcément la possibilité de vous installer dans une villa face à la mer dès l’atterrissage comme vous en rêvez. Pour compenser ces prix le plus souvent exorbitants, vous pouvez bénéficier d’un abattement fiscal de 30 % dans les Antilles françaises. Donc, pour vivre aux Antilles, vous n’avez pas le choix, il va falloir travailler ! Et vous, racontez-nous votre expérience de la vie aux Caraïbes. Tous vos témoignages sont les bienvenus !

 

Pour trouver un appartement ou une maison, vous pouvez consulter les annonces de Domimmo ou de Zananas Martinique.


Vous voulez tout savoir pour partir travailler aux Antilles, ne ratez pas la suite de cet article Travailler aux Antilles.


61 commentaires

  1. Agnes

    Bonjour,
    Je souhaiterais venir m’installer a la Guadeloupe avec mon fils de 14 ans..Maltheureusement il ne parle pas bien le francais. J’aimerais savoir s’il y a des ecoles internationales et avoir une idee sur les prix des ecoles. Egalement quels sont les loyer pour une maison pas loin de la plage, equipee ou non equipee.
    Merci d’avance
    Agnes

  2. Marc

    Je suis un Malien qui vie en Italie et j’aimerais partir vivre en Guadeloupe,Martinique ou Antilles mais en réalité je ne connais ni l’un ni l’autre si je peux avoir des conseils de votre part ça me verrai beaucoup plaisir.
    Merci d’avance toute les propositions sont les bienvenus.

  3. Trimoreau

    Bonjour, nous aimerions moi et Marie et ma petite fille de trois ans partir vivre en Guadeloupe. Ce qui m’inquiète un petit peu c’est le vent en métropole, et l’arrivée là-bas. Nous avons un Maison en métropole est-ce qu’il vaut mieux la mettre à louer ou vendre tous mes meubles plus maison ou encore prendre un conteneur avec les meubles en vendant la maison. Arrivé là-bas est-ce que c’est difficile de trouver un logement meublé ?ou Vaut mieux le louer en amont ? Quant au travail l’avez-vous trouvé une fois sur place ou pas ?

  4. SHELLA

    bonjour a tous. Enrichissants vos témoignages mais une chose m’inquiète vous parlez de département francais des caraibes, on y parle le francais les administrations sont les mêmes. Nombreuses grandes surfaces sont installées dans ces département et la téléphonie a bien évoluée. J’ai vécue à st martin sécurité pas pire qu’ailleurs mais un petit incident fait le tour de l’ile 90 kms carrés comparons ce qui est comparable, j’ai vécu à Paris je sortais pas le soir après avoir été agréssée rue de rivoli à 21h par des skineeds…Aujourdh’ui je vis en guadeloupe c’est une ile magnifique moderne les routes sont au top, bcp de grandes surfaces ce seul bémol l’accueil des guadeloupées et les grèves les blocages des routes les heures passées dans le bouchons (prévoir clim ds véhicule » tout pourrait être parfait s’il n’y avait pas le racisme guadeloupéen envers sa propre communauté regréttable que cela existe même dans les administrations et surtout celle ci!!! La Jalousie les méchancetés les coups bas ne manquent pas. Je demande aux Guadeloupéens d’arrêter de se plaindre que les métros restent dans leur coin, ils devraient faire un travail d’acceuil sur eux vis à vis de leur propre compatriotes et de mettre cette jalousie maladive de côté pour avancer en tout. Dommage car la GUADELOUPE est un beau pays qui ne mérite pas cà !!!! sinon n »hesitez pas à y venir bcp de choses ont changé depuis quelques temps tout est au top….

    • suzie

      beaucoups d’associations sportives, de marche, de théatre existent, n’hesitez pas a y adhérer vous serez toujours bien reçus. Les habitants sont toujours heureux de vous faire partager leur culture. Ne vous isolez pas, mais il y a tant de chose à faire allez à l’aventure vers les iles avoisinantes, les nombreuses rivières qu’offre la basse terre ou les gens sont gentils le parc naturel avec sa végetation luxuriantes, la mer, le soleil en sachant l’éviter tout comme l’été en france entre 12h et 16h un bon bain de mer même à la tombée de la nuit ou les plages sont éclairées et ou les sportifs, les marcheurs vont accompagnent. Ne tardez pas trop la nuit dans des lieux isolés avec portable carte bancaire comme partout d’ailleurs. La cuisine est délicieuse demandez un accompagnement sans trop d’épices et vous serez satisfait. Les universités, les écoles, les services sociaux sont les mêmes que dans l’hexagone les banques idem nous sommes reliés avec internet. Mais apprenez à vous mettre au rythme GWADA prenez le temps de vivre et d’apprécier la vie c’est çà les antilles !!!!et ils ont bien raison car le stress est déconseillé pour la santé. Bonne chance à tous et Bienvenus sans crainte aux caraibes

  5. perez

    bonjour, je voudrais savoir svp; le cout de la vie pour un couple avec 2 enfants 7 et 4 ans, et surtout le prix des établissements scolaires prives, les quartiers les plus difficile, pour avoir une petite idée
    merci de me repondre

  6. Marie-Madeleine Couturier

    Pour bon nombre de gens, la chanson de Charles Aznavour serait d’actualité ! Personnellement je n’ai jamais eu à me plaindre mais on devient vite « local » ! Nous vivions près de la mer mais allions nous baigner finalement assez rarement ; faites attention au soleil car même sous les nuages, la peau brûle facilement : peaux claires = écran total. Au bout d’un certain temps le changement de saisons manque…. Personnellement j’ai eu la chance de travailler pour un grand hôtel (attention aux horaires) mais je pouvais profiter de toute la super structure gratuitement ! Par exemple logement fourni (très correct) piscine, plongée sous-marine, ski nautique etc… ce n’est pas donné à tout le monde ! Mon beau père et celui qui est devenu mon mari étaient très connus donc pas de problème de ce côté là ! Malgré tout il faut accepter que les gens débarquent chez vous sans prévenir (moins maintenant, merci internet !). Et essayez de revenir en métropole de temps à autre, ca vous fera du bien 🙂 ! Je pense que tout dépend de chacun finalement et comme partout le respect est de rigueur ! Je dirais même indispensable ! Voilà bon voyage à celui qui décide de tenter l’aventure !

    • Dorian

      Bonjour j’aurais des questions à poser
      Car en effet j’ai 18 ans et je vis en haute Savoie la France mon pays m’a patrie m’écœure de plus en plus et encore plus en haute Savoie pour ce qui connais vous comprendrez sûrement
      Tout sa pour dire que je veut quitter la France mais je ne veut pas partir à la bonne aventure sans préparation
      Si il était possible de me dire si la Guadeloupe à la possibilité de donner du travail à un jeune de mon âge qui n’a nos diplômes ni de véritable expérience approfondi
      Mon but n’ai pas de quitter la haute Savoie partir en Guadeloupe pour des vacances je veut une vie durable et poser si il et possible pour vous de me donner un max d’information et de conseils (il n’y en a pas de mauvais donc n’hésitez pas) pour que mon esprit puisse partir tranquille dans cette endroit du globe que l’on m’a fortement conseillé pour son humanité
      Sa gentillesse une chose qui vaut des milliards à mais yeux agréable journée et merci à l’avance​

      • dylsy

        salut , Dorian je suis tomber sur ce sites par hasard je cherchais un conteneur car j’organise mon déménagement en Guadeloupe avec mes enfants ( aillant un fils de ton âge ton commentaire ma particulièrement interpeler de voir un jeune de 18 ans parler ainsi savoir ce qu’il veut et ou il va je croirait entendre mon fils).nous partons dans un mois donc si tu veut je te dirais comment cela ce passera pou lui si nous pouvons aider tans mieux (je ne sais pas comment ça ce passe ici si nous pouvons échanger nos coordonnés ou autre. a bientôt

      • toutpourchanger

        Bonjour Dorian, juste une précision tout de même, la Guadeloupe fait partie de la nation française. Il faudra donc continuer à composer avec votre pays, quels que soient les griefs à son égard… 😉

      • Blue Dream

        Bonjour,
        J’ai vécu quelque années là-bas depuis je suis revenu en métropole (hélas)…
        Voici le meilleur conseil que je peu te donner😉 Part une première fois en Gwada et fais toi une idée par toi même, personne pourra te faire ressentir les choses, la Guadeloupe c’est la France mais seulement sur le plan administratif sinon c’est très différent et par certains points HEUREUSEMENT🤗
        Amicalement.

  7. Coralie

    Bonjour j ai tout perdue ici en belgique et plus rien ne me retiens ici j ai une petite fille de 4 ans. Je voudrais changer de vie et pouvoir aller vivre à La Réunion. Seulement je n ai presque pas d argent. J ai de la famille la bas. Est ce que vous pensez que ce serait une bonne idée d aller y vivre? Je connais parfaitement l île j y ai deja vécue un an et je suis retournée en belgique et tout compte fait je n aurais pas dû y revenir. Merci de votre réponse.

    • Melinda

      Bonjour avez vous trouvez réponse positive ? Nous aimerions partir en guadelouoe car pratiquement toute ma famille est dcd plus d’attache ici on ne se sent plus à notre place depuis nos vacances nous projetons de partir mais il y a tjrs ce stress l’herbe est elle olus verte ailleur ??
      Avez vous réussi votre départ de ka belguque que elle sont les documents administratif que vous avez pris?
      J’espère que vous avez trouver le bonheur et que tout ce passe bien pour vous ….. bonne journée

    • Wilbizz

      Bonjour Coralie,
      nous sommes en novembre 2017 et je vois que maintenant votre message, puis je vous reconfortez? mais la direction sera plutot la Martinique. J’ai la possibilité de vous recevoir et vous aider dans un 1er temps. Faudrait pour ça qu’on fasse connaissance à distance. Amicalement

  8. ISA L

    Bonjour,
    je connais très bien la Guadeloupe pour y avoir séjourné à plusieurs reprises pour des vacances exclusivement, mon dernier séjour datant de mars 2017. Je souhaite rejoindre mon compagnon qui est rentré en décembre dernier, mais veux organiser mon départ dans les meilleurs conditions notamment professionnelle. Quels sont les meilleurs sites pour déposer un cv, consulter des offres, collecter les noms des entreprises locales ?
    Merci pour vos retours

  9. Alizee

    Sa y est je saute le pas!!! Les billets sont prix pour le 16mars2017 dans 1 mois. Je part avec mon fils de 3 ans et son papa pour la Guadeloupe. Je serai ravie de vous dire comment sa c’est passer. En sachant que nous avons quitter tout les deux notre travail et que nous chercherons sur place ☺️☺️☺️ Je commence à stresser, tout mes meubles et affaires voiture … On était vendu. J’ai quitter ma maison et je suis chez ma belle Mere en attendant le départ 🙂

  10. Ivanovitch

    Bonjour j’aime les Antilles je souhaite m’installer en Martinique mais on ma dit qu’on ne pouvait pas sortir le soir a cause de la délinquance surtout dans le centre a fort de France. Ça m’embête car j’aime sortir le soir. Est ce une réalité ???

  11. Sylvain

    Bonjour,
    Je suis dans le domaine de la santé et viens régulièrement travailler à st Martin et st barth.
    J ai pensé à m installer et vivre içi mais ayant deux filles étudiantes, j ai préféré ne pas le faire pour être disponible rapidement.
    Je ne regrette pas car vivre sous les tropiques dans des îles ne présente pas que des avantages
    Oui il y a la douceur, la chaleur, la mer, les poissons, les quelques plages…
    Il y a surtout les antillais qui sont accueillants, faut il encore aller vers eux…
    Mais la vie est plus chère, les bouchons sont la, trop de voitures pour une petite île inextensible, ce qui ira de pire en pire, les plages sont quasi toutes exploitées, restos, bars, transats, bateaux, business de plage, musique plus ou moins forte, etc

    Les logements sont chers aussi, et il faut aimer le bruit de la clim même la nuit…
    Il y a également délinquance, agressions, insécurité…
    Allez voir Marigot qui n est plus tellement agréable, bouchon terrible, sale, commerces qui survivent, clients qui désertent…
    Bon nombre d amis qui travaillent sur l île n y vont que rarement, le cote baie orientale prend le dessus.
    Il y a le côté hollandais, Phillisburg, simpson bay, ou les américains descendent en nombre et on retrouve ce qu ils aiment : casinos, bouffe, éventuellement baise avec les bars à putes remplies de colombiennes, dominicaines, quelques filles de l est…
    Trouver du travail est aussi difficile car les jobs de saison ne courent pas tant les rues qu ça et galérer sur une île n est pas mieux qu en métropole…
    Au bout d un moment, pour ma part, je m y ennuie car la vie n est pas si douce, la vie est pauvre culturellement, l île est petite et avoir un bateau n est pas à la portée de tous, faire les mêmes plages tous les We, j ai l impression de tourner en rond, j aime aussi le rythme des saisons, la neige, le printemps et pouvoir prendre la voiture ou le train ou blabla aller visiter une expo, un parc, voir des amis, aller faire une randonnée, du vélo…Au fait je déconseille le vélo! Amis proches de la nature, fuyants le tout pétrole, il vaut mieux éviter car rien n est fait pour et vous risquerez de finir aux urgences…
    Je pense, ce n est qu un avis, qu un métropolitain habitué à une certaine diversité en tout, saisons, alimentation, culture, sorties, déplacements, voyages peut trouver un manque rapidement…

    Y travailler ponctuellement à petite dose me va très bien et j ai de la chance de pouvoir le faire

    Là où en Europe des efforts sont faits pour une qualité de vie, de déplacement, de respect de l environnement, saint Martin en est très loin et sera comme nombre d îles similaires confrontées à croissance économique court termiste et prise en considération des changements de mode de vie et des besoins des populations…

    Mon conseil est de faire une expérience limitée dans le temps pour savoir si on s y plaira ou non…

    • Pat

      Bonjour a tous,
      Voici ma contribution, je vis a Saint-Martin depuis 2008. J’ai la chance d’être fonctionnaire et donc d’être une privilégiée ici (merci à la la prime de vie chère de 40%) , car comme déjà signalé par de nombreuses personnes le cout de la vie est plus élevé et malheureusement pour les non-fonctionnaires les payes sont à l’identique de celles de métropole (sans compter les conditions de travail qui, peut-être davantage qu’en métropole se dégradent).
      Comme la signalé Sylvain, le métropolitain habitué à un certain confort pourra se retrouver en manque de beaucoup de chose ici. Culturellement parlant, on se retrouve vite frustré (moi ce qui me manque le plus c’est un vrai cinéma ou voir un film récent en français, sans compter les musées….). De plus, l’île a énormément changée ses dernières années avec notamment : une délinquance et des actes violents qui ont explosés (je rappelle le triste record de l’ile qui détient le record de la région française où a eu lieu le plus grand nombre de meurtres l’année dernière), l’économie de l’île pâtit de la crise économique générale du pays d’autant plus qu’en dehors du tourisme il n’y guère d’autres secteurs d’activités de développé et depuis le passage à la collectivité la gestion économique locale est encore plus calamiteuse avec de vrais scandales (par exemple : pour avoir sa feuille d’imposition il faut payer 100 euros même pour les plus pauvres dont bon nombre, parce qu’il ne peuvent les aligner ne pourront pas prétendre à percevoir les aides à laquelles ils ont droit puisqu’il faut présenter cette feuille pour constituer les dossiers).
      Autre point difficile, les pannes régulières d’eau et d’électricité, souvent sur plusieurs heures (pas une semaine sans problème, a tel point que j’ai renoncé à avoir un congélateur) sans compter l’internet qui a certaines heures satures en raison du trop grand nombres d’abonnés sur une structure obsolète non mise aux normes (réalité admise par Orange). Ces dernières années se sont rajoutés les problèmes de santé publique (chikungunya, zika, dengue, sans compter les professionnels de la santé qui sont absents de l’île et nécessite de devoir se déplacer sur la gwada). Si vous avez des enfants, d’autres difficultés vous attendent, pour leurs garantir de pouvoir faire des études supérieures, il va falloir les mettre en école privée car sinon ils n’auront pas le niveau pour intégrer un établissement d’études supérieures quand viendra le temps qu’ils repartent en métropole pour la fac (les mettre dans le publique, ici, c’est les exposer aux violences scolaires et aux retard d’apprentissage)

      En bref, venir ici pour les vacances et y venir pour y vivre sont 2 réalités bien différentes qui demande réflexion et surtout capacités d’adaptations. Cela explique sans doute le grand turn-over parmi les fonctionnaires aussi bien hospitaliers que territoriaux (peu de gens restent au delà de 2 à 3 ans).

      Sinon, ici les gens pour peu que l’ont soit curieux et respectueux de la culture de l’autre sont attachants et près à rendre service même si vous n’êtes qu’une vague connaissance, il existe une solidarité insulaire qui fait (notamment lors des catastrophes naturelles) que les gens se sert les coudes. Attendre plusieurs heures à la poste devient ainsi l’occasion de lier connaissance bien plus facilement que dans une file d’attente de quelques minutes en métropole.

      Je vais finir là car il y aurait encore tant de choses a dire.

      • Franck

        Bonjour Pat
        Quelque piste pour améliorer l installation a Saint Martin
        « Culturellement parlant, on se retrouve vite frustré »,les problèmes de réseau internet eau et Electricité.
        Il faut s’installer dans des coins qui sont alimentés par la fibre optiques et dans des endroits ou les coupures d’eau et Electricité sont moins fréquente,je suis a Anse MArcel ,il y a la fibre ,donc film streaming tv on line , visite virtuelle à volonté ce qui règle le problème de la culture en partie Pour l eau et l électricité très peu de coupure pour moi.
        Pour l’étude des enfants effectivement le niveau est plus bas ,mais certaines structures font du bon travail (Soualiga par ex),c est aussi un véritable plus ,la mixité linguistique sur cette île ,et la possibilité de faire des études au Canada et USA .
        Pour la feuille d’impôt a 100 € l’administration justifie cela en disant que c est pour toutes les personnes participent à l impôt,ce qui se défend ,moi ça me choque plus le nombre de personnes qui profitent du système sans rien apporter ,beaucoup ne font même pas l’effort d’apprendre le français .
        Effectivement il y a des problèmes différences culturelles ,racisme plus ou moins latent ,incivilité ,insécurité etc ,mais beaucoup de choses peuvent être minimisée en choisissant de bon emplacement ,pour ma part je recommande Anse Marcel ,t Baie orientale ou certaine copro bien sécurisé.

  12. brigitte kassi

    bonjour, avec mes enfants 19 ET 13 ans je veux commencer ma vie a zéro, ici il ne m attend et vie que souffrance, je dois fuire pour donner un avenir a mes enfants d aprés vous combien d agent faut il pour commencer merci

    • Nelly

      Bonjour , étant plus ou moins dans le même situation que toi j’aurai aime savoir si tu es parti et surtout si tu regrette pas .
      Je te pose ses question parce que je regarde de plus en plus pour partir de la métropole . Merci
      Cordialement . Nelly

  13. Alexia Alles

    Bonjour à tous je n ai pas l habitude des forums mais c est très instructif et sympa de lire tous vos commentaires. Pour ma part nous sommes 2 couples avec 7 enfants (en tout ) et voudrions partir en guadeloupe pour faire les marchés la bas .est ce que quelqu’un un pourrait me renseigner si il est facile de s’installer si les locaux ne nous empêchent pas de se placer venant de la métropole et si il y a du monde sur les marchés merci de avance pour vos réponses à bientôt

  14. max anouan

    Bonjour, moi c’est max anouan, je viens de la côte d’ivoire .J’aimerais aller vivre et travailler au antille quelques sois le boulo.mais je ne sais comment passer. Je ne connais personne laba. Donnez moi plus d’info concernant les papiers a fournies. Merci pour votre aide

  15. stef

    Nous pensons vivre 6 mois en guadeloupe et 6 mois en metron
    nous aimerions avoir le point de vue de personnes ayant fait comme cela.
    merci

  16. aissata dillain

    Bjr. J aimerais partir vivere en martinique.pour des raisons familiale et surtout vivre agreement.
    J suis aids soignante mon mari preparateur de commande.
    Par ou commencer….le logement. Le boulot…help me

  17. Ve

    Hello
    Moi je me suis arrivée y’a 3 semaines en Guadeloupe avec mon fils. Mon conjoint nous rejoint bientôt.
    J’y ai trouve un emploi sympa et il ne reste plus qu’à prendre nos repères … J’ai créé une page pour les nouveaux arrivants/expats afin de partager bons plans et expérience … Les expériences des uns et des autres peuvent être benefiques.
    À bientôt http://www.facebook.com/jmg971

  18. lefournis

    Bonjour je suis un métro de 50 ans mon amie métisse de Guadeloupe est partie vivre définitivement en Guyane. Je l ai pas suivie et je regrette. De peur de laisser ma mere, ne pas trouver de boulot et tout plaquer ici. C est duré mon ex me manque. Je regrette. Elle veut plus entendre parler de moi et va ce marier elle a 31 ans travail dans la banque et moi fleuriste.

  19. ouioui

    Bonjour, j’ai fait ma demande de mutation pour st martin, je suis une bonne vivante et mon mari aussi. Je voudrais aller la bas pour des raisons de santé, il me faut du soleil et encore du soleil. Je laisse tout ici mes enfants et mes amis, mais cela n’est pas la première fois que je change complètement de vie, je pense que c’est nous qui devons nous adapter à la vie locale, et pas les habitants de St Martin qui doivent s’adapter à nous, ma question est que si c’est difficile de trouver des amis et es que c’est dur de se faire au changement de rythme de vie, le fait qu’il fait nuit tôt, les risques le soir car on aime les balades avec nos chiens le soir avant ce coucher, au niveau de la délinquance, es pire qu’ici. pour la nourriture je me fais pas de souci, j’aimerais bien apprendre leur façon de cuisiner prendre des cours, j’étais ancien cuisinière, es ce que quelqu’un pourrait me donner des réponses aux multiples questions, j’ai hâte de discuter avec quelqu’un qui est déjà bien intégré. miles merci.

  20. Nico

    Bonjour je suis actuellement aide soignant dans la fonction publique et Ma femme infirmière libérale
    Je rêve de m’installer à Marie galante avec mes 2 enfants de 9 ans et 7 ans
    Ma Sœur y habite déjà avec son mari et ses enfants
    Croyez vous que je suis en plein délire ou pas ?
    Est ce vraiment possible ?
    Merci

    • Fayolle

      Salut Nicolas
      As tu avancer dans ton projet ?
      J’ai un profil similaire au tien, nous aimerions nous installer sur la Guadeloupe.

  21. Daddy cool

    Bonjour à tous. Je suis enseignant, originaire du sud de la France. J’ai été muté dans le nord puis j’ai demandé une mutation en outre mer. Je suis parti au hasard, seul, sans avoir jamais été aux Antilles auparavant. Voilà maintenant deux ans que je vis à Saint barth, et c’est la plus belle expérience qui me soit arrivé. La vie est très chère, les logements petits, mais on peut vivre dehors jour et nuit toute l année. Je dirais que l avantage de partir dans ce genre d endroit, c’est que même si ça se passe mal au travail ou ailleurs, il y a une chose qu on ne peut pas nous enlever: les paysages paradisiaques et une qualité de vie hors du commun. Et ça, ça n a pas de prix.

  22. Agnes

    Bonjour,
    Je suis originaire des DOM. je voudrais tirer une sonnette d’alarme aux préjugés sur le racisme envers les personnes blanches.
    Ce n est pas les antillais qui sont rasciste mais c est les métropolitains qui restent entre vous .vous vous mélangez pas. Vous immigrer tous dans les mêmes secteurs. St François st Anne. Alors pourquoi voulez-vous que les antillais fassent le premier pas si vous vous intégrer pas. Les Antilles est une îles française. Et la vie est effectivement cher et l ‘administration un peu lente. Mais il faut voir les bons côtés des choses et ne pas venir en mode de supériorité sur les antillais. Et vous allez être accueillis comme ils savent si bien le faire. Bon courage a ceux qui veulent tenter l’ aventure .

    • Cecile

      Bonjour Agnès,
      Totalement d’accord avec vous,pour nous l’aventure en est au projet,depuis des années mon conjoint et moi parlons de venir vivre en gwada,nous avons un projet de création d’entreprise,notre projet est mûrement réfléchi et à nos âge ( 40 et 48 ans) nous n’avons plus de temps à perdre,notre fille est au lycée et d’ici là réalisation de ce projet,nous espérons qu’elle pourra aller a la faculté de saint Claude,il reste encore beaucoup de travail,mais si nous voulons changer de vie c’est pour l’amour de cette île,de sa population qui nous a toujours bien reçu et ses traditions magnifiques
      Voilà maintenant il reste 2 ans pour mettre en place notre budget,organiser notre déménagement ,préparer la rentrée de notre fille,et créer notre entreprise.Nous viendrons en février 2017 pour les repérages et notre départ sera prévu pour juin 2018,il faut y croire en tout cas j’y crois de tout mon cœur

      • zgorski patrick

        bonjour,

        pensez vous qu’il est difficile de s’installer ou d’installer une petite entreprise en Guadeloupe des amis sont partis il y a quelques années et ils ont été très vite ra quettés
        Merci pour vos infos

      • Brice et Lydia

        Bonjour Cécile
        Pour nous ca y est, nous franchissons le pas après 1 an et demi de préparation. Après avoir vendu notre maison et une grosse partie de nos affaires, nous partons officiellement le 29 avril 2017. Nous avons sensiblement le même âge que toi et ton mari. (46 et 47 ans). Nous n’avons aucun point de chute précis sur l’île pour l’instant mais une volonté de fer à s’intégrer aux habitants et à leurs cultures. Nous y sommes déjà allé 2 fois et connaissons un peu. Nous serons donc avant vous sur l’île, si vous avez besoin de renseignements ou de coup de main pour réaliser votre projet de création d’entreprise, nous vous aiderons du mieux possible et pourquoi pas se retrouver sur Guada en 2018.
        En attendant nous comptons les jours….
        Mais c’est un gros travail de logistique pour préparer un tel changement de vie qui pour nous est mûrement réfléchi et surtout sera irréversible (c’est notre choix).
        Nous allons dire adieu définitivement à tout ceux que l’on connaît en métropole car nous ne reviendrons jamais.
        Brice et Lydia

        • Mathilde

          Bonjour
          Nous sommes en projet de partir aux même dates que vous mais sur St barth pourriez vous m’éclairer sur la sécurité sociale, la banque et les assurances juste m’expliquer comment vous faites ….
          Merci

    • valérie

      C’est bien vrai Agnès, entièrement d’accord avec toi, c’est vrai que les métro on tendance à rester entre eux et c’est dommage, j’ai une amie qui vie en Gwada depuis 25 ans et il est important de s’intégrer pleinement pour y être heureux, perso j’ai 50 ans je viens de perdre mon boulot et j’ai envie de m’y installer depuis 24 ans ! Je me dis que c’est peut être le moment ou jamais …

    • Karen

      Bonjour à tous;
      Je suis totalement d’accord avec vous Agnès. Nous avons comme projet de s’installer soit en Martinique soit en guadeloupe. Nous sommes déjà allés en Martinique et avons été ravis de l’accueil. D’ailleurs on nous prenait pour des locaux.

    • NATIVEL

      Bonjour, je suis réunionnaise de 41ans ,j’ai toujours voulu vivre sur une autre ile que la mienne et j’adore les antilles. et j’aimerais m’installer dans 2 a ou 3 ans AU ANTILLES, ca me travaille déja. Mais la grande question c’est trouve t’on un boulot facilement dans le commerce? ,mon fils étudiant es facile de trouver universités (chimie) ou devra t’il aller au states ou alentours pour etudier. Mon plus gros soucis c’est le travail aprés je m’adapterai je suis des iles aprés tout et j’adore déja le pays donc quelqu’un pourrait m’éclairer pour me dire quel coin choisir a peut prés,? ,je viendrai bien sur en vacances avant ces « 3ans pour tater le terrain , déposer des cv trouver un logement ;merci de me répondre et j’aimerai aussi faire connaissance rester en contact si reunionnais ou autre gens pourrait m’aider pour commencer a programmer tout ca,merci

  23. Angelo

    Bonjour je vies en belgique et j’ai toujour aimer se côté des caraïbe et je voudrais aller vivre là-bas aux antilles, ma question es y-a t’il aussi des belge qui vive là-bas si oui pourriez-vous me donner quelque conseille.

    je vous remerci d’avance.

  24. clincke

    bjr je suis arisant en prestation a domicile si je m installe aux antilles est ce que j aie le droit de garder mon statut et d exerce’r mon activité sur place?

  25. cece

    Salut,
    Je suis en guyane depuis plus de 8 annees. Ceux qui se sentent coinces dans les iles paradisiaques oublient les cyclones, inondations mais egalement les bouchons monstres propres aux iles tres developpees. Le niveau des soins et bien sur la saturation des hopitaux, la delinquence issue de l’immigration massive et clandestine, du chomage et je passe les mouvements sociaux incessants. En guyane c’est plus calme sauf la delinquence pour les memes raisons citees supra mais le chomage est moins important et les
    possibilites de bisness infinies vu que les locaux ne s’ interessent qu’a l’emploi public et les
    immigrants aux aides .
    Enfin, il faut rester sois meme. Je ne mange pas local, je n’ai pas d’amis locaux, je vis comme en metropole, yaourt, steak frites, piscine etc…je ne suis pas sauver la planete mais vivre mieux sous le souleil. Tiers mondistes donneurs de lecons, personne a la sante fragile, s’ abstenir. Welcom on board.

  26. jean

    c’est sur c’est beau les antilles mais avez vous pensé aux populations qui y vivent ? et que vous entrez dans un autre continent, une autre mentalité, une autre culture que la votre, au lieu de chercher systématiquement les plus belles femmes et les plus beaux coins pour s’y installer, avez vous pensé a respecter leur dignité et leur mode de vie ?

  27. Magalie

    Bonjour, je pars m’installer à saint martin le 6 novembre 2011, pour une durée de 7 mois environ, je voulais avoir des conseils, tels que : quel est le bon coin ou loger ? les coins à éviter? les bons plans pour travailler ^^ , j’ai 23 ans et j’ai décidé de tenter l’aventure ! Merci de vos réponses si vous en avez !! 🙂

  28. Orianne

    Bonjour à tous, tout d’abord merci à tout le monde pour ces précieuses informations que vous partagez. Cela aide à prendre des décisions parfois difficile. Pour ma part, je suis encore en France mais l’entreprise pour laquelle je travaille se délocalise dans les Antilles (à St Martin plus précisément) dans 2 ans et je vais donc faire partie du déménagement si je puis dire!! En revanche, je ne connais absolument pas car je n’y suis jamais allée. Avec vos expériences je sais d’ores et déjà que la vie est plus cher sur les produits courants et que pour se loger le budget est également plus important. Je suis propriétaire en France et je ne sais pas ce qui serait le mieux:vendre ou louer la maison pour garder un ancrage au cas où cela ne se passe pas comme prévu. Par contre ce que je ne sais absolument pas, c’est quelles démarches administratives doit-on entreprendre pour partir là-bas? Ma fille aura alors passée son bac. Y-a-t-il une université? Peut-on emmener nos animaux (chats)? Mes questions peuvent peut-être paraître ridicule mais je n’ai aucune idée des réponses. Merci de votre aide et à bientôt
    PS: alors Gaëlle, comment se passe ta vie là-bas?

  29. émilie

    bonjour, nous aussi nous avons tenté l’expérience de vivre en Guadeloupe! mon mari et mes 3 enfants, le déménagement c’est bien passé, quitter nos amis et famille très très dur,mais nous pensions avant tout à une vie meilleure . c’est sur que le soleil, les plage , les paysages, la douceur de vivre c’est super ! les enfants ne sont plus malade, alors qu’en métropôle on passait l’hiver chez le médecin pour des maladies interminable ! mon mari a trouvé du travail au bout de 6 mois, donc nos économies ont prit une claque ! il y’a des moment assez dur je m’ennuie énormément, les coupure d’eau très régulière à partir de mars sont contraignante, du samedi au mardi pour la plus part du temps ! des coupures d’électricité sans être prévenus ! la vie est chère comme l’expliquait Gaëlle , il faut banir l’alimentation qu’on avait l’habitude de manger avant, yaourt, fromage, confiserie … je ne vais pas dire que les mauvais côté , évidemment j’adore avoir ma maison ouverte toute la journée, être en jupe et tong tout le temps, manger de bon fruit , découvrir de nouveaux légumes , aller au marché … je pense qu’il faut vraiment réfléchir avant de déménager, et même après y’avoir pensé pendant 1 an et demi avant de franchir le cap , d’être venu en vacance pour voir si on aimait ; je suis mitigé sur cette vie au long terme .

  30. Yves

    @Constant : non vous ne prenez pas trop de place avec les infos que vous apportez. C’est précieux ! Et je compte sur vous pour alimenter la rubrique Antilles afin de donner un max d’infos à nos lecteurs, de plus en plus nombreux !
    @Gaëlle : coucou à toi aussi et merci pour ton premier message. J’ai hâte de découvrir tes nouvelles aventures ! C’est sympa de partager ton expérience sur Toutpourchanger.com !

  31. Gaëlle

    Un petit coucou pour dire que me voilà désormais installée aux Antilles ! Je commence tout juste mes prises de contact professionnelles mais grâce aux réseaux sociaux (viadeo notamment) et à Internet de façon générale, cela est vraiment beaucoup plus facile et rapide qu’il y a 10 ans lorsque j’étais arrivée à la Réunion. J’ai déjà eu quelques retours encourageants. Bref, les réseaux sociaux, j »y crois fort 🙂
    En dehors de cela, je confirme les prix plus élevés qu’en métropole (cf. cette étude de l’INSEE qui vient de sortir : http://www.insee.fr/fr/themes/docum…), les belles plages, etc. sans oublier le très bon accueil de la part des Martiniquais ! La suite au prochain numéro 🙂

  32. Constant

    Bonjour,
    Et bien à mon tour d’alimenter cet échange !
    Je pars aussi avec ma fiancée en Martinique au plus tard le 15 novembre de cette année, nous allons tenter notre chance, essayer quoi…
    Voilà une idée qui n’est pas toute neuve, depuis quelques années déjà nous y pensions mais la, pour le coup, décision prise !!
    Les meubles sont entrain d’être vendu, nous rendons notre logement (locataire, donc libre !! 🙂 ) fin août, et pour faire encore quelques économies et partir avec quand même quelques milliers d’€ (3000-4000€ max, indemnité de fin de contrat CDD, meubles, prime à l’emploi,…), on repart chez nos parents pour 2-3 mois… pas simple, mais à la clef se sont 1300€ dans la popoche 😉
    Personnellement je suis dans le monde assuranciel, j’ai un BTS assurance, et voilà encore l’un des seuls BTS qui vaut son pesant d’or sur le marché de l’emploi aujourd’hui, ma fiancée quant à elle, est éducatrice spécialisée, donc en toute logique aussi, y a potentiellement de travail pour elle là bas…
    D’ici quelques semaines je vais savoir si je pars de la métropôle vers les Antilles avec un boulot direct en arrivant là bas… mon entreprise (assureurs militants pour ne pas la nommer^^) semble intéressée par les ptits gars comme moi qui vont se poser aux Antilles (ben oé, pas de prise en charge de déménagement, vu que je suis en CDD pour l’instant….)
    Donc suite au prochain épisode ! Je vous en dirait bien plus une fois arrivé sur place.

    Astuce : voilà ma technique pour comparer REELLEMENT les prix entre métropôle et Antilles : je me rend sur le site internet d’une gande enseigne de Fort de France (Cora,….), je télécharge leurs prospectus de la semaine (même chose que sur Auchan.fr avec le magasin de Lille par exemple) et je compare avec ce que je recois dans ma boite aux lettres !
    Et bien, l’écart de prix est parfois dans l’autre sens que ce que l’on pourrait croire !! evidemment pas sur certains produits (pas les laitages par exemple, cher aux Antilles…) mais sur la viance par exemple.

    Voilà, merci de votre lecture ! et désolé de prendre tant de place lol
    Constant

  33. Yves

    Bavarde mais pertinente ! 😉
    Merci pour ce long message et pour les compléments d’informations bien utiles, notamment en ce qui concerne les embouteillages. Pour avoir passé quelques temps en Martinique et à la Réunion pour raisons professionnelles, je dois dire que j’ai été surpris (je déteste ça !).
    Quant au niveau de vie, en effet, il y a des modulations de tous côtés à prendre en compte.
    Nous attendons avec impatience ton témoignage d’Antillaise !
    A bientôt donc Gaëlle !

  34. Gaëlle

    Allez, je me lance !
    Pour commencer, tu as raison de rappeler que dans les DOM-TOM on travaille aussi !! IJ’ai eu la chance de vivre quelques années à la Réunion (je sais, ce ne sont pas les Antilles mais bon, je raconte quand même 🙂 et je peux confirmer que j’y ai bossé (différemment qu’à Paris mais pas forcément moins). En revanche, ce ne fut pas évident de trouver un emploi. Voyant que je n’avais aucun contact (mes lettres de candidatures recevant toutes une réponse négative ou pas de réponse), j’ai décidé de mettre à profit ce temps de recherche pour faire une formation de 2 mois. Cela m’a permis de recontrer des réunionnais, des formateurs qui m’ont aidée dans mes recherches, d’apprendre à mieux connaître l’économie locale… Ce fut très positif. Et puis un jour, une réponse positive pour un chouette poste :-). A l’époque, les réseaux sociaux n’étaient pas du tout aussi développés qu’aujourd’hui et il fallait construire patiemment son réseau :-).
    Concernant le niveau de vie, certes les produits dans les grandes surfaces sont plus chers et les loyers sont élevés mais certains frais disparaissent aussi comme le chauffage :-), les fruits et légumes locaux ne sont pas chers du tout, le budget vêtements fond littéralement (tee-shirt et robes légères ne coûtent pas cher), les loisirs ne sont pas forcément très onéreux (rando, plage, etc.). Bref, l’un dans l’autre, je trouve que cela s’équilibre.
    Et sinon, un dernier point : ne pas sous-estimer le temps de trajet. Les embouteillages sont souvent un gros point noir des DOM-TOM (peu de routes mais surchargées). Cela nécessite de bien se renseigner avant afin que le lieu de domicile et le lieu de travail ne soient pas trop éloignés (ou alors avoir la chance de pouvoir pratiquer des horaires un peu décalés).
    Pour en revenir aux Antilles, je pourrais t’en dire plus dans quelque temps car je vais m’y installer dans quelques semaines…! Mais depuis mon expérience à la Réunion, les réseaux sociaux, blogs, forums, etc. ont explosé et je trouve que cela aide considérablement à préparer son départ, sa recherche d’emploi, à entrer en contact avec des personnes qui vivent là-bas, à pouvoir recevoir des conseils, des pistes…
    Et bien sûr, il faut savoir être humble et patiente ! (et ne pas arriver en penser que l’on n’attendait que vous :-))
    Bon, je m’arrête car j’ai déjà été bien bavarde 🙂

    • sylvie

      Bonjour,
      Je te remercie pour t on message, nous voulons nous installer
      dans les Antilles en famille
      mais que choisir la Martinique ou la Guadeloupe je connais la première mais pas la deuxième!
      pour trouver du travail

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>