Pour mieux concilier vie pro et vie perso, on peut changer ses habitudes

Bon-temps_2_toutpourchanger.com.JPGPour faire baisser la pression et vivre mieux travail et vie perso, toutpourchanger.com soulève la question du temps. Pour agir, des solutions à portée de main.

Sachant que la moitié d’une journée est consacrée au temps physiologique : sommeil, repas, soins… et que l’autre partie s’organise autour du travail et des activités domestiques ou de loisirs, les marges de manœuvres paraissent limitées. Et pour les femmes, c’est encore plus difficile. « La demande de conciliation entre vie privée et vie professionnelle touche statistiquement plus les femmes que les hommes qui continuent à gérer l’essentiel des taches domestiques », note Carole Caillaud, auteure de l’ouvrage Concilier travail et vie privée.

Objectif épanouissement

Autre défi pour les couples, ils doivent réussir à faire concorder leurs horaires de travail. Cette synchronisation ne coule pas de source et oblige parfois à mettre à plat l’organisation professionnelle de chacun. Pas simple quand on sait que ce type de décalage est très souvent subi. Malgré toutes ces difficultés, il est possible de mettre en place de nouvelles pratiques pour améliorer son organisation. Mais pour quel usage ? « L’idée de gagner du temps pour soi doit bénéficier à l’épanouissement personnel ; se consacrer à un hobby ou à sa famille, bref, se faire plaisir », recommande Carole Caillaud. Et pour elle, on peut dégager du temps dans tous les domaines de la vie en gérant mieux ses priorités.

Dire non à l’urgence

« C’est la question la plus délicate, lance Charline Licette, auteure de Apprendre à gérer son stress. Très souvent on utilise le terme urgence alors qu’il est rarement approprié. L’excès d’utilisation de ce terme s’explique par la peur de ne pas y arriver. Et ce sentiment d’urgence traduit souvent une mauvaise organisation. On doit donc revoir ses échéances et mettre en place des outils de gestion très simples, planifier tout même les choses les plus basiques. Cela rassure et diminue la dose de stress. D’autre part, il faut savoir prendre le temps de la décision car parfois les choix effectués sur un coup de tête ne sont pas les plus judicieux », conclut-elle.

Gagner du temps

Alors existe-t-il des moyens simples pour prendre conscience de ce qui est essentiel à gérer ? « Imaginez qu’un gouvernement ramène la durée hebdomadaire du travail à 17h30, propose Gérard Rodach, auteur de Mieux gérer ses priorités et son temps . À partir de ce postulat, définissez les tâches vraiment prioritaires dans votre activité. » Ainsi, vous serez obligé de ne faire que l’incontournable et de vous fixer des objectifs raisonnables. De son côté, Carole Caillaud recommande de commencer la journée en classant les urgences : « Il faut réaliser au plus vite certaines tâches afin d’évacuer le plus pénible. » Il suffit de dix minutes chaque matin pour établir la liste par écrit en y incluant les délais, le degré d’urgence et ce qui est à faire impérativement.

Conseils pour s’organiser mieux

CaroleCaillaud_K2 avril2006Autre conseil de Carole Caillaud (photo ci-contre) : « Il ne faut pas hésiter à déléguer aux bonnes personnes et dans tous les domaines, qu’ils soient professionnels ou personnels. Car finalement, tout se traite de la même manière, affirme-t-elle. C’est pourquoi on doit faire confiance aux autres et accepter que les tâches ne soient pas réalisées exactement comme on l’aurait fait soi-même. » Pensez donc à vous rendre la vie plus facile grâce aux nombreux moyens à disposition. À l’instar d’une entreprise, il est à présent simple d’externaliser les tâches les plus chronophages et les plus barbantes. Débarrassez-vous donc de celles qui vous semblent les moins épanouissantes. Repassage, ménage, gestion administrative, tonte de la pelouse, soutien scolaire de vos enfants, autant d’activités qu’on peut déléguer. Associations et entreprises s’occupe de tout ! Elles offrent nombre de services à domicile ou dans votre entreprise pas forcément coûteux. En outre, grâce aux déductions d’impôts, vous pouvez économiser jusqu’à 50 % des dépenses réelles.

Et côté boulot ?

Par ailleurs, Internet répond à tout un tas de problèmes de la vie quotidienne tels que remplir son réfrigérateur ou déclarer ses impôts. De quoi vous soulager et gagner en liberté. Autre piste à explorer, comme 7 % de salariés concernés aujourd’hui en France, vous pouvez si votre activité le permet négocier avec votre employeur la possibilité de travailler partiellement chez vous. Une manière d’économiser le précieux temps passé habituellement dans les transports. Vous n’êtes donc pas à court de moyens pour vous simplifier la vie, bref, pour vous la rendre plus belle.

Comment faire pour ne plus être victime du temps ? toutpourchanger.com vous conseille.
N’hésitez pas à réagir en envoyant vos commentaires et remarques.

A lire sur le même thème
Surmenage, stress, pression… dites stop ! Il est temps de prendre du bon temps
Le bonheur, si je veux ?
Travailler chez soi, la belle vie
Résister à la pression quotidienne
Vivre sans travailler, c’est possible ?

One Response