Les objets connectés : un secteur d’avenir qui recrute massivement

indeed-objects-connectesSymptôme de l’influence grandissante d’Internet sur nos modes de vie, les objets connectés sont de plus en plus nombreux et se retrouvent dans tous les secteurs de l’économie, dans les maisons comme dans les usines. Une étude menée par Indeed, premier moteur de recherche d’emploi au monde, montre que ce développement massif a des répercussions sur le marché de l’emploi. Des places à prendre pour qui veut changer de secteur !

Le nombre d’offres d’emploi relatif aux objets connectés a ainsi connu une croissance spectaculaire en France entre 2014 et 2017 : sur les neuf premiers mois de l’année, la part des offres concernant les objets connectés sur l’ensemble des offres a été multipliée par 15 par rapport à la même période en 2014. La plupart des annonces concerne des postes de consultant, de développeur, de chef de projet ou d’ingénieur.

Un secteur jeune et en pleine croissance sur le marché du travail

Ces emplois sont concentrés d’abord en Île-de-France (38 % des annonces) et dans une moindre mesure en Auvergne-Rhône-Alpes (23 %), les autres régions arrivant loin derrière. La région Auvergne-Rhône-Alpes, qui avait lancé en 2015 l’initiative « Coboteam » – un pôle de compétitivité spécialisé dans la robotique et les objets connectés – s’impose donc comme le deuxième bassin d’emploi du secteur en France.

Un large spectre de compétences

Comme attendu, les compétences les plus prisées concernent la programmation.

Les langages généraux Java, Python et C sont les plus demandés, devant .NET et Javascript.

Toutefois, des compétences plus générales sont aussi valorisées : dans 25 % des cas, l’employeur demande ainsi une bonne connaissance de la méthode de développement agile, qui est devenue une référence chez les développeurs.

D’autres compétences générales comme l’apprentissage profond (« machine learning »), les systèmes embarqués ou les données massives (« big data ») apparaissent dans plus de 10% des offres. Une bonne maîtrise des environnements informatiques les plus communs est aussi un plus : des outils tels qu’AWS, Azure, Git ou Android sont demandés dans environ une offre sur dix.

Plus de la moitié des annonces exige un niveau au moins comparable à celui de la licence.

Le salaire brut médian des annonces publiées sur Indeed.fr est de 40 000 €, ce qui est au-dessus des 35 976 € du salaire brut médian pour le secteur privé calculé par l’INSEE en 2015.

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>