Les clés pour s’intégrer dans une nouvelle région

IMG_0436Pas toujours évident de s’installer dans une nouvelle région. Comment trouver de nouveaux repères et retisser des liens ? Deux témoignages, deux expériences différentes pour nous aider à nous implanter.

Corinne a toujours vécu à Dijon. En 2008, on lui propose une mission à quelques encablures de Toulouse. Son mari la suit. Fonctionnaire, il obtient facilement sa mutation. Vertes contrées, soleil, rythme tranquille… pourtant, très vite ils déchantent. Pour le jeune couple sans enfants, le bourg dans lequel ils ont élu domicile fonctionne en vase clos. « Pas vraiment rejetés, mais pas forcément les bienvenus », se souvient Corinne. On les appelle même « les Parisiens », eux qui n’ont jamais vécu qu’en Bourgogne. Rapidement, ils se sentent isolés, surtout l’hiver où amis et famille leurs rendent rarement visite. Trois ans plus tard, ils craquent. Retour à la case départ. Mauvaise préparation à ce changement, difficulté d’adaptation ?

Enthousiasme et ouverture d’esprit

Aujourd’hui, le couple a encore du mal à analyser les raisons de cet échec. « Très occupés par nos activités professionnelles, nous ne nous sommes peut-être pas assez investis localement, reconnaît-elle. C’est vrai que nous avions plutôt les yeux rivés vers Toulouse. » En outre, leurs à priori quant à la vie dans la campagne toulousaine ne les ont pas aidés. Ni jugement hâtif sur la population locale, ni condescendance, adoptez plutôt un esprit ouvert pour partir du bon pied. Histoire, culture et mentalités diffèrent d’une région à une autre. Tenter de les comprendre aide à mieux s’intégrer. C’est le parti-pris de Valérie et Samuel, ex-Parisiens, fraîchement installés à Moulins en Auvergne, avec leurs deux jeunes enfants. Samuel a décroché un poste dans une collectivité locale, sa vie au bureau lui ouvre déjà des portes. Valérie, de son côté, cherche un emploi sur place. Enthousiaste, elle lâche : « Tout est tellement plus simple ici ! ». L’attitude volontariste du couple y est pour beaucoup.

Aller à la rencontre

Dès les premiers pas dans leur nouvelle ville, au moment de chercher leur logement, la démarche d’intégration est lancée. « Au delà de la nécessité de trouver un toit, visiter des logements nous a permis de découvrir la ville et ses quartiers. » L’agent immobilier, premier interlocuteur de la nouvelle région, connaît bien le secteur, sa population et ses rituels. Des informations clés pour le couple. Une fois installée, Valérie s’est choisie un bar, lieu de convivialité par excellence, où elle se rend chaque matin pour prendre un café après avoir déposé les enfants à la crèche. Cet autre lieu de convivialité, à l’image de l’école, lui permet par ailleurs d’échanger avec les parents et, petit à petit, de créer des liens. Elle a aussi décidé de s’investir dans la vie associative et politique locale. Conseil clé de Valérie : « arrivez à la rentrée pour que vous-même et les enfants n’aient pas à prendre le train en marche. » À bon entendeur…

6 Conseils pour faciliter les contacts
– Contacter les associations tels que AVF (Accueil des villes françaises), chargées d’accueillir les nouveaux arrivants.
– Participer aux activités associatives, sportives, culturelles, politiques…
– Faire les courses dans les commerces de proximité où dans les rayons à la coupe des supermarchés. En province, les vendeurs des grands magasins ont  parfois le temps de discuter !
– Participer aux fêtes locales.
– Travailler localement
– Adopter la « découverte attitude » : « Je ne connais pas, racontez moi ».

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>