S’installer, vivre, travailler à la montagne

vivre-montagne_toutpourchangerAngélique et son compagnon vivent actuellement en Ardèche, face à Montélimar. Ils cultivent un rêve : vivre à la montagne, en Haute-Savoie, « en contact permanent avec la nature ». Ils désirent repartir de zéro :  changer de lieu de vie, d’environnement, de relations et de job. Le souci : « la peur de l’inconnu ». Ils interpellent toutpourchanger.com et ses visiteurs : « Avez-vous des conseils à nous donner ou connaissez-vous des personnes qui ont eu  cette envie de s’installer à la montagne ? » Un climat plus rude, d’autres habitudes, un contexte bien différent de la Provence… en bref, ils ont besoin de vos témoignages et remarques pour être sûr de prendre la bonne décision.

Les voyageurs de passage à la montagne restent rarement insensibles à la beauté des paysages et au charme des petits villages nichés entre deux vallons. L’hiver, les pistes sont envahies par les skieurs, qui laissent ensuite le champ libre aux randonneurs, amateurs de faune et de flore. Idyllique. Mais qu’en est-il pour les résidents permanents, qu’ils vivent de la montagne et de ses spécificités ou de toute autre activité ?

Vivre à la montagne

Être montagnard à l’année, c’est vivre au rythme des saisons. Le climat varie fortement et le tourisme suit le mouvement. En dehors des périodes de neige ou de la saison estivale, ceux qui y vivent soulignent le calme qui confine parfois à un manque cruel de vie. En particulier au cœur de l’automne et en fin d’hiver. A moins de choisir une des nombreuses villes implantées en montagne, cela ressemble à une vie rurale classique, mais souvent un peu plus isolée. Vous aimez le calme et la tranquillité, vous ne serez pas déçu.
Sachez que la période entre mars et mai n’est pas la plus jolie. Les paysages virent au marron et la neige dégouline. Mais c’est à ce moment là que la végétation pointe à nouveau le bout de son nez et redonne un coup d’éclat au décor. En septembre et octobre, la montagne devient magique, surtout lorsque l’été décide de se faire indien.

Circuler en montagne

A savoir, sans voiture point de salut. Routes escarpées, longues distances pour la moindre activité, il faut être conscient qu’au quotidien c’est parfois laborieux. Sans compter le coût de chaque déplacement. Seules les routes principales sont déneigées. Les intempéries n’empêchent heureusement pas de circuler l’hiver contrairement à d’autres régions peu habituées à ce type de climat. Les pneus neige sont obligatoires dans certaines régions. Et de toute façon, chaque situation comporte son lot d’inconvénients et d’avantages qu’il faut savoir peser pour décider en conséquence.

Travailler à la montagne

Côté emploi, que les monts soient pyrénéens, jurassiens, auvergnats ou alpins, les populations qui y vivent ont besoin comme partout de professionnels en tous genres. Il y a donc des places à prendre, que vous souhaitiez vivre de l’élevage, du bois ou du tourisme ou exercer une profession de la santé, de l’industrie, de l’artisanat, etc. Certaines zones sont beaucoup plus peuplées que d’autres. La Haute-Savoie bénéficie de nombreuses activités économiques, d’où une population bien plus importante que dans les Hautes-Alpes ou en Haute-Maurienne. A vous donc de choisir l’environnement qui vous convient le mieux.

A vous de jouer

Vous qui vivez ou avez vécu en montagne, racontez votre expérience à Angélique et à tous ceux qui rêvent d’y habiter et n’hésitez pas à souligner les avantages et les inconvénients d’un tel choix.
Vous avez des pistes en matière d’emploi ou de nouvelles activités à proposer. Comment se déroule la recherche d’un job à la montagne ? Quelles sont les spécificités ? Nous attendons vos témoignages.

 

Angélique a dit : « J’ai trouvé votre site par hasard et suis très contente qu’il existe. Il permet de se rassurer et de sentir que nous ne sommes pas seuls à souhaiter la même chose. c’est enrichissant d’avoir l’avis de ceux qui ont déjà vécu l’expérience. »

Découvrez un extrait du documentaire Vivre en montagne. Il présente quelques témoins qui racontent leur vie de montagnard.


Vivre en montagne, s’adapter ou disparaître

8 commentaires

  1. TAffin

    j’ai reçu un email de votre part, le sujet changer de vie travailler à la montagne, moi je serai intéressé par cette aventure, mais je ne sais pas comment me renseigner pour partir travailler à la montagne trouvé un emploi pour moi et mon épouse, nous sommes courageux et travaillé auprès de la nature serai un rêve que nous voudrions mettre au jour, pour nous quel bonheur, nous voudrions rencontrez des gens qui sont déjà en place pour leur demander comment ils sont fait pour en arrivé là, vous seriez très aimable si vous pourriez nous aidez un peu, merci d’avance , j’attend vraiment une réponse des personnes qui ont vécu cela.

  2. Manu

    Des gens qui ont eu le courage de faire ce pas mais qui, à la base, avaient toutefois un métier qui pouvait s’expatrier à la montagne hormis pepette la dentiste 😉

    Ca donne envie !

  3. jade

    bonjour

    je vis moi meme en haute montagne, (alpes maritimes) où j exerce le métier d animatrice nature. Ce fut un choix, je voulais retrouver un vrai contact avec la nature. Et je l’ai: quel bonheur de croiser rapace, cerf, chamois, tout les jours! Mais… ce qui me manque cruellement est la vie culturelle, surtout associative, rencontrer des gens, s’investir dans des projets… bref, de nouvelle rencontre et le plaisir d un concert, d’une piece de theatre… sans descendre en ville.

    • Quesnel

      Bonjour, je vie dans une petite ville avec mon mari et mes enfants, mon dernier de 2ans fait bronchite asthmatique depuis sa naissance. Ont ma conseiller de vivre à la montagne. Mais je ne sais pas comment faire

  4. mattBGlol

    Bonjour, j’aimerais m’installer à la montagne car je n’en peux plus de la ville (déchets,pollution…)

    Mais je ne sais pas ou aller m’installer ( il ne faut pas très loin de Marseille )

    Je ne sais pas non plus si je doit prendre un Chalet ou une Villa.

    Merci de bien vouloir m’aider.

  5. Laenger

    Bonjour a tous
    Voilà je suis maman d’une famille de trois enfants ,nous vivons a la campagne dans une région plus tôt humide. Depuis plusieurs années mon mari et moi aimerions vraiment nous installer a la montagne. Nous ne savons pas dans quel coin mais surtout cette peur de l inconnu de ne pas savoir de quoi il en retourne vraiment de vivre a la montagne. Pourriez vôus nous faire part de votre expérience .merci

  6. Najia

    De nombreux métiers de la montagne exigent une formation spécifique : moniteur de ski, guide de montagne, élevage, fromagerie, hôtellerie, restauration…
    Le mieux est de choisir une région, visiter le site web de son Conseil Général, vous aurez une première idée sur de nombreux critères : territoire, population, activités économiques…
    On peux aussi visiter les sites de la chambre d’artisanat et de la chambre de commerce et d’industrie, ils donnent une idées plus précise de l’activité de la région et on y trouve parfois des opportunités à saisir ou la possibilité de se former en alternance.
    Il est toujours prudent de faire un séjour de courte durée en location hors saison pour se rendre compte de l’environnement et de sa capacité de s’adapter lorsqu’on est pas natif de la montagne.
    Quand il y a des enfants à scolariser, il est parfois nécessaire de les mettre en internant à partir du collège, les distances sont parfois longues et les routes ne sont pas toutes entretenues.

  7. Guillaume

    Bonjour; je suis de picardie et j aimerai si il y avais un secteur particulier dans la Drôme qui est sympa à vivre et pas si loin des zones montagneuses et de magnifique paysages ?

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>