Chômeurs, vous avez droit aux vacances !

chomeur-vacances.JPG87 % des chômeurs ne partent pas en congés et 88 % continuent à chercher du travail pendant l’été selon une enquête menée par Qapa.fr.
 « Loin des préjugés, les chômeurs ne font pas de pause estivale dans leur recherche d’emploi et sont prêts à tous les sacrifices pour redevenir actifs », note Stéphanie Delestre, fondatrice de Qapa.fr. Alors s’il fait trop chaud pour travailler, il fait aussi trop chaud pour chercher un emploi. Quand c’est l’été, octroyez-vous OFFICIELLEMENT une pause, même courte.

Récemment, j’ai démarré un article par cette phrase « c’est bien connu, l’été se prête à la trêve ». C’était à propos de la recherche d’emploi pendant la période des bains de mer. J’en rajoute une couche. Cette fois-ci, on parle break et chômage. Mon but : déculpabiliser ceux qui n’arrivent pas à assumer la pause parce qu’ils cherchent du boulot. Vous avez épuisé toutes les démarches que vous pouviez mener. D’ailleurs, vous aussi, vous êtes épuisé.

Marche à suivre

Oui, vous avez droit aux vacances. D’autres que moi le formulent et même le Pôle Emploi. Cet organisme de conseil et surtout de contrôle l’écrit noir sur blanc sur son site : Vous avez droit de vous absenter jusqu’à 35 jours par an, soit exactement cinq semaines. » Mais attention, si vous partez plus de sept jours consécutifs, vous devez obligatoirement les en informer. C’est assez simple pour un internaute aguerri tel que vous. Rendez-vous sur le site Internet du Pôle Emploi. Dans votre espace personnel, à la rubrique « Mon dossier », cliquez sur « Je déclare un changement de situation » et dans la zone « Ma situation », vous pouvez déclarer votre absence, en précisant bien que vous êtes toujours en recherche d’emploi. Sinon vous vous exposez à des problèmes. Vous pouvez aussi utiliser le téléphone en composant le 3949 ou vous rendre dans votre agence sur la borne UNIDIALOG et suivez les instructions.

A l’abri du risque

Comme le conseille le site du Pôle Emploi, « ne négligez pas cette formalité : si vous ne répondez pas à une convocation parvenue pendant une absence non signalée, votre inscription comme demandeur d’emploi pourrait être annulée et vous seriez privée d’allocations ». On ne rigole pas avec ça. Bien sûr, si vous ne résistez pas à l’envie de rester branché sur le boulot, rien ne vous empêche de lire quelques livres sur les thèmes en lien avec vos activités professionnelles.

Pensez à vous actualiser

Nous sommes donc d’accord, c’est le moment de décompresser, de prendre du temps pour vous et uniquement pour vous, d’oublier conseiller et rendez-vous de rentrée. Pensez tout de même à emporter avec vous votre identifiant et votre mot de passe de demandeur d’emploi pour enregistrer votre actualisation mensuelle sur le site du Pôle Emploi afin de bénéficier de votre allocation, le cas échéant. Vous y avez droit. Rappelez-vous que vous n’avez pas failli face à vos obligations de recherche d’emploi. Bref, il fait beau, c’est l’été, alors dehors la culpabilité !

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>